Viburnum davidii

Viburnum davidii en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Viorne de David, Viorne en coussin

  • Nom(s) latin(s)

    Viburnum davidii

  • Famille

    Adoxacées, ex Caprifoliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    1 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'espèce Viburnum davidii appartient au genre Viburnum et à la famille des Caprifoliacées. Originaire d'Asie et de l'ouest de la Chine, on la nomme couramment viorne de David ou encore viorne en coussin.

C'est un arbuste bas et compact en forme de dôme, au port étalé, qui atteint en moyenne 0,60 m de hauteur et 1,20 m d'étalement. Ses grandes feuilles persistantes, vert foncé brillant, sont ovales avec trois nervures saillantes. Ses petites fleurs blanches, plates, en tubes et regroupées en ombelles au bout des rameaux, apparaissent au printemps. Ses fruits ou baies non comestibles, d'un beau bleu turquoise, persistent tout l'hiver. Étant dioïque, sa fructification ne peut se faire que si plusieurs sujets mâles et femelles sont cultivés côte à côte.

Le Viburnum davidii est rustique. Il se cultive en pleine terre et en bac et s'utilise en isolé, en massif, en couvre-sol et en rocaille.

Espèces et variétés de Viburnum davidii

Le genre Viburnum comprend entre 150 et 200 espèces. Le tableau ci-dessous présente l'espèce Viburnum davidii et les rares variétés connues.

Viorne de David (Viburnum davidii)

Espèce type

Viorne de David (Viburnum davidii) Espèce type
  • Dimensions : De 0,60 à 1,50 m de hauteur et 1,20 à 1,50 m d'étalement. Feuilles de 8 à 14 cm de longueur. Fleurs de 5 à 7 cm de largeur. Fruits de 4 mm de diamètre.
  • Aspect : Arbuste compact. Feuillage vert foncé et brillant au-dessus et vert pâle au dessous, persistant, ovale, avec des nervures saillantes. Fleurs blanches, groupées en inflorescences plates. Floraison en mai-juin. Fruits bleu turquoise, présents tout l'hiver.
  • Qualités : Originaire de Chine. Espèce idéale en couvre-sol. Fruits très décoratifs.

'Angustifolia'

Viburnum davidii 'Angustifolia'
  • Dimensions : Jusqu'à 1 m de hauteur et 1,20 m d'étalement.
  • Aspect : Feuilles ovales plus petites que l'espèce type, possédant trois nervures qui se rejoignent sur un pétiole rouge. Fleurs semblables à l'espèce type. Fruits allant du noir au bleu.
  • Qualités : Adaptée à la culture en isolé, en massifs, en rocailles et en bacs.

'Femina'

Viburnum davidii 'Femina'
  • Dimensions : De 0,50 m à 1 m de hauteur et 1 à 2 m d'étalement.
  • Aspect : Semblable à l'espèce type.
  • Qualités : Les fleurs sont légèrement parfumées.

Plantation du Viburnum davidii

Plantation du <em>Viburnum davidii</em>

Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Le Viburnum davidii aime les sols ordinaires et frais, légèrement acides. Il est conseillé d'ajouter de la terre de bruyère.

Il apprécie principalement le soleil, mais supporte la mi-ombre et l'ombre. L'exposition choisie influe sur son aspect. Le soleil favorise un port compact et buissonnant, tandis que l'ombre l'incite à ramper et couvrir le sol.

Il est rustique jusqu'à -15/- 20 °C. Il est conseillé de le protéger du vent froid hivernal.

Résistant bien à la pollution, il est adapté aux jardins de villes.

Quand planter le Viburnum davidii ?

Plantez de préférence de septembre à novembre et en mars-avril. Les sujets cultivés en bacs peuvent être plantés toute l'année.

Comment le planter en pleine terre ?

  • Faites un trou de plantation et mettez au fond du substrat acide (terre de bruyère ou tourbe).
  • Ameublissez la terre, retirez cailloux et mauvaises herbes.
  • Mélangez votre terre de jardin avec 50 % de terreau.
  • Comblez la moitié du trou avec le mélange et placez le sujet au centre.
  • Comblez avec le reste de terre, tassez le sol.
  • Arrosez abondamment.

Comment planter le Viburnum davidii en bac ?

  • Préparez un mélange composé de terreau et de terre de bruyère ou de tourbe.
  • Remplissez le pot et placez le sujet au centre.
  • Comblez avec le reste de terre et tassez bien.
  • Arrosez abondamment.

Bon à savoir : plantez 2 ou 3 sujets à proximité, afin d'obtenir de beaux fruits décoratifs.

Culture et entretien du Viburnum davidii

Culture et entretien du <em>Viburnum davidii</em>

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez abondamment et régulièrement le Viburnum davidii lorsqu'il vient d'être planté, à raison d'1 à 2 fois par semaine. Espacez ensuite, mais ne laissez pas le sol se dessécher.

Faites un apport d'engrais complet ou d'engrais potassique chaque année au printemps, pour stimuler la croissance de l'arbuste.

Paillez l'été pendant plusieurs années après la plantation, afin de garder une terre fraîche.

Taille du Viburnum davidii

Il n'est pas utile de réaliser une taille importante.

En revanche, au début du mois de mai, pour que l'arbuste conserve un beau port et reste vigoureux, coupez les branches abîmées ou mortes et éliminez les branches qui se croisent.

Maladies, nuisibles et parasites

Le Viburnum davidii peut être atteint par le Phyophthora, un champignon qui fait jaunir et dépérir les feuilles et qui couvrent les racines de pourriture. Aérez le sol et traitez avec un un fongicide et bactéricide systémique de type Aliette®.

En prévention, vous pouvez pulvériser un insecticide de contact bio luttant contre les invasions de pucerons noirs qui attaquent fréquemment les fruits.

Multiplication du Viburnum davidii

Multiplication du <em>Viburnum davidii</em>

Kris Miller/CC BY 2.0/Wikimedia

Le Viburnum davidii se multiplie par bouturage, par semis et par marcottage.

Bouturage

Procédez aux mois de juin, juillet et septembre :

  • À l'aide d'un couteau tranchant et propre, prélevez des boutures de 10 cm de long environ, situées sur des pousses de côtés et conservez un petit morceau de la branche (écorce ou talon), afin que la bouture ait une forme de T.
  • Préparez une caissette ou un pot remplis d'un mélange composé pour moitié de sable et pour moitié de tourbe.
  • Plantez les boutures dans le mélange et conservez-les à 16 °C si vous intervenez en été, ou sinon sous châssis froid.
  • Lorsque les boutures émettent des racines, préparez des pots de 6 cm de diamètre et plantez-les séparément. Placez-les sous châssis froid pendant l'hiver.
  • Au printemps, plantez-les en pleine terre en pépinière. Cultivez-les ainsi pendant 2 ou 3 ans pour qu'elles s'endurcissent.
  • Mettez en place de septembre à novembre ou en mars et cultivez normalement.

Semis

Procédez aux mois de septembre et octobre, période où les graines sont bien mûres :

  • Préparez une terrine remplie de terreau léger.
  • Semez les graines à 0,5 cm de profondeur et recouvrez-les d'une fine couche de sable.
  • Placez la terrine sous châssis froid et attendez que la germination se fasse. Cela peut durer 18 mois.
  • Lorsque les plants atteignent 10 cm de hauteur, repiquez-les dans des pots séparés remplis de terreau de culture auquel vous ajouterez un peu de terre de bruyère ou de la tourbe.
  • Les 2 premières années, la croissance des plants est lente.
  • Ils ne fleuriront qu'au bout de plusieurs années.

Marcottage

C'est la méthode la plus adaptée. Procédez au mois de septembre :

  • Choisissez un rameau souple et assez long. Enlevez les feuilles à sa base et conservez-en quelques-unes à l'extrémité.
  • Griffez le sol sous le rameau.
  • Ajoutez un peu d'engrais spécial semis ou bouturage à la terre, afin de favoriser la reprise.
  • Incisez verticalement sur 2 mm de profondeur en bas du rameau, qui a été dégagé.
  • Maintenez le rameau en contact avec le sol, à l'aide d'un fil de fer ou d'un cavalier métallique.
  • Recouvrez de terre jusqu'au-dessus de l'incision.
  • Humidifiez le sol régulièrement en arrosant soigneusement.
  • Des racines vont se former rapidement.
  • Détachez la marcotte du pied-mère en septembre de l'année suivante.
  • Mettez en place et cultivez normalement.

Conseils écologiques

Cultivez le Viburnum davidii en massifs avec d'autres espèces appréciant la terre de bruyère.

Un peu d'histoire…

Le Viburnum davidii fut introduit en Europe au tout début du XXe siècle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides