Cestrum

Cestrum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cestreau

  • Nom(s) latin(s)

    Cestrum

  • Famille

    Solanacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à fruits décoratifs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le cestrum est un arbuste de la famille des Solanacées, qui ne peut pousser en pleine terre que dans le Midi ou dans les zones privilégiées du littoral atlantique. Son feuillage vert, réputé malodorant, est persistant ou semi-persistant selon les situations.

Originaires d’Amérique tropicale, les cestrums sont des plantes qui craignent en effet le froid. En dessous de -5 °C, la partie aérienne ne survit généralement pas. Mais s’ils sont bien enracinés, ils repartent de la souche.

Ils sont spectaculaires en été, avec leurs fleurs tubulaires groupées en bouquets le long des rameaux, rouges, jaunes, oranges selon les espèces, et souvent parfumées.

Espèces et variétés de cestrums

Cestrum elegans

 Cestrum elegans
  • Hauteur : 1,50 à 3 m
  • Fleurs et fruits : Fleurs rouge pourpre.
  • Qualités : Longue floraison.

Galant de nuit (Cestrum nocturum)

Galant de nuit ( Cestrum nocturum )
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Fleurs et fruits : Jaune clair et blanc verdâtre.
  • Qualités : Fleur exhalant un puissant parfum épicé au cours de la nuit.

Cestrum aurantiacum

 Cestrum aurantiacum
  • Hauteur : 1,50 à 2 m
  • Fleurs et fruits : Jaune orangé vif, et baies blanches.
  • Qualités : Accepte le palissage sur un mur abrité.

Cestrum 'Newellii'

 Cestrum 'Newellii'
  • Hauteur : 1,50 à 2 m
  • Fleurs et fruits : Rouge carmin.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -10 °C.

Plantation du cestrum

Plantation du cestrum

Où le planter ?

Le cestrum apprécie les terres bien drainées, profondes et fertiles, et il redoute avant tout le calcaire. Compte tenu de sa relative frilosité, il est préférable de l'installer en situation chaude et abritée. On peut le planter en bac, pour hivernage en véranda.

Quand et comment planter le cestrum ?

Plantez le cestrum en mai, après les dernières gelées :

  • Préparez un trou cubique de 0,80 × 0,80 m afin que l'arbuste puisse profiter de terre ameublie profondément pour bien s'ancrer au sol.
  • Mélangez une brouette rase de compost à la terre extraite. Rebouchez partiellement le trou avec le mélange. Posez la motte au centre du trou.
  • Le sommet de la motte doit affleurer le niveau du sol. Vérifiez la position avec un manche d'outil jeté en travers du trou. Au besoin, retirez l'arbuste, recreusez ou remettez un peu de la terre extraite.
  • Une fois la bonne hauteur obtenue, rebouchez complètement, en tassant légèrement autour de la motte.
  • Avec la terre en excès, formez un boudin tout autour du trou qui se retiendra l'eau d'arrosage, et la forcera à s'infiltrer autour de l'arbuste, au niveau des racines.
  • Arrosez immédiatement après plantation, même s'il pleut, pour achever de bien mettre la terre en contact avec les racines. Comptez 2 gros arrosoirs.

En cas de plantation en bac, il faut préparer un mélange à parts égales de terre de jardin non calcaire, et de terreau pour plante exotique.

Culture et entretien du cestrum

Culture et entretien du cestrum

  • Par temps chaud et sec, arrosez abondamment avec de l'eau de pluie.
  • Un épais matelas de paillis organique l'aidera à passer les étés les plus secs.

Pour les exemplaires cultivés en pot :

  • Un apport d'engrais pour plantes fleuries tous les 15 jours de mai à septembre permet de soutenir la débauche d'énergie déployée pour la floraison.
  • Avant les premiers froids :
    • Rentrez-les en serre ou en véranda simplement hors gel et maintenue à une température de l'ordre de 10 °C.
    • Réduisez fortement les arrosages.
    • Ils peuvent vivre plusieurs années ainsi, dans un contenant de seulement 40 cm de côté.

Taille du cestrum

Le cestrum se taille à la fin octobre.

Taillez court toutes les branches de l’arbuste, à environ 30 cm du sol, juste au-dessus d’un bourgeon. Cela facilite le départ de nouvelles branches florifères, et maintient leur port compact. Ils ont en effet la fâcheuse habitude d’adopter une allure exubérante, avec des branches longues et dénudées à la base…

Maladies, nuisibles et parasites

Pas de maladies ou de parasites susceptibles de nécessiter un traitement sur cet arbuste.

Seuls les acariens peuvent lui causer du souci. Un lavage de la végétation au tuyau d’arrosage suffit souvent à éliminer une grande partie de ces indésirables.

Multiplication du cestrum

Multiplication du cestrum

Le cestrum se multiplie par bouturage en août.

  • Prélevez des rameaux de l'année semi-aoûtés, c'est-à-dire commençant à avoir une couleur qui passe du vert au brun. Ces rameaux de 10 cm de long doivent porter une paire de feuilles.
  • Mouillez la base des tiges puis plongez-la dans de la poudre d'hormones de bouturage.
  • Remplissez un pot ou une terrine d'un mélange de terre de bruyère et de sable légèrement humide.
  • Faites des trous avec un crayon, et introduisez les boutures sur la moitié de leur longueur.
  • Tassez bien autour des boutures.
  • Couvrez d'un sac de plastique transparent pour conserver les boutures à l'étouffée.
  • Placez à l'ombre, dehors, à la chaleur.
  • L'enracinement prend deux mois. Attendez deux mois supplémentaires pour planter vos jeunes plants en pots individuels, ou en pleine terre.

Conseils écologiques

Les baies de Cestrum elegans sont toxiques.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides