Cyprès de Nootka

Cyprès de Nootka en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cyprès de Nootka

  • Nom(s) latin(s)

    Cupressus nootkatensis

  • Famille

    Cupressacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Conifère ou résineux

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    > 10 m
  • Largeur à maturité

    4 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cet imposant cyprès de Nootka (Cupressus nootkatensis) pousse naturellement sur la frange ouest du Canada. Il résiste donc au froid, aux étés pluvieux et au climat maritime. Sa croissance lente en fait un bois d'une grande dureté, traditionnellement employé dans la construction navale, le bâtiment, le bardage et la menuiserie intérieure. Il était autrefois également utilisé pour les pagaies par les habitants autochtones de ces régions.

Bien rustique, ce cyprès orne les grands jardins et les parcs chez les collectionneurs et botanistes amateurs. Dans les jardins citadins, certaines espèces ont été plantées il y a 30 à 40 ans, car sa classification était alors admise dans le genre Chamaecyparis et la mode était à la plantation de conifères décoratifs. Depuis ces années-là, le cyprès de Nootkta a rejoint le genre Cupressus, et l'on prend mieux en compte l'ampleur de ce conifère, déconseillé dans les jardins de faible superficie, car il prend beaucoup d'espace au sol, entre 4 et 8 m de diamètre, et finit par devenir très haut quand il atteint sa pleine maturité.

Certaines variétés comme 'Aureovariegata' atteignent 1,50 m de haut à l'âge de 10 ans, car leur croissance est vraiment lente. Ce sont tout de même des conifères qui, adultes, montent à 10 m au minimum. Il est donc nécessaire de les planter de manière isolée ou dans une grande haie décorative de fond de jardin. La variété 'Pendula' prend sa forme pleureuse quand l'arbre atteint l'âge de 10 ans.

En revanche, dans les jardins où l'on peut les admirer avec le recul nécessaire, toutes les variétés du cyprès de Nootka forment des sujets de grande qualité ornementale. Leur beauté provient de leurs branches au port pleureur et des ramilles vert foncé aplaties qui leur donnent une allure très élégante. Les ramures sont coniques à pyramidales, plus ou moins régulières, donc très imposantes depuis le sol jusqu'aux deux tiers de la hauteur de ces arbres.

Les fruits du cyprès de Nootka sont décoratifs. Verts puis bruns, ils ont une forme sphérique caractéristique du genre Cupressus et sont mâtures au bout de deux ans. Les ramilles sont pourvues de feuilles en forme d'écailles.

Espèces et variétés de cyprès de Nootka

Le cyprès de Nootka, aujourd'hui classé dans le genre Cupressus, peut se trouver sous des appellations différentes, telles que Chamaecyparis nootkatensis ou Xanthocyparis nootkatensis.

Cupressus nootkatensis

Espèce type

Cupressus nootkatensis Espèce type
  • Hauteur : Hauteur adulte entre 10 m et 30 m, voire plus dans son milieu d'origine.
  • Port et feuillage : Port pleureur des rameaux retombant des branches, plus ou moins marqué selon les variétés. Ramilles vert foncé aplaties.
  • Qualités : Très beau conifère offrant un aspect original et attractif. Base étalée.

'Aurea'

Cyprès de Nootka 'Aurea'
  • Hauteur : Hauteur adulte d'environ 15 m.
  • Port et feuillage : Feuillage jaune doré.
  • Qualités : Son aspect est plus lumineux que celui des autres variétés. Il se repère de plus loin.

'Aureovariegata'

Cyprès de Nootka 'Aureovariegata'
  • Hauteur : Hauteur adulte d'environ 10 m.
  • Port et feuillage : Feuillage panaché de jaune.
  • Qualités : Croissance très lente, il arrive à 1,50 m à 10 ans.

'Glauca'

Cyprès de Nootka 'Glauca'
  • Hauteur : La hauteur souvent donnée est de 6 m, mais il peut atteindre 15 m de haut.
  • Port et feuillage : Feuillage bleuté aux reflets argentés. Cette variété est plus compacte que l'espèce type.
  • Qualités : Feuillage très épais, port touffu.

'Pendula'

Cupressus nootkatensis 'Pendula'
  • Hauteur : L'arbre peut atteindre facilement 30 m de haut.
  • Port et feuillage : L'aspect pleureur des branches est renforcé, ces dernières ressemblent à du tissu drapé ou à de larges franges.
  • Qualités : Cette variété est la plus décorative, mais elle est réservée aux grands espaces pour pouvoir admirer de loin son port très original.

Plantation du cyprès de Nootka

Plantation du cyprès de Nootka

Graeme Scott/Domaine Public/Flickr

Où le planter ?

Le cyprès de Nootka demande beaucoup d'espace pour se développer et être bien mis en valeur. Il lui faut au minimum 8 à 10 m de largeur, de façon à ne pas empêcher la croissance d'autres végétaux et ne pas être lui-même gêné. Son importante hauteur doit également être prise en compte, car cela produit une ombre portée considérable. La proximité avec une maison ou un bâtiment à usage de bureaux est donc déconseillée.

Ce cyprès pousse dans des sols légers (argileux ou sableux), plutôt à tendance acide et qui restent frais. Même s'il peut supporter une sécheresse passagère, ce type de conifère sera plus beau et en meilleure santé dans un sol frais. Plantez-le de préférence à un emplacement ensoleillé.

Quand planter le cyprès de Nootka ?

Les meilleures périodes de plantation sont le printemps et le début d'automne. En automne, n'attendez pas que le froid durcisse le sol. Au printemps, attendez que le sol soit un peu réchauffé.

Comment le planter ?

Creusez un trou deux fois supérieur à la taille de la motte, ajoutez du terreau à la terre sortie du trou et positionnez le plant de façon à ce que le haut de la motte se trouve au niveau du sol. Rebouchez, tassez et arrosez. Façonnez une petite cuvette en terre tout autour du pied, pour concentrer l'eau d'arrosage vers les racines.

Culture et entretien du cyprès de Nootka

Culture et entretien du cyprès de Nootka

Walter Siegmund (talk)/CC BY 2.5/Wikimedia

Arrosez régulièrement après la plantation pour assurer la reprise, pendant les deux premières années.

Ensuite, paillez le sol sur un large cercle autour du pied afin de conserver un peu plus longtemps l'humidité du sol après une pluie.

Au fil des ans, quand l'arbre s'épaissit de la base, il n'est plus nécessaire de pailler, car les branches couvrent le sol et l'ombragent, ce qui permet d'éviter à la terre de s'assécher dessous. Arrosez quand même par temps très sec.

L'entretien se réduit ensuite à zéro quand le cyprès de Nootka est bien implanté, dans un sol qui lui assure de bonnes réserves en eau en profondeur.

Taille du cyprès de Nootka

Comme pour tous les conifères d'ornement de grande hauteur, il est fortement déconseillé de tailler le cyprès de Nootka. Laissez-le se développer naturellement, il sera bien plus beau. Les tailles sont préjudiciables à la santé de l'arbre et à sa longévité. Si la plantation a été réalisée en respectant bien les distances recommandées, aucune taille n'est nécessaire.

Maladies, nuisibles et parasites

Ce conifère est résistant à la pollution, aux parasites et aux maladies.

Multiplication du cyprès de Nootka

Multiplication du cyprès de Nootka

Walter Siegmund (talk)/CC BY 2.5/Wikimedia

En considérant la croissance lente de ce type de conifère, la multiplication est peu productive pour un jardinier amateur, car il devra attendre plusieurs dizaines d'années avant de profiter véritablement de ces nouveaux arbres.

Quand bouturer ?

Le bouturage s'effectue en fin d'été ou en automne.

Comment bouturer ?

Les boutures sont prélevées à l'extrémité de rameaux sains. Le bouturage à talon donne de bons résultats. Un bouturage simple est également possible.

Conseils écologiques

Ne plantez pas ce type d'arbre dans un espace réduit, ou trop près d'une habitation, même si sa croissance est lente. Cela vous obligera à le tailler après quelques années, ce qui le mettra en péril et donnera un arbre de forme déséquilibrée, complètement inesthétique.

Attention : ne vous fiez pas aux hauteurs et largeurs données par certaines surfaces de vente. Bien souvent ces hauteurs sont indiquées à 10 ans d'âge et ne correspondent pas du tout à la hauteur adulte de ces conifères.

Un peu d'histoire…

Le nom de ce cyprès fait référence à l'île Nootka, sur laquelle il a été découvert à la fin du XVIIIe siècle. Il a été introduit en France et en Europe au milieu du XIXe siècle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides