Ornithogalum d’été

Ornithogalum d’été en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Ornithogale d'été

  • Nom(s) latin(s)

    Ornithogalum

  • Famille

    Hyacinthacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    15 cm entre chaque pied

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Il y a deux catégories d'Ornithogalum. Les ornithogales de printemps, qui sont plutôt des plantes de jardin, et ceux d'été, qui sont plutôt des plantes d'intérieur et dont nous allons parler. Le genre Ornithogalum compte des espèces dispersées à travers l'Europe, l'Asie, le Proche-Orient et la corne sud de l'Afrique.

Le feuillage modeste, étroit et long, vert moyen, s'étale en rosette basse. Plus généralement blanches et vertes, les fleurs peuvent aussi être couleur or, orange ou cuivre.

L'inflorescence se présente sous forme d'épi terminal pouvant mesurer jusqu'à 0,80 m voire 1 m. Les fleurs sont étoilées à 6 étamines. Elles sont délicatement parfumées, et mellifères. De nombreux insectes viennent les butiner. Le fruit est une capsule hexagonale contenant les graines.

Certaines variétés d'ornithogales d'été sont des bulbes gélifs, qu'il faut donc rentrer à l'abri du froid en automne. Ils passent alors l'hiver au sec pour être ressortis et plantés en mai. D'autres sont plus rustiques et fleurissent plus tôt. Exigeants en chaleur, il leur faut du soleil. Ils fleurissent d'avril à septembre.

Attention : ces Ornithogalum contiennent des alcaloïdes et peuvent par conséquent être très toxiques.

Espèces d’Ornithogalum d’été

Étoile de Bethléem (Ornithogalum arabicum)

 Étoile de Bethléem (Ornithogalum arabicum)
  • Végétation : Hauteur de 0,30 à 0,50 m. Feuillage fin et long, vert brillant.
  • Floraison : Fleurs en ombelles, étoilées, blanc pur avec un ovaire noir au centre. Floraison en juin/juillet.
  • Qualités : Gros bulbes produisant 2 à 3 hampes florales. Très florifère et originale avec un point noir au centre. Peu rustique.

Ornithogale douteux (Ornithogalum dubium)

 Ornithogale douteux (Ornithogalum dubium)
  • Végétation : Atteint 0,30 à 0,40 m de hauteur. Végétation hivernale.
  • Floraison : S’épanouit à partir de début mai en une grosse ombelle de fleurs jaune d’or ou orange vif.
  • Qualités : Très belle variété le plus souvent orange vif. À utiliser seule isolée ou en mélange avec des variétés blanches. Non rustique.

Ornithogalum magnum

Ornithogalum d’été  Ornithogalum magnum
  • Végétation : Les grands épis denses de forme pyramidale atteignent de 0,60 à 0,80 m de hauteur.
  • Floraison : Les fleurs étoilées, blanc pur, marquées de vert à l’extérieur, s’ouvrent en mai-juin.
  • Qualités : Variété assez haute, sa floraison de forme originale a fait son succès. Rustique.

Ornithogale penché (Ornithogalum nutans)

 Ornithogale penché (Ornithogalum nutans)
  • Végétation : Feuillage mou à zébrure centrale argentée. Hauteur de 0,30 à 0,50 m.
  • Floraison : Les fleurs, assez grandes, disposées en gros épis, sont vert jade à l’extérieur et blanc brillant à l’intérieur. Elles s’ouvrent d’avril à mai.
  • Qualités : Fleurs en forme d’entonnoir, d’un blanc immaculé à l’extérieur. Semi-rustique.

Ornithogalum balansae

 Ornithogalum balansae
  • Végétation : Feuillage court, vert brillant, hauteur de 0,10 m.
  • Floraison : Fleurs étoilées blanches à cœur jaune, ouvertes d’avril à mai.
  • Qualités : Petite variété. Gros bulbes verts brillants décoratifs. Semi-rustique.

Jacinthe d’été (Ornithogalum candicans)

 Jacinthe d’été (Ornithogalum candicans)
  • Végétation : Feuillage dressé de couleur vert gris mat. Hampes de 0,80 à 1 m.
  • Floraison : Floraison du milieu d’été au début de l’automne. Fleurs blanches en trompette.
  • Qualités : Une variété tardive, à la hauteur et forme des fleurs inhabituelles. Très parfumée et le plus haut de tous. Rustique.

Plantation des ornithogales d'été

Plantation des ornithogales d'été

Wouter Hagens/Public Domain/Wikimedia

Où les planter ?

En pot ou en pleine terre en fonction de votre choix ou de la rusticité de la variété. Ces Ornithogalum se comportent aussi très bien en intérieur.

L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombre. Jamais d'ombre complète.

Quand planter ces Ornithogalum ?

Pour les plus rustiques en septembre/octobre ou mars/avril, pour les plus frileux en mai.

Comment les planter en pot ?

Enfoncez les bulbes de 5 cm en profondeur, dans un mélange de 50 % de terre franche, 25 % de sable et 25 % de terreau universel. Les pots doivent toujours être percés avec une couche de gravier au fond pour améliorer le drainage.

Arrosez et placez vos plantes à la lumière vive, proche d'une fenêtre afin que les rayons du soleil viennent caresser leur feuillage 3 h par jour au moins.

Comment planter les Ornithogalum d'été en pleine terre ?

L'ornithogale (Ornithogalum) aime les sols argileux drainants, assez pauvres en matière organique. Binez votre futur massif sur 20 cm de profondeur. Plantez à l'aide d'un plantoir à bulbes ou d'une houlette.

Espacez les plants de 15 cm, enfoncés de 5 cm. Rien de notable en amélioration de votre terre sauf en cas de sol asphyxiant où il est bénéfique de rajouter une poignée de sable par trou.

Culture et entretien de l’ornithogale d'été

Culture et entretien de l’ornithogale d'été

Jensbn~commonswiki/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Arrosez copieusement dès que les feuilles pointent du bulbe. Laissez la terre presque sécher entre deux arrosages. Poursuivez les arrosages après la floraison jusqu'à ce que les feuilles jaunissent et meurent. Alors, coupez les parties aériennes à 2 cm du bulbe.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l'apparition de nouvelles hampes.

En pot

La potée doit presque sécher entre 2 arrosages, et ne doit jamais tremper dans l'eau de soucoupe. Les arrosages se poursuivent après la floraison jusqu'à ce que les feuilles jaunissent et meurent. À ce moment-là, vous pouvez couper les parties aériennes à 2 cm du bulbe.

Durant la période de dormance, le bulbe est maintenu au frais, les arrosages presque suspendus. Le rempotage peut s'effectuer au cours de cette période de dormance, pour les bulbes de plus de 2 ans.

En pleine terre

Il est possible de planter en terre les variétés non rustiques, mais n'oubliez pas dans ce cas de sortir les bulbes de terre avant le gel, et de les hiverner au sec.

Avant la floraison, un apport d'engrais pour plantes bulbeuses leur permet une bonne vigueur et une floraison accrue. En fin de floraison, le même apport permet d'optimiser la mise en réserve des bulbes en prévision de la saison suivante.

Le paillage s'avère nécessaire pour éviter les corvées de désherbage sur les Ornithogalum de pleine terre.

Maladies, nuisibles et parasites

Rien à signaler pour les ornithogales d'été (Ornithogalum) de pleine terre.

Pour les plants cultivés en intérieur, des taches noires sur les feuilles peuvent survenir, elles sont dues à une maladie cryptogamique. Appliquez un fongicide et placez la plante à une exposition plus lumineuse en modérant les arrosages.

Le bulbe peut pourrir en partie en cas d'excès d'arrosage. Laissez sécher le compost et appliquez un fongicide sur les plaies.

Les cochenilles farineuses peuvent apparaître à la base des feuilles. Extirpez-les avec un coton-tige imbibé d'alcool dénaturé.

Multiplication des Ornithogalum

Multiplication des <em>Ornithogalum</em>

carmona rodriguez.cc/CC BY-SA 2.0/Flickr

Quand et comment semer ?

Par semis, les graines fraîches germent en 2 semaines, mais mettent 3 ans à fleurir !

Quand et comment diviser ?

La division de bulbes est nettement plus facile et plus rapide. Sans aucun dommage pour le plant mère.

En tout début de printemps, dépotez votre ornithogale et séparez doucement les bulbes après avoir ôté le maximum de terre des racines.

Il est possible d'arracher complètement un plant (pour les variétés rustiques en extérieur) afin de diviser les multiples bulbes. Cela aura pour effet de dynamiser la reprise du plant mère, car un trop grand agglomérat bulbeux nuit à la qualité de la floraison. Si les racines ont souffert de cette opération, vous pouvez les couper à 1 cm de la base du bulbe sans danger.

La replantation doit se faire immédiatement dans un sol souple, préalablement travaillé, afin d'avoir un rapide développement racinaire.

En pot, utilisez un bon mélange drainant comme indiqué dans la partie « Plantation ».

Conseils écologiques

Tous les 4 à 5 ans, sortez tous vos bulbes plantés dans le jardin pour en réduire le nombre croissant d’année en année. Trop nombreux, ils en arrivent à une floraison moyenne, voire médiocre, par manque de place entre eux.

En pot, rempotez et divisez-les tous les 2 à 3 ans.

Si vous travaillez manuellement le sol de vos massifs, plates-bandes, etc., récoltez les fragments de bulbes séparés des plants mères et composez quelques futures belles potées ou enfoncez-les délicatement dans votre gazon afin de lui donner un peu de couleur printanière.

Un peu d'histoire…

Le nom du genre Ornithogalum est formé des mots grecs ornithos (« oiseau ») et gala (« lait »), probablement en raison de la forme et de la blancheur des pétales de l’ornithogale en ombelle (Ornithogalum umbellatum).

Note : l’ornithogale en botanique est un nom masculin.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides