Cerisier du Japon

Cerisier du Japon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cerisier du Japon

  • Nom(s) latin(s)

    Prunus serrulata

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Élancé ou colonnaire
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Appartenant au genre Prunus qui compte plusieurs centaines d'espèces comprenant tous les cerisiers, le cerisier du Japon qui fait partie des cerisiers à fleurs comprend plusieurs espèces toutes originaires d'Asie. Prunus serrulata (et ses nombreux cultivars récents) est la plus connue, mais Prunus sargentii a encore du succès dans les parcs et jardins.

Petits arbres dépassant rarement 3 à 4 m dans notre pays (au lieu de 8 à 10 m en climat tropical), ils ont pour la plupart un port érigé avec une cime aplatie pouvant s'étaler largement sur des pieds anciens. Mais il existe des cultivars colonnaires ou pleureurs.

Le tronc est droit et lisse, l'écorce fine est brune, mais peut prendre des tons rougeâtres.

Les feuilles simples et caduques, qui peuvent atteindre jusqu'à 12 cm, sont ovales, finement dentelées, avec un court pétiole et une extrémité longuement effilée, souvent de couleur vert tendre lorsqu'elles apparaissent, se teintent de jaune-orangé en automne. Certaines sont de couleurs rouge-bronze et ne verdissent que plus tard (Prunus sargentii). D'autres poussent pourpre foncé (Prunus serrulata 'Royal Burgundy').

Selon les variétés, leur floraison apparaît de février à mi-avril avec des fleurs, petites ou atteignant 4 cm, innombrables, doubles ou simples groupées en bouquets de 3 à 5, de couleur rose ou blanche. Souvent les boutons précèdent la floraison sont d'un beau rose foncé. Elles recouvrent complètement la ramure (branches et rameaux).

Les fleurs simples donnent de petits fruits noirs (drupes) ressemblant à des prunes. Les fleurs doubles des cultivars, par contre, sont le plus souvent stériles. Les fruits des cerisiers du Japon sont sans intérêt alimentaire.

Utilisés en France dans les parcs et jardins pour leur effet ornemental, les cerisiers à fleurs sont au Japon le symbole d'une beauté éphémère.

Note : les cerisiers du Japon grandissent rapidement et commencent à fleurir dès les premières années suivant leur plantation.

Variétés de cerisier du Japon

La plupart des cerisiers du Japon que vous trouverez dans le commerce sont des cultivars de Prunus serrulata ainsi que des hybrides. Mais il existe de très nombreuses autres variétés de cerisiers à fleurs que l'on classe plus largement sous l’appellation générique de Prunus.

Ils diffèrent par la couleur et la forme des fleurs (doubles pour la plupart) ainsi que par leur taille ou leur silhouette. Vous les trouverez le plus souvent à la vente en conteneur et quelques fois à racines nues pour les formes en tige.

Cerisier du Japon de petite taille

'Kojo No Mai'

Cerisier du Japon de petite taille 'Kojo No Mai'
  • Floraison et feuillage : Boutons rouges, fleurs blanches au printemps. Feuilles vert tendre devenant rouges en automne.
  • Port et taille : Variété de petite taille, environ 2 m × 2 m à croissance lente.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -15 °C environ. En isolé ou en massif, mais aussi en bac sur terrasse. Bonsaïfiable.

'Royal Burgundy'

Cerisier du Japon 'Royal Burgundy'
  • Floraison et feuillage : Floraison double parfumée couleur rose profond. Grandes feuilles pourpre foncé de 6 à 12 cm de longueur.
  • Port et taille : Variété d'environ 1 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -20 °C. Pour culture en bac ou pot, en isolé, en haies, en rocailles.

Cerisier du Japon de grande taille

'Kanzan'

Cerisier du Japon de grande taille 'Kanzan'
  • Floraison et feuillage : Boutons rouge-carmin. Puis bouquets de grandes fleurs doubles rose foncé. Feuillage rouge cuivré devenant rougeâtre.
  • Port et taille : Port qui évasé qui s'étale avec l'âge. Variété à croissance rapide jusqu'à 6 m de hauteur.
  • Qualités et usages : En isolé, en massif en alignement ou en potée. Rustique jusqu'à -20 °C environ.

Cerisier de Yoshino (Prunus × yedoensis)

Cerisier du Japon de grande taille Cerisier de Yoshino (Prunus × yedoensis)
  • Floraison et feuillage : Abondante floraison en avril. Boutons rose clair puis fleurs blanches odorantes. Grandes feuilles vert très clair jeunes, de 6 à 12 cm devenant jaunes à l'automne.
  • Port et taille : Hybride à port étalé, avec cime en couronne étalée. De 4 à 8 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -20 °C. À planter en isolé, en haie ou en bouquet.

Cerisier du Japon de taille moyenne

'Amanogawa'

Cerisier du Japon de taille moyenne 'Amanogawa'
  • Floraison et feuillage : Fleurs rose pâle simples ou légèrement doubles, parfumées, de fin mars à mi-avril. Feuilles bronze-jaunâtre devenant vertes, rouges ou jaunes en automne.
  • Port et taille : Cultivar à port colonnaire. Jusqu'à 3,50 m de haut.
  • Qualités et usages : Convient aux petits espaces. En plein soleil pour jardinières, isolé, rocaille, massifs. Rustique jusqu'à -20 °C environ.

'Acolade'

Cerisier du Japon de taille moyenne 'Acolade'
  • Floraison et feuillage : Arbre recouvert de boutons rose carmin dès avril donnant des bouquets de grosses fleurs semi-doubles rose pâle. Avant apparition des feuilles.
  • Port et taille : Variété hybride. Environ 3 m de haut.
  • Qualités et usages : En plein soleil pour isolé, massif, haies, rocailles. Rustique jusqu'à -20 °C environ.

'Kiku Shidare Sakura'

Cerisier du Japon de taille moyenne 'Kiku Shidare Sakura'
  • Floraison et feuillage : Abondante floraison double rose profond de fin mars à mi-mai. Feuillage vert bronze devenant vert intense puis jaune-orangé.
  • Port et taille : Port étalé et pleureur. Jusqu'à 3 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -20 °C environ. Pour isolé, massif, rocaille, jardinière.

Cerisier de Sargent (Prunus sargentii)

Cerisier du Japon de taille moyenne Cerisier de Sargent (Prunus sargentii)
  • Floraison et feuillage : Abondante floraison rose clair durant 3 semaines. Puis petites drupes (fruits) noires. Feuilles rouge bronze devenant vert foncé.
  • Port et taille : Port érigé étalé. Environ 4 m de haut.
  • Qualités et usages : Très rustique, jusqu'à -30 °C.

Plantation d'un cerisier du Japon

Plantation d'un cerisier du Japon

Jungle Rebel/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

En pleine terre, plantez votre cerisier du Japon à un emplacement dégagé ensoleillé et abrité des vents forts pour protéger la floraison. Cet arbuste s'adapte à tout type de sol pourvu qu'il soit bien drainé.

Pour une culture en bac, utilisez un substrat composé d'un mélange à parts égales de terreau et de sable.

Quand planter un cerisier du Japon ?

Pour un plant en conteneur, privilégiez l'automne ou à défaut le printemps.

Comment le planter ?

Prévoyez une bonne couche de graviers grossiers au fond du trou de plantation pour qu'il soit bien drainé. Vous pouvez également y adjoindre une à deux pelletées de compost ou de fumier bien décomposé (ou à défaut un engrais de fond à libération lente).

Rebouchez votre trou avec un mélange 50/50 de terreau de plantation et de terre. Dans un terrain argileux, utilisez un mélange à tiers égaux de sable, terre et terreau.

N'oubliez pas d'installer un tuteur sans blesser les racines.

Puis, faites une cuvette de terre pour l'arrosage autour du pied, à entretenir les deux premières années suivant la plantation.

Comment planter le cerisier du Japon en pot ?

Choisissez un bac ou un pot assez grand (environ 40 à 50 cm de largeur et de hauteur) et percé au fond.

Utilisez un substrat composé de sable, terre du jardin, terreau ou compost à parts égales. N'oubliez pas de placer une bonne couche de graviers ou de billes d'argile au fond.

Culture et entretien d'un cerisier du Japon

Culture et entretien d'un cerisier du Japon

Drew Avery/CC BY 2.0/Flickr

Selon les variétés un cerisier du Japon peut vivre de 40 ans à plus de 100 ans. Sa culture n'est pas exigeante.

En pleine terre

Pour un arbuste en pleine terre, pendant les 2 premières années, arrosez régulièrement au printemps et en été pour favoriser la reprise et la croissance.

Si votre sol est trop ingrat, faites des apports de compost à l'automne pour l'enrichir et d'engrais potassique en fin d'hiver pour favoriser la floraison.

Si votre arbuste a déjà un port, il n'est pas nécessaire de le tailler régulièrement.

En pot

Installez-le à un emplacement abrité des vents.

Un arrosage régulier, mais sans excès sera indispensable pendant les périodes de chaleur.

Faites un apport mensuel d'engrais liquide pour arbustes pendant la période de végétation active.

Taille d'un cerisier du Japon

Il est préférable de tailler le moins possible un cerisier du Japon, car toute blessure lui fait secréter de la gomme et constitue une porte d'entrée possible pour des maladies comme pour des insectes auxquels il est sensible.

Quand tailler ?

Si vous souhaitez tailler votre cerisier du Japon pour réduire ou équilibrer sa ramure, ne le faites pas avant la floraison, car sa sève a déjà commencé à monter dès l'hiver et il risquerait de s'affaiblir en en perdant beaucoup (on parle de coulure importante). Ne le taillez pas avant juin ou juillet, selon les variétés, tant que la floraison n'est pas finie.

Pour une taille vigoureuse sur des branches de diamètre supérieur à 2 ou 3 cm, attendez l'automne (octobre ou novembre).

Pour les gourmands (rejets vigoureux partant du pied de l'arbre) par contre, supprimez-les dès le début de leur croissance de mars à septembre.

Comment tailler ?

Pour la taille post-floraison, contentez-vous de ne supprimer que de petits rameaux, pour éclaircir le centre de votre arbre ou pour ralentir un peu sa croissance en supprimant le nouveau bois. C'est le cas pour certaines variétés compactes et ramifiées qui fleurissent de haut en bas.

Si vous souhaitez raccourcir une branche trop longue, supprimer une branche cassée ou trop basse ou malade, pensez à mastiquer la plaie de coupe.

Vous pouvez supprimer le bois mort, s'il y en a, durant l'hiver.

Conseil : utilisez toujours des outils de coupe (sécateur, coupe-branches, scie) bien aiguisés et bien désinfectés.

Maladies, nuisibles et parasites du cerisier du Japon

Le cerisier du Japon comme d'autres Prunus peut être atteint par diverses maladies. Parmi les plus fréquentes, on peut citer deux maladies cryptogamiques la moniliose uniquement pour les variétés donnant des fruits et le coryneum (ou criblure).

Maladies

La moniliose des Prunus est provoquée par un champignon microscopique Monilia laxa. Elle peut apparaître à la suite d'un printemps froid et pluvieux. S'il y a des fruits, ils pourrissent puis se momifient. L'extrémité des jeunes pousses brunit puis sèche en se recroquevillant. Sans traitement la maladie s'étend par dissémination de spores qui résistent aux températures hivernales pour redémarrer au printemps suivant.

Le coryeum provoqué par un autre champignon microscopique, Coryneum beyerinckii, se traduit par l'apparition de petites taches brun-rouge puis noires évoluant en trous criblant littéralement les feuilles. Le feuillage atteint jaunit puis tombe. Observé au printemps et/ou en automne. Son extension se fait par dispersions de spores microscopiques par la pluie et le vent. Ces spores peuvent hiverner jusqu'au printemps suivant dans des chancres, exsudats gommeux et fruits (s'il yen a) momifiés. Sans traitement, les jeunes rameaux sont également envahis présentant des taches brun-rouge qui évoluent en chancres provoquant des écoulements gommeux.

Contre ces deux maladies, des mesures préventives éviteront la propagation des champignons :

  • En automne, enlevez le bois mort ainsi que celles atteintes de chancres et les fruits momifiez s'il y en a. Nettoyez le sol sous votre arbre en enlevant également toutes les feuilles. Lorsque vous taillez, nettoyez soigneusement vos outils avec une eau javellisée par exemple et appliquez soigneusement un baume cicatrisant désinfectant sur les plaies de taille.
  • Au printemps, des traitements préventifs à la bouillie bordelaise limiteront les risques d'attaque. Faites 2 ou 3 pulvérisations entre début mars et le tout début de la floraison. Retraitez après la chute des fleurs si vous doutez du résultat des premiers traitements.
  • À l'automne suivant, vous renouvellerez deux pulvérisations à un mois d'intervalle après la chute complète des feuilles.

Insectes ravageurs

Des insectes ravageurs fréquents tels que des petits pucerons noirs peuvent envahir au printemps progressivement les rameaux en commençant par les jeunes extrémités. L'arbuste attaqué sécrète en réaction du miellat et sur celui-ci peut se développer de la fumagine, très inesthétique qui noircit les feuilles, les branches puis les troncs.

En cas d'attaque débutante de pucerons noirs, pulvérisez plusieurs jours de suite une solution d'eau savonneuse jusqu'à leur disparition.

Carences nutritives

Il n'y a pas que les maladies et ravageurs qui peuvent provoquer des dégâts sur votre cerisier du Japon. Certaines carences nutritives leur sont également néfastes. Vous ne devez pas les confondre.

Par exemple une carence en magnésium provoque l'apparition de taches brunes entre les nervures et en bordure des feuilles. Alors qu'un manque de fer entraînera un jaunissement du limbe tandis que les nervures demeurent vertes.

Un manque de potassium provoquera, lui, le jaunissement progressif des feuilles de l'extérieur vers l'intérieur. Alors qu'un manque de calcium se traduira par des déformations des feuilles et des jeunes rameaux.

Enfin, si votre sol est trop pauvre ou si vous ne faites pas régulièrement des apports d'engrais azoté dans vos bacs, les feuilles vont jaunir et tomber et votre plant se développera mal.

Multiplication d'un cerisier du Japon

Multiplication d'un cerisier du Japon

Drew Avery/CC BY 2.0/Flickr

Conseils écologiques

Le cerisier du Japon est assez résistant aux diverses maladies et ravageurs. Toutefois en cas d'atteintes, intervenez le plus tôt possible en mettant d'abord en train des traitements respectueux de l'environnement. Et n'oubliez pas que de simples mesures préventives peuvent suffire à régler les problèmes.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides