Rosier liane

Rosier liane en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Rosier liane

  • Nom(s) latin(s)

    Rosa x liane

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Parmi la très grande variété de rosiers appartenant à la vaste famille des Rosacées, les rosiers lianes forment un sous-groupe distinct de rosiers grimpants particulièrement vigoureux. Leurs sarments étant ainsi particulièrement longs, les plus grandes variétés peuvent atteindre 10 m de haut et plus selon leur support et la richesse du sol.

Les sarments de ces arbustes se développent bien, lorsqu'ils sont accrochés sur divers supports naturels ou installés exprès. Malgré les nombreuses épines de certains, leur développement palissé ne pourra se faire que grâce à la mise en place d'attaches. Sur les arbres verts, ils peuvent s'élever seuls. Sur des troncs d'arbres morts, quelques points d'attache peuvent également être nécessaires surtout vers le pied.

La majorité des rosiers lianes sont des hybrides à floraison printanière et estivale durant 2 à 6 semaines. Certains cependant sont remontants et refleurissent en automne.

Selon les variétés, les fleurs sont simples, doubles, petites ou grandes, solitaires, en grappe… et présentent une grande palette de couleurs. Beaucoup ont des floraisons odorantes.

Elles donnent des petits fruits rouges qui peuvent être décoratifs en hiver.

Leur feuillage est, selon le climat, soit caduc en hiver soit semi-persistant. Comme tous les rosiers, les rosiers lianes sont rustiques et peuvent être plantés dans toutes nos régions. Une fois installés, ils ne demandent que très peu d'entretien.

Ils sont parfaits pour habiller un vieil arbre mort ou une façade trop minérale ou inesthétique. Certains au feuillage dense couvriront également de façon agréable le sol d'un talus.

Espèces et variétés de rosier liane

Comme pour tous les rosiers, le choix de variétés de rosiers lianes est immense. Certains sont remontants, c’est-à-dire qu’ils fleurissent de l’été à l’automne. La floraison des autres est soit printanière et précoce, soit dure environ 2 mois. Enfin, quelques-uns ont en hiver une fructification particulièrement décorative.

Bon à savoir : vous les trouverez dans le commerce en motte, en conteneur et également à racines nues.

Rosiers lianes remontants

'Mermaid'

Rosiers lianes remontants 'Mermaid'
  • Caractères de la floraison : Belles fleurs blanc et jaune odorantes précoces. Floraison de mai à juin, voire septembre.
  • Caractères de la plante : Environ 5 m de hauteur sur 3 m de largeur.
  • Qualités et usages : Pour climat doux ou microclimat. Presque sans épines. En palissage sur divers supports et pour fleurs à couper.

'Mme Solvay'

Rosiers lianes remontants 'Mme Solvay'
  • Caractères de la floraison : Longues grappes de fleurs doubles rose vif devenant vieux rose. Floraison de mi-mai jusqu’à l’hiver.
  • Caractères de la plante : Vigoureux, jusqu’à 6 m de haut.
  • Qualités et usages : Belle rose ancienne au parfum léger ou parfois sans parfum ! En palissage sur divers supports et pour fleurs à couper. Rustique jusqu’à -15 °C environ.

'Guirlande fleurie'

Rosier liane 'Guirlande fleurie'
  • Caractères de la floraison : Bouquets de fleurs rouge lumineux, semi-doubles, de taille moyenne. De juin à septembre.
  • Caractères de la plante : Vigoureux jusqu’à 6 à 7 m de haut. Feuillage brillant résistant.
  • Qualités et usages : Éviter les sols trop calcaires. En palissage sur divers supports et pour fleurs à couper. Rustique jusqu’à -15 °C environ.

'Phyllis Bide'

Rosiers lianes remontants 'Phyllis Bide'
  • Caractères de la floraison : Grappes de petites fleurs ébouriffées dont la couleur évolue avec le temps du jaune abricot au rose puis blanc ou crème, fortement odorantes. De juin à octobre.
  • Caractères de la plante : Taille moyenne de 6 à 10 m à végétation abondante.
  • Qualités et usages : En palissage sur divers supports et pour fleurs à couper. Rustique jusqu’à -15 °C environ.

Rosiers lianes de printemps-été

'Wedding Day'

Rosiers lianes de printemps-été 'Wedding Day'
  • Caractères de la floraison : Grosses grappes de fleurs simples (2,5 cm) couleur crème puis blanches. Parfum fruité. Floraison en juin-juillet.
  • Caractères de la plante : Végétation abondante jusqu’à environ 9 m sur 4 m. Petites feuilles avec folioles lancéolées, couleur vert moyen.
  • Qualités et usages : En palissage sur divers supports et pour fleurs à couper. Rustique jusqu’à -15 °C environ.

Rosier de Banks 'Lutea' (Rosa banksiae 'Lutea')

Rosiers lianes de printemps-été Rosier de Banks 'Lutea' (Rosa banksiae 'Lutea')
  • Caractères de la floraison : Profusion de petites roses pompons jaunes doubles au printemps. Parmi les plus précoces.
  • Caractères de la plante : Feuillage persistant et végétation importante jusqu’à 10 m de haut. Tiges presque sans épines.
  • Qualités et usages : Pour tous types de sol et climat doux (ou emplacement abrité exposé au sud). En palissage sur divers supports et pour fleurs à couper. Idéal pour cacher une surface.

'Dentelle de Malines'

Rosiers lianes de printemps-été 'Dentelle de Malines'
  • Caractères de la floraison : Nombreux bouquets de petites fleurs rose lumineux en forme de coupe. Floraison de juin à juillet. Parfumées.
  • Caractères de la plante : Variété de taille plus modeste, environ 4 m sur 4 m.
  • Qualités et usages : En palissage sur divers supports et pour fleurs à couper. Également bon couvre-sol. Rustique jusqu’à -15 °C environ.

'Paul's Himalayan Musk'

Rosiers lianes de printemps-été 'Paul's Himalayan Musk'
  • Caractères de la floraison : Bouquets retombants et peu serrés de petites fleurs rose clair, en forme de rosette, en juin. Parfum puissant.
  • Caractères de la plante : Très vigoureux jusqu’à 10 m sur 10 m.
  • Qualités et usages : Pour habillage, pergolas, arbres… Rustique jusqu’à -15 °C environ.

'Veilchenblau'

Rosiers lianes de printemps-été 'Veilchenblau'
  • Caractères de la floraison : Bouquets de fleurs simples et petites, de couleur magenta foncé et au fort parfum. Floraison en juin-juillet.
  • Caractères de la plante : Variété moins vigoureuse d’environ 4 m sur 4 m, avec très peu d’épines.
  • Qualités et usages : À installer plutôt en mi-ombre en palissage ou pour couvrir le sol d’un talus. Rustique jusqu’à -15 °C environ.

Rosiers lianes à fruits décoratifs

'Bobby James'

Rosiers lianes à fruits décoratifs 'Bobby James'
  • Caractères de la floraison : Grandes fleurs blanc crème semi-doubles très odorantes et groupées en bouquets donnant de nombreux petits fruits rouge orangé.
  • Caractères de la plante : Variété géante d’environ 9 m sur 6 m. Feuillage vert semi-persistant.
  • Qualités et usages : Pour recouvrir de grandes surfaces ou habiller de grands arbres. Rustique jusqu’à -15 °C environ.

'American Pillar'

Rosiers lianes à fruits décoratifs 'American Pillar'
  • Caractères de la floraison : Belles roses couleur carmin intense. Floraison en juillet. Gros fruits rouges comme ceux des églantiers.
  • Caractères de la plante : Hybride de Wichuraiana de taille moyenne : 5 m sur 4 m environ.
  • Qualités et usages : Assez étalé, pour habillage, pergolas, arbres… Rustique jusqu’à -15 °C environ.

Plantation du rosier liane

Plantation du rosier liane

Nockel12/CC0/Wikimedia

Où le planter ?

La plupart des rosiers lianes sont rustiques et acceptent presque tous les sols frais cependant sans excès de calcaire ni d'humidité. Exposés au soleil (mi-ombre pour quelques exceptions) dans un sol humifère, leur croissance sera rapide. Évitez les emplacements au nord.

Certains, moins rustiques, demandent un emplacement abrité, à vérifier lors de votre achat.

Conseil : tenez compte lors du choix de son emplacement du développement futur de la variété qui peut être d'une très grande ampleur.

Quand planter un rosier liane ?

Vous les planterez de préférence en automne, dès octobre sauf dans un sol trop humide à cette saison (surtout pour un plant à racines nues) ou, à défaut au printemps jusqu'en avril, en dehors des gelées.

En place dès l'automne, ils s'adapteront plus tôt et plus progressivement à votre climat et fleuriront dès le printemps suivant.

Comment le planter ?

Pour un plant en motte ou en conteneur, n'oubliez pas de bien humidifier la motte en la trempant quelques minutes dans un récipient rempli d'eau. Rafraîchissez au sécateur les racines cassées ou qui dépassent avant de l'installer en terre.

Pour un plant à racines nues , rafraîchissez les racines en les coupant un peu aux extrémités, puis trempez-les dans un seau rempli d'un mélange assez épais d'eau, de terre du jardin et d'un peu de compost ou terreau. Ce pralinage des racines les entourera d'une couche protectrice qui favorisera leur reprise une fois dans le sol.

S'il s'agit d'un plant greffé, installez-le de façon que le point de greffe soit situé au ras du sol ou juste un peu enterré.

Pour la plantation du rosier liane, procédez comme suit :

  • Creusez un trou de plantation assez grand d'environ 0,50 m en tous sens. Si votre terre est trop lourde, allégez-la en lui mélangeant du compost bien décomposé ou du terreau de plantation et aussi un peu de sable grossier. Si elle est trop calcaire, ajoutez-y de la tourbe brune ou de la terre de bruyère acide. Si votre terrain est sablonneux, enrichissez-le avec du compost ou encore mieux du fumier bien décomposé.
  • Ta ssez ensuite la terre de plantation autour de la motte et formez autour du plant une cuvette de terre pour l'arrosage.
  • Terminez par un arrosage copieux.
  • Sélectionnez les 3 ou 4 plus beaux départs de branche et écartez-les pour les palisser.
  • Puis, si les tiges aériennes sont trop longues (plus de 15 à 20 cm), rabattez-les à cette taille pour que la reprise de végétation soit plus facile.

Culture et entretien du rosier liane

Culture et entretien du rosier liane

rosier/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La culture du rosier liane se fait sur les mêmes bases que les autres rosiers avec en plus la mise à disposition d'un support pour leur croissance. D'autre part, à partir d'un certain développement (en hauteur et volume) de nombreux soins deviennent impossibles.

Le long d'une façade ou d'une autre surface plane, leur attache sur un palissage ou un grillage doit se faire systématiquement au fur et à mesure de leur croissance.

Dirigez le développement des différents sarments, lorsque c'est possible, de façon horizontale ou légèrement descendante, car cela favorisa la floraison et laissez pendre les rameaux plus courts, ce qui les incitera à se ramifier.

Coupez régulièrement les fleurs fanées pour soulager votre rosier et prolonger l'apparition de nouvelles fleurs (sauf pour les variétés à fruits décoratifs).

Lors de sa croissance, principalement pendant le printemps et l'été qui suivent la plantation, arrosez régulièrement et copieusement le nouveau plant. Une fois adulte, sauf sécheresse exceptionnelle, les apports d'eau de pluie suffiront.

De même, les 2 à 3 années suivantes faites des apports d'engrais complet en fin d'hiver. Si votre sol est particulièrement pauvre, ajoutez toutes les 3 semaines environ du printemps à l'automne des apports d'engrais liquide équilibré.

S'il s'agit de rosier greffé, supprimez dès leur apparition les gourmands qui pousseraient à partir du porte-greffe.

En cas d'hiver rigoureux, protégez avec un paillage au pied et un voile d'hivernage le jeune plant durant les premières années.

Taille du rosier liane

Vous pouvez tailler votre rosier liane les premières années seulement, en sélectionnant les jeunes rameaux les plus vigoureux provenant du pied.

Pour les variétés remontantes, vous pouvez ensuite tailler les rameaux secondaires à 2 à 6 yeux à la sortie de l'hiver, selon la vigueur de la variété, pour étoffer la végétation et favoriser la floraison.

Pour les variétés non remontantes, attendez la fin de la floraison.

Durant l'hiver, supprimez le bois mort et le bois malade s'il y en a.

Note : vous ne taillerez plus un rosier liane une fois adulte, car d'une part son amplitude rendrait l'opération quasiment impossible à réaliser et d'autre part sa floraison et sa croissance se passent très bien de toute taille.

Maladies, nuisibles et parasites

Les rosiers lianes, même s'ils sont vigoureux et robustes, sont sujets à de nombreuses maladies et attaques de parasites. Ils résisteront d'autant mieux qu'ils seront plantés dans des conditions se rapprochant le plus de leurs conditions idéales de culture : type de sol, exposition… (pouvant différer selon les variétés). Par ailleurs, les variétés récentes sont aussi sélectionnées pour résister mieux que les variétés anciennes aux diverses maladies.

Rouille

On s'aperçoit d'une attaque de rouille par la chute prématurée des feuilles qui portent de nombreuses petites pustules orangées sur leur face inférieure.

En prévention, supprimez préventivement les mauvaises herbes au sol autour du pied ainsi que d'autres plantes sujettes à cette maladie telles que les roses trémières.

Pour l'éradiquer, supprimez et brûlez les feuilles ou rameaux atteints. Pulvérisez régulièrement un purin de prêle. En dernier recours, une ou deux pulvérisations de bouillie bordelaise devraient en venir à bout.

Pucerons

Les pucerons, eux, sont bien visibles agglutinés aux extrémités des jeunes pousses et sur les bourgeons surtout au printemps. Suceurs de sève, ils ralentissent ou stoppent la croissance et font avorter les fleurs.

Dès l'apparition des premiers pucerons qui risquent de se multiplier très rapidement, faites des pulvérisations d'une solution d'eau savonneuse quelques soirs de suite. Luttez contre la présence de fourmis qui assurent leur dissémination.

Supprimez également autour de votre rosier les mauvaises herbes qui pourraient en être envahies.

Tache noire

La maladie de la tache noire est spectaculaire et rend le feuillage inesthétique. Lors de fortes chaleurs, les feuilles jaunissent et se couvrent de taches foncées plus ou moins circulaires. Le rosier s'affaiblit, car la synthèse de la chlorophylle est empêchée.

Oïdium

Lorsque l'oïdium s'installe, que ce soit au printemps ou à l'automne, les feuilles et boutons du rosier atteint se couvrent d'un feutrage blanc principalement aux extrémités des tiges. Puis, elles se sèchent et chutent.

Pour traiter cette maladie, si vous avez un climat propice à son apparition, c'est-à-dire de fortes variations de température entre de chaudes journées et des nuits fraîches, vous pouvez pulvériser préventivement du soufre en poudre ou micronisé en solution mouillable.

Chlorose

L'apparition de la chlorose qui se manifeste par une décoloration jaune clair des feuilles traduit la difficulté du rosier de puiser le fer dont il a besoin dans son sol qui est soit trop calcaire, soit trop lourd.

Si vous n'avez pas pris la précaution de planter votre rosier liane greffé sur un porte-greffe adapté à votre sol, ni creusé un trou de plantation assez grand rempli ensuite d'un substrat enrichi de compost, vous pouvez traiter cette maladie en ajoutant à vos apports d'eau réguliers des solutions « anti-chlorose » contenant des sels de fer.

Multiplication du rosier liane

Multiplication du rosier liane

Un rosier liane peut se multiplier, comme tous rosiers, de différentes façons. Toutefois, la méthode la plus simple à mettre en œuvre et qui vous assure de reproduire exactement votre plant de départ est le bouturage. De plus, vous êtes quasiment assuré de sa réussite.

Le greffage, qui est plus délicat à pratiquer si l'on manque d'expérience, peut toutefois présenter un intérêt si votre type de sol, trop calcaire par exemple, ne convient pas à la variété que vous voulez reproduire. Un greffage sur un porte-greffe adapté sera alors la solution.

Bouturage

Vous pourrez bouturer votre rosier dès le mois d'août et jusqu'en octobre. Pour bouturer, procédez comme suit :

  • Choisissez un rameau de l'année sur une tige de rosier qui a déjà fleuri. Sélectionnez une partie sans signes de maladies.
  • Prélevez au sécateur 2 ou 3 portions de tige d'environ 15 à 20 cm. Sectionnez en biais, au-dessus d'une feuille pour l'extrémité haute.
  • Sur chaque portion à bouturer, supprimez toutes les feuilles basses en n'en conservant que 2 ou 3 à l'extrémité haute.
  • Refendez en 2 ou 3 fois le pied de la bouture déjà taillé en biais sur 0,5 à 1 cm avec un canif. Vous pouvez ensuite enduire l'extrémité à planter d'un peu d'hormone de bouturage, mais ce n'est pas indispensable.
  • Plantez-les ensuite aux 2/3 dans un pot rempli d'un substrat mélange de terre et de compost décomposé ou de terreau pour boutures. À défaut, une installation dans un peu de bonne terre ameublie de votre potager fera l'affaire.
  • Abritez-les du plein soleil et maintenez le sol humide (mais sens excès d'eau) en permanence. Les racines apparaîtront au bout de 2 à 4 semaines et la reprise de végétation se traduira par l'apparition de nouvelles feuilles à l'extrémité des boutures qui auront pris.
  • Sélectionnez la reprise la plus vigoureuse et éliminez ou repiquez les autres dans des pots individuels.
  • Installerez votre bouture en place à l'automne.

Greffage

Pour le greffage, mai et juin conviennent parfaitement. Préférez la méthode de la greffe en écusson avec œil poussant.

Comme porte-greffe, Rosa canina 'Pfanders' par exemple est un choix intéressant, car il est très vigoureux avec un bon enracinement et il résiste bien au froid. De plus, il s'adapte très bien aux sols calcaires.

Conseils écologiques

Plantez un rosier liane pour cacher une façade, un cabanon ou un arbre mort disgracieux. Cette solution naturelle économique et non agressive pour l'environnement vous offrira en plus beaucoup de plaisir pour votre vue et par son parfum.

Vous pouvez cueillir des roses pendant toute la période de floraison. Cueillez-les avec un sécateur propre lorsque les boutons commencent juste à éclore. Les fleurs ainsi coupées s'épanouiront dans leur vase.

Bon à savoir : diverses astuces permettent de prolonger la conservation en vase des fleurs coupées.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides