Radermachera

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Radermachera en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Radermacher

  • Nom(s) latin(s)

    Radermachera

  • Famille

    Bignoniacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu | Arbre à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Ouvert ou divergeant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 10 m
  • Largeur à maturité

    Jusqu'à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Pucerons
  • Densité

    1 à 3 m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Radermachera fait partie de la famille des Bignoniacées qui compte également les genres Bignonia, Campsis, Catalpa, Incarvillea pour les plus connus. Les Radermachera regroupent une quinzaine d'espèces arborescentes et arbustives originaires d'Asie tropicale et sud-tropicale. Ils sont appréciés pour leur feuillage persistant vert brillant et leurs fleurs tubulaires parfumées, blanches ou vivement colorées selon l'espèce. Leur faible rusticité fait qu'on les cultive en pleine terre seulement en climat doux où les gelées sont rares et de courte durée (zone de l'oranger). Ailleurs, on les utilise en pot comme plante d'appartement.

Radermachera sinica est l'espèce la plus couramment commercialisée et présente dans nos intérieurs. Dans son habitat naturel, les régions montagneuses de Taïwan et du sud de la Chine, cet arbre souvent appelé arbre serpent, ou arbre émeraude, peut s'élever jusqu'à 10 m de haut offrant une écorce grise, rugueuse et filamenteuse. En pot, il culmine autour de 1,5 à 2 m de haut. Il offre un léger feuillage vert foncé brillant. Ses feuilles bipennées de près d'un mètre de long lui valent parfois l'appellation de « frêne d'intérieur ». Il fleurit rarement cultivé en pot. Dans des conditions idéales (chaleur, lumière, humidité), l'arbre à maturité offre une floraison estivale, prenant la forme de grandes fleurs en trompettes blanc crème à jaune pâle, très odorantes, réunies en larges panicules terminales ou axillaires. Elles sont suivies de longs et fins fruits vert brun et capsuleux contenant les graines, qui évoquent des haricots verts et qui persistent sur l'arbre pendant de longs mois.

Le Radermachera sinica apprécie les intérieurs clairs et aérés. À la belle saison, il peut prendre ses quartiers d'été à l'extérieur. Son aspect très zen convient aux intérieurs modernes et épurés.

Espèces et variétés de Radermachera

Radermacher de Chine, arbre serpent, arbre émeraude, frêne d'intérieur, poupée de Chine (Radermachera sinica)

Radermacher de Chine, arbre serpent, arbre émeraude, frêne d'intérieur, poupée de Chine (Radermachera sinica)
  • Floraison : Estivale. Rare en pot. Panicules de grandes trompettes odorantes blanc crème. Longs fruits minces (30 cm à 50 cm) bruns à maturité s'ouvrant sur des graines ailées.
  • Végétation : Persistante. H : jusqu'à 2 m en pot. (6 à 10 m dans son habitat naturel). Silhouette élancée et évasée. Bouquets de grandes feuilles bipennées vert foncé brillant. Folioles ovales et pointues.
  • Qualités : Chine et Taïwan. Rusticité : -5°C (si pleine terre et bien établi). Croissance assez rapide. Feuillage élégant.
  • Usages : Culture en pot à l'intérieur, véranda, serre chaude. Pleine terre : climat doux. Extérieur en été.

Plantation du Radermachera

Plantation du <em>Radermachera</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Installez-le en situation lumineuse mais indirecte (protégée des rayons directs du soleil surtout en milieu de journée). Épargnez-lui les courants d'air et le vent à l'extérieur.

La température minimum pour qu'il se développe bien est 10 à 12 °C. En intérieur, la température optimale est comprise en été entre 18 et 25 °C et en hiver entre 15 à 19 °C.

En pleine terre en climat doux, un sujet bien implanté supporte des températures basses flirtant avec 0 °C. Si les températures deviennent négatives (faiblement et brièvement), le Radermachera perd son feuillage mais ce dernier repousse vigoureusement en fin d'hiver.

Offrez-lui un substrat riche, humifère et bien drainé, plutôt acide ou neutre.

Quand planter le Radermachera ?

Toute l'année puisqu'il est principalement réservé à la culture intérieure, en serre froide ou en véranda la majeure partie de l'année.

Si vous l'installez en pleine terre, préférez la saison printanière quand le sol est bien réchauffé.

Comment le planter en pleine terre ?

Ameublissez le sol et amendez-le avec du terreau de feuilles, du compost et du sable grossier afin que le mélange soit parfaitement filtrant, gage du bon développement et de sa survie.

Comment planter le Radermachera en pot ?

Utilisez un contenant de belle taille car le Radermachera n'apprécie pas trop le rempotage. Drainez le fond du pot avec une couche de billes d'argile et comblez avec un terreau spécial plantes d'intérieur de bonne qualité, enrichi en engrais à libération lente.

Culture et entretien du Radermachera

Culture et entretien du <em>Radermachera</em>

Forestowlet/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

En pleine terre

Arrosez régulièrement pour maintenir un sol frais toute la belle saison. Au besoin, paillez la base du petit arbre pour conserver la fraîcheur. En hiver, réduisez les apports d'eau.

Une fois bien établi en pleine terre, l'arbre supporte la sécheresse.

Au début du printemps, apportez une fumure organique bien décomposée pour soutenir la reprise de la croissance.

En pot

Arrosez régulièrement (une à deux fois/semaine) pendant la période de croissance, d'avril à octobre. Arrosez lorsque la surface du terreau est sèche au toucher. En région calcaire, arrosez-le à l'eau de pluie. Le calcaire fait jaunir les feuilles.

Apportez un engrais spécial plantes d'intérieur ou plantes vertes deux fois par mois sur cette même période.

Vaporisez souvent le feuillage ou placez le pot un plateau de billes d'argile mouillées pour augmenter l'hygrométrie.

Le manque de lumière favorise un feuillage clairsemé. Pincez les pousses pour les obliger à se ramifier. Ces petites tailles peuvent se pratiquer toute l'année. Nettoyez régulièrement la ramure en supprimant les rameaux secs.

Au printemps, rempotez-le dans un nouveau substrat et un contenant légèrement plus grand dès que les racines sont à l'étroit et sortent du pot. Surfacez les printemps où vous ne rempotez pas.

Maladies, nuisibles et parasites

Un excès d'arrosage ou un mauvais drainage entraîne la pourriture des racines.

Des cochenilles et des acariens peuvent parasiter le Radermachera en atmosphère trop sèche.

À l'extérieur, il peut aussi attirer des pucerons.

Multiplication du Radermachera

Multiplication du <em>Radermachera</em>

Tatters/CC BY 2.0/Wikimedia

La méthode la plus pratiquée est le bouturage d'extrémités de rameaux en fin d'été.

Utilisez de la poudre d'hormones et placez la bouture au chaud et à l'étouffée sous sachet transparent. L'enracinement de la bouture dans ces conditions prend moins d'un mois. Enlevez le sachet et entretenez comme un sujet en pot.

Conseils écologiques

Le Radermachera sinica ne supporte pas la fumée (cigarettes, cuisson, cheminée). Elle provoque la chute des feuilles.

Un peu d'histoire…

Le nom générique Radermachera rend hommage au botaniste et naturaliste néerlandais Jacob Cornelis Matthieu Radermacher (1741-1783), officier de la Compagnie néerlandaise des Indes Orientales et consul extraordinaire des Indes. Il répertoria notamment la flore et la faune de Sumatra et de Java.

Le nom spécifique sinica veut dire Chine en latin, faisant référence à l'origine de l'arbre.

L'appellation « arbre serpent » vient des longs fruits pendants brun foncé qui évoque des serpents. Ils rappellent les fruits du Catalpa qui fait lui aussi partie de la famille des Bignoniacées.

Le Radermachera sinica est arrivé en Europe au début des années 80. On le trouve parfois étiqueté sous le nom Stereospermum sinicum.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides