Anemonella thalictroides

Anemonella thalictroides en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Anemonella

  • Nom(s) latin(s)

    Anemonella thalictroides

  • Famille

    Renonculacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,25 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Son feuillage finement découpé est similaire au Thalictrum dont elle ne diffère que par l'inflorescence ombelliforme. Ses feuilles pourpres émergent d'une racine tubéreuse en avril et deviennent rapidement vertes. Petite vivace tolérante à la sécheresse, elle donne toutefois une floraison plus abondante si le sol demeure frais. Elle entre en dormance estivale tardive après la fructification.

Les variétés développées dans un but de diversification offrent une palette de couleurs plutôt pastel, du blanc au mauve en passant par le vert jaunâtre. Les fleurs sont simples ou doubles.

Le coloris le plus vendu est le blanc, car la nouvelle fleur s'ouvre rose pour virer au blanc ce qui la rend très attractive. Cette fausse anémone dispose d'une excellente rusticité, jusqu'à -35 °C. À maturité, elle mesure de 10 à 35 cm pour 30 cm de largeur.

Attention : cette plante est toxique si elle est ingérée en grande quantité, la sève est irritante.

Espèces et variétés d'Anemonella thalictroides

Anemonella thalictroides à fleurs simples

'Tairin'

Anemonella thalictroides à fleurs simples 'Tairin'
  • Port : 15 cm de haut. Feuilles vert foncé.
  • Floraison : Fleurs simples rose vif.
  • Qualités : Un magnifique hybride japonais à grandes fleurs.

'Green Hurricane'

Anemonella thalictroides 'Green Hurricane'
  • Port : Hauteur 25/35 cm, plus aérien que les autres variétés.
  • Floraison : Fleurs simples vert jaunâtre à nombreuses étamines blanches.
  • Qualités : Belle obtention, fleurs originales.

'Amelia'

Anemonella thalictroides à fleurs simples 'Amelia'
  • Port : 15 à 20 cm de haut. Feuilles vert foncé.
  • Floraison : Fleurs d'un joli rose mauve pastel.
  • Qualités : Port assez compact, florifère.

Anemonella thalictroides à fleurs doubles

'Shoaf double pink'

Anemonella thalictroides à fleurs doubles 'Shoaf double pink'
  • Port : 15 à 20 cm de haut. Feuilles vert foncé.
  • Floraison : Fleurs doubles, rose foncé, à rose framboise dans les climats froids.
  • Qualités : Une des premières à fleurir au printemps.

'Double white'

Anemonella thalictroides à fleurs doubles 'Double white'
  • Port : 15 à 20 cm de haut. Feuilles vert clair.
  • Floraison : Fleurs doubles, blanches
  • Qualités : Très jolie obtention blanc double.

'Betty Blake'

Anemonella thalictroides 'Betty Blake'
  • Port : 20 à 30 cm de haut. Feuilles vert foncé.
  • Floraison : Fleurs doubles d'un vert frais.
  • Qualités : Parfaite en sol graveleux drainant.

Plantation d'Anemonella thalictroides

Plantation d'<em>Anemonella thalictroides</em>

Erutuon/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

L'Anemonella thalictroides se plante en pot, jardinière ou en pleine terre dans un mélange léger pas trop riche et légèrement acide.

Son exposition conseillée est la mi-ombre bien qu'en régions froides, elle supporte le plein soleil.

Elle se place très bien dans les jardins de rocailles mi-ombragées ainsi que les jardins rocheux. On la retrouve parfois dans des sous-bois ou en massifs.

Quand planter l'Anemonella ?

En mars-avril ou de septembre à novembre. Les plants sont disponibles en godets de 9 en jardineries.

Comment la planter ?

En pot ou en pleine terre, il vous est possible de panacher les variétés d'Anemonella thalictroides pour un résultat visuel superbe. N'hésitez pas à les planter en groupes.

Le mélange terreux est simple : 75 % de terre de bruyère, 25 % de sable, sans apport d'engrais lors de la plantation ou du rempotage.

Le fond de pot doit toujours être bien drainant.

En pleine terre, les plants seront installés dans des trous amendés par le mélange préconisé. N'enterrez pas le collet de la plante, respectez bien la hauteur du plant comme en godet.

Culture et entretien d'Anemonella thalictroides

Culture et entretien d'<em>Anemonella thalictroides</em>

©Horticolor_Lyon

Les apports d'eau doivent être réguliers, mais à petite dose, pour garder un sol frais légèrement humide, jamais gorgé.

Lors de la disparition du feuillage, après la floraison, en fin d'été, continuez à arroser faiblement. Ne jamais stopper complètement les apports d'eau.

Paillez les plants délicatement, car ce sont des plantes sensibles aux chocs, cela permet d'éviter les mauvaises herbes et de garder un peu de fraîcheur au pied.

Fertilisez avec modération. Les Anemonella ne sont pas très friandes d'engrais. La deuxième année, avant la floraison, épandez quelques granulés nutritifs pour plantes à fleurs.

Maladies, nuisibles et parasites

Les éventuelles maladies de cette plante sont l'oïdium et la rouille brune. Surveillez le feuillage, si vous voyez apparaître des taches cotonneuses blanches sur les feuilles, c'est de l'oïdium, si des taches brunes circulaires se forment à la face inférieure des feuilles, c'est de la rouille. Utilisez un fongicide à large spectre, mais veillez à ce que cette spécialité ne laisse pas de dépôts sur le feuillage. Évitez les poudres à diluer.

Les limaces sont à surveiller.

Multiplication d'Anemonella

Multiplication d'<em>Anemonella</em>

©Horticolor_Lyon

Avec l'arrivée des hybrides, le choix de semences est large en coloris et fournisseurs.

Un semis d'Anemonella thalictroides se fait en automne pour une floraison la deuxième année. Les graines très fines sont à mélanger avec un peu de sable afin de se rendre compte de la surface couverte. Semez en caissette dans un mélange de 50 % terreau à semis, 25 % terre de bruyère, 25 % perlite. Pressez fortement la surface semée à l'aide d'un bois plat et tamisez par dessus une fine pellicule de sable. Arrosez très délicatement par dessus, ou faites tremper la terrine pour qu'elle s'humidifie.

À température de 18/20 °C, la levée prend 4 semaines. Repiquez les jeunes plants en godets et plantez-les au printemps.

Conseils écologiques

Si votre sol est calcaire, vous devrez lui conserver, au moins pour les Anemonella, un pH acide. Épandez pour cela de la terre de bruyère ou un compost, à condition qu'il soit bien décomposé.

Pour un traitement préventif antifongique, il est conseillé de pulvériser sur le feuillage un purin d'orties dilué. Ce produit naturel stimule les défenses immunitaires du végétal ce qui diminue fortement les possibles attaques de rouille ou d'oïdium.

Un peu d'histoire…

Anemonella thalictroides fut décrite et dénommée par Carl Linnaeus, mais reclassée dans la classification valable aujourd'hui par Édouard Spach en 1838. Édouard Spach était un botaniste français fort renommé né le 26 novembre 1801 à Strasbourg et mort le 18 mai 1879 à Paris.

Ce sont des plantes originaires d'Amérique du Nord.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides