Colchique

Colchique en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Colchique, Crocus d'automne, Tue-chien

  • Nom(s) latin(s)

    Colchicum sp

  • Famille

    Liliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le colchique d’automne (Colchicum autumnale), parfois appelé tue-chien, appartient à la famille des Colchicacées et au genre Colchicum, qui comprend une centaine d’espèces de par le monde, principalement en Europe et en Asie Mineure.

Le colchique d’automne, dont le nom commun fait allusion à sa grande toxicité, pour les animaux comme pour les humains, nous vient de Turquie et d’Iran. Il est répandu dans toute l’Europe. Son principe actif, la colchicine, un alcaloïde, est utilisé en médecine contre les accès de goutte et les myalgies.

Sa fleur, qui sort de terre de façon étonnamment rapide en automne, avant les feuilles, qui n’apparaissent qu’en mai, ressemble à celle des crocus, mais de couleur blanche, mauve ou rose selon les cultivars. Elle s’en distingue également par le nombre d’étamines : 6 au lieu de 3.

Chaque bulbe donne plusieurs fleurs hautes de 15 à 20 cm, simples ou doubles, selon les cultivars, leurs grands tépales (hauts de 4 à 8 cm au bout d’un tube) colorés les font remarquer sur n’importe quel sol.

Les feuilles érigées, fines et étroites, sont d’un vert foncé luisant. Elles n’apparaissent qu’au printemps, avec le fruit en leur centre.

Le colchique est vivace et se multiplie spontanément par ses bulbes particuliers que l’on appelle cormes.

Faciles à cultiver et plantés groupés, les colchiques d’automne forment de belles taches colorées, souvent dès septembre ou octobre, et cela jusqu’en novembre.

Associés à d’autres bulbes d’automne, comme les cyclamens de Naples ou les sternbergias, ils composent de jolis parterres multicolores et gais, disséminés au milieu de la pelouse, ou dans les rocailles ou au pied des arbres. Ils égaient également vos intérieurs, en bouquets de fleurs ou en bacs ou pots.

Espèces et variétés de colchiques

Plusieurs espèces de colchiques sont commercialisées ainsi que de nombreux cultivars et hybrides, à fleurs simples ou doubles et aux couleurs variées :

Les hybrides, nombreux, donnent en général des fleurs plus grosses et parfois plus précoces. La plupart de ces fleurs s’abîment sous la pluie, sauf quelques variétés telles que C. speciosum 'Album'.

Colchiques d’automne (Colchicum autumnale)

C. byzantinum

Colchiques d’automne (Colchicum autumnale) C. byzantinum
  • Floraison : De 15 à 20 petites fleurs, rose pâle à cœur blanc, en entonnoir.
  • Caractères de la plante : Hybride naturel supposé de C. autumnale x C. cilicicum.
  • Qualités : Rustique. S’utilise en rocailles, en sous-bois clairs, mais aussi sur pelouses, en pots ou encore en bouquets.

'Alboplenum'

Colchique 'Alboplenum'
  • Floraison : Fleurs doubles et blanches, à nombreux tépales étroits.
  • Caractères de la plante : Hauteur 0,15 m. jusqu’à 6 fleurs par corme.
  • Qualités : Rustique. S’utilise en rocailles, en sous-bois clairs, mais aussi sur pelouses, en pots ou encore en bouquets.

'Pleniflorum'

Colchiques d’automne (Colchicum autumnale) 'Pleniflorum'
  • Floraison : Grandes fleurs doubles, globuleuses, rose-mauve.
  • Qualités : Rustique. S’utilise en rocailles, en sous-bois clairs, mais aussi sur pelouses, en pots ou encore en bouquets.

Espèces diverses

C. speciosum 'Album'

Espèces diverses C. speciosum 'Album'
  • Floraison : Grandes fleurs blanches en forme de tulipe, en octobre. Ne craint pas la pluie.
  • Caractères de la plante : Hauteur 0,20 m, les feuilles poussent au printemps. Jusqu’à 3 fleurs par corme.
  • Qualités : Rustique et Vigoureux. S’utilise en rocailles, en sous-bois clairs, mais aussi sur pelouses, en pots ou encore en bouquets.

En damier (C. variegatum)

Espèces diverses En damier (C. variegatum)
  • Floraison : Petites fleurs rose lilas, à motifs en damier blanc. Grands tépales effilés aux extrémités.
  • Caractères de la plante : Floraison tardive.
  • Qualités : Ressemble à C. agrippinum en moins rustique et moins précoce.

Hybrides

'Lilac Wonder'

Hybrides 'Lilac Wonder'
  • Floraison : Petites fleurs évasées aux tépales étroits d’un beau rose violacé.
  • Caractères de la plante : Hauteur 0,15 à 0,20 m. De 3 à 5 fleurs par corme. Robuste, florifère. Le plus tardif.
  • Qualités : S’utilise en rocailles, en sous-bois clairs, mais aussi sur pelouses, en pots ou encore en bouquets.

'Waterlily'

Hybrides 'Waterlily'
  • Floraison : Grandes fleurs doubles rose lilas.
  • Caractères de la plante : Hauteur 12 cm. Fleur très lourde à soutenir par d’autres plantes plus rigides.
  • Qualités : Ses fleurs ne craignent pas les intempéries. S’utilise en rocailles, en sous-bois clairs, mais aussi sur pelouses, en pots ou encore en bouquets.

'The Giant'

Hybrides 'The Giant'
  • Floraison : Grandes fleurs évasées, aux tépales légèrement marbrés,violet pourpré à centre blanc.
  • Caractères de la plante : Hauteur 0,20 à 0,25 m. Espèce vigoureuse et précoce, fleurit dès septembre. Le plus grand de tous.
  • Qualités : S’utilise en rocailles, en sous-bois clairs, mais aussi sur pelouses, en pots ou encore en bouquets.

'Violet Queen'

Colchique 'Violet Queen'
  • Floraison : Grandes fleurs gracieuses, lilas veiné de blanc, ornées d’anthères orange très lumineuses. Parfumées.
  • Caractères de la plante : Hauteur 20-25 cm.
  • Qualités : Une variété vigoureuse.

Semis et plantation de colchique

Semis et plantation de colchique

Où et quand le planter ?

Les gros cormes de colchiques peuvent se planter dès le mois de juillet et jusque très tard en saison (fin octobre) car même en fleur, leur reprise ne pose aucun problème.

Le colchique se développe bien même dans un sol ordinaire pauvre, pas trop calcaire, ni trop sec, plutôt frais, mais bien drainé.

  • Plantez-le de préférence au soleil ou à la mi-ombre (sous-bois clair), abrité des vents forts et (si possible) des pluies violentes.
  • Le colchique se cultive très facilement en pot, juste posé sur un peu de terre. Placez le pot à température ambiante, sans entretien, la floraison viendra sans que vous vous en préoccupiez.

Le colchique a une bonne rusticité jusqu’à -5 °C (et plus pour certaines variétés).

Comment planter le colchique ?

Plantez-les par groupes de 5 à 10 bulbes pour obtenir de beaux tapis colorés. Laissez-les en place plusieurs années, ils se multiplient seuls.

  • Procédez en utilisant un plantoir cylindrique et en enfouissant les bulbes un par un, à une profondeur de 12 à 15 cm, espacés entre eux d’environ 10 cm.
  • Ajoutez une poignée de sable au fond du trou si le sol est lourd.
  • Rebouchez vos trous avec une terre légère et nivelez ensuite simplement votre sol. Ensuite, il ne demande plus aucun soin.

Si vous préférez, vous pouvez creuser une cuvette de 15 cm de profondeur dont vous ameublissez un peu le fond avec une griffe. Disposez ensuite vos cormes, pointe vers le haut et espacés de 10 cm. Puis recouvrez délicatement de terre non tassée, et égalisez la surface.

Dans les deux cas, il n’est pas nécessaire d’arroser.

Conseil : placez de petits repères lors de la plantation ou après la floraison afin de ne pas les déterrer par erreur entre la floraison et la reprise végétative.

Culture et entretien du colchique

Culture et entretien du colchique

Vous n’avez pas d’entretien particulier à effectuer pour le colchique.

Taille du colchique

Le colchique ne se taille pas.

Maladies, nuisibles et parasites du colchique

Le colchique résiste remarquablement aux maladies et parasites.

Néanmoins, vous pouvez observer quelques rares cas de pourriture grise ou quelques limaces par temps humide.

  • Pour éviter l'apparition de pourriture grise, évitez l'excès d'humidité et ne mouillez pas le feuillage en arrosant.
  • Créez des barrières de cendres ou de coquilles d'œufs pour empêcher les limaces de venir dévorer vos plants.

Multiplication du colchique

Multiplication du colchique

Le colchique se naturalise dans une pelouse ou un sous-bois, c'est-à-dire qu'il s'étale tout seul. Cependant, vous pouvez le multiplier facilement au printemps (avril) en divisant ses cormes tous les 4 ou 5 ans pour le planter ailleurs.

Une fois détachés du gros bulbe, éliminez les bulbilles qui sont trop petites et ne repiquez que les plus gros pour qu'ils fleurissent à l'automne.

Conseils écologiques

Pour lutter contre la pourriture grise, commencez par drainer votre sol et espacer vos plantations. La bouillie bordelaise est une solution naturelle et efficace :

  • 2 ou 3 applications de bouillie bordelaise à une semaine d’intervalle.
  • Coupez les parties touchées.
  • Réduisez les arrosages.
  • Aérez serre et châssis.

Un peu d’histoire…

Cette plante bien connue du monde antique tient une place singulière dans l’histoire de la médecine. Son usage était mentionné sur des papyrus égyptiens datés de 1500 avant J.-C., ainsi que dans d’antiques textes sacrés de Perse et d’Inde.

Qualifiée de « doigt d’Hermès » dans la mythologie grecque, son usage médicinal est évoqué aussi bien par Théophraste que plus tard par Hippocrate.

Diacoride le décrit au Ier siècle dans son De materia medica et évoque ses usages médicaux. Au IVe siècle, Actuarius, un médecin byzantin précise son usage thérapeutique dans les affections articulaires. Et c’est à Byzance que son usage sera codifié dans le traitement de la goutte.

C’est ensuite grâce à la médecine arabe que ces connaissances sont transmises au XVIe siècle aux médecins vénitiens et espagnols. Toutefois, c’est en Angleterre au XVIIe siècle que paraissent les premières publications consacrées à la colchicothérapie.

Enfin au XIXe siècle, en France, on extrait pour la première fois à l’École de pharmacie de Paris, la colchicine. Par ailleurs, le pharmacien Alfred Houdé met au point un procédé industriel de production à partir de la culture de Colchicum autumnale.

C’est aussi à cette époque que l’on commence à s’intéresser de plus près à d’autres de ses propriétés, dont son action sur la multiplication chromosomique aussi bien en médecine qu’en horticulture.

C’est en cela que cette humble fleur des champs, « couleur de cerne et de lilas » comme l’a immortalisée Guillaume Apollinaire, tient une place exceptionnelle dans l’histoire de la médecine.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides