Rosa rugosa

Rosa rugosa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Rosier rugueux

  • Nom(s) latin(s)

    Rosa rugosa

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs | Arbuste fruitier

    Plante ornementale ▶ Plante à fruits décoratifs

    Plante comestible ▶ Arbuste fruitier | Aromatiques et condiments

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,90 à 1,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec Sol frais

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'espèce Rosa rugosa est originaire des côtes d'Extrême-Orient englobant une zone partant du sud-est de la Sibérie au nord, jusqu'en Corée au sud, et le Japon à l'est. Elle forme des fourrés denses en particulier sur les dunes sablonneuses.

Cette espèce ainsi que ses hybrides sont classés dans la catégorie des rosiers arbustifs. Il s'agit d'un arbuste drageonnant aux tiges dressées rigides allant jusqu'à 2,40 m de haut, fortement hérissées d'épines. Les hybrides forment des fourrés ne dépassant guère 1,50 à 1,80 m de haut. Les feuilles composées vert vif se distinguent des autres rosiers par leur style luxuriant et par un limbe plissé du fait d'une nervation abondante. Elles prennent de très belles couleurs jaune orangé à l'automne.

Les fleurs simples à 5 pétales étalés et 5 sépales verts effilés sont typiques de la famille des Rosacées. La corolle varie du blanc, chez Rosa rugosa var. 'Alba', au rose pourpre en passant par le carmin violacé. Certains hybrides ont des fleurs semi-doubles issues de la transformation d'étamines en pétales. Le pollen attire beaucoup les abeilles depuis le printemps jusqu'aux gelées.

Note : en Chine et au Japon, les pétales de roses sont utilisés pour constituer des pots-pourris, certains les transforment en gelée ou confiture.

Le fruit comestible est en réalité un faux fruit résultant du développement du réceptacle floral englobant les vrais fruits qui sont des akènes, entourés de poils à gratter. La présence des sépales, pistils et étamines desséchées au sommet du fruit atteste de cette transformation. Chez le rosier rugueux cette fausse baie mesurant 2 à 3 cm, présente un bel attrait ornemental par sa taille et son coloris vert vif tournant peu à peu au rouge tomate à l'automne alors que la floraison se poursuit de manière sporadique.

Seule la paroi charnue du fruit se consomme, la peau se pèle dans certains cas. Les oiseaux et petits mammifères s'en délectent aussi. Une cuillère à café de cette pulpe contient l'équivalent de 5 oranges en vitamine C.

Espèces et variétés de Rosa rugosa

Rosier rugueux, à feuilles rugueuses (Rosa rugosa)

Espèce type

Rosier rugueux, à feuilles rugueuses (Rosa rugosa) Espèce type
  • Végétation : Rosier caduc drageonnant et buissonnant. Feuilles composées de 5-9 folioles de 3-4 cm de long à bords dentés. Jeunes feuilles vert vif s’assombrissant avec l’âge.
  • Fleurs et fruits : Floraison de juin à septembre. Fleurs isolées ou par 3, à corolle simple, parfumée, de 6-9 cm de large. 5 pétales légèrement froissés blancs à rose pourpre ou carmin violacé. Gros fruits un peu aplatis au sommet, de 2-3 cm.
  • Qualités : Rare rosier sauvage. Très résistant aux maladies, au froid, à la pauvreté du sol, à la pollution, aux embruns et au salage.

'Alba'

Rosier rugueux, à feuilles rugueuses (Rosa rugosa) 'Alba'
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanches, présentes tout au long de l’été, légèrement teintées de rose à l’éclosion. Grosses baies d’un rouge brillant.
  • Qualités : Moins drageonnant que l’espèce type.

Cultivars à fleurs blanches de Rosa rugosa

'Fimbriata'

Rosa rugosa 'Fimbriata'
  • Végétation : 1,40-1,80 m de haut sur 1,20 -1,50 m de large.
  • Fleurs et fruits : Légers bouquets de fleurs blanches semi-doubles tournant au rose pâle, de 5 cm de large, à 6-19 pétales, légèrement parfumés. Longue floraison unique non remontante.
  • Qualités : À tailler à la fin de la floraison. S’associe aux autres Rosa rugosa.

'Blanc double de Coubert'

Rosa rugosa 'Blanc double de Coubert'
  • Végétation : Buisson de 1,80 m en tous sens.
  • Fleurs et fruits : Fleurs semi-doubles à doubles, d’un blanc pur à cœur jaune doré, très odorantes. Fleuri du printemps à l’automne. Rares fruits.
  • Qualités : Très résistante aux maladies, au vent, au sel et au froid.

Rosier blanc à fleurs d’œillet

'White Grootendorst'

Rosier blanc à fleurs d’œillet 'White Grootendorst'
  • Végétation : Buisson peu épineux très vigoureux de 1,50 -1,80 m de haut sur 1 -1,20 m de large.
  • Fleurs et fruits : Fleurs semi-doubles blanches de 6-19 pétales ciselés.
  • Qualités : Massif haut ou plantation en bac.

Cultivars à fleurs roses de Rosa rugosa

'Frau Dagmar Hastrup'

Cultivars à fleurs roses de Rosa rugosa 'Frau Dagmar Hastrup'
  • Végétation : Ramification assez dense qui le force à s’étaler. 1 à 2 m de haut sur 1,50 m de large. Feuillage très foncé.
  • Fleurs et fruits : Fleurs simples assez odorantes, rose pâle, de 9 cm, en bouquet ou solitaires. Floraison durant l’été et l’automne. Baies en forme d’urne rouge vif.
  • Qualités : Arbuste caduc ou semi-persistant compact et épineux. Résiste à -25 °C. Idéal en haie de 1 m.

Rosier rose à fleurs d’œillet

'Pink Grootendorst'

Rosier rose à fleurs d’œillet 'Pink Grootendorst'
  • Végétation : Buisson bien touffu de 1,50 -1,80 m de haut sur 1,10 -1,40 m de large. En isolé peut atteindre 2,50 m de haut.
  • Fleurs et fruits : Fleurs très doubles rose clair de 3 cm de diamètre. 20 à 39 pétales ciselés.
  • Qualités : Mêmes caractéristiques que son parent.

'Delicata'

Rosier rose à fleurs d’œillet 'Delicata'
  • Végétation : Buisson de 1,20 -1,50 m de haut sur 0,90-1,20 m de large.
  • Fleurs et fruits : Fleurs chiffonnées semi-doubles rose vif, à 9-16 pétales, très parfumées.
  • Qualités : Peu parfumée.

'Thérèse Bugnet'

Rosier rose à fleurs d’œillet 'Thérèse Bugnet'
  • Végétation : Arbuste à bois pourpre peu épineux, de 1,80 -2,20 m de haut sur 1,50 -1,80 m de large. Feuillage vert tendre.
  • Fleurs et fruits : Fleurs doubles de 20-39 pétales rose clair chiffonnés, de 8 cm de large, au parfum de citronnelle.
  • Qualités : Très résistant aux maladies. Pour haies, massifs hauts.

Fleurs rouges

'Madame Anthony Waterer'

Rosa rugosa 'Madame Anthony Waterer'
  • Végétation : Atteint 1,80 m de haut.
  • Fleurs et fruits : Fleurs doubles très parfumées, remontant faiblement à l’automne.
  • Qualités : Vigoureux, mais sensible aux taches noires et rouille en climat humide.

'Hansa'

Fleurs rouges 'Hansa'
  • Végétation : 1,20-1,80 m de haut sur 1,10 -1,40 m de large.
  • Fleurs et fruits : Fleurs doubles rouge violacé, de 20-39 pétales. Très gros fruits rouges en même temps.
  • Qualités : Fleurs assez parfumées.

Rosier rouge à fleurs d’œillet

'F.J. Grootendorst'

Rosier rouge à fleurs d’œillet 'F.J. Grootendorst'
  • Végétation : Buisson dense de 1,20 -1,70 m de haut sur 0,90-1,30 m de large. 1,50 à 2,50 m en isolé.
  • Fleurs et fruits : Fleurs rouge vif très doubles, 20-39 pétales ciselés sans étamines. Floraison de la mi-juin jusqu’aux premières gelées. Rappelle la fleur d’œillet, non parfumé.
  • Qualités : Se plaît en région froide. Grande résistance aux maladies. Convient en massifs bas ou hauts, en haie ou en isolé.

'Ann Endt'

Rosier rouge à fleurs d’œillet 'Ann Endt'
  • Végétation : Vigoureux arbuste de 0,90-1,80 m, susceptible de grimper. Feuilles vert clair à folioles assez étroites.
  • Fleurs et fruits : Fleurs simples en bouquets de 4-5, à pétales assez étroits d’un beau rouge cerise. Petits à moyens fruits orange.
  • Qualités : Assez rare. Tolère bien la pluie et la taille. Remonte tout l’été. Résiste à -30 °C.

Fleurs jaunes

'Agnès'

Fleurs jaunes 'Agnès'
  • Végétation : S’étend sur plus de 2 m de large et atteint allègrement 1,20 à 2,50 m de haut. Feuillage vert clair.
  • Fleurs et fruits : Fleurs doubles jaune ambré de 40-85 pétales. La teinte blanchit avec l’âge de la fleur. Moyennement remontant.
  • Qualités : Fleurs au délicieux parfum de rose ancienne. À tailler légèrement.

Plantation du rosier rugueux

Plantation du rosier rugueux

Miya.m/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Rosa rugosa est apprécié pour sa robustesse face au froid, au sel, aux sols pauvres. Il tolère des froids jusqu'à -45 °C et se montre insensible aux orages et aux embruns.

Il convient bien aux plantations en masse notamment le long des autoroutes du fait de sa résistance au salage des voies et à la pollution, mais aussi pour former des haies cynégétiques.

Le Rosa rugosa n'a pas besoin de plein soleil pour fleurir, vous pouvez donc aussi bien le planter à mi-ombre.

Il tolère des sols médiocres, mais sera plus beau en sol fertile, riche en humus ou argileux, frais et bien drainé.

Quand planter Rosa rugosa ?

À l'automne ou en hiver de préférence.

Bon à savoir : les plants sont vendus en hiver en racines nues ou chaussés dans un manchon de tourbe humide. Les sujets vendus en conteneurs peuvent se planter à tous moments.

Comment le planter ?

Planter l'arbuste en pleine terre. Commencez par creuser une large fosse d'au moins 1 m de large et 0,40 m de profondeur, de façon à ce qu'il puisse étendre ses racines. Laissez une distance de 0,80-1,50 m par rapport aux autres arbustes. Pour former une haie, une distance de 1,50 à 2 m est suffisante entre les plants.

Réalisez un bon apport de compost ou de fumier décomposé mélangé à la terre de remplissage.

Paillez pour éviter la pousse de mauvaises herbes.

Culture et entretien de Rosa rugosa

Culture et entretien de <em>Rosa rugosa</em>

Vihljun/Public Domain/Wikimedia

Faites un apport d'engrais complet en fin d'hiver et un nouvel apport en début d'été.

Renouvelez le paillage au moins autour du buisson, car il n'est pas aisé de désherber.

Le rosier rugueux ne nécessite pas d'être greffé et s'étend tout seul pour former un fourré dense sans entretien.

Taille du rosier rugueux

Quand tailler ?

En fin d'hiver, une taille légère permet de redonner une forme à l'arbuste. Les variétés de Rosa rugosa qui forment peu de fruits peuvent se tailler dès la fin de la floraison.

Comment tailler ?

À l'aide d'une cisaille, rabattez les extrémités des pousses de façon à redonner un port compact.

Si des tiges ont séché, sectionnez-les à la base avec le sécateur à longs manches.

Il est possible de régénérer tout le buisson ou de le maintenir dans un faible volume par une taille courte régulière en hiver.

Renouvelez de temps en temps les tiges en supprimant les plus vieilles branches de couleur grises.

Maladies, nuisibles et parasites

Ces rosiers dans l'ensemble sont réputés résistants au mildiou, à la maladie des taches noires, à la rouille et à l'oïdium.

Les pucerons sont les parasites les plus fréquents, apparaissant en extrémité de pousses, souvent sur les pédoncules des fleurs. Vous pouvez écraser la majeure partie des colonies avec les doigts et laisser agir les auxiliaires comme les syrphes et les coccinelles plutôt que d'appliquer un insecticide.

Les larves d'agrile (Agrilus rubicola), un petit coléoptère allongé noir de la famille des buprestes, peuvent creuser des galeries dans les rameaux. Coupez les rameaux infestés et brûlez les déchets.

Multiplication du Rosa rugosa

Multiplication du <em>Rosa rugosa</em>

Putneypics/CC BY 2.0/Flickr

Division

La multiplication du rosier rugueux par division se pratique à l'automne de préférence.

Les rosiers non greffés ont tendance à drageonner, il est alors facile de prélever des drageons racinés pour les replanter à un autre endroit. Rabattez le drageon si sa tige est trop longue par rapport à la masse de racines.

Bouturage

Celui-ci se pratique en septembre-octobre.

Pour réaliser un bouturage, prélevez des rameaux de l'année de 15 à 20 cm et piquez-les en pépinière dans une terre sableuse. L'enracinement est assez rapide.

Transplantez les plants au printemps suivant ou l'année d'après.

Attention : il faudra attendre quelques années pour que le plant fleurisse.

Conseils écologiques

Du fait de l’émission de toxines, il n’est pas recommandé de planter un nouveau rosier à l’emplacement d’un ancien rosier qui resterait chétif.

Patientez au moins 5 ans ou remplacez la terre sur 40 cm de profondeur et 60 cm de large. L’ajout de mycorhizes (champignons qui se lient aux racines du rosier) permet cependant de pallier cet inconvénient.

Un peu d'histoire…

Rosa rugosa est connu pour être cultivé en Chine et au Japon depuis plus de 1 000 ans et fut introduit en Europe comme en Amérique du Nord à la fois pour son aspect ornemental et sa grande robustesse vis-à-vis du froid, du vent et du sel. Cependant, cet arbuste implanté vers 1750 sur les côtes scandinaves a tendance à devenir invasif dans cette zone. Il fut introduit en France en 1845.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides