Ail éléphant

Ail éléphant en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Ail éléphant, ail d'Orient

  • Nom(s) latin(s)

    Allium ampeloprasum var. ampeloprasum

  • Famille

    Alliacées (Liliacées)

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Légume ancien

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Bisannuelle
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Limaces
  • Densité

    4 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Plante condimentaire, l'ail éléphant se distingue de l'ail traditionnel par la grosseur de ses bulbes. Chaque bulbe de la taille d'une grosse orange (jusqu'à 10 cm de diamètre) est composé de 4 à 6 caïeux. Facile à inclure dans un coin du potager, il peut aussi se planter dans un carré potager en lui laissant assez d'espace pour développer ses bulbes, ou dans un massif quand on n'a pas la place d'avoir un véritable potager. Cette culture se fait de l'automne jusqu'en juillet de l'année suivante.

Entre l'ail éléphant (Allium ampeloprasum var. ampeloprasum) et le poireau perpétuel (Allium ampeloprasum) il peut y avoir confusion. Ces deux légumes sont très proches et l'ail éléphant est un ancêtre du poireau cultivé. Les 2 ont d'ailleurs une saveur assez similaire, mais le premier est cultivé pour ses bulbes alors que sur l'autre on privilégie les feuilles.

Alors qu'il se cultive aussi facilement que l'ail à petites gousses (Allium sativum), l'ail éléphant est un peu tombé dans l'oubli ces dernières années. C'est peut-être à cause de sa conservation moins longue et de son goût moins prononcé.

Originaire d'Europe de l'Est, l'ail éléphant supporte les climats froids, mais il n'aime ni les terres lourdes et engorgées ni les hivers humides. La neige est un bon isolant dans les régions rigoureuses, sinon un paillage le protégera. Dans les régions plus clémentes, aucune protection n'est nécessaire.

Espèce d’ail éléphant

Ail éléphant (Allium ampeloprasum var. ampeloprasum)

 Ail éléphant (Allium ampeloprasum var. ampeloprasum)
  • Végétation : Bulbe très gros, de 8 à 10 cm de diamètre, comportant 4 à 6 gros caïeux.
  • Qualités : Sa saveur est plus fine et moins prononcée que l’ail traditionnel (Allium sativum).

Plantation de l’ail éléphant

Plantation de l’ail éléphant

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Allium ampeloprasum aime le plein soleil ; cultivez-le au potager ou dans un carré d'aromates de plein soleil.

Comme les autres variétés d'ail, celui-ci aime un sol assez riche. Cependant, si vous incorporez du fumier ou du compost à la terre, faites-le au moins 6 mois avant afin que cette fumure se soit bien décomposée et intégrée au sol.

L'ail déteste les terrains humides, si votre sol est trop lourd et mal drainé, incorporez du sable grossier et du compost au début du printemps précédent.

Attention : l'ail éléphant ne supporte pas la proximité des haricots et des pois au potager.

Quand planter l'ail éléphant ? 

Plantez les caïeux en automne, pour une récolte au mois de juillet suivant. La plantation de printemps donnera de moins gros bulbes.

Comment le planter ?

Enfoncez les caïeux pointes en l'air sous 15 cm de terre environ, dans un sol meuble, riche, perméable et bien drainé. Laissez 30 cm entre chaque.

Si vous cultivez l'ail éléphant en rangs potagers, espacez ces derniers de 50 cm.

Idées d'association

Pêcher

Planté sous les pêchers, l'ail éléphant aide à lutter contre la cloque et les attaques de champignons pathogènes.

Culture et entretien de l’ail éléphant

Culture et entretien de l’ail éléphant

Sarah Murray/CC BY SA 2.0/Flickr

Binez entre les rangs pour désherber, mais avec précaution pour ne pas blesser les caïeux.

Si l'hiver est froid et sans neige, paillez. Enlevez ce paillage au tout début du printemps pour permettre aux plants de pousser à la lumière.

Maladies, nuisibles et parasites

L'ail est sensible à la rouille et à la teigne. Il peut aussi présenter une pourriture du collet (botrytis) dans des conditions de culture trop humides.

Récolte

Quand et comment récolter ?

La récolte a lieu vers la mi-juillet pour éviter que les plants ne fleurissent, ce qui nuit aux bulbes en leur prenant leurs réserves.

Arrachez-les en enfonçant une bêche sous la motte et en soulevant cette dernière pour tirer facilement sur les plants et dégager les bulbes.

Attention : veillez à ne pas blesser les bulbes lors de la récolte, pour mieux les conserver.

Conservation

Une fois récolté, l’ail éléphant se fait sécher à l’air libre pendant plusieurs jours, sous un auvent ou à l’abri des intempéries.

Vous pouvez ensuite le tresser et le suspendre dans le cellier, ou conserver ses bulbes sur une clayette dans un endroit aéré et sec.

Note : cet ail se conserve environ 6 mois, rarement plus.

Multiplication de l’ail éléphant

Allium ampeloprasum var. ampeloprasum se multiplie en replantant des caïeux (division des caïeux d'un bulbe récolté), dès l'automne suivant.

Conseils écologiques

Comme toutes les plantes de la famille de l’ail, l'ail éléphant éloigne les parasites, tels que les chenilles et les escargots, des autres cultures et il a une action fongicide dans le sol.

Propriétés et usages de l'ail éléphant

En cuisine, il se comporte comme l’ail traditionnel et s’utilise pour aromatiser les plats de viande et de légumes, les salades, les sauces. Ses feuilles peuvent aussi être cuites et consommées comme celles du poireau.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides