Cactus San Pedro

Cactus San Pedro en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    San Pedro, Cierge de Bolivie

  • Nom(s) latin(s)

    Trichocereus pachanoi

  • Famille

    Cactacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Ouvert ou divergeant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Toxicité

  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine Chambre Véranda Serre froide Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Ce cactus colonnaire à croissance rapide est de couleur vert clair à vert foncé glauque. Il présente de 4 à 9 côtes faiblement épineuses. Son port est dressé, en forme de cierge. Les petites épines groupées par 3 ou 4 de couleur marron clair sont situées aux nœuds, espacés de façon régulière le long des côtes. Lors de la période juvénile, ses épines sont grandes et le rende indistinguable des autres espèces de Trichocereus.

Le cactus San Pedro ne fleurit qu'à partir de 10 ans. Les fleurs éclosent la nuit, elles font 20 cm de diamètre et ont de magnifiques couleurs allant du blanc en passant par le rouge jusqu'au violet des plus foncés pour les hybrides. Elles dégagent un parfum sucré délicieux. La période de floraison s'étale de juillet à août. Des fruits apparaissent à la suite de certaines fleurs pollinisées ; ils sont rouges, comestibles très sucrés.

Le genre Trichocereus est à présent classé dans le genre Echinopsis, bien qu'il représente à lui seul bon nombre de plantes différentes des Echinopsis. Dans les usages, c'est des Trichocereus (principalement le pachanoi) qu'est extraite la mescaline, puissant hallucinogène chamanique. De plus les Trichocereus sont le genre le plus utilisé en porte-greffe pour ses qualités de croissance et sa rusticité.

C'est un des cactus les plus beaux par son port, sa couleur, mais aussi pour sa facilité de culture qui lui permet de tolérer des expositions variées et un entretien réduit à son minimum. Dans un jardin ou à la maison, il sait attirer l'œil par son aspect rappelant certains cactus mexicains et donne des fleurs chaque année à qui sait être patient. Le Trichocereus est utilisé dans les jardins de cactées pour les amateurs d'ambiances désertiques.

Conseil : vous avez un vieil aquarium boule qui ne sert plus ? Profitez-en pour le transformer en un rien de temps, et à peu de frais, en mini-désert planté de cactées et succulentes !

Espèces de Trichocereus

Il existe de très nombreux hybrides de ce cactus, principalement cultivés en France pour leur rusticité et leur floraison plus précoce.

Note : dans son aire d’origine, il est surtout utilisé pour ses principes psychotropes plutôt que son aspect purement décoratif.

  • Type : Cactus San Pedro (Trichocereus pachanoi ; syn. Echinopsis pachanoi)
  • Végétation : Cactus colonnaire arborescent non pileux, de couleur vert cireux. Hauteur : 6 m dans son aire d’origine, 2 m en France. Faiblement épineux.
  • Floraison : Fleurs à éclosion nocturne, blanches et jaunes.
  • Qualités : Assez répandu en culture intérieure. Fleurs odorantes, culture aisée, hybrides nombreux aux couleurs vives et variées.
  • Type : Torche du Pérou (Trichocereus peruvianus)
  • Végétation : Cactus colonnaire arborescent non pileux, de couleur vert à bleu vert. Hauteur en culture : 1,50 m. Épineux.
  • Floraison : Fleurs nocturnes blanches fortement parfumées.
  • Qualités : Moins commun que l'espèce pachanoi, moins hybridé aussi. Très larges fleurs odorantes blanches.
Cactus San Pedro Cuzco ( Trichocereus cuzcoensis )
  • Type : Cuzco (Trichocereus cuzcoensis)
  • Végétation : Cactus vert bleu non pileux à colonnes très côtelées. Hauteur en culture : 1,80 m. Épines peu nombreuses, mais de 3 à 4 cm de longueur.
  • Floraison : Grosses fleurs à éclosion nocturne, blanches odorantes.
  • Qualités : Son nom vient de la ville de Cuzco au Pérou, ou il a été découvert. Croissance rapide. Il est le plus résistant du genre aux excès d’eau.
  • Type : Cactus sacré (Trichocereus bridgesii)
  • Végétation : Cactus vert-bleu non pileux à colonnes côtelées. Hauteur en culture : 1,50 m. Peu épineux.
  • Floraison : Grosses fleurs blanches à étamines et pistil jaunes. Comme tous les Trichocereus, les fleurs éclosent la nuit.
  • Qualités : Croissance rapide, floraison magnifique, odorante. Utilisé lors des coutumes religieuses d’où son surnom : cactus sacré.
  • Type : Pasacane (Trichocereus pasacana)
  • Végétation : Tige columnaire fortement pileuse de 0,30 m de diamètre pour 10 m de haut dans la nature. Nombreux aiguillons de 8 à 14 cm.
  • Floraison : Fleurs, nocturnes, à longs tubes blancs de 12 cm garnis de poils noirs.
  • Qualités : Principalement cultivé pour ses fruits. Peu en France. Pilosité originale.
  • Type : Trichocereus macrogonus
  • Végétation : Cactus de couleur dominante bleutée, croissance rapide, hauteur : 2 m maximum en culture. Épines peu nombreuses, mais assez longues.
  • Floraison : Fleurs blanc crème à étamines et pistil vert jaunâtre. Doux parfum sucré, floraison principalement la nuit.
  • Qualités : Couleur bleutée et forme dressée différente des autres. Un des plus rapides de croissance.

Plantation du cactus San Pedro

Plantation du cactus San Pedro

msscacti/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Cultivez ce cactus en intérieur, en pot de diamètre petit à moyen en fonction de sa taille. Dans le Sud, il peut se cultiver en pleine terre. Il est donné pour une rusticité USDA 8, c'est-à-dire résistant à -5 /-8 °C.

La terre doit être neutre à calcaire, pauvre en éléments nutritifs et à dominante sèche.

Choisissez-lui une exposition lumineuse.

Attention : ne pas surempoter cette plante, elle n'apprécie pas les trop larges contenants.

Quand planter le San Pedro ?

Ce genre de cactée est à la vente presque toute l'année, mais la plantation ou le rempotage se font au printemps. Préférez avril pour une culture en pot, mai/juin pour la pleine terre.

Comment le planter en pot ?

Choisissez un joli pot décoratif, ayant 2 à 3 cm de plus en largeur que le précédent. Vérifiez que le fond est bien percé et drainez avec une couche de graviers fins. Si vous avez un terreau à cactées, vous pouvez l'utiliser tel quel, sinon préparez un peu de mélange composé de 1/4 de terreau universel, 1/4 de perlite ou pouzzolane, 1/2 de terre franche. Rempotez, tassez et arrosez faiblement.

Vous pouvez utiliser en surface, pour apporter une touche décorative supplémentaire, un sable coloré comme on en met dans les aquariums. Cela donne un bel effet final.

Comment planter en pleine terre Trichocereus pachanoi ?

Il est possible de cultiver ce cactus en pleine terre dans les régions au climat doux.

Préparez un trou de beau volume et déposez dans le fond un peu de sable mélangé à du gravier.

Tassez et arrosez à peine. S'il est déjà haut, exposé au vent, soutenez-le à l'aide d'un bâton ou tuteur solide le temps de la reprise.

Attention : plantez votre cactus en prenant garde de ne pas enterrer le collet plus qu'il ne l'est dans le pot.

Culture et entretien du cactus San Pedro

Culture et entretien du cactus San Pedro

Lars/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le cactus San Pedro (Trichocereus pachanoi) exige une exposition très lumineuse, et a besoin d'un peu d'eau au printemps. En été, préférez peu d'arrosages plus intenses, suivis à l'automne d'une forte diminution, pour un régime sec l'hiver.

Bon à savoir : lorsqu'il est trop arrosé, il se déforme ou change de couleur et risque ensuite de pourrir. En pot, enlevez impérativement l'eau résiduelle de la soucoupe.

La nutrition n'est pas un élément impératif à sa croissance, bien qu'après 1 année dans le même pot, un apport d'engrais liquide pour cactées lui soit bénéfique au printemps et en été. Au jardin, cela n'est pas utile.

L'utilisation de désherbant à son pied n'est possible que lorsqu'il est adulte et que la base est devenue grise. Avant cela, désherbez manuellement.

Maladies, nuisibles et parasites

Le seul risque important pour cette plante comme toutes les cactées, c’est le surarrosage.

En cas de début de pourriture :

  • Cessez les apports d’eau.
  • Supprimez la coupelle sous le pot.
  • Si possible placez-le au soleil.
  • Au besoin, traitez avec un fongicide.

Multiplication de Trichocereus pachanoi

Multiplication de <em>Trichocereus pachanoi</em>

sanpedroparadise.com/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le semis de graines du commerce se fait assez simplement, le bouturage aussi en respectant quelques points essentiels.

Semis

Au printemps, dans un substrat composé de 50 % de sable grossier et de 50 % de terreau tamisé.

  • Semez en terrine ou en pots les graines recouvertes d'une fine couche de sable, 1 fois le diamètre de la graine, soit 1 mm.
  • Avant de placer les graines, prenez soin de bien imbiber la terre.
  • Recouvrez le tout d'une vitre.
  • Une température de 25-30 °C et de la luminosité sans soleil direct sont des conditions idéales.
  • Gardez la terre humide en arrosant par capillarité ou pulvérisation. Dans de bonnes conditions, la germination est assez rapide.
  • Laissez en place tant que les plants n'ont pas atteint 3 cm.

Bouturage

La période de bouturage se situe de mars à mai.

Sectionnez une extrémité, la bouture doit faire de 10 à 20 cm. Placez-la à l'horizontale sur un chiffon dans un coin ombragé. Laissez-la ainsi pendant 5 jours, sans l'humidifier. Pendant ces 5 jours, la sève coagule au niveau de la plaie et cette partie cicatrisera.

Passé ce délai, empotez directement en godet de 9 mm ou en pot de 0,5 à 1 L. Le mélange est simple : 50 % de terreau, 50 % de perlite ou sable grossier.

Placez votre futur plant à la lumière sans soleil direct. Gardez continuellement une humidité très légère du substrat. L'enracinement prend 6 semaines.

Dans ces conditions, le succès est assuré !

Lorsque les racines saturent le godet ou le pot, rempotez en diamètre supérieur. Il est possible également de déposer la bouture horizontalement pour que les pousses sortent à la verticale par les nœuds.

Attention : ne jamais empoter directement une bouture à la coupe encore ruisselante de sève.

Conseils écologiques

En intérieur, profitez d’un laps de temps sec pour brumiser abondamment votre plante, jusqu’au ruissellement. Cette pratique est aussi efficace qu’un arrosage. Le cactus sera lavé de la poussière, ce qui favorise l’absorption de lumière.

Pour éviter les problèmes de pourriture du collet liés à un surarrosage ou de trop fortes pluies, entourez la base de vos plants avec du sable fin sur 2 cm de profondeur et 2 cm de largeur.

Un peu d'histoire…

Trichocereus vient du grec trikhos signifiant « cheveux » en référence aux nombreuses soies des aréoles du péricarpe (paroi du fruit) et du tube floral. Son épithète pachanoi fut ajouté en l’honneur du directeur de la Quinta Normal d’Ambato (école d’agriculture) Abelardo Pachano.

Le Trichocereus pachanoi est utilisé depuis environ 3 000 ans dans la région des Andes pour des cérémonies rituelles ou divinatoires. Aujourd'hui encore, son usage en médecine traditionnelle est toujours d’actualité.

Du fait de sa croissance rapide, le cactus San Pedro est la principale source de mescaline extraite. Le plus concentré est le Lophophora williamsii communément appelé « peyotl », mais sa croissance assez lente fait du cactus San Pedro le plus utilisé. La mescaline n’est pas le seul alcaloïde contenu dans le Trichocereus pachanoi.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides