Prostanthera

Prostanthera en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Prostanthère, Menthe australienne, Menthe arbustive, Prosthanthère

  • Nom(s) latin(s)

    Prostanthera

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec Sol frais
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Prostanthera sont des arbustes persistants exclusivement australiens qui comptent près de 90 espèces, appartenant à la famille des Lamiacées comme la menthe. On les nomme aussi les menthes arbustives ou menthes australiennes du fait de la forte odeur de menthe ou de camphre (eucalyptus) que dégagent les feuilles au froissement. Les jeunes tiges ont souvent une section quadrangulaire et les feuilles sont simples et opposées, parfois alternes, généralement en grand nombre le long des tiges.

L'espèce Prostanthera cuneata, qui figure parmi les plus rustiques (-12 °C), présente un port étalé jusqu'à 1 m de haut sur 1,50 m de large. Son joli feuillage vert sombre minuscule de 12 mm, rond et luisant, exhale une forte odeur de camphre.

Chez cette même espèce, une généreuse floraison blanche ou mauve apparaît au printemps ou en été, formée de grandes corolles à 2 lèvres. La lèvre inférieure, marquée à sa base par une tache jaune, se termine par 3 grands lobes arrondis, tandis que la lèvre supérieure forme un casque court à 2 lobes. Le fond de la gorge piqueté de pourpre rouge accueille 4 étamines allant par paire de longueurs différentes et un pistil blanc. Un ou deux appendices, parfois de simples protubérances, caractérisent le sommet du connectif qui porte les sacs à pollen de la fleur de Prostanthera. Le calice possède une forme de cloche à 2 lèvres, parfois échancrées.

D'autres espèces offrent des coloris rouges, pourpres, bleus, jaunes ou verts. Les fleurs sont isolées en position axillaire ou bien sont groupées en grappes terminales. Elles sont très nectarifères et attirent aussi bien les abeilles que les papillons. La section Klanderia (Prostanthera calycina, aspalathoides) présente des fleurs en tube fin rose, orange ou rouge essentiellement visitées par des punaises.

Les fruits sont des nucules, des akènes à paroi très dure comme le gland du chêne ou la noisette, mais d'une taille bien plus petite.

Espèces et variétés de Prostanthera

Menthe australienne, menthe arbustive (Prostanthera cuneata)

 Menthe australienne, menthe arbustive (Prostanthera cuneata)
  • Végétation : Buisson très compact, étalé, de 50-70 cm de haut, persistant. Autre forme moins prostrée jusqu'à 1 m de haut sur 1,50 m de large. Feuilles de 3-6 mm sur 3-4 de large obovales ou rondes, à bords enroulés et revers pileux pourvu de glandes à huiles essentielles sentant l'eucalyptol. Solides branches acajou pouvant supporter le poids de la neige.
  • Fleurs et fruits : Fleurs en cloches de 10-15 mm, blanc immaculé ou mauve, mêlées au feuillage sur 10-20 cm le long des rameaux. Floraison de novembre à avril dans l'hémisphère sud, en mai-juin chez nous. Petits fruits secs de décembre à mars.
  • Qualités : Originaire de Nouvelle-Galle, Victoria (Australie) et de Tasmanie. Vit entre 1 200-1 500 m d'altitude dans les landes alpines et sub-alpines. Tolère jusqu'à -12 °C. Apprécie un sol frais pendant la croissance.

Prostanthera 'Poorinda Ballerina' (hybride)

 Prostanthera  'Poorinda Ballerina' (hybride)
  • Végétation : Arbuste de 1,50 m en tous sens. Feuillage persistant linéaire de 10 mm de long, vert foncé très aromatique.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanches à lobes inférieurs fortement échancrés, piquetés de jaune, en mai-juin.
  • Qualités : Plusieurs formes sont cultivées. Résiste à -9 à -10 °C. Sol frais bien drainé. Évitez le soleil intense.

Prostanthère à feuilles rondes (Prostanthera rotundifolia)

 Prostanthère à feuilles rondes (Prostanthera rotundifolia)
  • Végétation : Arbuste étalé de 1,80 m sur 1,20 m de large, persistant ou caduc selon le climat. Feuillage dense obovale de moins de 1 cm, vert foncé, plus clair au revers, sur des rameaux grêles velus.
  • Fleurs et fruits : Généreuse floraison en mai-juin formée de grappes de 6 cm. Petites fleurs lilas odorantes de 1,2 cm. Corolle à 5 lobes à peu près égaux, en mai-juin.
  • Qualités : Pousse dans les terrains sableux du sud-est de l'Australie et Tasmanie. Résiste à -7 °C et tolère les embruns. Taillez court après la floraison. Plantez-la en zone protégée, plutôt ensoleillée sauf au sud de la Loire où elle préfère la mi-ombre. Sol ordinaire à sec, bien drainé.

Prostanthère à feuilles ovales (Prostanthera ovalifolia)

 Prostanthère à feuilles ovales (Prostanthera ovalifolia)
  • Végétation : Arbuste persistant dressé de 1,80 -2,40 m et parfois 4 m, sur 1,40 m de large. Feuilles épaisses gris-vert, ovales, un peu dentées, aromatiques, de 5 à 40 mm de long sur 3-10 mm de large.
  • Fleurs et fruits : Profusion de fleurs pourpres à violet foncé au printemps (d'août à novembre en Australie).
  • Qualités : Originaire de l'Est australien. Idéal comme plante de haie ou comme arbuste isolé en jardin abrité des vents forts. Tolère un peu les embruns, le soleil ou l'ombre lumineuse. Sol frais à assez sec, acide à neutre, plutôt riche. Résiste à -8 °C.

Prostanthera ovalifolia 'Variegata'

 Prostanthera ovalifolia  'Variegata'
  • Végétation : Feuillage vert gris marginé de crème.
  • Fleurs et fruits : --
  • Qualités : Évitez le soleil intense de l'après-midi.

Prostanthère à feuilles de mélisse (Prostanthera melissifolia)

 Prostanthère à feuilles de mélisse (Prostanthera melissifolia)
  • Végétation : Arbuste jusqu'à 2 m de haut. Feuillage à bout arrondi, de 15-30 mm de long sur 10-15 mm de large, pétiolé, légèrement denté, vert luisant à nervures pubescentes. Odeur de mélisse.
  • Fleurs et fruits : Abondante floraison en grappes terminales mauve camaïeu avec des anthères noires, en mai. Corolle de 8-12 mm. L'appendice est absent sur les anthères.
  • Qualités : Peuple les forêts sclérophylles humides de Nouvelle-Galle du Sud et Victoria à l'est. Sol acide et frais. Huile essentielle médicinale. Devrait supporter -8 °C.

Prostanthera sieberi

 Prostanthera sieberi
  • Végétation : Arbuste gracile de 1,80 m de haut. Feuilles de 20-25 mm profondément dentées.
  • Fleurs et fruits : Floraison très ornementale, pourpre pâle à violet, de mars à mai. Grappes de 4-8 fleurs.
  • Qualités : Originaire du Sud-est australien. Résiste à -12 °C.

Prostanthera incisa

 Prostanthera incisa
  • Végétation : Arbuste dressé jusqu'à 1,50 m de haut. Feuilles très aromatiques de 1-3 cm de long, vert gris, souples à 3 dents.
  • Fleurs et fruits : Grappes terminales de fleurs mauve uniforme et calice rougeâtre, en avril-mai, recouvrant totalement le feuillage.
  • Qualités : Vit sur la côte est de Nouvelle-Galle du Sud dans les forêts d'eucalyptus ou le long de cours d'eau en association avec Casuarina cunninghamiana. Produit l'huile essentielle « Native mint ». Résiste à -5 °C, aime les terrains frais mi-ombragés, bien drainés. Se taille à 50 cm.

Plantation de Prostanthera

Plantation de <em>Prostanthera</em>

Doug Beckers/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

La menthe australienne (Prostanthera cuneata) s'adapte parfaitement aux sols granitiques et acides du Massif armoricain. Lui conviennent aussi très bien les sables du Bassin aquitain et les sols lourds, acides à neutres (pH idéal entre 5,5 et 6,5) en compagnie de plantes de terre de bruyère.

Cependant, elle apprécie peu les embruns. Le sol doit être bien drainé et frais pendant la saison de croissance. Les Prostanthera sont moins sensibles à la présence de phosphore que d'autres plantes australiennes. D'autres espèces comme rotundifolia tolèrent davantage les sols secs, d'autres les sols calcaires.

La forme prostrée de Prostanthera cuneata en fait une plante idéale pour rocaille, talus ou pour former une bordure. Ce couvre-sol apprécie une exposition à l'ombre comme au soleil. La plante supporte le gel (-12 °C) ainsi que la neige.

Les essences plus fragiles peuvent se cultiver en pot sur une terrasse ou un balcon plutôt ensoleillé excepté dans le sud de la France.

Quand planter Prostanthera ?

Plantez de septembre à avril en évitant les périodes de gel. Préférez le printemps si les hivers sont rigoureux.

Comment la planter en pleine terre ?

Creusez une fosse 2 fois plus large que la motte. Ajoutez du sable et du compost puis rebouchez le trou. Arrosez puis paillez pour maintenir l'humidité.

Comment planter Prostanthera en pot ?

Veillez à fournir un substrat bien drainé et acide : terre de bruyère mêlée à du terreau de feuilles ou bien un mélange de terre de jardin allégé avec du sable et 3 poignées de terreau.

Culture et entretien de Prostanthera

Culture et entretien de <em>Prostanthera</em>

je_wyer/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez la plante de façon régulière, notamment en été. Évitez de mouiller les feuilles exposées en plein soleil.

Apportez un peu de fumier décomposé au pied ou de l'engrais organique après la floraison ou au printemps.

Dans les régions aux hivers moyens, prenez la précaution de pailler le pied et de couvrir la plante d'un voile d'hivernage.

Rempotez le Prostanthera au printemps dans un mélange composé de terre de bruyère et de terreau de feuilles. Après le rempotage, placez la plante progressivement à la lumière jusqu'à ce que de nouvelles pousses apparaissent et arrosez quotidiennement pendant une semaine.

Taille de Prostanthera

Quand tailler ?

En mars ou après la floraison.

Comment tailler ?

Il n'est pas nécessaire de tailler la menthe australienne (Prostanthera cuneata) sauf si vous souhaitez rendre le port plus compact.

L'espèce Prostanthera rotundifolia peut être rabattue après la floraison si vous souhaitez limiter son volume.

Maladies, nuisibles et parasites

La plante a très peu de nuisibles, du moins en plein air, mais ses racines peuvent pourrir suite à une attaque de Phytophtora lorsque le gel se combine à de l'humidité stagnante. Dans certains jardins, sa vie est assez brève. De nouvelles introductions de la menthe australienne (Prostanthera cuneata) issues de formes plus résistantes tendent à réduire ce phénomène.

En véranda ou en serre, les mouches blanches et les acariens (araignées rouges) peuvent envahir le feuillage. Appliquez une solution de pyrèthre. Les acariens peuvent aussi s'éviter en brumisant plus souvent la plante, en posant le pot sur un lit de gravier humide ou en éloignant la plante de la vitre.

Multiplication de Prostanthera

Multiplication de <em>Prostanthera</em>

colorline/CC BY 2.0/Flickr

Le bouturage ainsi que le semis de la menthe australienne sont assez faciles si l'on suit ces quelques conseils.

Quand et comment bouturer ?

Bouturez en été.

Prélevez des boutures d'extrémité de tiges à demi-lignifiées mesurant 5 à 15 cm de long. Elles doivent être prélevées du côté ombragé et trempées immédiatement dans de l'hormone légère pour éviter le flétrissement. Si les boutures ne sont pas plantées tout de suite, stockez-les dans un sac en plastique au réfrigérateur jusqu'à leur plantation.

Piquez-les dans un substrat léger et placez-les à mi-ombre.

Quand et comment semer ?

Au printemps, semez directement les graines dans un pot ou une terrine remplis d'un mélange drainant, enterrées légèrement.

Tassez avec une planchette puis arrosez.

Conseils écologiques

Les Prostanthera sont des arbustes réclamant très peu d'entretien. Ils sont souvent de petite taille et attirent une multitude d'insectes tant par leur floraison que par l'odeur agréable du feuillage.

Prostanthera cuneata est considérée comme une espèce éteinte en Tasmanie où elle fut décrite pour la première fois, même si on la trouve aussi en Australie. Elle pousse en sols humifères à rocheux, acides et en milieu ouvert ou fermé.

Propriétés et usages

80 % des Prostanthera comme P. melissifolia possèdent une huile essentielle riche en cinéol (syn. eucalyptol) et en menthol, aux propriétés antibactériennes, antifongiques, antimicrobiennes, carminatives, antioxydantes. Elle s'utilise pour traiter les rhumes et les maux de tête.

Prostanthera incisa var. incisa ainsi que P. staurophylla produisent aussi une huile essentielle appelée « native mint ». Certaines huiles sont incorporées aux produits cosmétiques et aux savons.

Les feuilles de P. incisa s'utilisaient à l'arrivée des colons blancs en Australie comme thé. On s'en sert encore comme herbe aromatique dans la cuisine.

Un peu d'histoire…

Le nom Prostanthera vient du grec prosteke, « appendice », qui désigne de petites protubérances se trouvant au niveau des anthères (anthera) où se forme le pollen. Cuneata vient du latin et désigne le « coin » en référence à la forme pointue de la base du limbe.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides