Abricotier du Japon

Abricotier du Japon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Abricotier du Japon

  • Nom(s) latin(s)

    Prunus mume

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre fruitier | Arbre à fleurs

    Plante comestible ▶ Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m
  • Largeur à maturité

    6 à 8 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Massif ou bordure Plantation isolée Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'abricotier du Japon (Prunus mume) fait partie de la famille des Prunus, qui regroupe les cerisiers, amandiers, pruniers, abricotiers, nectarinier… Mais cet arbre, qui atteint de 6 à 8 m de haut dans son habitat naturel, n'est pas un abricotier malgré la forme de ses fruits. Sa floraison le fait ressembler à un cerisier à fleurs, mais il ne rentre pas non plus dans les espèces de cerisiers. Au Japon et en Chine, contrée dont il est originaire, plusieurs noms lui sont donnés dont celui de Ume ou Mume. En Europe, on le trouve seulement sous l'appellation d'abricotier du Japon.

En culture dans nos jardins, l'abricotier du Japon peut monter à 6 ou 8 m de haut facilement tout en s'étalant sur 6-8 m en largeur quand il arrive à maturité. Son port assez arrondi s'étale également au fur et à mesure des années tout en conservant une architecture aérée et très ornementale.

Sa floraison odorante est très précoce dès le mois de janvier quand il fait doux mais a habituellement lieu entre février et fin mars. C'est la raison pour laquelle il faut le planter dans un endroit abrité des vents froids au jardin, et le réserver aux régions peu rigoureuses en hiver. Cette floraison, apparaissant sur bois nu, offre un effet spectaculaire, souvent comparé à celui de la floraison des cerisiers à fleurs. Elle est d'ailleurs mise à profit au Japon pour le rituel du hanami où l'on vient admirer les fleurs de prunier ou de cerisier.

Les fruits de l'abricotier du Japon sont comestibles. Ils ont la taille de petits abricots qui mûrissent en début d'été. Récoltés, ils se mangent marinés à la façon des pickles dans du shiso pour agrémenter les plats salés. Plutôt acides et peu sucrés, ils se préparent aussi en sirops quand on y ajoute du sucre, ou en boissons rafraîchissantes, mélangés à de l'eau ou à des sodas. Macérés dans de l'eau de vie, ces fruits donnent enfin un vin de saveur aigre-douce.

Espèce et variétés d’abricotier du Japon

Plus de 300 espèces et variétés sont recensées en Chine. Pour les collectionneurs et amateurs avertis, il est possible de trouver de nombreuses variétés chez les producteurs spécialisés en végétaux asiatiques. Les suivantes sont les plus courantes vendues en jardineries et en pépinières.

Abricotier du Japon (Prunus mume)

Espèce type

Abricotier du Japon (Prunus mume) Espèce type
  • Floraison : Fleurs blanches à roses ou rose carmin, très précoces en février ou mars selon le climat. Elles sont odorantes.
  • Végétation : L’arbre se développe beaucoup en largeur (jusqu'à 6 m), adulte il devient aussi haut (6 à 8 m) que large.
  • Qualités : La floraison sur le bois nu est spectaculaire et très précoce. Elle est suivie de fruits comestibles dont la saveur est appréciée en Asie pour de nombreuses préparations culinaires et boissons.

'Alba'

Abricotier du Japon (Prunus mume) 'Alba'
  • Floraison : Fleurs blanches simples, parfumées.
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

'Alba Plena'

Abricotier du Japon (Prunus mume) 'Alba Plena'
  • Floraison : Fleurs blanches parfumées et de forme double.
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

'Alphandii'

Abricotier du Japon 'Alphandii'
  • Floraison : Fleurs roses de forme double et parfumées.
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

'Beni Chidori'

Abricotier du Japon (Prunus mume) 'Beni Chidori'
  • Floraison : Fleurs rose carmin, parfumées.
  • Végétation : La végétation de cette variété est plus compacte que celle de l’espèce type, sur 3 à 5 m de haut environ et 3 à 4 m de large.
  • Qualités : Cette variété est utilisée dans les petits jardins et pour la culture en bac sur terrasses.

Plantation de l’abricotier du Japon

Plantation de l’abricotier du Japon

PlusMinus/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Au jardin, vu son étalement en largeur, il vaut mieux planter cet arbre en isolé ou en mail, ou bien le cultiver dans un verger ou un grand potager. On peut aussi créer un massif à son pied. Évitez de l'inclure dans une haie, car cette situation ne lui donnera pas l'espace dont il a besoin pour se développer harmonieusement.

Un emplacement abrité des gelées printanières conviendra à ce fruitier dont la floraison est très précoce. Un jardin protégé des vents glacés et du fort gel en hiver sera également plus propice à sa croissance.

Évitez les sols calcaires, l'abricotier du Japon préfère les sols neutres à légèrement acides. Le sol doit aussi rester frais, la plante poussant naturellement dans des milieux au climat assez chaud et humide.

L'abricotier du Japon peut également pousser en bac sur une terrasse. Dans ce cas, il se développera moins et plus lentement, et fleurira en abondance si l'on pense à renouveler chaque année les éléments nutritifs du substrat. Évitez les situations ventées.

Quand planter l'abricotier du Japon ?

Plantez en automne de préférence, ou en début de printemps si vous achetez l'arbre en fleurs. Dans ce dernier cas, faites attention à ne pas trop le secouer pour ne pas abîmer la floraison.

Comment le planter en pleine terre ?

  • Creusez un trou 2 fois plus grand que la taille de la motte pour bien ameublir le sol autour de cette dernière et favoriser la reprise des racines (donc leur développement hors de la motte).
  • Mélangez du terreau de feuilles à la terre sortie du trou.
  • Dans un sol pauvre, ajoutez aussi du compost très décomposé au fond du trou.
  • Faites une petite cuvette autour du pied de l'arbre pour concentrer l'eau d'arrosage la première année.

Comment planter l'abricotier du Japon en pot ?

Choisissez un bac de grande contenance (minimum 060 cm de diamètre) et prenez du terreau enrichi afin de donner assez d'éléments nutritifs à la plante au fil des mois.

Culture et entretien de l’abricotier du Japon

Culture et entretien de l’abricotier du Japon

KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Veillez au bon drainage du sol, car engorgé ou s'il a du mal à se ressuyer, celui-ci favorise les agents pathogènes qui attaquent les Prunus.

Surveillez les écoulements de gomme pour réagir si besoin et traiter un début de maladie.

Récoltez les fruits, même si vous n'en faites rien, de façon à ne pas les laisser pourrir sur l'arbre ou au sol. Il suffit de secouer les branches pour que les fruits tombent quand ils sont mûrs, s'ils ne sont pas déjà tous au sol.

Apportez du terreau de feuilles ou du compost au pied de l'arbre en automne.

En pleine terre, arrosez la première année de plantation pour favoriser la reprise, puis les années suivantes quand le temps est sec. Le sol doit en effet rester frais, mais sans excès.

En pot, arrosez régulièrement pour ne jamais laisser le substrat s'assécher. Apportez de l'engrais organique régulièrement (engrais fruitiers).

Taille de l’abricotier du Japon

Il n’est pas nécessaire de tailler cet arbre fruitier, ni pour la formation ni pour la fructification. En plus, une taille répétée ou trop sévère risquerait de provoquer la gommose (exsudat épais et collant qui s’écoule des branches).

Mais, au fil des ans, il reste utile d’aérer la ramure en supprimant le bois mort et les branches malingres. Effectuez cette taille de nettoyage en automne pour ne pas altérer la floraison très précoce au printemps.

Maladies, nuisibles et parasites

La gommose est une réaction de défense de l'arbre, par rapport aux blessures, tailles et attaques de maladies ou de parasites. Elle peut donc indiquer la présence d'une maladie, comme la moniliose ou un chancre.

Si vous observez de forts écoulements de gomme, vérifiez l'état sanitaire de l'arbre et agissez en conséquence. Évitez les blessures avec des outils de jardinage (tondeuse, sécateur, binette…).

Récolte

Quand et comment récolter ?

Les fruits se récoltent comme les prunes, à maturité.

La conservation

Les fruits de l’abricotier du Japon sont utilisés en macération, avec de l’eau, du shiso ou de l’eau de vie. Ceux que l’on prépare en boisson avec de l’eau ne se conservent pas ; par contre, les fruits préparés dans de l’eau de vie peuvent se conserver quelques mois.

Multiplication de l’abricotier du Japon

Multiplication de l’abricotier du Japon

KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Quand semer ?

La multiplication par germination des noyaux se fait au printemps, en préparant l'opération dès l'été précédent en récoltant les noyaux puis en les entreposant dans des conditions particulières pour permettre la stratification.

Comment semer ?

La multiplication peut s'effectuer avec les noyaux des fruits récoltés, c'est la façon la plus simple. Il suffit de conserver quelques noyaux, de les entreposer dans un pot rempli de sable humide, en couches successives.

Placez ce pot au jardin, contre un mur exposé au nord, et couvrez de paille. Le froid et l'humidité hivernale vont entraîner la stratification qui est un ramollissement des coques permettront aux noyaux de germer au printemps suivant.

Un peu d'histoire…

L’abricotier du Japon (Prunus mume) est originaire de Chine et a ensuite été importé au Japon. Autant cultivé dans ces 2 pays pour ses fleurs que pour ses fruits, il y est aussi devenu un symbole de longévité grâce à son exceptionnelle durée de vie (il existe des abricotiers du Japon plusieurs fois centenaires).

En Chine, les fruits de cet arbre, cueillis verts puis séchés ou cuits, entrent dans la pharmacopée traditionnelle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides