Silphium

Silphium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Silphe perfolié, Silphion perfolié, Euphorbe bleue

  • Nom(s) latin(s)

    Silphium perfoliatum

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec Sol frais
  • Densité

    2-3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Silphium, couramment appelé silphe ou silphon, fait partie de la famille des Astéracées qui compte aussi les genres Achillea, Aster, Echinacea, Rudbeckia, Zinnia pour les plus connus. Il comprend une vingtaine d'espèces vivaces herbacées originaires des prairies et des lisières du Canada et du centre et de l'est des États-Unis. Ces Silphium se caractérisent par leur grande vigueur, leur longévité, leurs hautes tiges dressées dont la sève sent la térébenthine et leurs nombreuses fleurs estivales jaune vif réunies en corymbes terminaux.

Silphium perfoliatum est l'espèce la plus couramment commercialisée et cultivée au jardin. Originaire d'Amérique du Nord, cette vivace à souche robuste dépasse facilement m pour un étalement de 1 m. Elle forme une touffe dressée aux solides tiges velues et quadrangulaires. Au bout de cinq à six ans de culture, elle présente plus d'une cinquantaine de tiges. Elle peut vivre plus de 50 ans sans intervention du jardinier.

Ses feuilles caduques de 20 cm de long en moyenne sont opposées, ovales à triangulaires et grossièrement dentées. Tout l'été, la plante fleurit, produisant à l'extrémité des tiges des inflorescences ramifiées aux nombreux capitules jaune d'or à cœur sombre. En fleurs, Silphium perfoliatum évoque le topinambour ou certaines variétés de tournesols. Riches en nectar, les fleurs attirent une multitude de papillons et d'insectes pollinisateurs.

Les graines plaisent quant à elles à de nombreux oiseaux du jardin. Elles se ressèment facilement alentour lorsque l'emplacement leur plaît.

Sa taille, sa vigueur et son caractère caduc font qu'on ne la cultive généralement pas en pot.

Espèces de Silphium

Silphium perfoliatum

Silphium perfoliatum
  • Noms communs : Silphe ou silphion perfolié
  • Floraison : Estivale (juillet à septembre). Corymbes terminaux formés de capitules jaune d'or à cœur plus foncé (4 à 8 cm de diamètre).
  • Végétation : Caduque. H : 2 à 3 m et E : 1 m. Port dressé et touffu. Enracinement superficiel et profond (plus de 1 m). Longues feuilles opposées, triangulaires et dentées (30 × 20 cm). Pétiole ailé. Tiges à section carré jusqu'à 3 cm de côté à la base.
  • Qualités : Origine nord-américaine. Vivace estivale à grand développement. Excellente rusticité : au moins -25 °C. Culture et entretien faciles. Pour jardin naturel.

Silphium laciniatum

Silphium laciniatum
  • Noms communs : Silphe, silphion lacinié ou « plante-boussole »
  • Floraison : Estivale (de juillet à septembre). Corymbes terminaux formés de grands capitules jaune vif à cœur sombre (environ 10 cm de diamètre).
  • Végétation : Caduque. H : jusqu'à 3 m et E : 50 à 60 cm. Port dressé et touffu. Grandes feuilles alternes, pennées ou bipennées. Leur taille diminue en s’élevant sur la tige.
  • Qualités : Origine : centre et est des États-Unis (Missouri notamment). Grand développement. Culture et entretien faciles. Jardin naturel.

Plantation des Silphium

Plantation des <em>Silphium</em>

Frank Mayfield/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où les planter ?

Offrez-lui une situation ensoleillée ou légèrement mi-ombragée.

Cette vivace accepte tout type de sol, même pauvre et sec lorsqu'elle est bien installée. Néanmoins, son développement est optimal dans une terre riche, fertile, mais bien drainée en hiver qui lui rappelle sa prairie originelle.

Quand planter les Silphium ?

Comme pour toutes les vivaces, la plantation printanière ou automnale est idéale. Surveillez l'arrosage si vous la plantez en été.

Comment les planter ?

Prévoyez 2 à 3 plants pour meubler 1 m².

En pleine terre, si elle est de nature argileuse et compacte, améliorez le drainage du sol en apportant du sable grossier, des graviers ou de la pouzzolane.

En sol pauvre, vous pouvez améliorer la richesse du sol en apportant quelques poignées de bon compost mûr ou de fumure organique du commerce.

Hydratez la motte quelques minutes dans l'eau avant la mise en terre dans un trou profond d'au moins 30 cm. Prévoyez un espace vital d'au moins 50 cm tout autour. Arrosez copieusement puis paillez pour éviter la pousse des mauvaises herbes et limiter les arrosages.

Idées d'association

Aster

Associez les Silphium à d'autres fleurs estivales comme les asters.

Canne de Provence

Ces graminées en forme de grands épis de maïs accompagnent très bien le silphe.

Arbre à perruque

Les Silphium se sentiront très bien au milieu d'un bosquet d'arbustes au feuillage coloré pourpre.

Cornus alba

Un buisson panaché de crème conviendra très bien aussi.

Culture et entretien des Silphium

Culture et entretien des <em>Silphium</em>

rockerBOO/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement le premier été pour favoriser la reprise. Les Silphium mettent parfois 2 à 3 ans avant d'offrir ses premières fleurs. Soyez patient !

Coupez les inflorescences fanées pour prolonger la floraison estivale. Le silphe perfolié fleurit alors sans s'essouffler jusqu'en début d'automne.

Inutile de tuteurer les hautes tiges. Elles sont particulièrement robustes.

Taille des Silphium

En fin de floraison, rabattez la plante au ras du sol. Le feuillage disparaît pendant l'hiver et repousse en mars-avril.

Maladies, nuisibles et parasites

Les silphes se montrent particulièrement résistants aux maladies et aux parasites. En cas de canicule estivale (sol et air secs), la partie aérienne peut sécher brutalement, mais la plante repousse au printemps suivant.

Multiplication de Silphium

Multiplication de <em>Silphium</em>

Esther Westerveld/CC BY 2.0/Flickr

Division

La méthode la plus pratiquée est la division des touffes bien installées (au moins 3 ans en place) au début du printemps ou de l'automne.

Semis

Vous pouvez aussi semer sous châssis froid en automne ou au printemps. Dans ce dernier cas, stratifiez les graines pendant quelques semaines avant le semis.

Conseils écologiques

La disposition particulière des grandes feuilles du Silphium perfoliatum forme une sorte de coupe végétale où s'accumule l'eau de pluie. Les Américains l'appellent d'ailleurs « plant cup ». Les oiseaux, les insectes et même les batraciens du jardin viennent s'abreuver à ce petit réservoir d'eau au cours de l'été.

Un peu d'histoire…

Le nom générique Silphium vient du nom grec donné à la férule σίλφιον (silphion). C'est une vivace dont les anciens utilisaient le suc amer (appelé laser) dans la pharmacopée, mais aussi en condiment dans la cuisine.

Le nom spécifique perfoliatum vient du mot latin perfoliatus qui signifie « à travers la feuille ». En effet, la tige semble passer à travers les feuilles disposées de façon opposée.

Silphium perfoliatum a été introduit en Europe au XVIIIe siècle.

Silphium laciniatum est aussi appelée « plante-boussole », car ses feuilles sont curieusement disposées selon une orientation nord-sud. En plus d'avoir pu orienter les colons dans leur conquête de l'Ouest américain, cette particularité permet à la plante de maximiser l'utilisation de l'eau et du CO2 par les feuilles.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides