Alaterne

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Alaterne en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Alaterne, Nerprun alaterne

  • Nom(s) latin(s)

    Rhamnus alaternus

  • Famille

    Rhamnacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste Feuillu

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Appartenant au genre Rhamnus et à la famille des Rhamnacées, l’alaterne est un arbuste naturellement présent dans le bassin méditerranéen, dans les friches, les garrigues ou les haies sauvages. Son port est compact et dense. Non taillé, il a tendance à être buissonnant. Il peut atteindre 3 à 5 m de hauteur sur 2,50 m environ de largeur.

Également appelé nerprun, sa ramification est alterne. Ses feuilles persistantes sont ovales ou lancéolées, plus ou moins dentelées, coriaces et lustrées. Elles se caractérisent par une étroite bordure cartilagineuse transparente et des nervures saillantes. Les jeunes pousses sont souvent colorées en violet.

Les petites fleurs jaunes sont regroupées en grappes et apparaissent en début de printemps.

Elles donnent de petites drupes d’abord rouges, puis noires et luisantes, très décoratives.

Note : ne confondez pas l’alaterne avec d’autres Rhamnus tel que la bourdaine (Rhamnus frangula) ou le nerprun purgatif (Rhamnus cathartica), qui sont utilisés en thérapeutique et entrent dans la composition de médicaments laxatifs.

Espèces et variétés d’alaternes

Il existe de nombreuses espèces de Rhamnus, certaines à feuilles caduques, dont la plus connue est Rhamnus frangula (ou bourdaine).

Espèce à feuillage persistant

Alaterne (Rhamnus alaternus)

Espèce à feuillage persistant Alaterne (Rhamnus alaternus)
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaunes mellifères en grappe en mars-avril. Petits fruits rouges luisants décoratifs de septembre à novembre.
  • Caractères de la plante : Arbrisseau buissonnant, de 4 à 5 m de hauteur et 2 à 2,50 m de largeur. Beau feuillage persistant, dentelé, odorant.
  • Qualités, usages : Rustique jusqu’à -12 - -15 °C. Cultiver en plein soleil ou à la mi-ombre. En massif ou en isolé, en haie libre. Supporte le calcaire et les embruns.

'Argenteo variegata' (Rhamnus alaternus)

Espèce à feuillage persistant 'Argenteo variegata' (Rhamnus alaternus)
  • Fleurs et fruits : Idem espèce type.
  • Caractères de la plante : Feuillage panaché, gris-vert, irrégulièrement marginé de blanc.
  • Qualités, usages : Croissance lente. Plantation possible en bac.

Espèces à feuillage caduc

Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica)

Espèces à feuillage caduc Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica)
  • Fleurs et fruits : En mai-juin, fleurs vert jaune en grappes parfumées, suivies en août-septembre de fruits rouges, noirs à maturité.
  • Caractères de la plante : Arbuste compact, de 2 à 4 m, formant un buisson aux rameaux souvent terminés par une épine. Petites feuilles ovales, vert foncé, devenant jaunes en automne.
  • Qualités, usages : Réalisation de haies champêtres. Baies appréciées des oiseaux. Bois utilisé en ébénisterie.

Bourdaine (Frangula alnus, syn. Rhamnus frangula)

Espèces à feuillage caduc Bourdaine (Frangula alnus, syn. Rhamnus frangula)
  • Fleurs et fruits : En mai-juin, minuscules fleurs vertes suivies en octobre-novembre de petits fruits rouges noircissant à maturité. Fleurs mellifères et baies appréciées des oiseaux.
  • Caractères de la plante : Arbuste buissonnant, de 5 m de haut. Feuilles vert foncé, lustrées, rougissant en automne.
  • Qualités, usages : Rustique jusqu’à -15 °C, facile à vivre, résistant à la pollution atmosphérique. Utilisé dans des haies champêtres. Croissance lente. Préfère les expositions ensoleillées mais tolère la mi-ombre.

'Asplenifolia' (Frangula alnus, syn. Rhamnus frangula)

Alaterne 'Asplenifolia' ( Frangula alnus,  syn.  Rhamnus frangula )
  • Fleurs et fruits : Idem que son espèce type.
  • Caractères de la plante : Feuillage très découpé, vaporeux.
  • Qualités, usages : Idem que son espèce type.

Semis et plantation de l’alaterne

Semis et plantation de l’alaterne

Où le planter ?

L'alaterne pousse spontanément en climat méditerranéen où il est assez rustique, jusqu'à-15 °C en sol bien drainé. Mais vous pourrez le cultiver aussi en toutes régions à l'abri des vents froids.

D'autre part, il résiste bien aux embruns et pousse bien en façade océanique. En ville, il supporte bien la pollution atmosphérique.

Il pousse dans presque tout type de sol (neutre ou calcaire) pourvu qu'il soit frais, léger et bien drainé.

Installez-le en plein soleil ou à défaut, à la mi-ombre. Il est peu sensible aux fortes chaleurs et à la sécheresse.

Quand planter l'alaterne ?

  • En godet ou en conteneur, vous pouvez le planter toute l'année, hormis en période de gelées ou de fortes chaleurs.
  • Toutefois, il reprendra mieux si vous l'installez en automne ou au printemps (en paillant et arrosant régulièrement l'été qui suit).

Comment le planter ?

  • Pour une plantation en haie ou en massif espacez les pieds de 0,80 à 1 m.
  • Pour une culture en bac, ajoutez du sable au substrat pour qu'il soit bien drainant.

Culture et entretien de l’alaterne

Culture et entretien de l’alaterne

L’alaterne ne demande pas de soins particuliers. Veillez à respecter ses besoins en matière de sol et d’exposition pour avoir un arbuste sain.

Taille de l’alaterne

Aucune taille n’est nécessaire, mais si vous souhaitez lui redonner une forme harmonieuse, opérez en sortie d’hiver, au redémarrage de la végétation (en mars-avril).

Il supporte des tailles sévères.

Maladies, nuisibles et parasites l’alaterne

L’alaterne cultivé dans de bonnes conditions est peu sujet aux maladies et parasites.

Multiplication de l’alaterne

Multiplication de l’alaterne

Vous pouvez bouturer l'alaterne en fin d'été :

  • Prélevez des extrémités de rameaux semi-aoûtés que vous planterez dans un mélange de sable et terreau.
  • Hivernez sous châssis froid.
  • Plantez au printemps (de préférence) sou à l'automne suivant.

Vous pouvez semer au printemps des graines des fruits récoltées en automne et qui auront subi une vernalisation.

Conseils écologiques

L’alaterne ne consomme ni eau ni produits phytosanitaires, mais en plus il attire les oiseaux, les papillons et les abeilles, tous très utiles au jardin.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides