Calochilus

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Calochilus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Orchidée à barbe

  • Nom(s) latin(s)

    Calochilus

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec Sol frais
  • Densité

    20 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Salle de bain Chambre Véranda Serre froide Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Calochilus sont des plantes herbacées aux racines tubéreuses qui produisent une feuille lancéolée vert-bleu, caduque, basale, longue de 30 cm environ, large de 2 à 3 cm à l’apex aigu. L’éclosion des boutons floraux laisse apparaître une enveloppe droite en forme de feuille qui peut porter à confusion. La particularité des fleurs est d’avoir 2 points sombres à la base du labelle faisant penser à des yeux, ce qui donne à l’ensemble de la fleur une allure de visage.

Les fleurs en petit nombre sont groupées en inflorescences, elles ont un port en grappe. De 4 à 6 cm de diamètre suivant l’espèce, elles sont inodores, zygomorphes aux couleurs variées, souvent zébrées, striées ou ponctuées. Les coloris dominants sont vert et rouge, vert et brun, vert et violet ou jaune et rouge. Chaque fleur se compose de 3 sépales, 3 pétales, dont un forme le labelle. Il émet des phéromones, attirant sexuellement les grandes guêpes mâles dans leur habitat d’origine, ce qui permet la pollinisation, toujours assez délicate chez les orchidées.

Le Calochilus est résistant au froid jusqu’à -10 /-15 °C, mais la complexité de sa culture est due à une croissance en symbiose avec des champignons du sol, nécessaires à sa survie. Ainsi lors de sa multiplication, il est impératif de prendre une partie du substrat d’origine pour assurer la survie des plants. Une fois cette étape franchie, sa culture est facile.

Cette ravissante petite orchidée, une fois bien installée, se cultive sans problèmes en pot à l’intérieur ou sur une table extérieure, au jardin en pleine terre mélangée à d’autres espèces terrestres, plantée dans une rocaille, en couvre-sol ou grâce à son développement horizontal elle forme de beaux ensembles.

Espèces de Calochilus

Calochilus est un genre d’orchidées comprenant 27 espèces. Celles décrites ont de grandes fleurs, les plus attractives visuellement.

Orchidée barbue (Calochilus herbaceus)

Calochilus Orchidée barbue ( Calochilus herbaceus )
  • Feuillage : Feuille basale lancéolée vert-bleu.
  • Floraison : Jaune verdâtre avec des rayures rouges sur les pétales. Labelle à stries violettes entouré de barbe rouge.
  • Qualités : La plus cultivée.

Orchidée barbe brune (Calochilus paludosus)

 Orchidée barbe brune (Calochilus paludosus)
  • Feuillage : Feuille basale lancéolée vert-bleu.
  • Floraison : Rose verdâtre à pétales rayés de rouge, le labelle vert est très finement découpé pourpre à brun.
  • Qualités : --

Orchidée barbe pourpre (Calochilus platychilus)

 Orchidée barbe pourpre (Calochilus platychilus)
  • Feuillage : Feuille basale lancéolée vert-bleu.
  • Floraison : Fleurs verdâtres à veines roses, labelle rouge à barbe pourpre à mauve.
  • Qualités : --

Orchidée barbe rouge (Calochilus robertsonii)

 Orchidée barbe rouge (Calochilus robertsonii)
  • Feuillage : Feuille basale lancéolée vert-bleu.
  • Floraison : Fleurs blanc rosé striées de rose foncé, labelle barbu rose foncé presque rouge.
  • Qualités : --

Orchidée barbe cuivrée (Calochilus campestris)

Orchidée barbe cuivrée ( Calochilus campestris )
  • Feuillage : Feuille basale lancéolée vert-bleu.
  • Floraison : Pétales verts striés de rouge, labelle pourpre à découpe cuivrée.
  • Qualités : Espèce type.

Orchidée barbe fine (Calochilus gracilimus)

Orchidée barbe fine ( Calochilus gracilimus )
  • Feuillage : Feuille basale lancéolée vert foncé.
  • Floraison : Fleurs verdâtres veinées de rose foncé, labelle blanc-vert finement « poilu » pourpre.
  • Qualités : Finesse des filets de labelle.

Plantation des Calochilus

Plantation des <em>Calochilus</em>

Donald Hobern/CC BY 2.0/Wikimedia

Où les planter ?

En pot en intérieur, en jardinière ou en pleine terre, à votre convenance pourvu que le substrat soit drainant, neutre à acide, et que la luminosité soit forte.

En pleine terre, vous aurez la possibilité de planter votre orchidée dans une rocaille, isolée, même dans une prairie sauvage si cela vous tente (à condition qu'elle ne soit pas tondue).

Quand planter les Calochilus ?

De mars à mai, période propice à son développement.

Si vous avez acheté un plant en pot, il n'est pas nécessaire de le rempoter immédiatement.

Au jardin, plantez-le tout de suite. S'il s'agit d'un plant divisé, mars est plus propice, car la feuille va émerger.

Comment les planter en pot ?

Avant tout rempotage, vérifiez que le volume racinaire arrive bien à saturation. Comme toutes les orchidées, elle n'aime pas un trop grand volume. Utilisez si possible un pot en terre cuite. Le fond doit être bien percé et drainé à l'aide de billes d'argile.

Comme c'est une orchidée terrestre, préparez un mélange composé de : 25 % terreau, 50 % de sable grossier, 25 % de tourbe. pH neutre à acide.

Rempotez délicatement en prenant soin de ne pas endommager le système racinaire, tassez doucement et humidifiez la motte sans la tremper complètement.

Comment planter les Calochilus en pleine terre ?

Votre sol ne doit être ni calcaire ni argileux. Utilisez la terre en place largement additionnée de sable grossier ou de pouzzolane.

Il est important que le sol draine bien l'eau, car elle est la principale source d'ennui en cas d'excès. Pratiquez un premier arrosage léger, mais suffisant.

Culture et entretien de l’orchidée à barbe

Culture et entretien de l’orchidée à barbe

Doug/CC BY 2.0/Wikimedia

Dans l'ensemble, le Calochilus ne demande pas d'entretien.

Un engrais riche en potassium (K) assure une bonne reconstitution des réserves, donc une meilleure floraison l'année suivante. Cet apport se fait pendant la phase de végétation active. Choisissez un engrais pour orchidées, liquide de préférence.

Vous pouvez supprimer les fleurs sèches au fur et à mesure et couper à 5 cm du sol la végétation qui jaunit en automne.

En pot

À l'intérieur, évitez à tout prix de le déplacer, car cela perturbe l'induction florale qui demande une exposition lumineuse et stable.

Arrosez légèrement tous les 10 jours.

En pleine terre

L'apport en eau doit être régulier sans jamais être excessif d'avril à la disparition du feuillage, généralement en septembre. Ensuite, laissez la pluie faire son travail au jardin.

Paillez en hiver pour les protéger si la température descend sous les -15 °C.

Attention : tout désherbant chimique est à proscrire.

Maladies, nuisibles et parasites

Les principaux prédateurs au jardin sont les limaces et escargots qui adorent les jeunes pousses printanières. Dressez des barrières naturelles à base de cendres par exemple.

Multiplication des Calochilus

Multiplication des <em>Calochilus</em>

Trex21/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Les graines de cette orchidée sont fines comme de la poussière, leur semis est réservé aux professionnels, bien que maintenant le clonage soit beaucoup plus fréquent.

La division est la partie la plus délicate de la culture de cette plante. C’est une orchidée adaptée à des milieux difficiles, la symbiose avec des champignons leur est vitale. Cette spécificité leur permet de coloniser des milieux relativement peu occupés par d’autres espèces.

Quand diviser ?

En toute fin d’hiver, début de printemps, arrachez ou dépotez votre orchidée pour en diviser les tubercules. Pour que cela soit possible, il vous faut un plant à fort développement, sans quoi cette division est vouée à l’échec.

Comment diviser ?

Suivez le rhizome et sectionnez la racine au-dessus d’un des yeux ou feuilles si elle est déjà sortie. Séparez délicatement les morceaux coupés en conservant un maximum de terre d’origine.

Dès leur division, il faut les cultiver dans un mélange drainant, mais qui reste humide. Le meilleur support pour démarrer un tubercule est un mélange de pouzzolane et de tourbe. Le milieu doit être neutre, évitez les matières organiques.

Une autre méthode de division consiste à séparer la plante mère des rejets adultes quand la plante est très développée. Cela se pratique seulement après floraison, toujours de façon précautionneuse concernant la terre d’origine à conserver puisqu’elle contient les champignons liés à son développement.

Conseils écologiques

Pendant le repos de votre orchidée, ajoutez en surface une petite couche de compost ce qui l'aide lors de sa remontée végétative.

Un peu d'histoire…

Le genre Calochilus est originaire de Nouvelle-Guinée, Australie, Nouvelle-Zélande et Nouvelle-Calédonie.

Calochilus fut découvert en Australie et décrit par le paléobotaniste écossais Robert Brown en 1810 et décrit dans son ouvrage Prodromus Florae Novae Hollandiae et Insulae Van Diemen.

Le mot orchidée vient du latin orchis avec l’influence du grec orkhidion qui signifie « testicule », en référence à la forme des tubercules souterrains.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides