Diosma hirsuta

Diosma hirsuta en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Diosmèe hirsute, Plante du pêcheur

  • Nom(s) latin(s)

    Diosma hirsuta

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    4 à 5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Diosma hirsuta est un sous arbrisseau de 40 cm de hauteur, à port buissonnant, arrondi et compact, à feuillage persistant vert tendre, ressemblant à celui d'un petit conifère, ou encore d'une bruyère. La floraison blanche, rose et rouge, s'étale de février à juin-juillet. Plante semi-résistante, en extérieur elle ne passera pas les hivers quand la température passera sous la barre des -5 °C. Originaire d'Afrique du Sud, plus précisément de la région du Cap, elle est à présent largement cultivée en Australie et en Asie. Peu à peu elle a fait son apparition en Europe, principalement dans les régions du bassin méditerranéen.

Cette diosmée ne se cultive en pleine terre qu'en région méditerranéenne ou climat océanique doux. Ailleurs elle se maintient facilement en pot, que l'on abrite en hiver. Elle demande le plein soleil et peu importe le type de sol qu'on lui offre, du moment que celui-ci soit drainant. Plante à croissance lente, elle s'installe plutôt au printemps avec de bons arrosages la première année en été, car bien implantée elle résistera mieux à son premier hiver. L'année suivante, elle supportera parfaitement la sécheresse. Du fait de sa croissance lente, il faut éviter les plantes voisines trop débordantes, pour qu'elle ne se retrouve pas étouffée.

Son feuillage est vert tendre pour les jeunes pousses, vert soutenu par la suite très finement poilu. Les feuilles de 7 à 10 mm sont parfumées lorsqu'on les froisses. Elles sont sessiles, alternes et dressées. L'abondante floraison peut être en grappes terminales ou solitaire en cimes. Les fleurs, odorantes et nectarifères, sont de petite taille, environ 7 mm, à corolle étoilée composée de 5 pétales et 5 étamines distinctes. Les fruits verts aromatiques également, renferment 5 graines noires, luisantes à maturité.

Espèces et variétés de Diosma hirsuta

Diosma hirsuta

'Blue Downs'

Diosma hirsuta 'Blue Downs'
  • Feuillage : Vert grisâtre, parfumé, dense plus dressé que les autres diosmées. Hauteur 60 cm.
  • Floraison : Blanche de longue durée, à partir de février jusqu'à juillet.
  • Qualités : Appelée commercialement « Blue Downs », cette diosmée est l'espèce type du genre hirsuta.

'Pink fountain'

Diosma hirsuta 'Pink fountain'
  • Feuillage : Port naturellement arrondi, feuillage vert tendre. Hauteur 50 cm.
  • Floraison : Floraison de mars à juin, blanche virant au rose voir rouge en fin de période.
  • Qualités : Variété horticole, particulièrement florifère.

'Sunset gold'

Diosma hirsuta 'Sunset gold'
  • Feuillage : Feuillage vert doré très lumineux. Hauteur 40-50 cm.
  • Floraison : Fleurs blanches ouvertes de mars à juin.
  • Qualités : Floraison dense, feuillage très décoratif.

'Variegata'

Diosma hirsuta 'Variegata'
  • Feuillage : Son nom vient de la couleur de son feuillage vert à reflets argentés.
  • Floraison : Fleurs blanches très parfumées, ouvertes de mars à juin.
  • Qualités : Son feuillage argenté donne à cette variété un aspect décoratif que les autres n'ont pas.

Plantation de Diosma hirsuta

Plantation de <em>Diosma hirsuta</em>

miheco/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

Si vous résidez en région à hivers doux, vous pouvez la planter en pleine terre ou elle donnera profusion de fleurs pendant de longs mois. Elle est un parfait agrément en rocailles, bordures, et à l'avant des massifs.

Si votre hiver est rude, cultivez-la en pot, en situation lumineuse, que vous abriterez au moment venu.

Quand planter la Diosma hirsuta ?

Le printemps est la bonne période que ce soit en pot ou au jardin. Il est possible d'effectuer une plantation automnale, mais le risque de coup de froid est trop important pour que cela en vaille la peine.

Comment la planter en pleine terre ?

Pratiquez un à plusieurs trous si vous composez une bordure ou un massif. Chaque trou doit être le double du pot d'origine. Déposez dans chaque fond un peu de mélange composé comme suit : 1/2 de terre de votre jardin, 1/4 terreau ou compost, 1/4 sable. Disposez vos plants et refermez chaque trou à l'aide du même mélange.

Arrosez, il n'y a plus qu'à attendre !

Comment planter la Diosma hirsuta en pot ?

En pot de bonne dimension, soit 3 à 5 litres et après avoir vérifié le drainage, déposez un petit lit de gravier puis commencez à remplir à l'aide d'un substrat composé de : 1/3 terreau ou terre de bruyère, 1/3 sable et 1/3 compost bien mur. Posez et ajustez votre diosmée afin de ne pas enterrer le collet.

Cette plante est gourmande en nutriments, si vous n'avez pas de compost, remplacez-le par de la terre végétale et ajoutez un engrais à libération lente. Finissez l'empotage en tassant et arrosez.

Culture et entretien de Diosma hirsuta

Culture et entretien de <em>Diosma hirsuta</em>

©Horticolor_Lyon

Culture et entretien de Diosma hirsuta

Cette plante doit être arrosée régulièrement pour avoir un bon enracinement dès les premières chaleurs estivales. L'été de la première année, évitez de laisser le sol sécher. Diosma hirsuta à ce moment-là nécessite un apport d'eau léger, mais constant. Dès l'année suivante, la plante supportera aisément la sécheresse naturelle due à la saison chaude.

En pot, fertilisez toutes les 3 semaines de mars à juillet, car la floraison abondante demande des forces que la plante puise dans la terre. Fertilisée, elle aura une croissance constante et optimale. Pour cela, utilisez un engrais liquide pour plantes à fleurs. En pleine terre, quand le sol est humide, vous pouvez disperser quelques granulés d'engrais pour plantes fleuries à raison d'un passage mensuel en période de végétation active.

L'été, un paillage de fraîcheur sera le bienvenu, mais ce paillage trouvera toute son utilité en hiver pour protéger vos plantes du froid. Plus l'hiver est rude plus le paillage doit être épais. Les plantes en pot seront rentrées et conservées à l'abri, dans une pièce lumineuse sans trop de chauffage.

Taille de Diosma hirsuta

À tailler fin juin après la floraison, de préférence avant les fortes chaleurs estivales.

Supprimez au maximum un quart de la longueur des rameaux afin que la plante garde son port rond naturel.

Maladies, nuisibles et parasites

Rien n'est à signaler. Pas de problèmes d'insectes ni de maladies.

Multiplication de Diosma hirsuta

Multiplication de <em>Diosma hirsuta</em>

©Horticolor_Lyon

Le bouturage de Diosma hirsuta se pratique, mais donne de très mauvais résultats. À éviter.

Marcottage

Le marcottage se fait facilement au printemps sur des plantes en terre, par courbure des branches basses. Maintenez au contact du sol à l'aide d'un petit crochet métallique en forme de U. Rapidement de jeunes racines naissent et après 4 à 6 semaines, vous pouvez séparer le plant fille du plant mère. Aidez-vous d'une houlette pour conserver le plus de terre et racines possible. Replantez directement au jardin ou profitez-en pour faire quelques belles potées.

Semis

Le semis est facile, il donne un bon taux de germination. Les graines de Diosma hirsuta sont disponibles en jardineries ou sur Internet.

Semez en mars sous abri chauffé et lumineux. Utilisez une terrine remplie de terreau et perlite à parts égales et dispersez les graines. Recouvrez finement à l'aide de sable (2 mm). La levée rapide doit être surveillée attentivement au niveau arrosage : pas de stagnation d'eau, mais une humidité constante, hygrométrie basse.

Dès que les plantules atteignent 3 à 5 cm repiquez-les en godets ou pots de 0,5 litre (jusqu'à 3 plants par pot). Dès que le système racinaire sature le pot et que le temps le permet, plantez en terre ou rempotez en diamètre définitif.

Diosma hirsuta ne fleurit qu'à la deuxième année suivant semis, d'où l'intérêt de vous fournir en plants du commerce si vous désirez une floraison immédiate.

Conseils écologiques

Lors de la taille, vous pouvez essayer de bouturer les morceaux de tiges coupées, le reste ira alimenter votre bac à compost.

Lorsque vous préparez à l’avance une parcelle de votre jardin, pensez à enfouir un engrais naturel comme de la cornaille, qui est probablement le meilleur fertilisant pour tout type de végétaux.

Un peu d'histoire…

Son nom vient du grec dios pour dieux, et osme qui signifie odeur, donc parfum des dieux, et le nom d'espèce hirsuta pour hirsute, en référence au feuillage de l'espèce type.

Le nom commun de « plante du pêcheur » vient d'une tradition de pêcheurs qui frottaient leurs mains avec le feuillage aromatique de Diosma hirsuta pour effacer l'odeur tenace du poisson.

Diosma hirsuta fut décrit et dénommé par Carl Linnaeus en 1753.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides