Clivia

Clivia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Clivia

  • Nom(s) latin(s)

    Clivia

  • Famille

    Amaryllidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,90 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le clivia appartient à la famille des Amaryllidacées. Il est originaire d’Afrique du Sud, où il pousse dans des sols humides et ombragés des forêts.

C’est une plante au feuillage persistant, d’une hauteur moyenne comprise entre 0,40 et 0,60 m et d’une largeur pouvant atteindre 0,90 m. Ses larges feuilles vert sombre, vernissées, se développent en éventail.

Sa floraison dure plusieurs semaines, dès la fin de l’hiver. Une vingtaine de fleurs en clochette aux couleurs vives (orange, rouge, jaune) se dressent au centre de la touffe sur de belles hampes robustes. Les racines charnues du clivia ont la particularité de se développer en surface.

Le clivia n’est pas une plante rustique. Elle est utilisée principalement comme plante d’intérieur, de serre ou de véranda, le plus souvent en culture isolée.

Vous pouvez la garder de nombreuses années, si vous lui accordez une période indispensable de repos au frais l’hiver.

Attention : la sève et toutes les parties du clivia sont toxiques, gardez-le hors de portée des enfants et des animaux.

Espèces et variétés de clivias

Le genre Clivia comprend peu d’espèces. On trouve généralement des hybrides de Clivia miniata dans les jardineries.

Clivia caulescens

Espèce type

Clivia caulescens Espèce type
  • Fleurs : Au printemps, fleurs tubulaires pendantes, rouge orangé, puis jaune bordé de vert.
  • Hauteur : Grande plante qui atteint jusqu’à 1 m en fleur.
  • Qualités : Originaire du nord de l’Afrique du Sud.

Clivia x cyrtanthiflora

Espèce type

Clivia x cyrtanthiflora Espèce type
  • Fleurs : À ombelles de 40 à 60 fleurs pendantes rouge orangé à l’automne.
  • Hauteur : Hauteur de 0,30 à 0,50 m.
  • Qualités : Hybride résultat d’un croisement entre Clivia miniata et Clivia nobilis.

Clivia gardenii

Espèce type

Clivia gardenii Espèce type
  • Fleurs : Fleurs tubulaires pendantes orange-jaune, puis bordées de vert, en automne et hiver.
  • Hauteur : L’espèce atteint une hauteur de 0,40 à 0,70 m.
  • Qualités : Ne pas laisser trop sécher.

Clivia miniata

Espèce type

Clivia miniata Espèce type
  • Fleurs : À la fin de l’hiver ou au printemps, ombelles de 10 à 20 fleurs en trompette bien ouverte, orange à cœur jaune, dressées, puis inclinées.
  • Hauteur : Hauteur 0,45 m.
  • Qualités : Tenir un peu au sec en été. Espèce la plus répandue, a donné naissance à la plupart des hybrides commercialisés dans notre pays.

var. Citrina

Clivia miniata var. Citrina
  • Fleurs : Porte des fleurs jaunes.
  • Hauteur : Plus vigoureuse que l’espèce.
  • Qualités : Assez rare.

Daruma Grp.

Clivia miniata Daruma Grp.
  • Fleurs : Même fleur que C. miniata.
  • Hauteur : Plante très compacte avec des feuilles persistantes larges et courtes.
  • Qualités : Né au Japon.

'Variegata'

Clivia miniata 'Variegata'
  • Hauteur : Feuillage rayé de crème.

Clivia nobilis

Espèce type

Clivia nobilis Espèce type
  • Fleurs : En hiver, fleurs tubulaires en grappe pendante, de couleur rouge-orangé aux extrémités vertes.
  • Hauteur : L’espèce est plus petite, 0,30 m. Elle est large et s’étale sur 0,45 m.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Fleurit à l’ombre.

Clivia robusta

Espèce type

Clivia robusta Espèce type
  • Fleurs : Fleurs tubulaires pendantes orange-rouge, puis bordées de vert, du printemps au début de l’été.
  • Hauteur : Hauteur 1,60 m. Longues feuilles persistantes, avec des racines aériennes le long de la tige.
  • Qualités : L’espèce la plus grande, aime l’eau.

Semis et plantation du clivia

Semis et plantation du clivia

Où planter le clivia ?

Le clivia se cultive en pot dans un bon mélange drainant, composé de 1/3 de terreau fibreux, 1/3 de tourbe moyenne, d’écorces ou de terreau de feuilles et de 1/3 de sable ou de perlite fine.

Cette plante tolère la mi-ombre et ne supporte pas le soleil brûlant qui noircirait les feuilles. Placez-la près d’une fenêtre à l’est ou au nord, ou derrière un voilage.

La température idéale se situe autour de 20 °C. Ne placez pas le pot près d’une source de chaleur (chaudière, radiateur) qui enlèverait l’humidité dont il a besoin.

Pendant l’hiver, accordez-lui un repos au frais entre 8 °C et 11 °C (dans un garage ou au grenier par exemple) durant 2 à 3 mois. C’est indispensable pour obtenir une belle floraison.

Quand et comment planter le clivia ?

En automne, placez-le dans un pot en terre percé au fond, d’un diamètre juste suffisant pour y caser les racines, le clivia fleurit mieux s’il est à l’étroit dans son pot. En outre, préférez au plastique un pot en grès ou en terre qui assure une bonne stabilité à la plante :

  • Remplissez une partie du pot avec le mélange préparé.
  • Placez le sujet au centre, en prenant soin de ne pas abîmer ses racines.
  • Comblez avec le reste de terreau et veillez à laisser 5 cm jusqu’au rebord du pot, car les racines soulèvent la terre en grandissant.
  • Tassez bien autour des racines.
  • Arrosez modérément.

Culture et entretien du clivia

Culture et entretien du clivia

Le clivia est facile d'entretien, mais certains gestes peuvent contribuer à la maintenir en bonne santé.

Exposition

  • En été, vous pouvez sortir le clivia à l'ombre. Veillez à ce qu'il ne reçoive jamais les rayons du soleil, le feuillage grillerait.
  • Ne l'oubliez pas en hiver, car il gèlerait.

Arrosage

  • Arrosez régulièrement en été en laissant toujours sécher le substrat entre deux arrosages.
  • En été, si l'air est trop sec et que les feuilles se recroquevillent, vaporisez de l'eau non calcaire et placez le pot sur une couche de billes d'argile baignant dans l'eau.
  • Arrosez légèrement en automne, lorsque la terre est très sèche.
  • Suspendez quasiment l'arrosage en hiver, durant la période de repos.

Entretenir la floraison

Lorsque la hampe florale apparaît :

  • Rentrez le clivia à une température de 15 °C environ.
  • Augmentez progressivement la température et la luminosité, en vous interdisant toutefois le soleil direct.

Après la floraison :

  • Augmentez l'arrosage, sans excès et en laissant sécher le substrat entre 2 arrosages.
  • Apportez de l'engrais liquide pour plantes fleuries tous les 15 jours, jusqu'en automne.

Rempotage

Ne rempotez le clivia que lorsque les racines remplissent le pot et qu'elles débordent en surface, tous les 3 ou 4 ans environ.

Lorsqu'il sera devenu trop gros pour le rempoter, procédez à un surfaçage : renouvelez le mélange de terreau sur une couche de 5 cm d'épaisseur.

Bon à savoir : les racines charnues du clivia sont très fragiles. Agissez délicatement au moment du rempotage.

Maladies, nuisibles et parasites

Les cochenilles farineuses peuvent envahir les feuilles en déposant une matière blanche et cireuse à leur base.

  • Enlevez-les avec un coton imbibé d'alcool à brûler ou pulvérisez de l'huile de colza pour les étouffer.
  • Si elles sont inaccessibles, trop cachées dans le cœur, utilisez un insecticide systémique.

Multiplication du clivia

Multiplication du clivia

Le clivia peut se multiplier par semis, mais cette méthode ne garantit pas la reproduction fidèle de la plante mère et demande d'attendre très longtemps la floraison (6 ou 7 ans). De plus, la production des graines compromet la future floraison.

En culture amateur, on préfère la multiplication par prélèvement des rejets, après la floraison.

Division des rejets

Opérez lors du rempotage, après la floraison. Utilisez un couteau bien affûté et propre :

  • Choisissez un rejet qui possède 3 ou 4 belles feuilles d'au moins 20 cm et des racines saines, puis détachez-le avec précaution de la plante mère.
  • Préparez un pot correspondant à la taille des racines, remplissez-le d'un mélange moitié tourbe, moitié sable ou perlite.
  • Plantez votre rejet, puis placez le pot à la pénombre.
  • Humidifiez et n'arrosez que lorsque la terre est sèche.
  • Lorsque les racines apparaissent à la surface, changez de pot et préparez un mélange adapté (terreau fibreux, tourbe, sable ou perlite).
  • Cultivez ensuite comme un sujet adulte.

Division des touffes

Procédez de la même façon que pour la division des rejets :

  • Tirez doucement à la main au niveau d'une intersection.
  • Manipulez soigneusement les racines charnues, très fragiles.

Conseils écologiques

Si vous souhaitez obtenir plusieurs tiges fleuries sur votre clivia, ne détachez pas ses rejets.

Pour préserver son bel aspect brillant, nettoyez les feuilles du clivia à l’eau tiède non calcaire, avec une éponge. Procédez avec soin en maintenant les feuilles de votre autre main. N’utilisez aucun produit pour faire briller ses feuilles et n’oubliez pas de mettre des gants pour manipuler cette plante toxique.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides