Basilic

Basilic en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Basilic, Herbe aux sauces, Oranger des savetiers, Herbe royale

  • Nom(s) latin(s)

    Ocimum basilicum

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,70 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Moustiques
    Mouches
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le basilic, ou Ocimum basilicum, connu aussi sous les noms d'oranger des savetiers ou herbe aux sauces, est une plante condimentaire annuelle originaire d'Inde et appartenant à la famille des Lamiacées.

C'est une herbacée de 20 à 40 cm, qui peut atteindre 80 cm. Ses tiges quadrangulaires et rameuses forment une touffe dense aux feuilles plutôt ovales et souvent d'un vert particulièrement lumineux. Son feuillage ovale, arrondi et parfois gaufré est fortement aromatique. Il fleurit de juin à septembre, en émettant de petits épis blancs qu'il vaut mieux couper pour favoriser la production de feuilles.

Le basilic est très répandu à travers le monde. Il reste profondément ancré dans la culture asiatique et dans la gastronomie méditerranéenne. Les feuilles de basilic servent d'herbe aromatique. Elles s'utilisent de préférence crues car leur arôme s'atténue à la cuisson. Elles accompagnent les crudités (salades, tomates, courgettes), les pâtes et d'autres préparations en fonction de leurs saveurs spécifiques et donnent leur goût à l'huile d'olive…

Le basilic possède également de nombreuses vertus médicinales : antioxydant, stimulateur d'appétit, digestif, antiseptique et tonique.

Le basilic est un grand frileux qui ne résiste pas au gel et qu'il est préférable de cultiver en pot en intérieur au nord de la Loire, et de ne sortir que lorsqu'il fait doux.

Espèces et variétés de basilics

Il existe beaucoup de variétés avec des saveurs diverses (cannelle, réglisse, citron…).

Le tableau ci-dessous présente des variétés que l'on trouve et cultive en France, vendues en pot ou en graines.

'Cannelle'

 'Cannelle'
  • Feuilles et aspect : Feuilles dentelées, tige dressée avec de longs épis terminaux de fleurs lavande. Port érigé. Atteint 90 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Parfum qui rappelle le clou de girofle et la cannelle. S'utilise avec les sauces, les salades et les compotes. Très bon aussi dans la sangria.
  • Qualités : Adaptée en bordure.

'Citron'

 'Citron'
  • Feuilles et aspect : Petites feuilles pointues vert clair presque jaune, fleurs blanches. Petit plant de 30 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Saveur citronnée bien prononcée. Délicieux pour les boissons, les poissons, les pâtes ou les desserts.
  • Qualités : Variété fragile, à la fois sensible au soleil et au vent. Se cultive en bordure, potager, bac, terrasse, balcon. Peut sécher et conserver son parfum et sa saveur.

'À feuille de laitue'

Basilic 'À feuille de laitue'
  • Feuilles et aspect : Feuilles vert tendre, très larges « géantes » et cloquées. Les feuilles peuvent atteindre 10 cm de largeur et de longueur. Atteint 40 à 60 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Arôme un peu anisé, au bouquet très intense, sans aucune odeur de menthe. Idéal pour les salades et la cuisine.
  • Qualités : Variété très cultivée en Italie et appréciée des cuisiniers. Se cultive en pot ou en jardinière sur un balcon comme en pleine terre.

'Fin vert'

 'Fin vert'
  • Feuilles et aspect : Petites feuilles vert vif, minces, lisses, à l'odeur fine et pénétrante. Port buissonnant, plus compact que le 'Grand vert'.
  • Saveurs et utilisations : Arôme à la fois floral et épicé, chaud et légèrement piquant. Variété à odeur intense, utilisée pour les pestos.
  • Qualités : Originaire d'Italie. Plante à port compact, adaptée à la culture en pot et utilisée en bordure.

'Grand vert'

 'Grand vert'
  • Feuilles et aspect : Feuilles vertes, larges, ovales, très parfumées. Port buissonnant. Atteint 30 cm de hauteur en pot et 50 à 80 cm en pleine terre.
  • Saveurs et utilisations : Ses jeunes pousses très aromatiques sont beaucoup utilisées dans la cuisine méridionale.
  • Qualités : Le grand classique. Variété la plus vendue en France et très répandue dans les jardins et les cuisines. Plantes vigoureuses. Plutôt cultivée en pleine terre. Exceptionnelle en culture sous serre ou sous châssis.

'Grec'

Basilic 'Grec'
  • Feuilles et aspect : Très petites feuilles vert clair, fortement parfumées. Port magnifique en boule. Atteint 20 à 30 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Très aromatique. Se consomme avec la salade niçoise et les pâtes.
  • Qualités : Variété naine, pratique à cultiver qui a l'avantage de ne fleurir qu'à l'automne en fin de saison, alors que les autres variétés sont déjà en graines. Se cultive aussi bien en pot, en jardinière sur un balcon, en pleine terre ou en intérieur.

'Mammouth' ou 'Géant monstrueux mammouth'

 'Mammouth' ou  'Géant monstrueux mammouth'
  • Feuilles et aspect : Très grandes et grosses feuilles, vert clair, pouvant atteindre la taille d'une main. Atteint 30 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Parfum très prononcé. Adapté aux sauces, aux soupes et aux pâtes.
  • Qualités : Variété facile à cultiver en intérieur. Se conserve en bocaux en hiver. Il est conseillé de le cueillir le matin.

'Marseillais'

 'Marseillais'
  • Feuilles et aspect : Grandes feuilles, élancées, vert foncé. Port compact. Atteint 25 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Très parfumé et typé. Parfum est sans égal. Très présent dans la gastronomie provençale.
  • Qualités : Variété traditionnelle en Provence. Recommandée pour la culture en pot. Lent à monter en graines.

'Osmin'

 'Osmin'
  • Feuilles et aspect : Feuilles pourpres dentelées, mesurant 6 cm, fleurs mauves. Port buissonnant. Atteint 45 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Son parfum est un mélange de cannelle, d'anis, de menthe. S'utilise en ornement et de façon classique en cuisine.
  • Qualités : Se cultive au potager ou dans les pots d'aromatiques, permet d'apporter une touche de couleur pourpre dans les plantations florales.

'Réglisse'

 'Réglisse'
  • Feuilles et aspect : Feuilles larges, fleurs mauves, odeur subtile et particulière du feuillage. Port buissonnant. Atteint 60 cm de hauteur.
  • Saveurs et utilisations : Parfum de réglisse très prononcé. Utilisé principalement pour la confection de desserts.
  • Qualités : Variété très ornementale et mellifère. Se cultive idéalement en pot.

Basilic thaï

 Basilic thaï
  • Feuilles et aspect : Feuilles vert clair, tiges et fleurs pourpres. Grande taille.
  • Saveurs et utilisations : Saveur très particulière. Arôme très épicé, rappelant l'estragon et l'anis ou encore le clou de girofle. Excellent en cuisine thaï ou vietnamienne, avec le poisson et pour remplacer l'estragon français.
  • Qualités : Originaire de Thaïlande. Belle qualité ornementale avec ses bouquets serrés de fleurs.

Basilic pourpre

 Basilic pourpre
  • Feuilles et aspect : Feuilles amples, gaufrées, violacées ainsi que les tiges, fleurs rose pâle en grappes liliacées. Port compact.
  • Saveurs et utilisations : Saveur poivrée. Arôme floral et épicé, chaud et légèrement piquant.
  • Qualités : Variété de basilic violet. Décore de façon originale le potager de son feuillage violet-pourpre qui contraste. Les feuilles conservent leur saveur même une fois séchées.

Semis et plantation de basilic

Semis et plantation de basilic

Vous pouvez trouver du basilic soit en graines, soit en pot.

Issu de semis, le basilic demande un peu d'attention au moment du repiquage, qui risque d'abîmer ses racines. Lorsqu'il est acheté en godet, sa plantation au jardin ou en pot ne pose aucune difficulté.

Où planter le basilic ?

Le basilic a besoin d'une exposition chaude et ensoleillée, à l'abri des coups de froid et du vent pour donner le meilleur de lui-même. L'idéal pour lui est d'avoir la tête au chaud et les racines au frais.

Le basilic aime les sols riches, pas trop lourds, bien drainés et légèrement frais. Évitez absolument les sols détrempés.

Quand planter le basilic ?

La culture du basilic peut se faire tout au long de l'année en pot, mais généralement la période d'avril à octobre est la plus favorable.

Excepté dans le sud de la France, où il peut être installé au jardin dès la mi-avril, attendre mai ou juin pour le planter en pleine terre, après les gelées.

En pot, il peut rester au chaud, en serre, en véranda ou derrière une fenêtre, le temps que le printemps s'installe.

Comment semer le basilic ?

Semez le basilic en terrine ou en godets, sous châssis froid, de février à avril, sans couvrir les graines qui ont besoin de lumière pour germer.

  • Posez les graines en surface et saupoudrez un peu de terreau dessus.
  • Placez les semis dans une pièce claire dont la température avoisine 18 °C.
  • Maintenez la terre humide pendant les premières semaines, mais jamais détrempée.
  • À l'apparition des premières feuilles, éclaircissez pour ne garder que les plants vigoureux.
  • Lorsque le plant a atteint 10 cm, pincez la tige principale afin de favoriser la ramification. Pour cela :
    • Sectionnez l'extrémité de la tige entre votre pouce et votre index.
    • Les tiges latérales vont ainsi se développer.
    • Vous renouvellerez l'opération plusieurs fois sur toutes les extrémités de tiges.
  • Endurcissez vos plants en les sortant quelques heures d'abord puis de plus en plus longtemps.
  • Repiquez à la fin des gelées :
    • Creusez un petit trou et tapissez le fond de cailloux pour éviter de noyer les racines.
    • Déposez délicatement le plant.
    • Tassez la terre et arrosez copieusement.

Vous pouvez également semer directement en pleine terre d'avril à mai dans les régions favorables.

Comment planter le basilic ?

  • Optez pour un plant bien touffu aux feuilles bien vertes.
  • Rempotez-le ou plantez-le rapidement après l'avoir acheté.
  • Faites tremper le godet dans une bassine d'eau pendant 5 min, afin que la motte de terreau s'imbibe bien d'eau.
  • Préparez un substrat bien drainant (terreau + 10 % de sable).
  • Creusez un trou de plantation légèrement plus large et plus profond que les dimensions du godet.
  • Dépotez le basilic et disposez la motte au fond du trou en veillant à ce que le haut de la motte affleure.
  • Tassez légèrement et arrosez afin que la terre colle à la motte.

En pot, remplissez le contenant à moitié, puis procédez de la même manière qu'en pleine terre.

Bon à savoir : pour que vos plants s'épanouissent, prévoyez 25 à 30 cm entre deux plants de basilic au jardin et un peu moins, entre 15 et 20 cm, pour une culture en pot.

Idées d'association

Persil

Mariez-le avec du persil plat ou frisé dans une potée près de la cuisine.

Laitue

Au potager, placez-le à côté des laitues pour penser à l'inclure dans les salades estivales.

Bourrache

Le bleu des fleurs de bourrache se marie bien avec le vert franc du basilic.

Origan

Les variétés pourpres créent un beau contraste près de l'origan doré.

Culture et entretien du basilic

Culture et entretien du basilic

L’arrosage du basilic est primordial :

  • Arrosez quotidiennement s'il fait chaud, sans toutefois noyer les racines ou mouiller les feuilles.
  • Lors de fortes chaleurs, ombrez légèrement.
  • Ne laissez pas le sol s’assécher entre 2 arrosages, maintenez le sol légèrement humide.

Le basilic ne supporte pas le froid, il meurt dès que la température est inférieure à 10 °C.

Pour l'entretien de votre basilic, vous pouvez faire des apports d’engrais organique pour plantes aromatiques, mais ce n'est pas obligatoire.

Binez la terre et sarclez les mauvaises herbes. Pour éviter leur développement, paillez le sol quand les plants sont bien développés. Cette opération permet également de maintenir le terrain frais.

Sous serre, veillez toujours à aérer régulièrement. Supprimez là aussi les mauvaises herbes.

Pincez les extrémités quand elles atteignent 15 cm, à la fois pour favoriser leur croissance, et pour les empêcher de fleurir au détriment de la production de feuillage.

Taille du basilic

Si vous ne voulez pas produire de semences, taillez régulièrement les extrémités des rameaux. Coupez les épis de fleurs qui font leur apparition.

Maladies, nuisibles et parasites

Peu de maladies sont à craindre. Faites attention tout de même à l'oïdium et la pourriture grise qui se développent en atmosphère confinée, avec trop d'engrais ou si la plante subit de trop gros écarts de température entre le jour et la nuit.

Méfiez-vous également du pourrissement des racines (fusariose), si le sol n'est pas bien drainé.

Enfin, ses feuilles se marquent de jaunâtre, s'il est exposé à un soleil brûlant.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Commencez à récolter les feuilles de basilic dès que le plant est développé sur plusieurs tiges.

Vous pouvez aussi les faire durer en hiver, si vous rentrez le basilic en pot dans une pièce fraîche et bien éclairée avant les premières gelées.

En juillet et août, cueillez les feuilles le matin de bonne heure, à la demande, et utilisez-les rapidement.

La conservation du basilic

Les feuilles de basilic se conservent au réfrigérateur tout l'hiver en maintenant les feuilles finement hachées et couvertes d'huile dans un bocal bien fermé.

Vous pouvez également les conserver au congélateur, après les avoir bien lavées et essuyées.

On peut également les sécher :

  • Liez plusieurs branches entre elles par la base et faites-les sécher tête en bas dans un endroit noir et ventilé.
  • Une semaine plus tard environ, une fois les feuilles brunes et sèches, conservez-les dans un récipient hermétique ou encore dans de l'huile d'olive ou du vinaigre.

Toutefois, sachez que les feuilles de basilic séchées perdent beaucoup de saveur.

La meilleure façon de consommer le basilic reste de le consommer frais.

Multiplication du basilic

Multiplication du basilic

Le basilic se multiplie soit par semis au début du printemps soit par bouturage en fin de printemps ou début d'été. Mais les plants produits par bouturage ont tendance à monter plus vite en graine.

Multiplication par semis

Pour obtenir des graines de basilic :

  • Laissez monter 2 ou 3 pieds en graines, sans pincer les extrémités.
  • Arrosez régulièrement.
  • Laissez-les fleurir et attendez que les capsules de graines apparaissent en automne.
  • Une fois qu’elles sont devenues brunes, prélevez les tiges qui les portent et mettez-les à sécher.
  • Une fois sèches, faites tomber les graines en tapant les tiges au-dessus d’un récipient ou prélevez directement les graines sur les tiges en les frottant entre vos doigts.

Note : les semences de basilic peuvent se garder plus d’une dizaine d’années.

Multiplication par bouturage

  • Choisissez une pousse ayant 3 à 5 paires de feuilles.
  • Coupez avec un couteau ou des ciseaux une bouture de 7 à 12 cm, en dessous du nœud de la feuille.
  • Coupez la paire de feuilles la plus basse.
  • Placez les boutures dans un bocal rempli d'eau en plein air.
  • Après 2 semaines environ, des racines se sont formées.
  • Prenez un pot, remplissez-le de terre et faites un petit trou avec le doigt.
  • Placez le plant et recouvrez délicatement de terre.

Environ 10 jours plus tard, le plant est prêt à être planté.

Conseils écologiques

Associez le basilic avec d'autres plantes aromatiques qui exigent le même type de sol : camomille, fenouil, lavande, romarin, thym.

Réalisez un massif original et diversifié en le composant de plusieurs variétés de basilic aux feuillages différents.

Le basilic est un anti moustiques, il fait fuir aussi la mouche de la carotte et les pucerons.

C'est donc une bonne compagne pour la carotte, la tomate… Semez-en quelques pieds à proximité de ces cultures.

Pratiquez une rotation de culture tous les 2 ou 3 ans.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides