Liriope muscari

Liriope muscari en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Liriope, Liriope commun, Lilyturf

  • Nom(s) latin(s)

    Liriope muscari

  • Famille

    Liliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    30 à 50 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol sec
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Limaces
  • Densité

    9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Liriope muscari est une vivace à racines tubéreuses formant une touffe rhizomateuse basse et compacte de 45 cm de haut pour autant de largeur. Ses feuilles lancéolées persistantes sont longues, étroites parfois rubanées de 2 cm de large. La plante fleurit tout l'été produisant des épis serrés de fleurs globuleuses blanches, mauve, violet clair, portées par un pédoncule de 20 à 30 cm. Elles sont suivies de baies pourpres, noires à maturité, décoratives jusqu'en hiver.

Dense, compacte et persistante, elle fait un excellent couvre-sol qui peut également protéger les terrains fragiles, pentus ou soumis à des ruissellements. Elle couvre lentement les zones d'ombre délaissées et offre de l'été jusqu'à l'automne une jolie floraison en épis. Une plante quasi sans entretien qui offre une protection très efficace contre les mauvaises herbes se retrouvant étouffées dans leur végétation.

Il s'agit d'une plante très rustique, supportant sans sourcilier -20 °C.

Variétés de Liriope muscari

De nombreux cultivars de Liriope muscari ont fait leur apparition ces dernières années, permettant une palette de couleurs plus riche, de fleurs plus denses ainsi qu'un temps de floraison rallongé.

Liriope muscari

'Big blue'

Liriope muscari 'Big blue'
  • Fleurs : Bleu soutenu de belle dimension.
  • Particularités : Feuillage vert foncé brillant.
  • Qualités : Très belle obtention, florifère, dense au feuillage remarquable.

'Silvery Sunproof'

Liriope muscari 'Silvery Sunproof'
  • Fleurs : Bleues à mauve.
  • Particularités : Les feuilles sont panachées vert et blanc.
  • Qualités : Décorative lors de la floraison, mais aussi pour son feuillage toute l'année.

'Magestic'

Liriope muscari 'Magestic'
  • Fleurs : Fleurs violettes.
  • Particularités : Port trapu, feuillage vert moyen.
  • Qualités : Couleur particulièrement attrayante.

'Gold band'

Liriope muscari 'Gold band'
  • Fleurs : Pédoncule pourpre, fleurs mauves/violettes.
  • Particularités : Feuillage panaché vert et jaune.
  • Qualités : Beau mélange fleurs/feuillage.

'Money maker'

Liriope muscari 'Money maker'
  • Fleurs : Belles fleurs mauves sur un pédoncule presque noir.
  • Particularités : Feuillage vert foncé, long et fin, terminé en pointe.
  • Qualités : Très florifère, fleurs bien au-dessus des feuilles.

'Monroe white'

Liriope muscari 'Monroe white'
  • Fleurs : Fleurs blanc pur très nombreuses.
  • Particularités : Feuillage vert brillant, pointu.
  • Qualités : Splendide différence de tons entre les fleurs blanches tranchant sur un feuillage vert foncé.

Plantation de Liriope muscari

Plantation de <em>Liriope muscari</em>

salchu/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

Après avoir choisi la ou les variétés correspondant à vos conditions de sol et d'exposition lumineuse, vous pouvez procéder à la mise en terre ou pots de vos plants très souvent disponibles en jardinerie. Cette plante a un faible pour les terres acides à neutres.

Quand planter la Liriope muscari ?

Pour les plants provenant de godets, une plantation de mars à juin est conseillée afin d'avoir sous peu vos premières fleurs. Cependant, une plantation automnale est possible pour les plants bien racinés et déjà fournis en feuillage.

Comment la planter en pleine terre ?

La Liriope muscari préfère un sol fertile, drainé plutôt frais et acide, bien qu'elle tolère la sécheresse, un sol pauvre, neutre ou alcalin. Plantée au soleil, le sol doit rester frais.

Pas de précautions particulières lors de la plantation, si ce n'est de rectifier le pH par un apport de terre de bruyère ou compost en cas de sol calcaire.

Au jardin, un trou de diamètre « volume du godet × 2 » est un bon début. Apportez une poignée de compost en fond de plantation, refermer avec une terre végétale classique. Prenez soin de les distancer tous les 30 cm.

Comment planter la Liriope muscari en pot ?

En potée, un drainage de fond à l'aide de gravier est nécessaire. Si vous avez un terreau pour hortensia ou rhododendron, utilisez le pur, sinon faites votre propre mélange à l'aide de 1/3 de terre de bruyère ou compost, 1/3 de terreau universel et 1/3 de sable. Mélangez bien, rempotez et arrosez copieusement.

Culture et entretien de Liriope muscari

Culture et entretien de <em>Liriope muscari</em>

K M/CC BY 2.0/Flickr

L'entretien se fait en fonction de l'orientation et de la qualité du sol. Dans tous les cas, il se limite à un strict minimum. Le plus important est de veiller au bon respect des consignes culturales.

La première année, arrosez régulièrement. Une fois établies, les Liriope muscari supportent bien la sécheresse.

La fertilisation sera modérée, tous les 3 mois de mars à août, à compter de la deuxième année. Arrosez avec un engrais liquide de préférence, dosé faiblement du type : N4, P3, K4. Attention aux engrais en granulés, épandus à la volée, ils peuvent stagner au cœur de la touffe, causant des brûlures irréversibles sur feuilles et tiges. Le meilleur fertilisant reste l'humus, en épandage au pied des plantes, qui de plus amène un peu d'acidité.

Nul besoin de pailler les Liriope muscari, sauf cas exceptionnel de fortes chaleurs la première année. Elles sont tellement denses et tapissantes que les mauvaises herbes sont asphyxiées. Pratiquez un désherbage manuel en cas de besoin en tout début de culture.

Taille de Liriope muscari

Cette plante ne se taille pas. Seules les vieilles inflorescences sont éventuellement à supprimer. En cas d'accident cultural, il est possible de rabattre les touffes à ras de terre. Elles ne tarderont pas à repartir.

Maladies, nuisibles et parasites

Les escargots et limaces sont friands des jeunes pousses.

Multiplication de Liriope muscari

Multiplication de <em>Liriope muscari</em>

Bruce Kirchoff/CC BY 2.0/Flickr

Les Liriope se multiplient par semis au printemps, mais cela donne généralement des descendants qui ont perdu les caractéristiques de leurs parents. La division est beaucoup plus sûre, facile à réaliser.

Quand diviser ?

Se propage facilement par division de touffes au printemps, de préférence en mars/avril.

Comment diviser ?

Arrachez quelques touffes en place parmi les plus imposantes. Dépotez si les Liriope sont hors sol. Ôtez la terre des racines en secouant ou tapotant la motte. Les parties à diviser sont aisément accessibles. Utilisez un vieux sécateur ou un couteau. Divisez en plusieurs morceaux en fonction de vos besoins et de la dimension de la plante mère.

Replantez immédiatement les jeunes plants dans les mêmes conditions culturales que pour la plantation. Arrosez modérément pendant quelques jours, puis procédez normalement.

Conseils écologiques

Les Liriope muscari sont odorantes et mellifères, elles attirent donc les pollinisateurs, principalement les abeilles. Évitez de ce fait l'emploi d'insecticides chimiques, même si vous n'appréciez pas forcément leur compagnie.

Un bon compost peut suffire à fertiliser vos plantes une fois par an à condition d'en avoir une bonne quantité. Avant la floraison, épandez largement au pied et arrosez. Cette pratique a l'avantage de garder une certaine acidité dans le sol, acidité appréciée des Liriope muscari.

Un peu d'histoire…

Liriope muscari est originaire de Chine de Corée, du Japon et du Vietnam.

En 1869, Joseph Decaisne décrit cette plante dans le genre Ophiopogon, qui fait à présent partie des Liriope, bien que dans certaines régions le nom d'Ophiopogon soit toujours utilisé pour désigner cette plante.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides