Browallia

Browallia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Browallia

  • Nom(s) latin(s)

    Browallia

  • Famille

    Solanacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le browallia fait partie, comme les pommes de terre ou les tomates, de la famille des Solanacées. Il est originaire d'Amérique du Sud.

C'est une plante herbacée vivace non rustique, souvent cultivée en annuelle, dont les jolies fleurs en forme d'étoiles, bleu saphir, parfois blanches, apparaissent en automne et en début d'hiver. La floraison peut durer toute l'année en climat doux.

Son port est buissonnant et son feuillage persistant, vert mat, légèrement poisseux. Les feuilles, ovales ou lancéolées, portent des nervures plus foncées bien apparentes.

Non rustique, elle se cultive sous abri, en pots. Seules les régions au climat doux permettent une culture en pleine terre.

Le browallia est souvent considéré comme éphémère, alors qu'il peut vivre plusieurs années lorsqu'on en prend soin.

Attention : toute la plante est toxique pour les humains et les animaux.

Espèces et variétés de browallia

Le genre Browallia comprend assez peu d'espèces, et ces dernières sont rarement mentionnées chez les vendeurs :

Browallia americana

'Amethyst'

Browallia americana 'Amethyst'
  • Fleurs et Feuilles : Fleurs bleu pourpre à œil blanc. Feuilles pointues et poisseuses.
  • Dimensions : Cette espèce atteint une hauteur de 0,30 à 0,45 m.
  • Qualités : Véritable annuelle, qui supporte le soleil s'il n'est pas trop brûlant. S'utilise aussi en suspension. Les tiges prennent une couleur pourpre en climat frais.

'Blue Lady'

Browallia americana 'Blue Lady'
  • Fleurs et Feuilles : Fleurs bleu lavande au centre crème, contrastant sur un feuillage vert foncé.
  • Dimensions : Hauteur 50 cm.
  • Qualités : Idem que 'Amethyst' (ci-dessus)

Browallia speciosa

Espèce type

Browallia speciosa Espèce type
  • Fleurs et Feuilles : Fleurs bleues, violettes ou blanches, d'environ 5 cm de diamètre, à l'aisselle des feuilles. Feuilles vert mat, de forme pointue.
  • Dimensions : Cette espèce à la base ligneuse peut atteindre 0,60 m.
  • Qualités : Préfère la mi-ombre, au moins une partie de la journée, dans les climats chauds, et un sol frais.

'Bell'

Browallia speciosa 'Bell'
  • Fleurs et Feuilles : 'Bell Blue' a des fleurs bleu foncé. 'Bell Silver' a des fleurs blanches. 'Bell Marine' a des fleurs bleu profond à reflets pourpres et œil blanc.
  • Dimensions : Série de plantes compactes de 20 cm de hauteur.
  • Qualités : Idem que son espèce type.

Semis et plantation du browallia

Semis et plantation du browallia

Où le planter ?

Le browallia apprécie les sols humifères, frais, légers et bien drainés.

Il supporte bien la mi-ombre et le soleil si on l'arrose souvent. Il a besoin de profiter des rayons (non directs) du soleil plusieurs heures par jour. Évitez absolument les courants d'air et le soleil brûlant.

Quand et comment planter le browallia ?

Préférez le printemps (fin avril/début mai) pour le planter en pleine terre comme en pot.

Culture en pleine terre :

  • Creusez un trou 2 fois plus large que la motte.
  • Espacez les plants de 15 à 20 cm.
  • Ajoutez du sable ou de la tourbe à la terre de jardin pour aérer et drainer.
  • Disposez votre plant bien au centre et comblez le trou.
  • Tassez bien et arrosez abondamment.

Culture en pot :

  • Préparez un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable.
  • Installez plusieurs plants (3 ou 5) dans un même pot (de 20 à 25 cm de diamètre) pour obtenir une belle touffe fournie.
  • Remplissez une partie du pot avec le mélange préparé.
  • Placez le sujet au centre, puis comblez avec le reste du mélange.
  • Tassez bien et arrosez abondamment sans laisser d'eau dans la soucoupe.
  • Placez ensuite votre pot dans un endroit lumineux (sans soleil direct).

Bon à savoir : lorsque le browallia a atteint sa maturité, il n'est plus nécessaire de le changer de pot. Un contenant d'un diamètre de 12 cm lui convient parfaitement.

Culture et entretien du browallia

Culture et entretien du browallia

Tim Waters/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Arrosez de façon régulière, en veillant à laisser sécher légèrement la terre en surface entre 2 arrosages. Maintenez le substrat toujours frais en été, sans laisser pour autant l'eau stagner, car les racines risquent de pourrir. Diminuez les arrosages l'hiver.

À partir du printemps, apportez de l'engrais spécial plante fleurie tous les 15 jours pour les sujets cultivés en pot.

Maintenez le browallia à une température située idéalement entre 15 °C et 18 °C. Les températures plus élevées nuisent à la durée de vie des fleurs. Sortez vos pots à l'extérieur si la température atteint 15 °C et plus. Abritez-les du soleil brûlant, en les plaçant au milieu de plantes plus grandes, par exemple.

Pincez les tiges pour obtenir une meilleure ramification.

Taille du browallia

Supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées pour prolonger la floraison.

Aucune autre taille n'est nécessaire.

Maladies, nuisibles et parasites

Le browallia ne connaît pas beaucoup de maladies ou d'attaques de nuisibles. Il peut toutefois être sensible à l'attaque des mouches blanches ou aleurodes et des pucerons. La plante s'affaiblit, car les insectes prélèvent sa sève et elle devient poisseuse.

  • Contre les pucerons, vaporisez un mélange d'eau savonneuse (type savon noir) et d'huile végétale.
  • Les aleurodes se développent surtout en serre. Si vous en avez sur votre plante, c'est peut-être qu'elles étaient présentes lors de l'achat. Douchez la plante à l'eau tiède et si la température le permet, faites-lui faire un petit séjour dehors.

Certains symptômes sont également signes de mauvaises conditions de culture :

  • Si votre plante s'affaisse, elle manque d'eau. Arrosez-la plus souvent.
  • Si les feuilles jaunissent, c'est que la plante a dû avoir froid. Placez-la dans un endroit lumineux et plus chaud.
  • Si la base des tiges noircit, c'est qu'elle a été asphyxiée par l'eau d'arrosage, rempotez-la immédiatement dans un substrat non détrempé.

Multiplication du browallia

Multiplication du browallia

Kenta Morigami/CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le browallia se multiplie par semis ou par bouturage.

Semis

Procédez de préférence sous serre chaude, en février ou mars. Maintenez une température entre 20 et 23 °C. Sinon utilisez une terrine que vous recouvrez ensuite d'un film de plastique :

  • Préparez un mélange de tourbe et de sable pour obtenir un terreau bien drainé et frais.
  • Semez les graines de façon clairsemée.
  • Recouvrez-les d'une couche fine de terreau, en veillant à ne pas les enfoncer trop dans la terre.
  • Vaporisez légèrement le terreau avec de l'eau tiède pour le maintenir humide.
  • Au bout de 2 semaines, les graines devraient commencer à lever.
  • Repiquez-les par 4 dans des godets de 8 cm, maintenus à une température de 15 à 18 °C
  • Pincez régulièrement les extrémités de rameaux pour augmenter leur ramification.
  • Cultivez-les ensuite comme des sujets adultes.

Bouturage de tiges

Agissez en automne, lorsque vous rentrez les potées sorties pour l'été. :

  • Choisissez une tige saine et munissez-vous d'un sécateur ou d'un couteau désinfecté.
  • Coupez une extrémité de tige non fleurie de 10 cm à 12 cm de longueur en biseau, à 2 mm d'une ramification.
  • Supprimez au moins 2 ou 3 feuilles de la base.
  • Placez le segment horizontalement à la surface d'un mélange de tourbe et de sable humide.
  • Conservez dans une caissette de multiplication, à une lumière tamisée et à une température d'au moins 20 °C.
  • Au bout de 4 semaines minimum, les boutures s'enracinent.
  • Lorsqu'elles ont produit de petites pousses, enlevez de la caissette.
  • Rempotez ou repiquez à leurs emplacements définitifs et cultivez comme des sujets adultes.

Conseils écologiques

Associez le browallia à des plantes qui demandent une hygrométrie élevée, comme le ficus rampant, la fougère de Boston ou le streptocarpus (primevère du Cap).

Contre les nuisibles, une macération de feuilles de tabac peut se révéler être une solution efficace et naturelle :

  • Mélangez 50 g de tabac dans un litre d'eau.
  • Laissez macérer 15 jours.
  • Filtrez.
  • Diluez la macération à raison d'un litre pour dix litres d'eau.


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides