Chrysanthème

Chrysanthème en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chrysanthème

  • Nom(s) latin(s)

    Chrysanthemum

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Mouches

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le chrysanthème est originaire d'Europe, Chine ou Japon selon les espèces. Il fait partie de la famille des Astéracées.

Chrysanthème signifie fleur d'or en grec. Il est cultivé en Chine et au Japon depuis l'Antiquité et fit son apparition en Europe à la fin du XVIIe siècle. Au Japon, c'est une plante culte qui est nommée fleur d'automne, elle est le symbole du plaisir et du bonheur.

Cette plante vivace se présente sous une infinité de formes et de coloris très variés. Les tiges sont garnies de fleurs qui apparaissent en juin. Le feuillage caduc est généralement denté sur les bords.

Ses fleurs sont des capitules, ressemblant aux marguerites, rassemblés en bouquet. Elles peuvent être de forme et de taille très variables. La floraison, assez longue, est abondante et présente des couleurs vives comme le jaune, l'orange, le rouge, le rose et le blanc. Selon les espèces, il fleurit de juin jusqu'aux gelées.

Le chrysanthème est plus connu pour orner les tombes, il est considéré comme la « marguerite des morts ». Toutefois, ses multiples couleurs chaudes en font le roi de l'automne pour orner nos jardins et nos terrasses. On peut aussi composer de jolis bouquets avec le chrysanthème.

Attention : les feuilles et les tiges du chrysanthème sont toxiques et mortelles pour les rongeurs.

Espèces et variétés de chrysanthèmes

Il existe une vingtaine d’espèces, annuelles ou vivaces, et plus d’un millier de variétés ou d’hybrides, offrant une grande diversité de formes : pompons, simples ou doubles, incurvées, récurvées, fleurs d’anémone, spatulées, couronnées…

  • Les chrysanthèmes les plus cultivés sont les chrysanthèmes des fleuristes, ou chrysanthèmes d’automne, vivaces, cultivés tant pour la fleur coupée que pour les potées de la Toussaint ou pour le jardin. Les différentes variétés sont classées selon la forme des fleurs et leur époque de floraison.
  • Les marguerites d’automne fleurissent dès la fin de l’été et tout l’automne, comme leur nom l’indique. Elles sont issues du groupe Rubellum, particulièrement rustique. Ce sont des vivaces buissonnantes à fleurs de marguerite simples ou doubles. Elles comptent un nombre incalculable de variétés dans des coloris très variés et assurent une belle arrière-saison au jardin.
  • Le chrysanthème à carène, le chrysanthème comestible et le chrysanthème des moissons sont des espèces annuelles.

Marguerite d’automne

'Feeling Green'

Chrysanthème 'Feeling Green'
  • Fleur/floraison : De fleurs en pompons de couleur vert pomme, d’août à novembre.
  • Hauteur : 0,75 m
  • Utilisation : Massif, bac, terrasse.

'Paul Boissier'

Marguerite d’automne 'Paul Boissier'
  • Fleur/floraison : Nombreuses petites fleurs semi-doubles orange bronze, dès le mois d’août et durant tout l’automne.
  • Hauteur : 0,60 à 0,80 m.
  • Utilisation : Massif, bouquets, bac.

'Lollipop'

Marguerite d’automne 'Lollipop'
  • Fleur/floraison : Petits pompons légèrement aplatis, à cœur foncé. D’août à novembre. Existe en jaune, rose ou pourpre.
  • Hauteur : 0,60 à 0,80 m.
  • Utilisation : Massif, bac.

'Mary Stocker'

Chrysanthème 'Mary Stocker'
  • Fleur/floraison : Fleurs simples aux pétales jaune rosé passant à l’abricot orangé avec l’âge. D’août à novembre.
  • Hauteur : 0,70 m.
  • Utilisation : Massif, bouquets.

'Clara Curtis'

Marguerite d’automne 'Clara Curtis'
  • Fleur/floraison : Gros capitules simples, légèrement parfumés, rose vif nuancé de violet. Cœur passant du vert au jaune. De septembre à décembre.
  • Hauteur : 0.70 m.
  • Utilisation : Massif, bordure, isolé.

Chrysanthème des fleuristes

'Alison Kirk'

Chrysanthème 'Alison Kirk'
  • Fleur/floraison : Grosses fleurs et blanches aux pétales incurvés, à éboutonner. De septembre jusqu’aux gelées.
  • Hauteur : 1 à 1,5 m.
  • Utilisation : Idéal pour les bouquets.

'Goldmarianne'

Chrysanthème 'Goldmarianne'
  • Fleur/floraison : Fleurs semi-doubles jaune d’or lumineux, de juillet à octobre.
  • Hauteur : 0,70 à 0,90 m.
  • Utilisation : Massif, bordure.

'Orchid Helen'

Chrysanthème 'Orchid Helen'
  • Fleur/floraison : Fleurs très doubles, rose dragée, plus foncé au centre, en septembre et octobre.
  • Hauteur : 0,50 m.
  • Utilisation : Massif, bouquets, potée.

Chrysanthème coréen

'Apollo'

Chrysanthème coréen 'Apollo'
  • Fleur/floraison : Fleurs semi-doubles rouge bronze à centre jaune, en octobre-novembre.
  • Hauteur : 0,75 m.
  • Utilisation : Très rustique. Massifs, bouquet, potée.

Chrysanthèmes annuels

Chrysanthème à carène (Glebionis carinatum)

Chrysanthème Chrysanthème à carène ( Glebionis carinatum )
  • Fleur/floraison : Fleurs tricolores ressemblant à des cibles. Divers mélanges aux coloris très variés. De juin à septembre.
  • Hauteur : 0,60 m.
  • Utilisation : Bouquet, potée massif, bordure, rocaille.

Chrysanthème comestible (Glebionis coronarium)

Chrysanthème Chrysanthème comestible ( Glebionis coronarium )
  • Fleur/floraison : Gros capitules jaunes ou blancs, de juin à septembre.
  • Hauteur : 0,30 à 1 m.
  • Utilisation : Bouquet, potée, massif. Fleurs et feuilles se consomment crues ou cuites.

Chrysanthème des moissons (Glebionis segetum)

Chrysanthème Chrysanthème des moissons ( Glebionis segetum )
  • Fleur/floraison : Fleurs jaune d’or, en capitules larges, solitaires, de mai à octobre.
  • Hauteur : 0,20 à 0,60 m.
  • Utilisation : Massif, bouquets.

Semis et plantation du chrysanthème

Semis et plantation du chrysanthème

Où le planter ?

Le chrysanthème préfère en emplacement ensoleillé, mais il faut protéger les jeunes plants du soleil brûlant. Il n'apprécie pas les sols acides ou humides. Ils aiment les sols bien drainés et calcaires.

Le chrysanthème s'associe bien avec l'aster, le dahlia, les arbustes comme le caryoptéris, le pérovskia, la lavatère… et les petits conifères.

On peut l'utiliser pour décorer un massif, une plate-bande, une bordure, mais aussi en potée, en jardinière et en bouquet.

Quand et comment semer ou planter le chrysanthème ?

Le chrysanthème se plante en avril. Ainsi, il sera bien implanté et pourra mieux résister lorsqu'arriveront les premiers froids. Toutefois, il ne fleurit qu'à la fin de l'été, voire à l'automne.

Les chrysanthèmes vivaces :

  • Les chrysanthèmes vivaces à massif se sèment au chaud en février-mars ; les marguerites d'automne d'octobre à mars.
  • Plantez les vivaces au printemps, en pot ou en pleine terre.
  • Pour les plantations en pot, optez pour un terreau pour plantes fleuries.
  • Un emplacement ensoleillé favorise la floraison et stimule la pousse des tiges.
  • Arrosez modérément.

Les chrysanthèmes annuels :

  • Ils se sèment sous châssis froid ou en pépinière à partir du mois de février, ou en place après les gelées. En régions clémentes, on peut les semer à l'automne pour avancer la floraison.
  • Repiquez les plants en pleine terre au mois de mai, après les gelées en respectant un espacement d'environ 30 cm.
  • Arrosez modérément.

Culture et entretien du chrysanthème

Culture et entretien du chrysanthème

Le chrysanthème demande très peu d'entretien. Cependant, quelques gestes peuvent contribuer à le maintenir en bonne santé :

  • Pincez les jeunes plants pour qu'ils se ramifient et que les tiges soient plus fortes.
  • Si vous voulez une plante trapue et très fleurie, rabattez les jeunes pousses sur 10 à 15 cm lorsque la touffe atteint 20 à 30 cm de hauteur (en juin) pour favoriser sa ramification. Cela retardera la floraison mais elle sera plus abondante.
  • Si au contraire vous souhaitez obtenir des fleurs plus grosses, éboutonnez, en supprimant tous les boutons floraux de l'intérieur de la touffe et ceux des rameaux secondaires. Opérez en août.
  • Tuteurez les variétés hautes.
  • Hivernez les potées dans les régions aux climats rigoureux et sortez-les en mai pour les variétés non rustiques. Si vous devez laisser vos chrysanthèmes sur votre balcon, pensez à les recouvrir d'une protection hivernale (film PVC).
  • Après les premières gelées, coupez la touffe au ras du sol et recouvrez-la de feuilles mortes pour le protéger la souche du froid.
  • Arrosez seulement lorsque le sol est sec.
  • Pour accroître la floraison du chrysanthème, prévoyez tous les printemps un engrais organique riche en potasse.

Maladies, nuisibles et parasites

Le chrysanthème peut subir des attaques de pucerons et d'araignées rouges.

  • Aérez vos plantes pour que les parasites ne passent pas de l'une à l'autre.
  • Les araignées rouges se développent au revers des feuilles, surtout en atmosphère sèche. Arrosez au pied pour apporter un peu de fraîcheur. Douchez les plantes en pot.

Les maladies les plus fréquentes sont l'oïdium et la rouille. Cette dernière se développe lorsque la plante n'est pas assez nourrie (en pot) ou qu'elle a reçu trop d'azote. 
Il faut d'abord rétablir un équilibre alimentaire.

Multiplication du chrysanthème

Multiplication du chrysanthème

La multiplication peut se faire par bouturage en hiver, sous châssis ou sous serre. Il est donc nécessaire de rentrer les futurs pieds mères et de les mettre en végétation en janvier-février, en augmentant la température et la luminosité.

  • En février, prélevez des extrémités de tiges herbacées d'une dizaine de centimètres.
  • Recoupez juste sous une feuille (les racines se développent mieux à cet endroit), et éliminez les feuilles du bas sur la moitié de la tige. Coupez de moitié de limbe des feuilles restantes.
  • Piquez les boutures dans des petits godets remplis d'un mélange de terreau et de sable. Placez-les à température tiède (entre 12 et 15 °C) et à la lumière.
  • Placez-le en pleine terre ou en pot dès le printemps avec un espacement de 20 à 30 cm entre chaque sujet.
  • Si vous ne disposez pas de serre ni de châssis, bouturez en pépinière après les fortes gelées, en abritant les boutures du soleil. Ne bouturez plus après le mois d'avril, les plants seraient trop chétifs.

On peut aussi multiplier le chrysanthème en divisant la touffe, après la floraison ou au début du printemps.

Conseils écologiques

Pour empêcher l’oïdium d’attaquer votre chrysanthème, il est recommandé de ne pas mouiller le feuillage lors de l’arrosage. Espacez suffisamment les plants pour éviter le confinement et la contamination.

Pour lutter contre toutes sortes de nuisibles, vous pouvez utiliser une macération de feuilles de tabac :

  • Mélangez 50 g de tabac dans 1 litre d’eau.
  • Laissez macérer 15 jours.
  • Filtrez.
  • Diluez la macération à raison d’un litre pour 10 litres d’eau et pulvérisez.

Un peu d’histoire…

Les chrysanthèmes consacrés au fleurissement des tombes sont les chrysanthèmes d’automne ou chrysanthèmes des fleuristes. C’est au milieu du XIXe siècle que le chrysanthème remplace la flamme de la bougie.

Cette tradition s’est néanmoins surtout développée pour l’Armistice de 1918. On choisit cette fleur pour sa floraison tardive et sa capacité à résister à un gel modéré.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides