Haricot ailé

Haricot ailé en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Haricot ailé, Pois carré, Haricot dragon

  • Nom(s) latin(s)

    Psophocarpus tetragonolobus

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Légume exotique

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    2-3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le haricot ailé, encore appelé « pois carré » est une plante vivace cultivée comme une annuelle. Elle possède des tiges volubiles (et donc grimpantes) qui peuvent atteindre 3 à 4 m de longueur (voire même 5 m dans les pays tropicaux). Ses rameaux sont couverts d'un feuillage trifolié, typique de la famille des Fabacées.

Le haricot ailé possède aussi les fleurs papilionacées typiques de cette famille botanique. Elles s'épanouissent en été, affichant de délicats coloris : les pétales sont en effet teintés de bleu pâle à l'intérieur et de vert tendre à l'extérieur. Suivent alors, environ deux à trois mois après le semis, de drôles de gousses vertes, bordées de 4 membranes dentelées. Ce sont elles qui valent à cette légumineuse le surnom de « haricot ailé ».

Les gousses sont généralement consommées jeunes, immatures, avant que ne se forment un « parchemin », un réseau de fibres qui les rend coriaces. Elles développent alors une saveur évoquant celle de l'asperge.

Si on les laisse mûrir, les gousses fournissent de 5 à 10 graines globuleuses, jaunes, brunes ou noires selon les variétés, ressemblant à celle du soja.

La plante possède de nombreuses racines superficielles, dont certaines tubérisent, prenant l'apparence de petites patates douces.

Fait rare : toutes les parties de ce « haricot » sont comestibles. Ce qui explique qu'il soit cultivé et fort apprécié dans divers pays tropicaux d'Asie, d'Afrique et des Caraïbes. Les pousses tendres de la plante sont consommées à la façon des épinards tandis que les fleurs sont utilisées pour colorer le riz. Les gousses encore toutes jeunes sont cuisinées comme celles des haricots verts. Les graines ressemblent beaucoup à celles du soja. Comme ces dernières, il est possible de réduire les semences de haricot ailé en farine ou en lait, d'en faire du tofu, du tempeh. Les racines tubéreuses se préparent comme nos pommes de terre ; elles séduisent par leur saveur de noisette.

Bon à savoir : comme celles du soja, les graines de haricot ailé contiennent un fort taux de protéine (25 %) et de lipides (17 %). Elles possèdent également une intéressante proportion de vitamines, de fer et de calcium. Ces graines sont également une bonne source de tocophénol, un efficace antioxydant qui favorise l'assimilation de la vitamine A.

Espèces et variétés de haricot ailé

Dans les pays où elle est cultivée, cette plante se décline en divers cultivars. En Europe, seule l'espèce type est commercialisée, sous forme de semences, sans indication de nom de variété.

Psophocarpus tetragonolobus

Psophocarpus tetragonolobus
  • Nom commun : Haricot ailé, Pois carré, haricot dragon
  • Végétation : Plante grimpante de 3 à 4 m de long.
  • Gousses : Gousses vertes, bordées de 4 membranes dentelées qui lui valent le surnom de « haricot ailé ».
  • Qualités : Toutes les parties sont comestibles.

Semis et plantation du haricot ailé

Semis et plantation du haricot ailé

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où le semer et le planter ?

D'origine tropicale, le haricot ailé est gélif. Il réclame chaleur et humidité pour pouvoir fructifier correctement. En conséquence, hors des zones littorales et méridionales, mieux vaudra tenter la culture de cette plante sous abri : serre, tunnel… On lui réservera une exposition ensoleillée et abritée.

Cette plante peut pousser dans tous les sols de jardin, mais préfère néanmoins les terrains moyennement riches en matière organique.

Quand semer et planter le haricot ailé ?

Ces graines se sèment, en godets, au chaud, au mois d'avril. Ou encore en semis direct de pleine terre à partir de la mi-mai, lorsque les derniers risques de gel sont passés. C'est également à cette période que vous installerez dans le potager les plants issus des semis au chaud.

Astuce : le tégument des graines de haricot ailé est coriace. Avant le semis, faites tremper les semences toute une nuit dans de l'eau tiède.

Comment le planter ?

Après avoir préalablement installé des tuteurs solides, installez les plants de haricots ailés en veillant à ne pas enterrer le collet et en les espaçant de 45 à 60 cm. Arrosez copieusement après la plantation.

Culture et entretien du haricot ailé

Culture et entretien du haricot ailé

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Cette plante ne demande presque pas de soins. Vous veillerez simplement à lui assurer un arrosage suivi, car le haricot ailé craint la sécheresse.

Maladies, nuisibles et parasites

Cette plante n'est pas suffisamment cultivée sous nos climats pour que des attaques de parasites ou de maladies l'affectant soient recensées.

Récolte

Quand et comment le récolter ?

Le haricot ailé pousse très rapidement. Au bout d'un mois, vous pourrez déguster ses jeunes pousses que vous cueillerez au fur et à mesure de vos envies. Vous pratiquerez de même avec les fleurs.

Les gousses de ce légume se récoltent 2 à 3 mois après le semis, lorsqu'elles sont encore jeunes et tendres. La cueillette se prolonge durant plusieurs mois.

Les graines se récoltent jeunes ou sèches, 180 à 270 jours après le semis.

Les tubercules de haricot ailé se cueillent lorsqu'ils mesurent de 7 à 12 cm de diamètre, environ 4 à 8 mois après le semis.

La conservation du haricot ailé

Cette plante étant consommée au fur et à mesure des besoins, il est difficile de donner avec certitude les délais de conservation de ses différents organes. On peut toutefois présumer que les pousses et les fleurs ne se conserveront pas plus d'un jour au réfrigérateur, les graines fraîches une semaine au même endroit tandis que les graines sèches pourront se garder une année dans un lieu sec. Les tubercules peuvent être stockés comme on le fait des pommes de terre et se conserver au moins un mois.

Multiplication du haricot ailé

Multiplication du haricot ailé

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Le haricot ailé se multiplie par semis. Pour récupérer les semences, on attend que les gousses soient parfaitement mûres : elles prennent alors une couleur brun cendré et s'entrouvrent d'elles-mêmes pour libérer les graines.

Conseils écologiques

Le haricot ailé compose un efficace engrais vert. En effet, comme toutes les plantes de la famille des Fabacées, ses racines peuvent enrichir le sol en azote. Elles vivent en symbiose avec des rhizobiums, des bactéries forment des nodosités sur les radicelles. Ces micro-organismes s'approvisionnent en carbone fourni par le végétal et fournissent à ce dernier de l'azote atmosphérique qu'ils ont la capacité de capter et de fixer dans leurs nodosités.

Un peu d'histoire…

L'origine du haricot ailé reste incertaine. On suppose toutefois qu'il serait originaire de Papouasie-Nouvelle Guinée et/ou des collines du Nord Est de l'Inde ainsi que de la région voisine de Myahmar en Birmanie. C'est en effet dans ces zones que l'on trouve la plus grande diversité de variétés de haricot ailé.

La plante est citée pour la première fois en Europe dans l'ouvrage Herbari amboinensis, publié en 1750, plusieurs années après la mort de son auteur, Rumphius, un marchand, militaire et architecte hollandais célèbre pour ses travaux en sciences naturelles.

Le haricot ailé a été particulièrement étudié par le professeur Charles Marie Messiaen et il a fait l'objet d'un véritable engouement chez les agronomes tropicaux dans les années 70. Ceux-ci ne réussirent toutefois pas à implanter sa culture en France. Le haricot ailé est cependant une plante vendue communément sur les marchés créoles ou encore cambodgiens et chinois. Les gousses du haricot ailé, également surnommé, « haricot dragon », sont servies sautées avec du porc ou rentrent dans la composition de nombreuses soupes.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides