Rodgersia

Rodgersia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Rodgersia

  • Nom(s) latin(s)

    Rodgersia

  • Famille

    Saxifragacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,70 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol frais
  • Densité

    1 à 3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le rodgersia, de la famille des Saxifragacées, compte 6 espèces, toutes originaires des montagnes de Birmanie, de Corée, de Chine et du Japon, où elles poussent dans les forêts et au bord des cours d’eau.

Plante vivace caduque, elle se développe lentement, grâce à des rhizomes épais, traçants, mais non envahissants. Elle forme avec le temps une majestueuse touffe aux grandes feuilles pétiolées, plus ou moins palmées et découpées. Souvent cuivré au printemps, le feuillage prend de magnifiques teintes automnales.

Au début de l’été, de hautes hampes s’élèvent bien au-dessus de la touffe et portent des panicules légères de fleurs blanches ou rose plus ou moins foncé selon les variétés. Lent à s’installer, le rodgersia ne fleurit qu’après 2 ans.

Rustique au moins jusqu’à -25 °C, le rodgersia affectionne les lieux frais.

Espèces et variétés de rodgersia

Rodgersia à feuilles de marronnier (Rodgersia aesculifolia)

Espèce type

Rodgersia à feuilles de marronnier (Rodgersia aesculifolia) Espèce type
  • Floraison : En juillet-août, grandes panicules vaporeuses pyramidales, blanches ou roses, de 60 cm.
  • Végétation : Hauteur (en fleur) de 1 à 1,50 m, largeur de 0,90 à 1 m. Grandes feuilles rondes divisées en 5 à 9 folioles dentées, gaufrées et rugueuses, vert luisant à veines brunes.
  • Qualités : Supporte bien l’ombre. Rhizomes plus traçants que les autres espèces, mais non envahissants.

'Irish Bronze'

Rodgersia à feuilles de marronnier (Rodgersia aesculifolia) 'Irish Bronze'
  • Floraison : Boutons rosés devenant blanc ivoire en s’épanouissant.
  • Végétation : Jeunes feuilles vert bronze.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

Rodgersia à feuilles pennées (Rodgersia pinnata)

Espèce type

Rodgersia à feuilles pennées (Rodgersia pinnata) Espèce type
  • Floraison : En juillet-août, grandes panicules de fleurs étoilées blanches, roses ou rouges, portées par des hampes rougeâtres.
  • Végétation : Hauteur (en fleur) de 1 à 1,20 m, largeur de 0,70 à 0,80 m. Grandes feuilles divisées en 5 à 9 folioles, profondément veinées, vert sombre lustré.
  • Qualités : Feuillage tardif.

'Superba'

Rodgersia à feuilles pennées (Rodgersia pinnata) 'Superba'
  • Floraison : Fleurs roses.
  • Végétation : Feuillage vert bronze.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

Rodgersia à feuilles en pied de canard (Rodgersia podophylla, syn. R. japonica)

Espèce type

Rodgersia à feuilles en pied de canard (Rodgersia podophylla, syn. R. japonica) Espèce type
  • Floraison : Vers juin-juillet, panicules fines de fleurs crème.
  • Végétation : Hauteur (en fleur) de 0,90 à 1, 50 m, jusqu’à 2 m de largeur. Majestueuse touffe, grandes feuilles palmées, jusqu’à 0,50 m de diamètre, divisées en 5 grosses folioles grossièrement dentées, bronze rosé au printemps, vert brillant en été et rouges en automne.
  • Qualités : Rhizomes traçants, mais pas envahissants.

'Rotlaub'

Rodgersia 'Rotlaub'
  • Floraison : Panicules blanc crème en juillet-août.
  • Végétation : Environ 1 m de hauteur en fleur. Feuillage palmé bronze pourpre tout au long de l’été, rouge pourpre en automne.
  • Qualités : S’installe plus rapidement que les autres espèces.

Rodgersia à feuilles de sureau (Rodgersia sambucifolia)

Espèce type

Rodgersia à feuilles de sureau (Rodgersia sambucifolia) Espèce type
  • Floraison : En juin-juillet, panicules denses et arquées, de 0,40 à 0,50 m de longueur, blanches ou roses.
  • Végétation : Hauteur en fleur et largeur de 1 m. Grandes feuilles pennées, duveteuses, vert sombre, découpées jusqu’à 11 folioles.
  • Qualités : Comme son nom l'indique, ses feuilles ressemblent à celles du sureau.

Plantation du rodgersia

Plantation du rodgersia

Jean-Pol GRANDMONT/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Le rodgersia aime les sols profonds, toujours frais et même lourds, riches en matières organiques et non calcaires.

Toutes les expositions lui conviennent – avec une prédilection pour la mi-ombre – dans la mesure où il est protégé des vents violents et du soleil brûlant, qui flétrit le feuillage.

Il dépérit en sol sec, mais résistera mieux s'il est planté à l'ombre ; de même il supportera mieux le soleil s'il pousse en terrain humide.

Il est parfaitement adapté dans les régions fraîches du littoral de la Manche, mais peut souffrir des grosses chaleurs estivales sous un climat continental ou méditerranéen.

Quand planter le rodgersia ?

Plantez le rodgersia en automne (septembre-octobre) ou au printemps (mars à mai), selon le climat de votre région.

Conseil : préférez la plantation printanière en climat froid.

Comment le planter ?

Installez les plants dans un sol ameubli et enrichi en matières organiques bien décomposées, à une distance de 0,70 à 0,80 m.

Apportez du compost ou du fumier décomposé à la plantation.

Idées d'association

Rhododendron

Le rodgersia complète très bien un massif d’arbustes, en particulier les rhododendrons, qu’il valorisera, quelle que soit leur couleur.

Hosta

Le rodgersia fait merveille en fond de massif en compagnie d’autres vivaces comme des astilbes, des hostas, ou des primevères du Japon.

Gunnera

Installez le rodgersia en compagnie de gunnera ou de darmera en bordure de pièce d’eau.

Ligulaire

En sous-bois frais, la ligulaire ou les fougères seront de bonnes compagnes.

Culture et entretien du rodgersia

Culture et entretien du rodgersia

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez abondamment à la plantation, puis très régulièrement la première année pour assurer une bonne reprise. Par la suite, arrosez une fois par semaine en cas d'été sec. Paillez pour limiter l'arrosage et conserver un sol frais.

Supprimez les hampes fanées, sauf si vous voulez récolter des graines.

Attendez le printemps pour nettoyer la touffe.

Dans les régions froides, vous pouvez étaler un épais paillage de feuilles mortes sur la souche en automne (à recouvrir d'un filet pour qu'elles ne se dispersent pas) afin de protéger les jeunes pousses des gels tardifs.

Tous les 2 ou 3 ans, apportez quelques pelletées de compost sur les souches en hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Le rodgersia n'est atteint par aucune maladie.

Cependant, le feuillage peut être abîmé par les vents forts ou par la sécheresse estivale et les limaces peuvent endommager les jeunes pousses.

Multiplication du rodgersia

Multiplication du rodgersia

Jerzy Opiola/GFDL/Wikimedia

Une fois le rodgersia établi (pas avant 4 ou 5 ans), vous pouvez diviser la souche en éclats au printemps, avant le développement du feuillage.

Si vous êtes patient, vous pouvez aussi semer les graines en godets, placés sous châssis froid, en mars-avril.

Conseils écologiques

On est souvent trop pressé de supprimer les feuillages desséchés, pour faire « propre ». Mais outre que les feuilles sèches protègent la souche des intempéries en hiver, elles nourrissent les racines en se décomposant. Sans compter les petits animaux qui pourront s’y réfugier.

Ne vous précipitez pas, prenez du repos et attendez le printemps pour faire place nette !

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides