Ludisia

Ludisia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Orchidée-bijou, Ludisia

  • Nom(s) latin(s)

    Ludisia discolor

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Ludisia (de la famille des Orchidacées) est monospécifique avec l’orchidée-bijou Ludisia discolor. Cette orchidée terrestre de forme assez variable fait partie des plantes cultivées pour la beauté de son feuillage. Originaire d’Asie, celle-ci pousse dans les forêts chaudes et humides d’Asie du Sud-Est, à moyenne altitude, en terrestre au pied de grands arbres, dans un substrat humique issu des feuilles en décomposition.

Ludisia discolor se compose d’un court rhizome rampant le long duquel plusieurs tiges sont produites à intervalles réguliers. Chaque tige comporte une rosace de feuillage, dont la tige florale part de son centre. La floraison passée, ce rhizome produit une nouvelle pousse à sa base, et le processus se répète. À l’œil comme au toucher, les feuilles donnent une impression de velours, et se parent de vert profond ou de bordeaux avec nervures rouges, orange ou roses. Les motifs peuvent varier considérablement d’un spécimen à l’autre.

La tige florale, produite à l’extrémité de la croissance de la saison, pousse droit, écartant au passage tout feuillage gênant. Les fleurs sont petites et blanches, ornées d’un cœur jaune.

Autrefois, on la mettait sous cloche, tant pour des raisons esthétiques que pour accroître l’humidité ambiante. Elle se cultive facilement à l’intérieur, car elle se satisfait des emplacements modérément lumineux, comme un voilage en rebord de fenêtre. Elle supporte en outre assez bien l’atmosphère plutôt sèche de nos appartements.

Bon à savoir : les feuilles deviennent plus rouges avec une meilleure exposition lumineuse, mais attention de ne pas exagérer non plus, le feuillage pourrait être brûlé par le soleil direct !

Espèce et variétés de Ludisia

La plante est parfois vendue sous le nom de Ludisia dawsoniana ou L. discolor var. dawsoniana. Sur le marché, on trouve souvent les Ludisia sous les noms de 'Red Velvet' (feuilles teintées de rouge), 'Green Velvet' (feuillage vert) et 'Silver Velvet' (nervures argentées).

Orchidée-bijou (Ludisia discolor)

Espèce type

Orchidée-bijou (Ludisia discolor) Espèce type
  • Floraison : Longue tige florale de 0,20 à 0,30 m, portant au sommet une dizaine ou plus de petites fleurs blanches (1 à 1,5 cm). Floraison habituellement hivernale en intérieur, durant environ 2 à 3 semaines.
  • Feuillage : Superbe et dense feuillage velouté vert à rouge sombre, marqué de nervures rouges, cuivrées ou argentées. Feuilles d’environ 10 cm de longueur, disposées en rosette.
  • Propriétés : Feuillage très décoratif. Orchidée terrestre facile en intérieur. Peu d’entretien.

'Nigrescens'

Ludisia 'Nigrescens'
  • Floraison : Comme l'espèce type.
  • Feuillage : Feuilles presque noires, avec une nervure centrale rouge ou argentée.
  • Propriétés : N’hésitez pas à associer plusieurs couleurs de feuillage.

'Alba'

Ludisia 'Alba'
  • Floraison : Comme l'espèce type.
  • Feuillage : Absence de pigments rouges, donnant des feuilles vert vif à nervures blanc argenté.
  • Propriétés : --

Plantation de Ludisia discolor

Plantation de <em>Ludisia discolor</em>

chipmunk_1/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

L'orchidée-bijou se cultive dans un substrat mêlant écorce fine, tourbe ou terreau de feuilles, avec un peu de gravier ou de sable pour l'aérer. Placez la plante dans un pot peu profond, sans tasser le substrat, pour faciliter la pousse du rhizome rampant.

Protégez-la du soleil tout en lui assurant une bonne luminosité. Habituées à croître dans un sol forestier, ces orchidées supportent mal une sécheresse absolue.

Demandant une lumière moyenne, placez la Ludisia devant une fenêtre exposée au nord, nord-est ou nord-ouest, mais pas trop froide en hiver.

Les températures doivent être de l'ordre de 18-25 °C le jour, et pas moins de 16 °C la nuit. Cette orchidée n'a pas besoin d'un écart de température important entre le jour et la nuit pour fleurir (contrairement à la grande majorité des orchidées tropicales). Ne pas dépasser 34 °C en été (surtout derrière une fenêtre, c'est envisageable).

Bon à savoir : il est inutile de sortir Ludisia discolor au jardin, elle n'en a absolument pas besoin !

Quand planter la Ludisia discolor ?

Le choix, à l'achat, d'un plant en fleurs permet de connaître assez précisément les diverses périodes de culture. Si le plant est en fleurs au moment de l'achat, il y a de fortes chances qu'il refleurisse l'année suivante au même moment. Cela détermine les autres périodes à respecter pour ces orchidées.

Ces périodes sont variables en fonction du spécimen même si la floraison de L. discolor intervient le plus fréquemment en hiver, dans le cas d'une culture d'appartement (mais de février à avril dans son Asie d'origine).

Comment la planter ?

Utilisez un substrat spécifique à orchidée et un pot de dimension honnête (au moins 12 cm de diamètre), pas trop profond, pour planter (ou replanter) l'orchidée-bijou. Drainez bien le fond du pot pour éviter toute stagnation d'eau.

Culture et entretien de Ludisia discolor

Culture et entretien de <em>Ludisia discolor</em>

someone10x/CC BY 2.0/Flickr

Ne jamais vaporiser une eau dure ou des traitements à même les feuilles, l'opération laisserait des dépôts nuisibles à la beauté du feuillage. N'utilisez que de l'eau de pluie ou de l'eau osmosée (surtout pour amener les engrais).

L'arrosage doit être régulier, de façon à maintenir le mélange toujours légèrement humide. Il est préférable d'arroser par la base, car un excès d'humidité au niveau du rhizome favorise l'apparition de pourriture.

Apportez un engrais équilibré (NPK 5-5-5) toutes les 2 à 3 semaines au printemps et en été pour stimuler la croissance des nouvelles pousses. En hiver, un apport 1 fois par mois suffit.

Ludisia discolor n'a pas besoin de repos marqué. Contentez-vous d'espacer un peu les arrosages durant l'hiver, après la floraison.

Un rempotage tous les 2 ou 3 ans, dans un contenant plus large que haut, mieux adapté au rhizome rampant est rempli d'un mélange composé de 2 parts d'écorces de pin pour 1 part de terreau de feuilles ou de tourbe et 1 part de billes d'argile expansée, ou d'un substrat « classique » pour orchidée.

Taille de Ludisia discolor

Supprimez la tige florale en la coupant à ras des feuilles lorsque la fleur se fane. N’hésitez pas à le faire dès les premiers signes de défleuraison, cela laissera des forces au plant, inutile de perdre de l’énergie pour une fleur fanée…

Sur les anciennes tiges, les feuilles de la base prennent une teinte rouge avant de tomber : enlevez-les.

Maladies, nuisibles et parasites

Les orchidées, d'une manière générale, ne connaissent pas de véritables nuisibles ou parasites. Les cochenilles peuvent cependant apparaître sur des plantes insuffisamment saines. Éliminez-les avec des produits adaptés (par exemple à base d'huile de paraffine, qui les asphyxie).

Le pire ennemi de Ludisia discolor est un non-respect des conditions de culture. Une mauvaise hygrométrie ou des erreurs de luminosité peut entraîner une nécrose des feuilles, qui se manifeste par des taches allongées de couleur brune et des feuilles molles, peut être due à.

Les pourritures nobles (botrytis) peuvent menacer les fleurs, la meilleure solution consiste à améliorer la circulation d'air.

Multiplication de Ludisia discolor

Multiplication de <em>Ludisia discolor</em>

chipmunk_1/CC BY-SA 2.0/Flickr

La Ludisia se multiplie facilement par bouturage.

Prélevez un fragment de tige et laissez l'extrémité sécher 1 jour ou 2 pour qu'il cicatrise. Plantez ce fragment dans un mélange identique au pied mère, additionné d'un peu de charbon de bois pour éviter le pourrissement.

Note : le semis est à réserver aux professionnels ! Toutefois, il faut noter que Ludisia discolor a l'une des périodes de mûrissement des graines de la gousse parmi les plus courtes : seulement 27 jours, en comparaison des 26 mois de Coelogyne cristata.

Conseils écologiques

Toutes les orchidées ont d'importants besoins en eau, une eau légèrement acide et sans grande minéralisation : l'exploitation d'un récupérateur d'eau de pluie, permet des économies sur l'eau d'arrosage et de brumisation.

Attention : ne mettez pas les feuilles mortes dans un compost, car elles contiennent de l'oxalate de calcium nocif.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides