Saule crevette

Saule crevette en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Saule crevette

  • Nom(s) latin(s)

    Salix integra 'Hakuro Nishiki'

  • Famille

    Salicacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Salix integra est une espèce de saule qui pousse au Japon, sur les îles d’Honshu et de Kyushu, ainsi que dans la péninsule Coréenne. L’espèce type mesure entre 2 et 6 m de haut et ressemble assez au Salix purpurea avec ses rameaux pourprés et son feuillage caduc vert vif, laiteux sur le revers.

Le cultivar 'Hakuro Nishiki' se distingue par un feuillage printanier blanc rose qui donne l’impression que l’arbuste est couvert de fleurs. Sa végétation verdit au cours de l’été. Ce cultivar est souvent vendu greffé sur tige. Non greffé, il forme un buisson dense arrondi de 2 m en tous sens. La greffe sur un tronc de 0,80 à 2 m permet de gagner de la hauteur et de donner une forme sur tige intéressante en plantation isolée ou pour une culture en pot. Chez les sujets âgés, l’envergure atteint 1,50 m à 2 m. Les racines fines et moyennement vigoureuses de ce saule n’entraînent pas de risque particulier par rapport aux canalisations.

Les fleurs se présentent sous la forme de petits chatons dressés, brunâtres à rougeâtres, de 1-2,5 cm de long au début du printemps. L’épi est composé de fleurs sans pétales, portées par un nectaire et protégées par une bractée ciliée. L’espèce dioïque montre des chatons mâles et femelles sur des sujets différents. Les fruits sont des capsules s’ouvrant par 2 valves.

Les arbres greffés proposés souvent à différentes hauteurs, sont plutôt destinés à une plantation en isolé, pour marquer l’angle d’un massif de plantes basses (vivaces, arbustes de terre de bruyère…) ou servir de point focal dans un jardin contemporain ou plus traditionnel. Les saules crevettes non greffés s’utilisent dans les massifs ou au sein de haies libres ou taillées, sachant que celui-ci sera taillé tous les ans pour favoriser ses repousses.

Variétés de Salix integra

Saule crevette (Salix integra)

Espèce type

Saule crevette (Salix integra) Espèce type
  • Végétation : Arbre caduc de 2-6 m de haut, à écorce vert-gris. Rameaux rougeâtres à jaunâtres, glabres et brillants. Feuilles de 2-5 cm de long sur 1-2 cm de large, vert pâle.
  • Qualités : Originaire du Japon, de Russie, de Corée et de l’est de la Chine. Pousse le long des cours d’eau et dans les prés humides. Tolère jusqu’à -20 °C.

'Hakuro Nishiki', syn. var. albomaculata

Saule crevette (Salix integra) 'Hakuro Nishiki', syn. var. albomaculata
  • Végétation : Greffé sur tige de 0,80 à 2 m. Au printemps, les feuilles apparaissent crème éclaboussées de rose crevette tandis que les feuilles âgées virent au vert clair marbré de crème.
  • Qualités : Croissance rapide. Feuillaison précoce très décorative au printemps. Tolère peu les fortes chaleurs et réclame un sol frais. Arbre-tige greffé sur Salix capreae.

'Flamingo'

Saule crevette (Salix integra) 'Flamingo'
  • Végétation : Environ 1,50 m de haut. Feuillage panaché de vert-rose crème et tiges rouges.
  • Qualités : Écorce rouge décorative en hiver.

'Pendula'

Saule crevette 'Pendula'
  • Végétation : 1,50 à 1,80 m de haut. Port pleureur.
  • Qualités : Peut servir de couvre-sol.

Plantation du saule crevette

Plantation du saule crevette

F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Les saules sont des arbres typiques de l'hémisphère Nord qui apprécient les climats frais et humides. Plantez le saule crevette dans une terre plutôt fraîche, humifère et légère, mais non détrempée, sans trop de calcaire (pH compris entre 5,5 et 7,5).

Choisissez une zone ensoleillée à mi-ombragée, abritée du vent et des fortes chaleurs. Évitez la plantation devant un mur exposé au sud ou son placement sur un balcon ou une terrasse trop ensoleillée, même au nord de la Loire. Dans le Midi, optez pour un emplacement mi-ombragé, rafraîchi par la présence d'arbustes. Le soleil accentue la coloration rose crevette du feuillage alors que l'ombre intensifie le blanc.

Il s'adapte aussi très bien dans un gros pot pour orner une terrasse ou un balcon.

Quand planter le saule crevette ?

Plantez-le de préférence entre octobre et décembre ou de février à mai, en dehors de périodes de gel. L'offre est souvent plus importante au printemps lorsque les nouvelles feuilles sont développées. Les plants se présentent le plus souvent en conteneur ainsi la plantation reste possible tout au long de l'année.

Certaines pépinières proposent des plants en racines nues vendus moins chers, en hiver à partir d'octobre. Veillez à ce que les racines ne soient pas desséchées et protégez-les durant le transport dans une remorque. La reprise ne pose généralement pas de difficultés si vous veillez à bien arroser et à planter le sujet dans une zone protégée du vent.

Comment le planter en pleine terre ?

Positionnez le saule crevette à 1 m de distance des autres arbustes.

Si la terre n'est pas meuble, n'hésitez pas à creuser une fosse profonde de 0,60 m, de largeur au moins 2 fois plus grande que la motte et faites un généreux apport de compost ou de fumier.

Les saules menés sur tige sont tuteurés au moment de la plantation avec un tuteur de 3-5 cm de diamètre, planté avant le placement de la motte.

Comment le planter en pot ?

Choisissez un grand conteneur de 0,60 m de diamètre au pied duquel vous pourrez planter des bulbes. Si vous choisissez un pot de taille modeste, préférez un matériau lourd et poreux qui maintienne la fraîcheur au niveau des racines comme la terre cuite ou la pierre reconstituée.

Constituez un mélange de 1/3 de compost, 1/3 de terre de jardin et 1/3 de terreau de plantation, avec 2 ou 3 poignées d'engrais organiques en granulés. Il reste utile d'installer une couche de drainage au fond du pot composée de tessons de poterie par exemple, en veillant à ce que le pot soit percé.

Arrosez environ 2 fois par semaine au moment de la reprise.

Bon à savoir : il est fortement conseillé de pailler le pied afin de conserver le maximum d'humidité au niveau des racines.

Culture et entretien du saule crevette

Culture et entretien du saule crevette

Wouter Hagens/Public Domain/Wikimedia

Vérifiez constamment que le substrat soit toujours frais au toucher sinon le feuillage risque de griller et la reprise peut s'avérer lente. Au cours des 2-3 premières années qui suivent la plantation, arrosez 2 à 3 fois par semaine et en grosse quantité pour que le sujet produise des racines profondes. En hiver, évitez de laisser stagner l'eau dans la soucoupe.

Apportez du fumier ou du compost ou un engrais organique au moment de la taille afin de favoriser la repousse d'un nouveau feuillage.

Pensez à renouveler le paillage qui doit constituer une couche de 5-7 cm pour être efficace.

Le feuillage grillé est souvent dû à un manque d'arrosage. Vous pouvez le faire tomber en passant la main et arroser en plusieurs fois jusqu'à ce que la motte soit à nouveau bien imbibée.

Taille du saule crevette

Quand tailler ?

Taillez-le régulièrement en février-mars, voire une seconde fois fin août, pour encourager la formation de nouvelles pousses colorées.

Comment tailler ?

Taillez avec une cisaille ou un sécateur et donnez une forme en boule si le plant est en isolé ou épousez la forme de la haie. Coupez environ 1/3 à 2/3 des pousses de l'année précédente. Les rameaux noircis ou morts seront éliminés à leur base à l'aide du sécateur.

Le taille-haie n'est pas trop recommandé, car le saule attrape facilement l'anthracnose si la coupe n'est pas nette.

Maladies, nuisibles et parasites

Anthracnose du saule

La principale attaque du saule crevette est l'anthracnose du saule, un champignon paraissant du début du printemps à la fin d'automne sur les feuilles et rameaux.

La suppression rapide des rameaux atteints et leur brûlage, le ramassage de feuilles mortes peuvent stopper la maladie. Sinon, un traitement préventif au mancozèbe est préconisé 1 fois par mois à partir de mars.

Tavelure

La tavelure provoque aussi le noircissement des feuilles d'abord au revers, puis sur les jeunes feuilles ; les extrémités de pousse se recourbent et noircissent ; les feuilles âgées ont des taches noires sur les nervures dans un second temps. Appliquez le même traitement que pour l'anthracnose.

Autres maladies

Le chancre noir du saule provoquant le noircissement des feuilles qui restent accrochées aux rameaux se traite aussi de la même façon.

L'oïdium qui entraîne un dépôt blanc sur les feuilles à la faveur de périodes sèches et chaudes se traite au soufre (température inférieure à 25 °C) après avoir ôté le maximum de feuilles atteintes. Arrosez bien le sol même au printemps.

Parasites

Quelques parasites comme les chenilles de bombyx du saule (chenille velue brun rougeâtre à pois blancs), la chrysomèle du saule (petit coléoptère vert bleuté) ou le charançon de l'osier (coléoptère marron à nez long se nourrissant la nuit) rongent les feuilles ou les rameaux. Un traitement insecticide à base de pyréthrine peut alors être réalisé si l'infestation est importante.

Multiplication du saule crevette

Multiplication du saule crevette

Wouter Hagens/Public Domain/Wikimedia

Le saule crevette se multiplie très bien par bouturage pour former un buisson. Pour obtenir un arbre tige soit vous ne gardez qu'une tige que vous rabattez à l'endroit où vous voulez que la tête s'épanche, soit vous effectuez une greffe sur un saule marsault qui donnera plus de vigueur.

Bouturage

Les boutures peuvent se réaliser avec du bois semi-lignifié au printemps ou en été ainsi qu'avec du bois sec en cours d'hiver.

Comme tous les saules, le bouturage est enfantin. Les boutures peuvent même se conserver au réfrigérateur pendant 3 semaines avant d'être mises à raciner.

Piquez des rameaux de 20-30 cm dans de l'eau ou dans la terre en arrosant régulièrement. L'enracinement est assez rapide.

Repiquez au printemps suivant.

Greffe

Réalisez une greffe en fente ou à l'anglaise en mars ou bien une greffe en écusson à œil dormant au mois d'août.

Conseils écologiques

La lutte biologique à base de Bacillus thuringiensis est conseillée pour venir à bout des chenilles de façon à ne pas nuire au reste de la faune.

Les petites attaques parasitaires peuvent être traitées avec une solution à base de savon noir.

Un peu d'histoire…

Le mot Salix désignait le saule chez le Romain, le nom d’espèce integra vient du latin « entière » et fait référence à la forme des feuilles à bords presque lisses.

L’espèce Salix integra fut décrite par le Suédois, Carl Peter Thunberg (1743-1828) en 1784 dans son ouvrage Flora japonica, fruit de son voyage de quelques mois au Japon en 1876. Les îles du Levant demeuraient fermées à la plupart des étrangers à cette époque et c’est en échange de quelques connaissances de médecine occidentale que Thunberg, parlant le hollandais, recevait des échantillons de plantes lors de son séjour sur l’île artificielle de Dejima, près de Nagasaki, autorisée aux seuls Hollandais. Il parvint malgré tout à herboriser à terre durant 5 mois. Le nom Salix purpurea var. multinervis fut donné en 1895 puis considéré comme synonyme de Salix integra.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides