Pritchardia

Pritchardia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Latanier du Pacifique, Palmier cuiller, Lou'lu, Palmier éventail

  • Nom(s) latin(s)

    Pritchardia

  • Famille

    Arecacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Palmier

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Pritchardia ne supportent pas des températures inférieures à 5 °C et ne peuvent s'acclimater en extérieur dans nos régions. Ils seront cultivés de préférence dans une pièce où la température hivernale oscille entre 10 et 15 °C. Ce sont de parfaits compagnons d'intérieur que vous devrez probablement cultiver à partir de graines obtenues sur internet, car leur production en France est très faible.

Ces palmiers atteignent parfois 40 m de hauteur dans leur habitat naturel, avec un stipe longitudinal de 30 à 50 cm de diamètre, certains recouverts de fibres. Le tronc gris clair porte de légères cicatrices foliaires. Les feuilles sont costapalmées en éventail, elles mesurent jusqu'à 1,80 m de long et presque autant de large. Elles sont vert clair à foncé, cireuses. Les pétioles et nervures abaxiales sont couverts de tomentum laineux blanchâtre. La gaine de la feuille se décompose en une masse de fibres. Le pétiole est non épineux.

Les fleurs hermaphrodites sont jaunâtres et parfumées, les fruits prennent naissance à l'extrémité d'une inflorescence souvent arquée, plus ou moins longue suivant les espèces, mais qui dépasse dans tous les cas la longueur des feuilles. Les fruits sont sphériques, 12 mm de diamètre, noirs à maturité. La graine mesure 7 mm de diamètre. Leur germination est aisée.

Plantés en bac, ces palmiers tropicaux sont de magnifiques plantes d'intérieur, au port majestueux et noble. Un peu lents de croissance les deux premières années, ils se mettent ensuite à pousser non-stop si les conditions hivernales sont chaudes et humides. Ce genre est à faire connaître et à développer massivement tant ils sont beaux, faciles de culture et entretien.

Espèces de Pritchardia

Le genre Pritchardia comprend une trentaine d'espèces.

Palmier cuiller (Pritchardia pacifica)

Palmier cuiller (Pritchardia pacifica)
  • Stipe : Solitaire, fin, haut d'une bonne dizaine de mètres au naturel, 1,80 à 2 m en culture intérieure.
  • Palmes : Costapalmées vertes, ouvertes en 3/4 d'éventail, le revers des nervures est cotonneux.
  • Qualités : Un des plus beaux palmiers d'intérieur grâce à ses palmes en éventail.

Pritchardia hillebrandii

Pritchardia hillebrandii
  • Stipe : Solitaire, fin, haut d'une petite dizaine de mètres au naturel, 1,6 à 1,8 m en culture intérieure.
  • Palmes : Ses feuilles costapalmées bleuâtre-vertes sont une belle caractéristique de ce palmier, ainsi que les pétioles presque laineux.
  • Qualités : Très beau palmier à la coloration naturelle bleutée superbe.

Pritchardia maideniana

Pritchardia maideniana
  • Stipe : Solitaire, plus massif que les précédents, d'une hauteur naturelle de 10 à 15 m, 2 m en intérieur.
  • Palmes : Palmes d'un vert terne, plus dressées que les autres variétés
  • Qualités : Fruit ayant l'odeur et le goût de la noix de coco.

Pritchardia martii

Pritchardia martii
  • Stipe : Stipe solitaire gris-brun haut de 10 m, 2 m maxi en culture.
  • Palmes : Très larges palmes vertes arquées, portées par de solides pétioles dressés.
  • Qualités : Palmes les plus larges du genre.

Pritchardia viscosa

Pritchardia
  • Stipe : Stipe gris, lisse, solitaire de 6 / 8 m de haut, 1,50 à 1,80 m en intérieur.
  • Palmes : Grandes palmes dressées vertes, les juvéniles sont grisâtres, les plus anciennes retombent le long du stipe.
  • Qualités : Une très belle espèce, difficile à se procurer malheureusement.

Pritchardia minor

Pritchardia minor
  • Stipe : Stipe brun, fin, solitaire d'une dizaine de mètres. S'élargit près de la base. En culture ne dépasse pas 1,60 m.
  • Palmes : Grandes palmes vertes en éventail dressé, les plus anciennes sont arquées, le pétiole est duveteux.
  • Qualités : Un beau palmier d'intérieur grâce à ses grandes palmes en éventail. Difficile à se procurer.

Semis et plantation de Pritchardia

Semis et plantation de Pritchardia

David Eickhoff/CC BY 2.0/Flickr

Où l'installer ?

Le Pritchardia n'étant pas rustique, il est à réserver à la culture d'intérieur, idéalement dans une pièce affichant une température de 10 à 15 °C l'hiver. Une véranda ou une serre tempérée sont de bons emplacements pour lui.

Une exposition sans soleil direct est préférable pour ne pas brûler ses palmes.

Il est possible de sortir votre palmier éventail en été, mais toujours sans l'exposer au soleil direct dans un premier temps.

Quand semer ou planter le Pritchardia ?

Semez les graines toute l'année en conditions chaudes et humides.

En fin de printemps, début d'été suivant il sera temps de rempoter votre palmier. En fonction du développement racinaire, cette période peut-être mai pour un plant bien raciné, jusqu'à août si le système racinaire était alors encore faible.

Comment semer le Pritchardia ?

Prévoyez à cet effet un pot profond : 2 litres de volume est un bon ratio, cela permettra à votre plant de se développer harmonieusement jusqu'au rempotage.

Préparez un mélange simple composé de 50 % de terre de bruyère et 50 % de perlite. Enfoncez la graine avec un doigt sur 1 à 2 cm de profondeur.

Arrosez copieusement et placez-les dans un environnement chaud et humide, quitte à plastifier le dessus du pot afin de lui apporter chaleur et hygrométrie. Lorsque la plantule apparaît, ôtez le plastique, mais maintenez un minimum de 20 °C et une forte hygrométrie.

Comment le planter ?

Un premier rempotage en pot de 10 litres la première année est un bon intermédiaire. Choisissez une belle poterie, plus profonde que large puisque ses racines se développent verticalement. La terre cuite met davantage son feuillage en valeur que le plastique.

Préparez un mélange légèrement acide : 25 % de terre de bruyère, 25 % de compost, 25 % de pouzzolane, 25 % de sable. Mélangez bien l'ensemble pour homogénéiser les différents éléments. Remplissez 1/3 du pot après avoir disposé au fond quelques morceaux drainants, des pots en terre cuite brisés sont parfaits. Posez le palmier sur le mélange, le collet ne devant pas dépasser ni disparaître sous le substrat. Complétez les bords et tassez fermement.

Le premier arrosage doit se faire en plusieurs étapes, jusqu'à saturation du pot en eau. Placez-le à l'intérieur, exposition mi-ombre dans un premier temps, puis l'été, sortez-le, mais habituez-le progressivement au soleil estival.

Culture et entretien des Pritchardia

Culture et entretien des <em>Pritchardia</em>

David Eickhoff/CC BY 2.0/Flickr

Les arrosages doivent être réguliers de juin à septembre. Ensuite, ralentissez les apports d'eau. Le Pritchardia est tolérant à la sécheresse une fois bien établi seulement.

Évitez une exposition proche d'une source de chaleur, placez sous votre pot une couche de billes d'argile, pulvérisez les palmes régulièrement ce qui lui apporte un plus d'hygrométrie. Comme ses palmes sont larges, nettoyez-les à l'aide d'une éponge pour ôter la poussière.

Il apprécie un apport d'engrais liquide pour plantes vertes, fertilisant généralement plus dosé en azote. Un arrosage nutritif mensuel de mars à août lui donne vitalité et nouvelles palmes d'un beau vert foncé.

Pas besoin de le pailler, sauf si vous le sortez l'été. Vous pouvez pour l'esthétique apporter des écorces de pin du commerce, et pour un effet décoratif accentué, créer un arrangement de galets colorés.

Supprimez les feuilles jaunissantes. Cette espèce de plante a tendance à avoir les palmes trop taillées ce qui ralentit sa croissance. Ne le passez pas brutalement d'un univers confiné à un extérieur ensoleillé. Habituez-le progressivement.

Il faut attendre une dizaine d'années pour le voir fleurir et fructifier.

Maladies, nuisibles et parasites

Seules les cochenilles viennent perturber la bonne croissance de votre Pritchardia.

En cas de besoin, pulvérisez un mélange gras écologique composé simplement d'un litre d'eau tiède, une cuillère à soupe d'huile de table, une goutte de liquide vaisselle, bien agiter le tout pour arriver à émulsionner huile et eau tiède. Pulvérisez les zones attaquées, et versez le reste de ce mélange directement dans le pot. Les cochenilles sont des insectes à carapace, les traiter avec un produit gras les asphyxie. Appliquez à heures fraîches.

Conseils écologiques

La corne broyée est un excellent engrais pour palmiers. Il est préférable d'en apporter lors d'un rempotage de printemps, une fois le palmier établi (3 ans) au moment où le climat permet la sortie de la plante, car l'odeur n'est pas toujours agréable.

Un autre excellent fertilisant pour palmier est commercialisé sous le nom de Nitrosol, c'est un engrais liquide à base de sang et os déshydratés 100 % naturel. Produit utilisable pour toutes les plantes. Seul bémol, il est un peu odorant dans les heures qui suivent son application. Utilisable en arrosage, mais aussi en pulvérisation foliaire à doses différentes. Suivez les instructions d'utilisation.

Lors des brumisations de palmes, utilisez de l'eau de pluie récupérée. Cela évite les dépôts calcaires dus à l'eau du robinet.

Un peu d'histoire…

Le Pritchardia est originaire des îles tropicales de l'océan Pacifique (Fidji, Hawaï, Samoa, Tonga, Tuamotu)

Pritchardia pacifica fut décrit et dénommé par Berthold Carl Seemann et Hermann Wendland en 1861.

Pritchardia hillebrandii a été nommé en hommage à William Hillebrand (1821 / 1886) un jeune médecin prussien collecteur de végétaux. Il a planté un grand nombre de végétaux qu'il a recueillis à l'hôpital de la Reine (Hawaï) et sur sa propriété au Nu'uanu. Après son retour en Allemagne la propriété a été vendue à ses voisins Thomas & Mary Foster. Aujourd'hui connue comme le « Foster Botanical Gardens ».



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides