Ajonc

Ajonc en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Ajonc, Ajonc d'Europe, Ajonc épineux

  • Nom(s) latin(s)

    Ulex europaeus

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante de bassin ▶ Hélophytes (pieds dans l'eau) | Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Également appelé ajonc épineux, Ulex europaeus est un arbuste vivace touffu originaire d’Europe atteignant 1,50 m de haut sur 2,50 m d’étalement (jusqu’à 4 m de hauteur pour certaines variétés). Il appartient au genre Ulex, qui compte une vingtaine d’espèces et à la vaste famille des Fabacées (ex. : Papilionacées).

Très ramifié, l’arbuste est aussi très épineux. Le bois est garni d’épines et les jeunes feuilles se transforment rapidement en dard, ainsi que le bourgeon terminal à l’extrémité des rameaux. Ce sont donc les épines qui assurent la photosynthèse.

Au printemps, parfois dès l’automne, il se couvre entièrement de grappes fleuries d’un beau jaune d’or. Ses fleurs typiques des papilionacées sont nombreuses, serrées et parfumées. La floraison, qui débute en mars peut durer jusqu’à fin juin. Certaines variétés fleurissent plus tardivement, et même au cœur de l’hiver !

Sa croissance est rapide et il atteint sa taille adulte au bout de 5 ou 6 ans.

Moyennement rustique, de -12 à -15 °C, il ne demande aucun soin particulier et se contente de terrains pauvres pour se développer.

Quant à son pollen, il intéresse beaucoup les abeilles. C’est une bonne plante mellifère.

Les boutons floraux macérés dans du vinaigre blanc ont été employés comme condiment pour remplacer les câpres. De même, on a utilisé autrefois les fleurs comme colorant pour teindre des œufs de Pâques.

À noter que l’ajonc, aussi nommé « or breton », est la plante emblématique de la Bretagne. On préconise l’ajonc en phytothérapie pour ses propriétés sédatives, vasoconstrictrices, diurétiques et laxatives. À employer avec prudence en faisant attention aux doses.

Attention : outre leurs redoutables épines, les ajoncs contiennent des alcaloïdes toxiques, principalement dans leurs graines, cachées dans de petites gousses. Surveillez les jeunes enfants.

Espèces et variétés d’ajoncs

Parmi la vingtaine d’espèces que compte le genre Ulex, quatre espèces sont présentes en France à l’état sauvage.

L’ajonc d’Europe est de loin le plus cultivé et a donné naissance à plusieurs variétés comme 'Flore Pleno', cependant, c’est chez nos voisins britanniques et irlandais que l’on trouvera le plus grand choix.

En France, vous pouvez récolter des graines sauvages des différentes espèces implantées dans différentes régions. Le tableau ci-dessous vous aidera à les identifier.

Conseil : ne confondez pas les ajoncs avec les genêts, autres Fabacées à fleurs jaunes qui n’ont pas d’épines.

Ajonc de Le Gall (Ulex gallii)

Espèce type

Ajonc de Le Gall (Ulex gallii) Espèce type
  • Caractères de la floraison : Assez grandes fleurs jaune orangé d’août à décembre.
  • Caractères de la plante : Petit buisson haut de 0,50 à 1,50 m.
  • Répartition géographique : Pousse dans des landes humides de Normandie, de Bretagne et du Pays basque.

Ajonc nain (Ulex minor)

Espèce type

Ajonc nain (Ulex minor) Espèce type
  • Caractères de la floraison : Petites fleurs jaunes avec étendard strié de rouge de juillet à octobre.
  • Caractères de la plante : Environ 0,50 m de haut. Port rampant.
  • Répartition géographique : Le plus répandu. Pousse dans des landes humides mal drainées dans toute la moitié ouest de la France.

Ajonc de Provence (Ulex parviflorus)

Espèce type

Ajonc de Provence (Ulex parviflorus) Espèce type
  • Caractères de la floraison : Petites fleurs jaunes d’or, de janvier à mai.
  • Caractères de la plante : Arbuste de 0,40 à 1 m de hauteur. Feuilles remplacées par des épines ramifiées, relativement espacées.
  • Répartition géographique : Plante de la côte méditerranéenne, appelé argelas ou argéras en Provence. Pousse sur les sols siliceux en Catalogne, Roussillon et Provence.

Ajonc d’Europe (Ulex europaeus)

'Flore Pleno'

Ajonc d’Europe (Ulex europaeus) 'Flore Pleno'
  • Caractères de la floraison : Fleurs jaunes doubles. Floraison de mars à juillet.
  • Caractères de la plante : Jusqu’à 1,50 m de haut et plus.
  • Répartition géographique : Cultivar stérile qui évite l’envahissement.

Ulex europaeus var. maritimus

Ajonc d’Europe (Ulex europaeus) Ulex europaeus var. maritimus
  • Caractères de la floraison : Fleurs jaunes de mars à juillet.
  • Caractères de la plante : Port plutôt étalé.
  • Répartition géographique : Pousse spontanément sur les falaises de la façade atlantique soumises aux vents forts.

Semis et plantation de l’ajonc

Semis et plantation de l’ajonc

Où le planter ?

Vous pouvez le planter dans un sol pauvre (surtout ne pas l'enrichir) et caillouteux. La plupart des espèces préfèrent un sol acide et bien drainé.

Il se plaît dans un climat maritime. Il aime les terrains rocheux, les collines et les anciens pâturages arides.

Exposez-le en plein soleil, même aux endroits abrités et très chauds.

Quand planter l'ajonc ?

  • Vous pouvez le semer au printemps, en godets dans un mélange sableux.
  • Pour des plants en godet, préférez une plantation en automne.

Comment le planter ?

Vous pourrez le semer soit en godet, soit en pépinière, pour une plantation à l'automne.

À la plantation, espacez les pieds de 1 à 2 m selon les variétés (1 m pour une haie défensive). Attention, équipez-vous de gants épais pour manipuler ces plants.

Arrosez après la plantation, puis régulièrement jusqu'au début de la reprise. Cessez ensuite, l'ajonc ne craint pas la sécheresse, sauf lors de sa plantation.

Culture et entretien de l’ajonc

Culture et entretien de l’ajonc

L’ajonc ne nécessite ni arrosage ni taille et surtout pas de fertilisation qui hypothéquerait sa floraison.

Taille de l’ajonc

Au fil du temps, l’ajonc peut se dégarnir de la base, on peut alors le rabattre à 30 cm du sol.

Si vous souhaitez lui maintenir une certaine forme, pour une haie par exemple, vous pouvez le tailler légèrement tous les deux ans environ, en automne.

Maladies, nuisibles et parasites de l’ajonc

L'ajonc est robuste et résiste aux maladies et parasites lorsqu'il est cultivé dans un sol qui lui convient.

Récolte de l’ajonc

Sauf pour les graines à ressemer, il est déconseillé au jardinier amateur de récolter l’ajonc pour un usage médicinal du fait de sa toxicité potentielle.

Multiplication de l’ajonc

Multiplication de l’ajonc

L'ajonc se multiplie par semis ou bouturage.

Bouturage

Les boutures s'effectuent en été :

  • Prélevez, de juin à septembre des boutures de 8 à10 cm sur des jeunes rameaux d'extrémité semi-aoûtés.
  • Plantez-les dans un mélange de sable (2/3) et de tourbe (1/3).
  • Hivernez sous châssis froid (1 à 5 °C).
  • Repiquez en place au printemps.

Semis

Cueillez les gousses contenant les graines lorsqu'elles commencent à sécher et à s'ouvrir, à partir de l'été jusqu'en automne, et avant qu'elles ne soient expulsées loin de la gousse.

Les graines recueillies doivent être vernalisées avant d'être semées au printemps.

Conseils écologiques

Les ajoncs au jardin offrent un excellent abri aux oiseaux et aux petits mammifères. De plus, ils protègent les sols difficiles d’accès (talus, pentes) de l’érosion.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides