Baie de mai

Baie de mai en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chèvrefeuille à baies de miel, Chèvrefeuille comestible, Baie de mai, Chèvrefeuille du Kamtchatka, Camérisier bleu

  • Nom(s) latin(s)

    Lonicera kamtschatica

  • Famille

    Caprifoliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs | Arbuste fruitier

    Plante comestible Arbuste fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 1,25 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    4 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Massif ou bordure Haie Plantation isolée Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le Lonicera kamtschatica appartient à l'espèce Lonicera et à la famille des Caprifoliacées. Originaire de Sibérie, on le nomme couramment chèvrefeuille à baies de miel, chèvrefeuille comestible ou encore baie de mai, chèvrefeuille du Kamtchatka et camérisier bleu.

La baie de mai est un arbuste fruitier qui atteint, à maturité, environ 1,30 m de hauteur et 0,60 à 1,25 m de largeur. L'espèce n'est pas grimpante, son port est dressé et buissonnant. Ses feuilles caduques, allongées et ovales, d'un vert tirant sur le bleu et le gris, ressemblent à celles du chèvrefeuille.

Il se pare précocement en mars de petites fleurs blanc crème discrètes et quasiment inodores. Il donne dès le mois de mai des baies comestibles, charnues et bleues, recouvertes de pruine, semblables à de grosses myrtilles de forme allongée. Leur goût peu sucré et délicatement acidulé rappelle celui de la myrtille et du kiwi pour certains.

Le Lonicera kamtschatica, très rustique (-40 °C et -10 °C pour les fleurs), se cultive en pleine terre et en bac. Il s'utilise en isolé, en massifs, en haies et au verger ou au potager.

Les fruits se consomment crus, séchés ou cuits, en confitures, gelées, jus et tisanes. Ils sont riches en vitamines, notamment B et C.

Variétés de la baie de mai

Le Lonicera kamtschatica, appelé aussi Lonicera caerulea kamtschatica, possède quelques variétés ou cultivars en dehors de l'espèce type.

Le tableau ci-dessous présente les variétés les plus répandues et commercialisées.

Chèvrefeuille à baies de miel, chèvrefeuille comestible, baie de mai (Lonicera kamtschatica)

Espèce type

Baie de mai Espèce type
  • Végétation : Feuilles vertes et bleu gris, allongées, ovales et opposées, légèrement cireuses, de 3 à 8 cm de longueur et de 1 à 3 cm de largeur. Peut atteindre entre 1,20 et 1,50 m de hauteur.
  • Fleurs et fruits : Floraison en mars et avril. Petites fleurs blanc jaune. Fructification et récolte en mai. Baies charnues bleues, recouvertes de pruine, de 1 cm de longueur et de 0,50 cm de diamètre.
  • Qualités : Originaire de Sibérie. Fruits comestibles. Croissance lente.

'Duet' (baie de miel)

Baie de mai 'Duet' (baie de miel)
  • Végétation : Feuilles vertes. La variété atteint 1 à 1,50 m de hauteur et 0,80 à 1,25 m d'envergure à maturité.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaunes, légèrement parfumées. Baies bleues.
  • Qualités : Croissance moyenne. Baies à l'odeur de miel.

'Fialka'

Baie de mai 'Fialka'
  • Végétation : Feuilles vert foncé. Peut atteindre entre 0,80 et 1,30 m de hauteur.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaunâtres. Fructification et récolte en juin. Baies bleu prune.
  • Qualités : Variété tardive par rapport à l'espèce type et à la majorité des cultivars.

'Kalimka'

Baie de mai 'Kalimka'
  • Végétation : Feuilles vertes, claires et duveteuses. Peut atteindre entre 0,80 et 1,30 m de hauteur.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaunes. Baies à l'aspect bleu velouté.
  • Qualités : Variété très productive.

'Morena'

Baie de mai 'Morena'
  • Végétation : Feuilles d'un vert bleuté. La variété atteint 1,30 m de hauteur et 0,70 m d'envergure à maturité.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs blanc crème, inodores. Baies bleu prune, de 2 cm de longueur.
  • Qualités : Croissance normale.

Plantation de la baie de mai

Plantation de la baie de mai

Basik07/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Où le planter ?

La baie de mai apprécie les sols riches en humus et bien drainés. Évitez de le planter dans des sols calcaires et préférez un sol sableux.

Il aime le soleil, mais pas la sécheresse. Placez-le à mi-ombre dans les régions aux étés très chauds.

Quand planter la baie de mai ?

Plantez le Lonicera kamtschatica en dehors des périodes de gel et de grosse chaleur, de février à avril et de septembre à novembre.

Comment le planter en pleine terre ?

  • Enlevez le conteneur et trempez la motte dans un seau pendant un 1/4 d'heure environ, avant de la mettre en place.
  • Ameublissez bien l'endroit de plantation à l'aide d'une pioche.
  • Creusez un trou de 0,60 m de profondeur et de largeur.
  • Remplissez une partie du trou avec de l'eau et ajoutez du compost et du terreau de feuilles, afin de former de la boue qui sera favorable au plant.
  • Préparez un mélange de terre du jardin et de terreau.
  • Placez le sujet bien au centre et comblez avec le mélange de terre. Veillez à ce que la motte soit recouverte de 2 cm.
  • Tassez bien et arrosez abondamment autour du pied.

Prévoyez 4 plants par m2.

Comment planter la baie de mai en pot ?

  • Enlevez le conteneur et trempez la motte dans un seau pendant un 1/4 d'heure environ, avant de la mettre en pot.
  • Préparez un mélange de terreau ordinaire, de compost et de terreau de feuilles.
  • Placez une couche de bille d'argile au fond pour favoriser le drainage.
  • Recouvrez d'une partie du mélange et arrosez pour humidifier.
  • Placez le sujet bien au centre et comblez avec le reste de terre.
  • Tassez bien et arrosez de nouveau.

Bon à savoir : il est recommandé de planter au moins deux pieds assez rapprochés, pour obtenir une bonne pollinisation et fructification. Laissez 0,60 à 1 m de distance entre vos plantations. Pour former un massif plus dense, espacez seulement de 0,40 à 0,60 m.

Culture et entretien de la baie de mai

Culture et entretien de la baie de mai

WildBoar/Public Domain/Wikimedia

Le Lonicera kamtschatica ne demande pas beaucoup de soin.

Arrosez abondamment et régulièrement pendant les périodes chaudes, car l'arbuste n'aime pas la sécheresse. Veillez à ce que le sol reste légèrement humide.

Faites un apport d'engrais organique une fois par mois au printemps et en été.

En été, paillez le pied, afin de maintenir le sol frais.

Taille de la baie de mai

Il faut attendre que la baie de mai soit installée depuis trois ans avant d'envisager de le tailler.

Enlevez chaque année le bois mort ou les branches endommagées, soit à la fin de l'hiver, soit après la récolte des fruits.

Lorsque vous taillez, faites une taille qui sert à équilibrer la forme de l'arbuste.

Maladies, nuisibles et parasites

La baie de mai est un arbuste résistant. Il peut toutefois attirer les pucerons. Si c'est le cas, pulvérisez un mélange d'eau et de savon noir ou un insecticide naturel. Les pucerons seront ainsi facilement supprimés.

Récolte

Comme son nom courant l'indique, la récolte de la baie de mai se fait au mois de… mai !

Les baies se récoltent à la fin du printemps et au début de l'été, lorsqu'elles sont bleues et que leur chair est bien rouge et mûre. Ne cueillez pas les baies lorsque leur chair est verte.

Un arbuste en bonne santé produit 6 kg de baies au bout de la deuxième ou troisième année.

Les baies se consomment lorsqu'elles sont bien fraîches. Il est toutefois possible de les congeler.

Multiplication de la baie de mai

Multiplication de la baie de mai

Alpsdake/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

La baie de mai se multiplie par bouturage semi-ligneux en été. Pour bouturer le Lonicera kamtschatica :

  • Choisissez une tige qui a poussé au printemps et qui est en cours de durcissement en été. Sa couleur est encore verte et tire sur le marron.
  • Prélevez des morceaux de 10 à 15 cm de longueur, à l'aide d'un couteau propre et tranchant.
  • Enlevez délicatement les feuilles inférieures et laissez quelques feuilles à l'extrémité de chaque morceau.
  • Trempez la partie sans feuilles de vos tiges dans de l'hormone de bouturage.
  • Préparez des caissettes remplies de terreau sablonneux.
  • Plantez les boutures et humidifiez la terre.
  • Placez les caissettes à l'abri dans un endroit chaud et à une lumière tamisée.
  • Laissez les boutures s'enraciner jusqu'à la fin de l'hiver et veillez à ce que la terre ne soit pas totalement desséchée.
  • Au printemps, transplantez vos boutures dans des pots séparés et sortez-les.
  • Cultivez ensuite normalement.

Conseils écologiques

Le Lonicera kamtschatica, compte tenu de sa petite taille, peut être associé à une haie fruitière ou une plate bande.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides