Roystonea regia

Roystonea regia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Palmier royal

  • Nom(s) latin(s)

    Roystonea regia

  • Famille

    Arécacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Palmier

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    0,5 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le Roystonea regia, ou palmier royal, de la famille des Arécacées, a une silhouette majestueuse, avec un stipe atteignant 30 m de haut pour un diamètre de 0,60 m. Il est de port élancé, à tronc lisse et massif, couronné d’un toupet de longues palmes pennées, 3 m en moyenne, à larges folioles disposées sur 4 rangs. C’est l’un des critères pour différencier l’espèce regia des autres dont les folioles sont disposées sur deux rangs.

Les palmes sont dressées, souples et les plus anciennes ploient vers le bas. L’engainement des palmes est vert, il mesure 2 m de hauteur à l’âge adulte (à partir de 10 ans). La couronne foliaire est presque sphérique. Les anciennes palmes lourdes tombent d’elles-mêmes, ce qui laisse un stipe lisse et net. Leur poids important lors de leur chute peut s’avérer dangereux.

Les petites fleurs blanches monoïques éclosent en été par grappes de 1 m de long par 1 m de large. Elles produisent des fruits de 2 cm, rouges puis noirs à maturité. Les graines sont arrondies, à peine allongées.

Ce splendide palmier à tronc unique ne supporte pas de température inférieure à 7 °C, il est donc réservé à une culture d’intérieur en toute région de France.

Facile à entretenir et rapide de croissance, il demande néanmoins de chaudes températures, une forte hygrométrie, et de l’eau en quantité régulière. La luminosité doit être maximale, le palmier royal adore le soleil, par conséquent vous devez le placer à proximité d’une fenêtre, ou dans une véranda, avec bien sûr la possibilité de le sortir en été.

Il est le compagnon de tout végétal, placé dans un ensemble, il bénéficiera d’une meilleure hygrométrie naturelle, son système racinaire en profondeur permettant même l’ajout de petites plantes à son pied. Il faudra tout de même patienter quelques années avant qu’il ne sorte son tronc, il en est de même pour la floraison. Le placer sur une coupelle remplie de billes d’argile humide augmente le taux d’humidité.

Espèces de Roystonea

Le genre Roystonea comprend 10 espèces, mais seules celles mentionnées ci-dessous ont un intérêt cultural d’intérieur.

Palmier royal (Roystonea regia)

Palmier royal (Roystonea regia)
  • Stipe : 30 m en milieu naturel, 2,50 m et plus en culture intérieure. Stipe gris massif, lisse.
  • Palmes : Dressées à extrémités retombantes, vert vif, à larges folioles. Naturellement, elles mesurent 3,50 m, maximum 2 m en intérieur.
  • Qualités : Royal ! Majestueux, impressionnant, les qualificatifs ne manquent pas pour désigner sa stature.

Palmier royal des Caraïbes (Roystonea oleracea)

Palmier royal des Caraïbes (Roystonea oleracea)
  • Stipe : 40 m dans son milieu exotique, 2,5 m en intérieur. Son stipe gris et lisse est moins massif que le R. regia.
  • Palmes : Dressées à pointes retombantes, vert vif, larges folioles. Naturellement, elles mesurent 3 m, maximum 1,60 m en intérieur.
  • Qualités : Aussi beau que le Roystonea regia, plus haut naturellement, le stipe est plus fin.

Palmier royal de Porto Rico (Roystonea borinquenia)

Palmier royal de Porto Rico (Roystonea borinquenia)
  • Stipe : 15 m de haut naturellement, 1,80 m en culture. Le stipe est gris enflé à la base, plus fin que les 2 espèces précédentes.
  • Palmes : Dressées à extrémités retombantes, vert vif, larges folioles. Naturellement, elles mesurent 3 m, maximum 1,60 m en intérieur.
  • Qualités : Aussi beau que les 2 espèces précédentes, mais plus petit en hauteur et stipe fin.

Plantation de Roystonea regia

Plantation de <em>Roystonea regia</em>

Jason Thien/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Plantez le palmier royal en intérieur, dans un pot ou bac de forte profondeur qui dépend de la taille du plant à rempoter. Cela peut varier du pot de 5 l de forme haute, à un bac de 75 l.

Une luminosité maximale lui est impérative, il ne peut croître harmonieusement à l'ombre complète. De plus, une mauvaise exposition sera à l'origine de problèmes non seulement physiologiques, mais aussi sanitaires. Les insectes attaquent beaucoup plus facilement une plante fragilisée.

Quand planter le palmier royal ?

Les mois à lumière montante sont les plus appropriés à la plantation. Par conséquent, privilégiez avril, mai et juin. Vous pouvez le planter en été, mais le suivi sera plus délicat, car la chaleur peut influencer négativement un plant en manque d'eau.

Comment le planter ?

Que ce soit en pot de 5 ou 75 l, le substrat et la méthode de plantation sont les mêmes, seul le poids final sera différent. Pensez-y avant la plantation, car déplacer un bac de 75 l n'est pas chose aisée…

Le substrat doit être préparé soigneusement comme suit : 25 % de terre franche, 25 % de sable, 25 % de compost, 25 % de terreau. Ce palmier contrairement aux autres supporte les milieux argileux lourds, ce qui permet de ne pas utiliser trop de matériaux drainants pour son rempotage. Il a une préférence pour les sols neutres à calcaires, mais un peu d'acidité ne l'effraie pas.

Vérifiez comme à l'habituée que le fond est percé, puis déposez avant plantation une couche de gravier dans le fond. Lors de cette étape, veillez à ne pas enterrer la base du plant, ni de le placer trop haut avec une partie des racines hors de terre.

Culture et entretien de Roystonea regia

Culture et entretien de <em>Roystonea regia</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Les arrosages se font régulièrement, surtout au printemps et en été, ils sont moindres en automne-hiver. Dans de bonnes conditions culturales, le palmier royal pousse 365 jours par an. En cas de baisse des températures, sa croissance sera stoppée. Une fois établi, il est plus résistant au manque d'eau.

Une fertilisation régulière avec un engrais à libération contrôlée ayant une analyse de NPK 8-2-12 et Mg4 (Mg = magnésium) plus micronutriments peut corriger et prévenir les carences en éléments nutritifs. Cette alimentation importante joue un rôle fondamental pour une croissance sans à-coups. Ces granulés sont à apporter lors de la plantation en bac de fort volume, pour les pots de taille moindre. Disposez-les à la surface de la terre ; ils seront dissous peu à peu par les arrosages. Vous pouvez aussi apporter un engrais liquide à dosage identique 1 fois par semaine.

Le paillage de surface sera bénéfique uniquement si vous sortez la plante l'été. Sinon il reste facultatif ou ornemental.

Conseil : brumisez le Roystonea regia au moins tous les 2 jours. Il saura vous le rendre par sa couleur magnifique.

Maladies, nuisibles et parasites

Les maladies sont rares en culture intérieure, en prévention, il est bon de maintenir le palmier royal correctement fertilisé afin de lui offrir une belle et robuste croissance.

Pour les semis, une stagnation d'eau entraîne rapidement la pourriture du collet. Si cela est le cas, traitez avec un fongicide spécifique et ôtez les plants contaminés.

Le seul insecte potentiel est la cochenille que vous pouvez éliminer à l'aide d'un coton-tige, ou traiter avec une huile végétale diluée dans un peu d'eau tiède.

Multiplication du palmier royal

Multiplication du palmier royal

La multiplication du Roystonea regia se fait par semis.

Les graines fraîches doivent être débarrassées de la pulpe, même si celle-ci est déjà sèche. Portez des gants lors de cette manipulation, car la pulpe contient des cristaux d'oxalate de calcium irritants pour la peau.

Afin de vérifier l'état de vos graines avant semis, mettez-les à tremper dans un seau d'eau. Si elles coulent, elles sont viables, celles en flottaison sont stériles. Les graines semées très fraîches mettent entre 5 et 8 mois pour germer, car elles contiennent un embryon immature qui ne germe qu'après cette période.

Semez de préférence au printemps, en pots, car la première racine à se développer est un pivot. Donc en caissette cette racine aura du mal à croître. Le substrat à utiliser se compose de 75 % de terreau à semis mélangé à 25 % de sable.

Enfoncez les graines une à une à l'aide du doigt sur 1 à 2 cm de profondeur. Arrosez copieusement et placez vos pots à 30/35 °C à l'étouffée. Si les graines viennent du commerce, elles germent en 8 semaines environ. Si toutes ne lèvent pas, ne jetez pas les pots qui n'ont pas de résultat. Dans bien des cas, la germination n'est pas très régulière, il est alors plus prudent de patienter jusqu'à 6 mois.

Souvent le palmier royal développe d'abord une racine, suivie de feuilles. Ne séparez jamais manuellement la graine du plant, cela se fait de façon naturelle. Quand le jeune plant atteint le stade de 2 feuilles juvéniles, il est bon à repiquer en pot.

Attention : ne laissez jamais la terre se dessécher, cela peut être fatal à la plantule.

Conseils écologiques

Ne pas hésiter à utiliser largement le compost, quitte à remplacer les 25 % de terreau et 25 % de compost par 50 % de compost, si vous avez la quantité nécessaire bien décomposée.

Concernant la fertilisation, utilisez librement un engrais organique en addition à la nutrition conseillée. Le palmier royal est un gourmand !

Un peu d'histoire…

Le Roystonea regia est originaire de Cuba. Il fut introduit à La Réunion en 1819 sous le nom de palmier de Cayenne. Formant des alignements remarquables, il servait et sert encore à border l’allée principale de grandes propriétés. Il est aujourd'hui répandu dans le monde entier, surtout en milieu tropical et subtropical.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides