Fusain ailé

Fusain ailé en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Fusain ailé

  • Nom(s) latin(s)

    Euonymus alatus

  • Famille

    Célastracées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste Feuillu | Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    3 à 4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    1 à 3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Euonymus, ou fusain, fait partie de la famille des Célastracées et regroupe plus de 170 espèces arbustives, arborescentes ou grimpantes originaires principalement des zones boisées d'Asie du Sud-Est. Selon l'espèce, la taille des fusains offre une grande diversité, allant de 30 cm à plusieurs mètres de hauteur. Il en est de même pour le feuillage qui peut être caduc, semi-persistant à persistant, mais qui prend toujours de belles teintes automnales. Les fusains fleurissent à la fin du printemps, produisant des fleurettes aux couleurs variées regroupées en petits bouquets axillaires (situés à l'aisselle des feuilles). La floraison est suivie d'une fructification vivement colorée, décorative jusqu'en hiver.

Le fusain ailé ou Euonymus alatus est une espèce caduque arbustive d'origine chinoise, coréenne et japonaise. Il pousse plutôt lentement et fait preuve d'une grande rusticité, supportant des températures descendant jusqu'à -20 °C.

Sa silhouette ouverte, très buissonnante, plus large que haute, s'élève à plus de 3 m pour 3 à 4 m d'étalement. Ses rameaux se reconnaissent aisément, car ils poussent à l'horizontale et sont quadrangulaires : si on les coupe, leur section est carrée. Ils portent deux à quatre larges ailettes subéreuses – constituées de liège – justifiant l'appellation courante de « fusain ailé ».

Ses feuilles vert soutenu de 6 à 7 cm de long ont une forme obovale à ovale et sont finement dentées. Elles prennent de magnifiques colorations à l'automne. C'est alors un véritable feu d'artifice mêlant le jaune pâle, le rose indien, l'orange vif, le rouge pourpre et le grenat foncé.

La floraison printanière est plutôt insignifiante : les fleurettes à quatre pétales sont petites et verdâtres. En revanche, les fruits globuleux, pendants et lobés, pourpre à violet foncé sont très décoratifs surtout lorsqu'ils s'ouvrent sur leurs graines enveloppées d'un arille orange vif.

Le fusain ailé a toute sa place au jardin naturel, car les oiseaux raffolent de ses graines. Ses magnifiques teintes d'automne méritent un emplacement bien en vue des fenêtres de la maison ou près des lieux de passage.

Sa beauté est à son apogée en automne, faites-en la vedette d'un massif fleuri à cette période.

Espèce et variétés de fusain ailé

Fusain ailé (Euonymus alatus)

Espèce type

Fusain ailé (Euonymus alatus) Espèce type
  • Floraison : Fin du printemps : mai à juillet. Fleurettes verdâtres insignifiantes regroupées en cymes axillaires. Fruits globuleux à 4 lobes.
  • Végétation : H : jusqu'à 3-6 m. E : 3 à 4 m. Végétation étalée, buissonnante, très ramifiée dès la base. Caduque. Rameaux pourvus d'ailettes à texture de liège. Feuilles vert foncé brillant, ovales, elliptiques, à bords dentés. Pétioles courts. Feuillage automnal orangé, rouge-violet.
  • Qualités : Bien rustique : -20 °C. Bonne résistance à la sécheresse et aux courants d'air. Feuillage d'automne coloré. Fructification décorative. Croissance lente. Pour haies et bosquets mélangés.

'Compactus'

Fusain ailé (Euonymus alatus) 'Compactus'
  • Floraison : Comme l’espèce type.
  • Végétation : Comme l’espèce type, mais dimensions réduites. Ailettes réduites, voire absentes. H : 1 à 2 m et E : 1,50 à 2,50 m.
  • Qualités : Haies moyennes, massif. Culture en bac.

'Fire Ball'

Fusain ailé (Euonymus alatus) 'Fire Ball'
  • Floraison : Comme l’espèce type.
  • Végétation : Comme l’espèce type.
  • Qualités : Amélioration de compactus : couleurs d'automne plus intenses, port plus touffu. Cultivar américain très rustique.

var. apterus

Fusain ailé var. apterus
  • Floraison : Comme l’espèce type.
  • Végétation : H : 2 m et E : 3 m. Silhouette plus dense et plus basse que le type. Feuilles plus petites du type (2 à 3 cm de long). Rameaux sans ailette.
  • Qualités : Plus rare dans le commerce. Pour haies basses, bosquets et massifs.

Plantation du fusain ailé

Plantation du fusain ailé

F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Installez-le au soleil ou à mi-ombre légère. Une situation ensoleillée favorise l'intensité des couleurs d'automne. Laissez-lui de l'espace pour qu'il puisse prendre sa forme naturelle étalée.

Offrez-lui un sol fertile et bien drainé qui reste frais pendant la belle saison. Il tolère bien le calcaire.

Quand planter l'Euonymus alatus ?

Plantez-le en automne hors période de gel, de neige et de forte pluie, ou au début du printemps.

La plantation printanière est préférable en sol lourd et compact et/ou en climat rigoureux.

Comment le planter en pleine terre ?

Creusez un trou d'au moins 2 fois le volume de la motte. Amendez avec du sable grossier ou des graviers si le sol est très lourd. Apportez également du compost bien décomposé ou de la fumure organique à libération lente pour encourager la croissance plutôt lente du fusain.

Hydratez la motte de l'arbuste dans un seau d'eau et défaites le chignon de racines s'il est très serré. Positionnez la motte dans le trou de façon à ce que le haut coïncide avec le niveau du sol. Comblez et terminez par un arrosage copieux même s'il pleut. Paillez autour du collet pour limiter la pousse des mauvaises herbes et les arrosages surtout si la plantation se fait au printemps. Prévoyez 1 à 3 pieds par m².

Comment planter l'Euonymus alatus en bac ?

Prévoyez un contenant d'au moins 50 cm de diamètre ou de côté. Vérifiez la présence de trous d'évacuation de l'eau en excès. Drainez le fond du pot avec une couche de billes d'argile et comblez avec un terreau de plantation consistant ou enrichi avec de la terre de jardin. Paillez la surface pour limiter la fréquence des arrosages.

Idées d'association

Cornouiller

Intégrez le fusain ailé dans une haie mélangée (avec des cornouillers, Cotinus, Physocarpus…) où sa ramure étalée et touffue fera merveille.

Heuchère

Tapissez le sol sous son couvert avec des vivaces à feuillage coloré comme celui des heuchères.

Aster

Associez le fusain ailé avec des asters nains, des dahlias.

Imperata cylindrica

L'association avec des graminées rougissantes comme l'Imperata 'Red Baron', des grands sédums et des renouées sera du plus bel effet.

Culture et entretien du fusain ailé

Culture et entretien du fusain ailé

KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arrosez régulièrement au printemps et l'été des deux premières années, surtout s'il fait sec. Ensuite, le fusain se débrouille avec les précipitations, supportant même de courtes périodes de sécheresse, mais au détriment de la beauté du feuillage toutefois. En sol pauvre, apportez quelques poignées de compost au début du printemps si l'arbuste n'est pas paillé, car la décomposition du paillis suffit à nourrir l'arbuste.

Culture en pot : arrosez régulièrement et copieusement pendant toute la période de végétation. Apportez un engrais spécial arbustes à fleurs pour favoriser la fructification. Réduisez les arrosages en hiver.

Rempotez tous les deux à trois ans selon le développement du fusain et surfacez dans l'intervalle.

Taille de Euonymus alatus

La croissance lente du fusain ailé ne nécessite pas de taille hormis une suppression des rameaux morts ou mal placés en fin d'hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Le fusain ailé (Euonymus alatus) se montre peu sensible aux maladies et aux parasites. Quelques pucerons noirs peuvent coloniser les jeunes feuillages, mais sans nécessiter d'intervention.

Multiplication du fusain ailé

Multiplication du fusain ailé

KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Il y a plusieurs façons de multiplier le fusain ailé (Euonymus alatus). La plus simple est de bouturer à la fin du printemps (bouture herbacée) des jeunes pousses ou en automne des jeunes rameaux lignifiés munis d'un talon (bouture semi-herbacée). Conservez ces jeunes boutures hors gel le premier hiver et rempotez-les individuellement au printemps. La mise en place en pleine terre se fera à l'automne ou au printemps suivant en climat rude.

Enfin, récupérez de jeunes semis spontanés autour de l'arbuste. Repiquez-les en pot pour les faire grossir quelques saisons.

Conseils écologiques

Installez plusieurs fusains ailés pour favoriser la pollinisation croisée et augmenter la fructification.

Toutes les parties du fusain ailé sont très toxiques, surtout les fruits, attractifs pour les enfants avec leurs couleurs vives, qui sont le plus souvent impliqués dans les cas d'intoxication humaine ou animale. Ce sont les graines qu'ils contiennent qui sont extrêmement toxiques, l'arille (enveloppe charnue rouge) ne le serait pas. Quelques heures après l'ingestion apparaissent des troubles digestifs (diarrhées, vomissements), cardiaques (troubles du rythme cardiaque), neurologiques (hallucinations) et même parfois la mort en cas de forte dose ingérée.

Un peu d'histoire…

Le nom générique Euonymus (Evonymus dans les anciennes flores botaniques) vient du grec et signifie le « bien nommé » en référence à l'appellation courante de « bonnet de prêtre » ou « bonnet d'évêque » qui lui est donnée pour évoquer ses fruits. Dans certaines traditions post-homériques, Evonymé est une déesse, épouse de Cronos avec qui elle aurait eu la déesse Aphrodite. Pour l'auteur Diodore de Sicile, Evonymé est le nom d'une île éolienne.

L'introduction du fusain ailé en Europe remonte au milieu du xixsiècle ; mais ce fusain et les fusains caducs, plus généralement, ont attendu le début du xxsiècle pour sortir de leur confidentialité. L'espèce s'est naturalisée sur notre continent ainsi qu'en Amérique du Nord où certains États la considèrent comme invasive.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides