Lavande

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Lavande en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lavande, Lavandin

  • Nom(s) latin(s)

    Lavandula

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,4 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Pucerons

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La lavande (Lavandula) est originaire de l'ouest du bassin méditerranéen. Elle appartient à la famille des Lamiacées (anciennement Labiées), qui comprend de très nombreuses plantes aromatiques : thym, sarriette, menthe, sauge

C'est une plante mellifère, très recherchée par les abeilles, connue et cultivée pour ses fleurs très parfumées ainsi que pour son feuillage aromatique et persistant. Elle émet des tiges fines terminées par des épis floraux blancs, roses, bleus ou mauves et agréablement parfumés. Selon les espèces, la floraison se produit entre avril et septembre.

La lavande fine ou « vraie » pousse naturellement au-dessus de 700 à 800 m d'altitude. Robuste, elle résiste aux contraintes climatiques des montagnes sèches de Provence. Elle est cultivée en grande partie pour l'huile essentielle, mais aussi pour la confection de bouquets.

Le lavandin, plus volumineux et plus productif, est cultivé en plaine ou sur les plateaux jusqu'à 600 m d'altitude. Il est principalement destiné à la parfumerie fonctionnelle (savons, lessives).

La lavande possède de nombreuses vertus médicinales : cicatrisante, antiseptique, bactéricide, calmante. Elle est recommandée pour soigner l'anxiété et le stress. La lavande est utilisée aussi en cuisine (infusions, liqueur, arôme…). Son nectar produit un miel très clair, crémeux et très doux.

Note : pour prospérer et bien fleurir, la lavande doit être plantée en plein soleil.

Espèces et variétés de lavandes

Il existe 28 espèces de lavandes et de très nombreux cultivars. Le tableau ci-dessous présente les principales variétés répandues dans nos régions.

Lavande vraie ou lavande fine (Lavandula angustifolia)

 Lavande vraie ou lavande fine (Lavandula angustifolia)
  • Aspect : Forme de petites touffes. Hampes florales courtes, sans ramifications, dont l’aspect est très variable tant par la forme que par la couleur. 'Alba' a des fleurs blanches au parfum intense tandis que 'Munstead' a des fleurs en épis bleus lumineux.
  • Dimensions et floraison : Hauteur en fleur de 0,60 m. Largeur 0,40 m. Floraison en juin-juillet. 'Hidcote Blue' a une forme naine en boule.
  • Qualités : Meilleure des lavandes pour la qualité de son huile essentielle. Supporte remarquablement bien le froid. Ses terrains de prédilections se situent à plus de 800 m d’altitude pour atteindre 1 400 m et plus. Les variétés Diva, Rapido et Carla sont résistantes au phytoplasme de Stolbur.

Lavande dentée ou (Lavandula dentata)

 Lavande dentée ou (Lavandula dentata)
  • Aspect : Feuillage persistant, vert clair à vert foncé. Feuilles simples festonnées et opposées. Fleurs d'un bleu violet.
  • Dimensions et floraison : Hauteur à maturité de 0,50 à 0,70 m. Fleurit au printemps et a des floraisons secondaires un peu toute l'année.
  • Qualités : Utilisée comme huile essentielle et comme anti-mites. Il existe de nombreux hybrides. La lavande dentée 'Adrar M'Korn' est recherchée pour sa rusticité, sa floraison longue et précoce.

Aspic ou grande lavande (Lavandula latifolia)

 Aspic ou grande lavande (Lavandula latifolia)
  • Aspect : Feuilles larges et veloutées. Hampes florales longues et fines qui peuvent porter plusieurs épillets (groupe de fleurs formant un épi. Fleurs bleu clair à l'odeur très camphrée poussant à l'extrémité des tiges.
  • Dimensions et floraison : Hauteur en fleur de 0,60 m. Largeur entre 0,40 et 0,50 m. Floraison en juillet-août.
  • Qualités : S’accommode bien de la chaleur et des terrains calcaires secs. Son habitat naturel se situe en dessous de 600 m d’altitude, elle n’est plus cultivée en France.

Lavandin (Lavandula x intermedia, croisement entre L. angustifolia et L. latifolia)

 Lavandin (Lavandula x intermedia, croisement entre L. angustifolia et L. latifolia)
  • Aspect : Buisson érigé et arrondi. Feuillage gris-vert. Fleurs violettes. 'Seal' a de belles fleurs mauves, tandis que celles de 'Hicote Giant' sont bleu violet.
  • Dimensions et floraison : Hauteur en fleur entre 0,80 et 1,20 m. Floraison en juin-juillet.
  • Qualités : Espèce la plus cultivée aujourd'hui car sa fleur est plus productive en huile essentielle que la lavande vraie. Le lavandin 'Dutch' est reconnu comme le plus rustique, résiste jusqu'à -20 °C mais fleurit peu.

Lavande à toupet ou maritime (Lavandula stoechas)

 Lavande à toupet ou maritime (Lavandula stoechas)
  • Aspect : Aspect très différent de celui de l’aspic et de la lavande fine. Fleurs surmontées de grandes bractées violet foncé à l'extrémité de ses épis.
  • Dimensions et floraison : Hauteur à maturité de 0,60 m. Largeur à maturité de 0,60 m. Floraison précoce dès avril. La lavande papillon, L. stoechas ssp pedunculata, et la variété 'Willow Vale' ont des fleurs remarquables surmontées de grandes bractées violettes, comme autant de petits paillons qui virevoltent.
  • Qualités : Territoire géographique le plus vaste, sur tout le pourtour méditerranéen. Terrain non calcaire, de préférence acide. Peu rustique.

Lavande laineuse (Lavandula lanata)

Lavande laineuse ( Lavandula lanata )
  • Aspect : Buisson en boule. Feuilles aromatiques, laineuses, gris argentés, devenant presque blancs en été. Épis fins de fleurs violet sombre.
  • Dimensions et floraison : Hauteur en fleur de 0,60 m. Largeur entre 0,40 et 0,50 m. Floraison en juillet-août.
  • Qualités : La plante se développe en coussin étalé. Apprécie un sol pauvre, caillouteux ou sablonneux, parfaitement drainé. S'utilise en rocailles, bordures et massifs.

Lavande rose (Lavandula angustifolia 'Rosea')

 Lavande rose (Lavandula angustifolia 'Rosea')
  • Aspect : Port arrondi ou compact. Feuilles persistantes vert clair, aromatiques. Fleurs rose mauve en épis au sommet de courtes tiges, très parfumées.
  • Dimensions et floraison : Hauteur en fleur de 0,70 cm. Largeur de 0,50 cm. Floraison en juin-juillet.
  • Qualités : Sol pauvre, caillouteux, sablonneux, parfaitement drainé. Se cultive en isolé, en massif, en bordure, et même en basse haie fleurie.

Plantation de la lavande

Plantation de la lavande

Où planter la lavande ?

La lavande affectionne les sols légers, pauvres et bien drainés. Son parfum en sera plus intense.

Toutes les variétés supportent bien les terrains calcaires, hormis Lavandula stoechas et Lavandula viridis qui exigent un sol acide.

Installez vos lavandes sur une rocaille, un talus, une bordure ou en potée.

Les lavandes courantes poussent partout en France et dans les pays dont le climat est proche à condition de bénéficier d'un maximum d'ensoleillement :

  • Réservez-lui un endroit chaud bien ensoleillé.
  • Veillez à bien drainer le sol. Si votre terre est très argileuse, mélangez-la avec du sable pour l'alléger.

Bon à savoir : il arrive parfois que des lavandes meurent après quelques semaines car le sol est trop humide.

Quand planter la lavande ?

Plantez la lavande au printemps, après les dernières gelées ou bien en automne dans le Midi.

Selon les variétés, la lavande est plus ou moins sensible au froid. En moyenne, elle résiste à des températures entre -12 et -15 °C.

Comment planter la lavande ?

La culture de la lavande ne nécessite aucune préparation particulière du terrain. Néanmoins, si votre terre est trop lourde, plantez sur une butte que vous aurez formée et incorporez un peu de gravier dans le trou de plantation.

  • Creusez un trou de diamètre 4 à 5 fois supérieur à celui de la motte que vous allez planter.
  • Émiettez la terre qui a été retirée.
  • Mettez la motte dans un seau d'eau afin de réhydrater la terre et les racines.
  • Griffez les racines légèrement et sans les abîmer afin de les détacher les unes des autres.
  • Disposez la motte au milieu du trou.
  • Comblez le trou avec la terre extraite.
  • Tassez légèrement le sol.
  • Arrosez et tassez la terre autour du pied avec les mains, sachant que par la suite la lavande sera peu exigeante en eau.

Idées d'association

Thym

Dans un carré d'aromatiques, rapproche-la du thym, une autre méditerranéenne.

Rosier buisson

La proximité des lavandes serait bénéfique à la santé des rosiers.

Potentille

Bordez une allée avec des lavandes et des potentilles.

Brachycome

En bac, noyez sa base avec des brachycomes.

Culture et entretien de la lavande

Culture et entretien de la lavande

La lavande ne nécessite pas d'entretien particulier mis à part quelques arrosages espacés pour les sujets en pot. La première année de plantation, pensez toutefois à effectuer quelques arrosages en été pour permettre à la plante de mieux s'installer.

Pour ce qui est de la fertilisation, aucun engrais n'est utile.

Taille de la lavande

Il est indispensable de tailler la lavande pour l'empêcher de former du bois et de se dégarnir du pied. Utilisez un sécateur et/ou une cisaille à haie.

À la fin de l’hiver, fin mars :

  • Rabattez la plante de 1/3 en respectant la forme arrondie de la plante, pour provoquer de nouveaux départs et un épaississement de la touffe.
  • Ne vous attaquez pas au vieux bois, car il ne possède pas de bourgeons pour repartir de la souche.
  • Privilégiez une taille du bois encore tendre plutôt que du bois dur.

Après la floraison : coupez les hampes florales fanées et le haut des tiges pour ne pas épuiser la lavande inutilement.

Note : les fleurs de la lavande, une fois coupées, constituent un excellent moyen d’embaumer le linge dans les armoires.

Maladies, nuisibles et parasites

Un plant de lavande cultivé dans de bonnes conditions (emplacement, sol, climat) n'est quasiment jamais malade.

Cicadelles

Depuis quelques années, le principal ennemi de la lavande est le phytoplasme du stolbur qui entraîne le dépérissement de certains plants. Cette maladie bactérienne est généralement transmise par des cicadelles et se propage très vite d'un plant à l'autre. La lutte contre le phytoplasme de stolbur passe donc par la lutte contre les cicadelles.

Une plante touchée par ces insectes suceurs de sève montre des signes de faiblesse : les feuilles se décolorent et se couvrent de miellat (gouttelettes noires), la plante se fane.

Pour vous en débarrasser :

  • Commencez par doucher le feuillage pour éliminer la plus grande partie de la colonie et du miellat.
  • Vous pouvez également compter sur certains prédateurs : coccinelles, chrysopes, lézards, hyménoptères.
  • Coupez et détruisez les plantes trop infectées.

Sachez que les cicadelles ne supportent ni le soleil ni l'eau. En prévention, pensez à tailler vos plantes afin de les aérer pour que le soleil pénètre dans le feuillage et douchez ce dernier, par en dessous, le soir de préférence.

Bon à savoir : les traitements chimiques sont peu efficaces, si vos plants sont vraiment infestés, il sera plus simple de les remplacer. Attendez alors 4 ans avant de replanter de la lavande à cet emplacement et choisissez de préférence des variétés résistantes comme Diva, Rapido ou encore Carla.

Autres insectes

La lavande peut être attaquée les aphrophores, la cécidomyie de la lavande, la punaise de la lavande et les chenilles de plusieurs phalènes, qui dessèchent les rameaux.

Dans ce cas, retirez les parties atteintes.

Botrytis

Le botrytis, champignon qui provoque une moisissure grise, peut attaquer la lavande par temps humide.

En prévention, taillez pour éviter l'enchevêtrement des branches, aérez et espacez vos cultures.

Soignez en pulvérisant de la bouillie bordelaise.

Récolte de la lavande

La récolte se fait pendant la floraison de fin juin à fin août. Il suffit de couper les tiges avec un sécateur, de préférence le matin par temps sec et ensoleillé.

La lavande se conserve très longtemps (des mois, voire des années) dans un endroit sec et à l'abri des rayons de soleil.

L'idéal est de suspendre les épis floraux à l'ombre, par petits bouquets tête en bas pour les faire sécher. Vous pourrez ensuite l'utiliser pour faire des bouquets de fleurs séchées, des pots-pourris ou encore en sachet dans votre armoire à linge.

Multiplication de la lavande

Multiplication de la lavande

Sa multiplication s'effectue par bouturage ou par semis.

Bouturage de la lavande

Le bouturage se fait au printemps, avec les déchets de taille, ou en milieu et fin d'été sur des pousses encore souples mais déjà lignifiées.

  • Prenez des extrémités de jeunes tiges de 5 à 10 cm (15 à 20 cm en été).
  • Recoupez la base sous un nœud, enlevez les feuilles du bas.
  • Plantez-les en godets, dans un mélange de sable et de terreau.
  • Abritez vos plants du gel en hiver.
  • Mettez en place au printemps suivant en pinçant les têtes pour que les plants s'étoffent.

Note : n'employez pas d'hormone de bouturage.

Semis de la lavande

Le semis de lavande est facile à réaliser. Il s'effectue en juillet, avec les graines de l'année précédente.

  • Garnissez de terreau à semis, des terrines ou des godets de 10 cm de diamètre.
  • Tassez légèrement la surface.
  • Placez 4 à 5 graines par godet sans les serrer.
  • Recouvrez les graines d'un peu de terreau.
  • Mettez les godets en pépinière.
  • Arrosez assez souvent.
  • Attendez la germination environ 20 à 30 jours.
  • Éclaircissez quand les plantules s'élèvent de 3 cm, en n'en gardant qu'une par pot.
  • En automne, installez-les à l'abri du gel et à la lumière.
  • Arrosez sans excès.
  • Mettez en place au printemps au soleil, dans un sol perméable, en espaçant de 50 cm. Pincez les têtes pour que les plants s'étoffent.

Conseils écologiques

La lavande a de nombreux bienfaits :

  • On guérit souvent un mal de tête en se massant doucement les tempes avec un peu d'huile essentielle de lavande.
  • Une infusion de fleur de lavande (environ 5 g pour ½ litre d'eau) facilite l'endormissement.

Quelques utilisations astucieuses :

  • Plantez de la lavande avec vos rosiers, celle-ci fera fuir les pucerons.
  • Parfumez ragoûts ou gigots d'agneaux, tarte aux pommes et sorbets avec quelques fleurs de lavande.
  • Associez la lavande en alignement avec des rosiers grimpants blancs ou avec des vivaces à fleurs jaunes ou orange pour contraster des massifs.

Note : la lavande est une plante très mellifère attirant ainsi des insectes butineurs, il est donc préférable de ne pas la planter trop près d'un espace de vie.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides