Chlidanthus

Chlidanthus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lis du Pérou, Chlidanthe, Lis odorant, Jonquille péruvienne

  • Nom(s) latin(s)

    Chlidanthus fragrans

  • Famille

    Amaryllidacées ou Liliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Limaces
  • Densité

    60 à 80 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Chlidanthus fait partie de la grande famille des Amaryllidacées (ou Liliacées) qui compte aussi les genres Amaryllis, Crinum, Nerine pour les plus connus. Ce genre comporte une dizaine d'espèces vivaces bulbeuses originaires d'Amérique du Sud. Mais seule l'espèce Chlidanthus fragrans ou lis du Pérou, provenant des Andes, semble avoir retenu l'attention des jardiniers.

Les feuilles du Chlidanthus fragrans sont linéaires, étroites et mesurent entre 20 et 40 cm de longueur. Elles rappellent le feuillage des narcisses, formant une rosette basale et offrant une teinte gris vert. Le feuillage caduc apparaît de mai à novembre. Le reste de l'année, le bulbe est en dormance.

À la fin du printemps de mai à juin selon le climat, la plante fleurit produisant des hampes florales de 25 à 30 cm de hauteur, non feuillées, terminées par des ombelles de deux à cinq fleurs jaune vif. Ces fleurs forment un entonnoir étroit et dressé terminé par un pavillon étoilé aux pétales récurvés comme ceux des hémérocalles. Elles sont délicieusement parfumées justifiant le nom spécifique « fragrans ». Leur senteur offre des notes d'agrumes. Les fleurs sont suivies de capsules déhiscentes contenant les graines.

Le bémol de cette belle bulbeuse est sa floraison parfois capricieuse, mais aussi son caractère gélif à faiblement rustique expliqué par son climat subtropical d'origine. Elle déteste également les hivers humides. Hormis les régions au climat très doux où les températures passent rarement sous les 5 °C, il est donc préférable de la cultiver en pot ou d'arracher les bulbes en fin d'été pour les remiser hors gel et au sec.

Réservez-lui un petit coin dans la rocaille baignée de soleil ou un jardin de gravier. Vous pouvez aussi la cultiver dans une grosse potée à hiverner dans la maison. La culture en pot permet de la placer à hauteur (sur une table ou un rebord de fenêtre) lors de la floraison pour profiter au mieux de son parfum intense.

Espèces et variétés de Chlidanthus

Lis du Pérou, lis odorant, jonquille péruvienne, chlidanthe (Chlidanthus fragrans)

Chlidanthus
  • Floraison : Fin de printemps (mai à juin). Hampes florales de 25 à 30 cm. Fleurs en trompette de 8 cm de longueur jaune vif. Puissant parfum.
  • Végétation : Hauteur : 30 cm. Étalement : 10 cm. Rosette de longues feuilles étroites linéaires, gris vert. Feuillage caduc.
  • Qualités : Origine : Andes (Pérou, Chili). Rusticité : autour de 0 °C (-1 à +4 °C). Floraison très parfumée. Rocaille, potée.

Plantation du Chlidanthus fragrans

Où le planter ?

Installez-le en plein soleil, en situation chaude et abritée (contre un mur exposé plein sud par exemple).

Offrez-lui un sol humifère, léger et surtout bien drainé en hiver.

Quand planter le Chlidanthus fragrans ?

Plantez-le au printemps, de mars à mai, quand le sol est bien réchauffé et que les gelées ne sont plus à craindre.

Comment le planter en pleine terre ?

Plantez-le en groupe d'au moins trois ou quatre bulbes.

Préparez soigneusement le sol par un désherbage minutieux puis amendez-le en sable grossier ou en graviers pour l'alléger et le drainer le plus possible : condition de sa survie hivernale si vous le laissez en terre en région douce.

Le sommet du bulbe doit affleurer la surface du sol.

Comment planter le Chlidanthus fragrans en pot ?

Utilisez un contenant en matériau drainant pour éviter les excès d'eau qui nuisent à la survie du bulbe surtout en hiver.

Drainez le fond du pot avec une couche de billes d'argile et comblez avec un terreau spécial bulbes ou un terreau pour géraniums allégé avec du sable grossier, de la perlite ou de la vermiculite.

Culture et entretien du Chlidanthus fragrans

En pleine terre

Arrosez régulièrement sans excès pour soutenir le développement de la végétation surtout si le printemps est sec ou que l'emplacement ne bénéficie pas de l'eau de pluie (rebord de toit, proximité de mur). Réduisez les arrosages après la floraison et stoppez-les complètement quand le feuillage disparaît au milieu de l'automne.

Hors climat doux et plutôt sec en hiver, arrachez les bulbes avant les premiers gels et conservez-les au sec (entre 10 et 15 °C) jusqu'au printemps. S'ils restent en terre, gagnez quelques degrés en couvrant l'emplacement avec un paillis de feuilles sèches ou de paillettes de lin.

Au printemps suivant, lors de la plantation, détachez les bulbilles et faites-les grossir dans un pot. Les bulbes dont le diamètre est inférieur à 10 cm fleurissent peu voire pas du tout.

En pot

Ne laissez pas le substrat se dessécher et arrosez régulièrement.

Apportez de l'engrais spécial bulbes tous les 15 jours de juin à fin août pour encourager la floraison.

Hors climat doux où les températures passent rarement sous 5 °C, rentrez la potée à l'abri du gel en automne.

Maladies, nuisibles et parasites

Cette amaryllidacée ne semble pas craindre les parasites et les maladies. Peut-être quelques escargots peuvent s'égarer sur son jeune feuillage printanier.

Ce qu'elle craint surtout c'est le froid, le manque de soleil et un sol mal drainé !

Multiplication du Chlidanthus fragrans

Profitez de l'arrachage automnal pour diviser les touffes en récupérant les bulbilles qui se sont formées autour du bulbe mère. Mettez-les à grossir dans un bac pendant au moins trois ans. Elles seront alors assez grosses pour fleurir.

Le semis de graines mûres est aussi possible, mais toutefois plus rarement pratiqué que la division des touffes. Semez au chaud (20 °C) au printemps dans une terrine remplie d'un terreau de semis léger et drainant.

Conseils écologiques

Ne jetez pas les bulbes s'ils ne fleurissent pas ou plus. Encouragez-les pendant toute la période végétative avec des apports de sulfate de potassium, un engrais minéral compatible avec la culture biologique.

Un peu d'histoire…

Le nom Chlidanthus vient de la fusion de deux mots grecs : « chlidê » qui signifie opulence et « anthos » qui veut dire fleur.

L'espèce Chlidanthus fragrans a été nommée et décrite pour la première fois en 1821 par le botaniste William Herbert qui a publié (parallèlement à ses activités de juriste !) de nombreux ouvrages de botanique notamment Amaryllidacae en 1837 et Crocuses en 1847.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides