Plantain lancéolé

Plantain lancéolé en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Plantain lancéolé, Plantain étroit

  • Nom(s) latin(s)

    Plantago lanceolata

  • Famille

    Plantaginacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

    Plante comestible ▶ Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    30 à 60cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Limaces
  • Densité

    9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le plantain lancéolé est une plante vivace de 10 à 60 cm, c'est une plante polymorphe (d'aspect variable en fonction de sa situation) ce qui explique ces différences de hauteur. Il est vert à souche verticale courte. Les hampes anguleuses, sillonnées sont pubescentes dépassant de beaucoup les feuilles. Elles sont presque glabres, parfois un peu laineuses, lancéolées-acuminées à long pétiole portant 3 à 7 nervures fortes.

L'épi floral est ovoïde ou oblong à bractées ovales acuminées, noirâtres sur le dos. Les sépales latéraux sont à carène poilue, la corolle est blanchâtre à lobes ovales et anthères blanches rosées suivant l'exposition. Plantés en grand nombre, leur pollen peut donner des réactions allergiques chez les personnes sensibles. Les fruits en capsule à 2 graines oblongues sont lisses.

Le plantain lancéolé appartient à la famille des Plantaginacées. C'est une plante sauvage que l'on rencontre couramment en France sur les friches, talus ou dans les pâturages. Plantago lanceolata est considéré comme une adventice, sans pour autant être vraiment envahissant. Dans un jardin d'agrément, sa silhouette élancée peut apparaître sporadiquement. À vous de choisir de le laisser ou pas.

Ses épis hérissés de longues étamines ne manquent pas de charme et ses utilisations multiples en tant que plante médicinale en font un compagnon de choix pour soigner les bobos du quotidien. Il a la réputation d'être le sparadrap du pauvre !

Espèces et variétés de plantains véritables

Plantago lanceolata fait partie des plantains véritables du genre Plantago et de la famille des Plantaginacées. Deux autres espèces sont également très connues dans ce genre.

Plantago lanceolata

Plantago lanceolata
  • Nom commun : Plantain lancéolé ou plantain étroit.
  • Feuillage : Feuilles lancéolées, disposées en rosette basale.
  • Floraison : Fleurs blanches rosées disposées en épi au sommet d'une longue hampe.
  • Vertus médicinales : Ce plantain est utilisé en premier lieu contre toutes les maladies des organes respiratoires. Les jeunes feuilles se mangent crues en salade.

Plantago major

Plantago major
  • Nom commun : Grand plantain ou plantain officinal.
  • Feuillage : Feuilles vertes et larges, ovales à limbe continuant sur les côtés du pétiole.
  • Floraison : Inflorescence en épis à fleurs nombreuses de couleur blanche à rosée.
  • Vertus médicinales : Dépuratif, diurétique, hémostatique, anti-allergique, anti-inflammatoire respiratoire.

Plantago media

Plantago media
  • Nom commun : Plantain intermédiaire ou plantain moyen.
  • Feuillage : Feuilles basales en rosette, ovales elliptiques, entières.
  • Floraison : Multiples fleurs en épis à calice, de couleur rose.
  • Vertus médicinales : Les graines sont laxatives, les feuilles utilisées en dépuratif, astringent, pour la guérison des plaies et blessures.

Plantation de plantain lancéolé

Plantation de plantain lancéolé

Isidre blanc/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Où le planter ?

Dans le jardin en plein soleil ou mi-ombre, le plantain lancéolé se plaît partout, il a une préférence pour un sol neutre à légèrement acide. Idem pour les pots ou jardinières.

Quand planter le Plantago lanceolata ?

Le printemps est la saison la plus adaptée à son bon développement.

Comment le planter ?

En pots ou jardinières, plantez dans un mélange pour plantes de terre neutre/acide, à base de 25 % de terre de bruyère, 25 % de sable, 50 % de terre franche. Drainez le fond préalablement avec des graviers. Arrosez puis placez vos pots à l'endroit choisi.

Au jardin, ameublissez le sol sur 20 cm de profondeur. Si votre terre est calcaire, ajoutez de la terre de bruyère ou un compost d'aiguilles de pin.

Pour des plants issus de godets, procédez de la même façon que pour une autre herbe, c'est-à-dire une plantation très simple, mais propre et bien arrosée.

La densité peut être forte si vous désirez un effet de masse : de 6 à 9 plants par m².

Culture et entretien de Plantago lanceolata

Culture et entretien de <em>Plantago lanceolata</em>

Manuel/CC BY 2.0/Flickr

Les arrosages doivent être parcimonieux, autant en pots que pour les plants du jardin.

Nul besoin de fertiliser ces plantes, elles se contentent de peu, à moins que vous ne fassiez une grande consommation de feuilles, alors un apport de bon compost au pied suffit à fertiliser vos plants une fois par an.

Le paillage n'est pas vraiment conseillé sauf si vous désirez mettre votre plantain lancéolé en valeur ou dans le cas de problèmes de concurrence avec de mauvaises herbes. Un désherbage manuel autour des touffes est conseillé en cas de besoin. Dans tous les cas, n'utilisez pas de désherbant chimique.

Pour limiter son éventuel effet envahissant, supprimez les fleurs avant qu'elles ne dispersent leurs graines.

Taille du plantain lancéolé

Ces plantes ne se taillent pas et ne se rabattent pas durant leur période de vie. Elles sèchent d'elles-mêmes en hiver pour mieux réapparaître au printemps suivant.

Plantago lanceolata est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -20 °C.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun insecte à déplorer, leurs seuls prédateurs sont escargots et limaces. Contre eux, de manière biologique, épandez autour des touffes tout ce qui peut empêcher ces gastéropodes de ramper : marc de café, sable, coquilles d'œufs, aiguilles de pins…

Récolte du Plantago lanceolata

Les feuilles du plantain lancéolé se récoltent du printemps à l'automne. Préférez les feuilles jeunes encore tendres, plutôt vert clair.

Elles s'utilisent séchées, par exemple en infusion contre la toux.

Multiplication de plantain lancéolé

Multiplication de plantain lancéolé

contri/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le semis et la division de touffe sont les deux modes de reproduction possibles.

Semis

Le semis est fait directement en place au printemps, que ce soit pour les pots ou pour la décoration du jardin. Dehors, il vous suffit de disperser quelques graines où vous le désirez, en ligne pour les bordures, en poquets pour les massifs, après avoir griffé le sol sur une dizaine de centimètres.

Si vous aviez des plantains dans votre jardin l'année précédente, ils ressortiront dès la fin du froid hivernal.

Division

Plantago lanceolata se propage facilement par division de touffes au printemps, de préférence en avril/mai.

Arrachez quelques touffes en place parmi les plus imposantes. Dépotez si elles sont en pots. Ôtez la terre des racines en secouant ou tapotant la motte. Les parties à diviser sont aisément accessibles. Tirez doucement, divisez les différents pieds, rejets, en fonction de vos besoins et de la dimension de la plante mère.

Replantez immédiatement les jeunes plants dans les mêmes conditions culturales que pour la plantation. Arrosez modérément pendant quelques jours, puis procédez normalement.

Conseils écologiques

Le plantain lancéolé (Plantago lanceolata) est peu odorant, mais très nectarifère, il attire les pollinisateurs en grand nombre, principalement les abeilles. Évitez de ce fait l'emploi d'insecticides chimiques à proximité.

Si vous ramassez les feuilles de plantain pour les consommer ou pour un usage médicinal, évitez les plants de bords de route, qui sont pollués par les pots d'échappement des voitures.

Un peu d'histoire…

Son nom Plantago vient du latin planta qui désigne la plante des pieds, en raison de la forme des feuilles.

Son aire de répartition est l'Europe, l'Asie occidentale l'Afrique septentrionale.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides