Heliconia

Heliconia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Balisier, Pinces de Crabe, Bec-de-perroquet

  • Nom(s) latin(s)

    Heliconia

  • Famille

    Heliconiacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol frais
  • Densité

    1 plant/pot

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Heliconia, qui fait partie de la famille des Heliconiacées, compte près d'une centaine d'espèces vivaces persistantes et rhizomateuses. Elles sont originaires des forêts tropicales d'Amérique centrale et latine et de l'ouest du Pacifique.

Les Heliconia, souvent appelés balisiers, se caractérisent par leur aspect exotique, leur croissance rapide et leur grand développement (1 à 5 m). Leurs longues et larges feuilles, un peu coriaces, vert vif à vert soutenu, ont une forme de spatule et sont munies d'un long pétiole. Elles rappellent celles des bananiers, dont les Heliconia sont botaniquement proches.

La floraison intervient toute l'année, entrecoupée de périodes de repos. Elle prend la forme de longues inflorescences terminales érigées ou retombantes qui évoquent les Strelitizia (oiseaux du Paradis). Les épis de fleurs offrent des bractées vivement colorées très prisées en fleuristerie pour leur longue durée en bouquet. La disposition des bractées varie selon l'espèce : tantôt spiralée, tantôt sur deux rangs opposés. Les fleurs fécondées donnent naissance des capsules charnues bleutées qui contiennent des graines ovales et dures.

L'origine tropicale des Heliconia explique leur besoin de lumière, de chaleur et d'humidité. Ils sont donc cultivés en bac comme plante d'intérieur, de serre chaude ou de véranda.

Espèces et variétés d'Heliconia

Heliconia bihai (syn. H. humilis)

Heliconia bihai (syn. H. humilis)
  • Nom commun : Balisier
  • Floraison : Toute l'année. Inflorescences érigées (1 m de long). 3 à 15 grandes bractées rouges à carènes jaunes et bords verts. Disposition sur deux rangs opposés. Fleurs aux sépales blancs ourlés de vert.
  • Végétation : Persistante. H : 0,50 à 5 m. Longues feuilles oblongues. Nervure centrale claire.
  • Qualités : Amérique Centrale, Antilles. Feuillage et floraison spectaculaire. Rusticité : 18 °C.

Heliconia biahi 'Yellow Dancer'

Heliconia --
  • Nom commun : --
  • Floraison : Bractées jaune vif.
  • Végétation : H : 1,50 à 5 m.
  • Qualités : --

Heliconia psittacorum

Heliconia psittacorum
  • Nom commun : Bec-de-perroquet
  • Floraison : Inflorescences érigées. 2 à 7 bractées fines, orangées. Disposition sur deux rangs. Fleurs à sépales orangé marginés de vert.
  • Végétation : H : 0,60 à 2 m. Feuilles elliptiques vert foncé à pétioles rouges.
  • Qualités : Amérique du Sud, Antilles.

Heliconia rostrata

Heliconia rostrata
  • Nom commun : Pince de Crabe
  • Floraison : Inflorescences pendantes de 40 à 60 cm de longueur. 4 à 30 bractées rouges à terminaison jaune vert. Fleurs à sépales crème.
  • Végétation : H : 1 à 6 m. Feuilles oblongues vert moyen (60 à 100 cm).
  • Qualités : Amérique du Sud. Emblème de la Bolivie.

Plantation d'Heliconia

Plantation d'<em>Heliconia</em>

Scott Loarie/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Installez-le en bac à situation lumineuse, mais indirecte (protégée des rayons directs du soleil surtout en milieu de journée) et chaude. Maintenez une température supérieure à 20 °C toute l'année. L'idéal est une fourchette de 24 à 25 °C.

L'Heliconia a besoin d'humidité pour bien prospérer. Les pièces de la maison sont souvent trop sèches pour lui en hiver à cause du chauffage. Augmentez alors l'hygrométrie.

Offrez-lui un substrat fertile, humifère, neutre à acide, frais, mais bien drainé.

Quand planter l'Heliconia ?

Toute l'année puisqu'il est réservé à la culture intérieure, en serre chaude ou en véranda.

Comment le planter ?

Plantez-le en pot. Utilisez un contenant de belle taille percé de trous de drainage. Drainez le fond du pot avec une couche de billes d'argile et comblez avec un terreau spécial plantes d'intérieur de bonne qualité (ou un mélange de terreau plantes vertes et de terre de bruyère). Le terreau doit être enrichi en engrais à libération lente, et bien drainant grâce à l'ajout de perlite, de sable grossier ou de vermiculite.

Culture et entretien de l'Heliconia

Culture et entretien de l'<em>Heliconia</em>

Jnzl's Public Domain Photos/Domaine public/Flickr

Arrosez abondamment une à deux fois par semaine pendant toute la période de végétation (mars à novembre). Complétez par des bassinages du feuillage avec de l'eau non calcaire à la température de la pièce. Apportez un engrais spécial plantes exotiques ou à fleur d'appartement tous les 15 jours d'avril à septembre pour encourager la pousse et la floraison.

En hiver (repos de végétation), un arrosage par semaine voire par quinzaine suffit. Placez le pot un plateau de billes d'argile mouillées pour augmenter l'hygrométrie.

Rempotez tous les ans ou tous les 2 ans en fin d'hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Un excès d'arrosage ou un mauvais drainage entraîne la pourriture des racines (Phytophtora) ou des tiges (Pythium).

Des cochenilles et des araignées rouges peuvent parasiter l'Heliconia en atmosphère trop sèche.

Multiplication de l'Heliconia

Multiplication de l'<em>Heliconia</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Division

La méthode la plus pratiquée pour multiplier l'Heliconia est le prélèvement de ses rejets.

Détachez-les proprement avec un couteau en prenant soin de préserver un maximum de racines.

Plantez chaque rejet dans un pot individuel rempli d'un bon terreau de bouturage. Maintenez au chaud et à lumière tamisée.

Arrosez régulièrement sans excès pour éviter aux racines de pourrir. Les signes de reprise de végétation se manifestent en 3 semaines environ.

Semis

Le semis de graines (facilement trouvées sur internet) est aussi possible. Il permet d'obtenir des espèces peu courantes sous forme de plantes sur le marché.

Scarifiez les graines très dures et faites-les tremper un jour dans de l'eau. Semez-les dans un terreau pour semis en les enfonçant sous 1 à 2 cm de terreau.

Humidifiez le substrat et enfermez le pot dans un sachet plastique perforé pour conserver l'humidité. Placez à la lumière et maintenez une température de 24 à 30 °C.

La germination prend 1 à 3 mois selon l'espèce semée.

Conseils écologiques

Repérez quelques symptômes de mauvaises conditions de culture qui vous éviteront de traiter ou de jeter trop vite une plante en souffrance :

  • Le bord des feuilles jaunit, sèche, se déchire : la plante manque d'eau. Augmentez la fréquence des arrosages et des bassinages (vaporisations).
  • Des feuilles déchirées peuvent aussi révéler un Heliconia installé en courant d'air ou abîmé par des frôlements répétés.
  • La croissance est lente : la plante a froid ou/et son substrat ne convient pas (trop pauvre, pas assez drainé…).

Un peu d'histoire…

Le nom générique Heliconia fait référence au mont Helicon, une des deux retraites des Muses avec le Mont Parnasse (en grec ancien Ελικών/Helikồn « montagne tortueuse »).

Les Heliconia ont été rattachés longtemps à la famille des Musacées (bananiers) pour la longueur de leurs feuilles.

La cuisine océanienne utilise les grandes feuilles des Heliconia pour couvrir les produits frais en attente d'être cuisinés.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides