Syagrus

Syagrus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cocos plumosa, Palmier de la reine

  • Nom(s) latin(s)

    Syagrus

  • Famille

    Arécacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Palmier

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1,2 à 1,8 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    0,5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Syagrus ou « palmiers de la reine » sont des palmiers appartenant à la famille des Arécacées, proche des cocotiers. Originaire des zones humides d'Amérique du Sud, ce palmier est de moyennement à non rustique, certaines espèces sont capables de vivre en climat méditerranéen. Leurs palmes plumeuses, particulièrement exotiques, sont très appréciées, ainsi que leur croissance rapide en hauteur (bien que le terme rapide soit relatif en ce qui concerne les palmiers).

Des températures inférieures à -8 °C peuvent lui être fatales. Syagrus romanzoffiana est devenu populaire sur la Côte d'Azur depuis les années 2000. Ailleurs, il supporte bien la culture en bac et fait une belle plante d'intérieur pour les halls lumineux, vérandas et serres.

Palmiers monocaules ou cespiteux, de 1 à 15 m de haut au stipe gris, inerme, marqué de cicatrices foliaires. Le diamètre de tronc va de 4 à 40 cm. Les palmes sont plumeuses, paripennées de 0,90 à 5 m, composées de pennes linéaires de largeur et longueur variables. Les fleurs unisexuées sont groupées en panicules composées interfoliaires et axillaires de 30 à 50 cm. Elles donnent des fruits ovoïdes de 3 × 2,5 cm, orangés à maturité. La graine nue ressemble à une mini noix de coco.

Espèces de Syagrus

Le genre Syagrus comporte une quarantaine d’espèces, lesquelles peuvent hybrider entre elles.

Cocos plumosa, Palmier reine (Syagrus romanzoffiana)

Cocos plumosa, Palmier reine (Syagrus romanzoffiana)
  • Stipe : Généralement unique, pouvant parfois être multiple, ces palmiers hybridant entre eux naturellement. Hauteur 12 à 15 m en milieu naturel, 2,20 m max en intérieur. Tronc gris annelé de 40 cm de diamètre.
  • Palmes : Palmes longues de 3 m, souples, arquées à petites folioles très retombantes. En intérieur, cet effet arqué est augmenté par le manque de soleil.
  • Qualités : Très beau palmier au port harmonieux et gracile. C'est le plus beau des Syagrus. Résiste à -7 °C.

Coco comosa (Syagrus comosa)

Coco comosa (Syagrus comosa)
  • Stipe : Produit un stipe très élancé de six mètres de haut densément recouvert des bases de pétioles d'anciennes feuilles. En culture ne dépasse pas 1,60 m.
  • Palmes : Il est coiffé d'une couronne de feuilles robustes aux folioles larges et coriaces. Il est encore presque inconnu en culture, principalement à cause du manque de graines.
  • Qualités : Petit sujet, très ornemental. Non rustique, pour l'intérieur exclusivement.

Syagrus pseudococos

Syagrus pseudococos
  • Stipe : Stipe solitaire très grand dans la nature, plus de 15 m, tronc mince qui a une couleur verte quand il est jeune. Devient grand en intérieur, 2,50 à 3 m.
  • Palmes : Plumeuses à longues folioles vertes et fines, en épis rangés. Longueur supérieure à 3 m.
  • Qualités : Très beau sujet à tronc fin, au port gracieux. Rusticité -1 °C.

Syagrus macrocarpa

Syagrus
  • Stipe : Palmier de taille moyenne a stipe unique gris, annelé, élancé, de huit mètres de haut. Atteint 1,80 m en intérieur.
  • Palmes : Surmonté d'une couronne de belles feuilles de 2,5 m de long, élégamment arquées aux folioles frisées.
  • Qualités : Syagrus macrocarpa est un palmier très ornemental, aussi facile et plaisant à cultiver que le Syagrus romanzoffiana, il a un énorme potentiel pour l'horticulture. S'adapte facilement à la culture en zones tempérées. Rusticité -5 °C.

Coco nain (Syagrus microphylla)

Syagrus
  • Stipe : Habituellement, un seul très court stipe est produit, bien que parfois ils soient multiples. Certains parlent plus d'une tige que d'un stipe. Le tronc se développe en grande partie sous terre. Jusqu'à un mètre de haut.
  • Palmes : Stipe surmonté d'une couronne de 5 à 12 feuilles plumeuses glauques, qui font jusqu'à 60 cm de long
  • Qualités : Syagrus nain, totalement acaule en culture. Rusticité -1 °C. Très original.

Palmier du mariage (Syagrus weddelliana, anciennement Microcoelum weddellianum, Syagrus insignis)

Syagrus
  • Stipe : Solitaire, hauteur jusqu'à 3 m. Ce palmier a une petite taille en intérieur, maximum 1,20 m.
  • Palmes : Palmes vert foncé au revers blanc, elles sont d'une longueur de 90 cm pour une largeur de 20 cm. Très fines et gracieuses.
  • Qualités : Très beau spécimen, si ce n'est le plus beau des « petits » Syagrus. Nommé « palmier du mariage », car le revers blanc de ses palmes en fait une décoration nuptiale dans son aire d'origine. Variété absolument non rustique, pas de température inférieure à 10 °C.

Plantation du Syagrus

Plantation du <em>Syagrus</em>

mauroguanandi/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Soit en pleine terre et en plein soleil sur le pourtour méditerranéen, en alignement, ou isolé.

Sinon en pot ou bac de fort volume suivant la taille du plant, en situation des plus lumineuses en intérieur, terrasse, véranda ou serre froide.

Quand planter le Syagrus ?

Dans les 2 cas, pot ou pleine terre, la plantation doit de faire de mars à juin.

Comment le planter en pleine terre ?

Choisissez un endroit dégagé, car ce palmier a une bonne envergure et un bel aspect visuel. Faites un trou de fort volume d'au moins le double de la motte de votre288799 Syagrus. Ensuite, préparez un mélange composé de 50 % de terre franche, 25 % de sable, 25 % de compost ou terre de bruyère. Ajoutez un engrais à libération lente à votre mélange. 3 g par litre de substrat.

Remplissez 1/3 du fond de plantation à l'aide de ce mélange, placez votre palmier bien droit et centré, puis remplir en tassant au fur et à mesure avec un manche ou un bâton solide. Avec la terre ôtée du trou, confectionnez une cuvette de rétention d'eau. Arrosez copieusement.

Comment planter le Syagrus en pot ?

Après avoir choisi le pot ou le bac adéquat, vérifiez qu'il soit bien percé, mettez en place des graviers ou morceaux de poteries cassées.

Préparez le mélange suivant : 50 % de terre de bruyère ou compost, 25 % de sable, 25 % de terre franche. Ajoutez un engrais à libération lente à votre mélange : 3 g par litre de substrat. Procédez au rempotage de façon habituelle, puis arrosez copieusement.

Culture et entretien du Syagrus

Culture et entretien du <em>Syagrus</em>

mauroguanandi/CC BY 2.0/Flickr

Les arrosages doivent être réguliers de mai à septembre. À partir de l'automne, ralentissez les apports d'eau sans les arrêter. Les Syagrus ne sont pas très tolérants à la sécheresse. Évitez une exposition proche d'une source de chaleur, ou alors placez sous votre pot une couche de billes d'argile qui lui apportera un peu l'hygrométrie manquante. Pulvérisez les palmes régulièrement et nettoyez-les à l'aide d'une éponge pour ôter la poussière.

Ils apprécient un apport d'engrais liquide pour plantes vertes ou palmiers, fertilisants généralement plus dosés en azote qu'autres éléments. Un arrosage nutritif mensuel au printemps, été, lui donne vitalité et palmes d'un vert foncé magnifique. Vous pouvez également leur apporter un peu de nourriture par pulvérisations d'engrais foliaire.

Paillez-le, surtout s'il est placé en extérieur l'été. Pour l'esthétique, apportez des écorces de pin du commerce, et pour un effet décoratif accentué, créez un arrangement de galets colorés.

Supprimez les feuilles jaunes ou sèches, sans plus. Les palmiers ont tendance à être trop taillés ce qui ralentit leur croissance. Ne le passez pas brutalement d'un univers confiné à un extérieur ensoleillé. Habituez-le progressivement.

Ce sont des palmiers qui ont une parfaite aptitude à la transplantation à tout âge.

Maladies, nuisibles et parasites

Les cochenilles farineuses forment de petites masses cotonneuses blanchâtres sous les palmes. Les cochenilles noires forment comme des écailles brunes sous les palmes également. Éliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque sévère, utilisez un insecticide systémique, bien toléré par ces palmiers.

Des taches brunâtres sur les feuilles trahissent une attaque cryptogamique. Placez votre plante en situation bien ventilée, à la lumière et la chaleur. Ajoutez un peu de fongicide systémique à l'eau d'arrosage.

Multiplication du Syagrus

Multiplication du Syagrus

mauroguanandi/CC BY 2.0/Flickr

La multiplication du Syagrus se fait uniquement par semis. Les graines de petite dimension ressemblent à de mini noix de coco. Les graines doivent être semées rapidement, car leur pouvoir germinatif décroît peu à peu.

Placez les graines une semaine au frigo à 7 °C, cela leur fera un choc thermique, et favorisera grandement la vitesse de germination. Ensuite, plantez-les dans un mélange de 50 % terre de bruyère, 50 % sable. Un semis en pot d'un litre de forme profonde est conseillé. Enfoncez de 2 cm chaque graine.

Maintenez le substrat humide, mais pas détrempé et placez les pots dans un endroit ou la température constante est de 25 °C et l'hygrométrie maximale. Si besoin, enfermez les semis dans des sacs plastiques à peine perforés.

Les graines germent après 4 semaines environ, avec un pourcentage de germination élevé. 3 mois après la levée, sortez délicatement les plants des pots pour vérifier l'enracinement. Si celui-ci est satisfaisant, rempotez dans un mélange 25 % terre franche, 50 % terre de bruyère et 25 % sable.

Mettez les plants dans des pots de 3 litres, plus hauts que larges, et ne séparez pas la graine du plant sauf si cela s'est fait naturellement.

Conseils écologiques

Les meilleurs fertilisants pour palmiers sont les produits commerciaux à base de poissons ou de sang séché. 100 % naturels, ces engrais sont utilisables pour toutes les plantes, particulièrement les palmiers qui en sont friands. Par contre, ils sont un peu odorants dans les heures qui suivent leur application. Utilisables en arrosage, mais aussi en pulvérisation foliaire à doses différentes. Conformez-vous bien à la notice.

Brumisez régulièrement votre Syagrus à l'eau de pluie toute l'année, en diminuant l'hiver. Cela repousse certains insectes, enlève la poussière des palmes et augmente le taux d'hygrométrie.

Un peu d'histoire…

Les Syagrus sont originaires de toute l'Amérique du Sud.

C'est le botaniste Albert von Chamisso qui découvrit Syagrus romanzoffiana en Amérique du Sud lors d'un voyage de découverte qu'il fit sur le voilier Rurik entre 1815 et 1818. Il le nomma Cocos ramonazoffiana, en hommage à son mécène, le prince russe M.P. Romanzoff.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides