Caseille

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Caseille en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Caseille, Casseille

  • Nom(s) latin(s)

    Ribes x nidigrolaria

  • Famille

    Grossulariacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible ▶ Arbuste fruitier | Petits fruits

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    1 à 2 pieds/ m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Massif ou bordure Plantation isolée Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La caseille, aussi appelée casseille, fait partie de la famille des Grossulariacées et du genre Ribes qui comporte 150 espèces. Elle est issue de l'hybridation interspécifique du cassissier (Ribes nigrum) et de plusieurs espèces de groseilliers épineux : essentiellement le groseillier à maquereau (Ribes uva-scripta) et Ribes divaricatum.

La caseille semble avoir hérité du meilleur de ses parents : les grosses baies pulpeuses du groseillier à maquereau, et la couleur, le parfum (version adoucie et atténuée) du feuillage et des fruits ainsi que le caractère sans épines du cassissier.

La caseille forme un buisson touffu et vigoureux de 1,50 à 2 m de hauteur pour 1,50 m d'étalement à l'âge adulte. La cueillette est facilitée, car elle se fait sans quasiment se baisser. L'arbuste est bien rustique, supportant des températures descendant sous -20 °C. Son feuillage caduc, vert foncé et pâle au revers, offre 3 à 5 lobes arrondis.

La caseille fleurit au cœur du printemps, d'avril à mai, produisant de nombreuses grappes courtes et pendantes aux fleurettes campanulées, blanches, roses ou pourpres. Celles-ci se transforment au fil des semaines en baies globuleuses brun noir d'environ 1,5 cm de diamètre, encore pourvues du calice qui a desséché et persisté. Elles ont la peau lisse et le goût du cassis, mais leur pulpe juteuse et sucrée évoque la groseille à maquereau. Chaque grappe offre 3 à 5 fruits. La maturité a lieu en début d'été, de juillet à août selon la variété et le climat.

Deux atouts forts de la caseille sont son caractère autofertile qui ne nécessite donc pas de planter plusieurs spécimens pour obtenir une fructification et son absence d'épines. Atouts appréciables dans les espaces réduits : petit jardin ou culture en bac au balcon.

La casseille a sa place au potager en lignes avec les autres petits fruits (cassissier, groseillier, framboisiers), mais aussi au jardin d'ornement pour caler quelques vivaces fleuries en été à qui elle assure un bel arrière-plan. Si elle est à l'aise en pleine terre, on peut aussi la cultiver en grand bac sur le balcon ou la terrasse. Sa résistance à l'oïdium, sa meilleure productivité et ses plus gros fruits font que certains jardiniers la préfèrent au cassissier.

Variétés de caseille

Caseille (Ribes x nidigrolaria)

'Josta'

Caseille (Ribes x nidigrolaria) 'Josta'
  • Fruits : Fruits brun noir, savoureux et appréciés des oiseaux !
  • Précocité : --
  • Qualités : La première et la plus couramment proposée dans le commerce. Hybride allemand très vigoureux, à port étalé. Variété très résistante aux maladies et aux parasites.

'Anita'

Caseille (Ribes x nidigrolaria) 'Anita'
  • Fruits : Fruits bleu foncé à noir. Très productif.
  • Précocité : Variété précoce (début juillet).
  • Qualités : Hybride allemand moyennement vigoureux, à port buissonnant.

'Rita'

Caseille 'Rita'
  • Fruits : Fruits bleu foncé à noir, acidulés.
  • Précocité : Variété tardive (fin juillet).
  • Qualités : Hybride hongrois moyennement vigoureux, à port érigé.

Plantation de la caseille

Plantation de la caseille

Daniel Jolivet/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

Offrez-lui une situation ensoleillée, mais non brûlante. La mi-ombre est préférable dans le Sud de la France.

En région froide, préservez-la des gelées tardives auxquelles sa floraison précoce est sensible.

Comme le cassissier, la caseille apprécie une terre profonde, fraîche en été, plutôt acide ou neutre, riche en matières organiques et bien drainée. Elle supporte cependant les sols sablonneux ou lourds, ne craignant réellement que le calcaire actif.

Quand planter la caseille ?

Plantez-la de préférence de novembre jusqu'à mars, hors période de pluie intense, de gel et de neige.

La présentation en conteneur permet une plantation toute l'année, mais évitez la saison estivale, surtout en région chaude, ou si vos vacances ne permettent pas un suivi régulier de l'arrosage.

Comment la planter en pleine terre ?

Respectez les distances de plantation pour favoriser la récolte et éviter les risques de maladies. Prévoyez un espace vital de 1,50 m.

Creusez un trou de plantation d'au moins 2 fois la motte. Améliorez le drainage d'un sol compact en apportant du sable grossier, des graviers ou de la pouzzolane. Ajoutez de la fumure organique bien décomposée (compost mûr, corne torréfiée, farines de poissons…).

Hydratez la motte quelques minutes dans l'eau avant la mise en terre ou pralinez les racines si la caseille est à racines nues.

Astuce : enterrez la base des branches sous 5 cm de terre pour favoriser la reprise et l'implantation.

Arrosez copieusement puis paillez avec un paillis organique pour éviter la pousse des mauvaises herbes et limitez les arrosages.

Comment planter la caseille en pot ?

Utilisez un grand contenant (au moins 40 cm de diamètre ou de côté) de terre cuite ou tout autre matériau drainant percé de trous de drainage.

Drainez le fond du pot avec une couche de billes d'argile et comblez avec un terreau spécial plantation assez consistant et riche, ou un mélange de terreau universel et de terre de jardin. Paillez pour limiter la fréquence des arrosages.

Culture et entretien de la caseille

Culture et entretien de la caseille

Ataya/CC BY SA 3.0/Wikimedia

En pleine terre

Arrosez régulièrement les deux premiers étés. L'enracinement de la caseille est plutôt superficiel et elle ne supporte pas la sécheresse surtout lorsqu'elle est jeune.

Renouvelez le paillage. Sa décomposition suffit à nourrir l'arbuste. En sol pauvre, complétez au printemps par un apport de fumure organique essentiellement riche en phosphore et en potasse.

En pot

Veillez à maintenir le substrat frais pendant toute la période de végétation. La sécheresse rend la caseille sensible aux maladies et aux parasites.

Apportez un engrais « spécial fruitier » au début du printemps et complétez par un apport mensuel d'engrais liquide rajouté à l'eau d'arrosage de mai à août.

Rempotez tous les 3 ans dans un substrat tout neuf. Surfacez les autres années.

Taille de la caseille

La caseille fructifie sur les rameaux de 2 ans. La taille se pratique en fin d'hiver. Elle consiste à rajeunir et à aérer la ramure en supprimant 1/4 à 1/3, selon la vigueur de l'arbuste, des rameaux les plus âgés.

Maladies, nuisibles et parasites

La sécheresse fragilise la caseille qui est généralement plus résistante que le cassissier aux maladies et parasites.

La caseille peut être parasitée par les pucerons et des larves d'insectes comme la tenthrède du groseillier.

Côté maladies, elle se montre bien résistante à l'oïdium, mais peut se montrer sensible à l'anthracnose.

Récolte des fruits

La récolte est étalée sur une quinzaine de jours. Elle doit se faire à maturité : la peau des fruits est alors souple et non molle sous les doigts (fruits trop mûrs).

Évitez de tirer sur les fruits directement, car leurs pédoncules étant très résistants, vous les écraseriez. Coupez les grappes aux ciseaux.

Multiplication de la caseille

Comme le cassissier, elle offre l'avantage de s'enraciner facilement (elle se marcotte parfois d'elle-même naturellement). Profitez-en pour la bouturer.

Quand bouturer ?

En fin d'été (fin août à octobre).

Comment bouturer ?

Prélevez des boutures d'une vingtaine de centimètres sur des pousses semi-aoûtées (ou semi-lignifiées) ne présentant pas de signes de maladies.

Taillez juste au-dessus d'un bourgeon.

Placez les boutures dans une petite tranchée creusée à mi-ombre dans un sol frais (ou une potée profonde remplie de terreau de bouturage ou d'un mélange terreau-sable). Veillez à ne laisser dépasser que deux bourgeons. Les boutures mettent une année à s'enraciner.

À l'automne suivant, repiquez à leur emplacement définitif les boutures qui auront manifesté des signes de reprise. Prélevez-les délicatement avec la fourche-bêche.

Conseils écologiques

Si vous manquez de place, choisissez une caseille plutôt qu'un cassissier. Certes, vous perdez au niveau du parfum, mais vous gagnez une récolte deux fois plus abondante (jusqu'à 5 kg de fruits par sujet adulte).

Propriétés et usages

En cuisine, les fruits de la caseille s'utilisent comme les cassis. Ils se dégustent frais dans les salades de fruits ou en décoration sur les glaces et les crèmes. Ils peuvent aussi s'inviter poêlés ou cuits en sauce dans les plats salés de viande (bœuf, volaille, gibier) et dans les desserts sucrés : gâteaux, tartes, cookies, muffins… Mais leur principale utilisation est la transformation en jus, coulis, gelées, confitures, sorbets et glaces.

Enfin, ils supportent bien la congélation.

Comme le cassis et la groseille, ses deux parents, la caseille est un fruit juteux, moyennement calorique (50 kcal pour 100 g), modérément sucré. Elle est très riche en fibres, en minéraux (potassium, magnésium, calcium et fer notamment) et en vitamines C (excellent apport), E, A et B.

La couleur des fruits vient de leur richesse en pigments très favorables pour la santé de la peau et des yeux notamment : caroténoïdes (bêtacarotène, lutéine, xanthine), anthocyanes et oxoflavonoïdes.

Un peu d'histoire…

Le nom caseille est une contraction du nom des deux parents cassis et groseille.

La création de la caseille, ou Ribes x nidigrolaria, est récente, remontant a priori aux années 1970. La première variété, 'Josta', est apparue sur le marché en 1975. Elle est le résultat d'une hybridation interspécifique tétraploïde (ce qui lui permet d'être autofertile) entre le cassissier et plusieurs espèces de groseilliers épineux (Ribes divaricatum, Ribes niveum) dont le groseillier à maquereau (Ribes UVA-crispa).

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides