Calycanthus

Calycanthus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arbre aux anémones

  • Nom(s) latin(s)

    Calycanthus

  • Famille

    Calycanthacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le calycanthus, ou arbre aux anémones est un arbuste à feuillage caduc originaire du sud des États-Unis. Il présente des feuilles de 7 à 13 cm de long, ovales et duveteuses, parfois aromatiques, vert lustré dessus, et gris au revers, qui deviennent jaunes en automne. Il fait partie de la famille des Calycanthacées.

De juin à juillet, voire jusqu'à l'automne, ses fleurs originales, rouge foncé, dispensent des effluves qui rappellent la fraise… Pour d'autres, elles évoquent aussi le vin…

C'est pour la forme de ces grandes fleurs de 4 à 5 cm de diamètre qui apparaissent aux extrémités des rameaux que cet arbuste doit son nom français. Là aussi, d'autres lui trouvent plutôt une ressemblance avec le nymphéa. À ces fleurs, succèdent des fruits verts puis rouges, ressemblant à une noisette allongée.

Le calycanthus pousse rapidement, et sa taille adulte est atteinte en 5 ans environ. Il est rustique jusqu'à -15 °C.

Variétés de l’arbre aux anémones

Arbre aux anémones (Calycanthus occidentalis)

 Arbre aux anémones (Calycanthus occidentalis)
  • Hauteur : 2 × 2 m
  • Port : Buissonnant, avec rameaux raides.
  • Qualités : Fleurit longtemps.

Arbre aux anémones (Calycanthus floridus)

 Arbre aux anémones (Calycanthus floridus)
  • Hauteur : 1,50 × 1,50 m
  • Port : Buissonnant, avec rameaux raides.
  • Qualités : Ses fleurs sentent le vin, et ses feuilles les épices…

Arbre aux anémones (Calycanthus floridus var. Glaucus 'Purpureus')

 Arbre aux anémones (Calycanthus floridus var. Glaucus 'Purpureus')
  • Hauteur : 2 × 2 m
  • Port : Buissonnant, avec rameaux raides.
  • Qualités : Jeunes feuilles couleur chocolat au printemps, qui virent à rouille en automne.

Plantation du calycanthus

Plantation du calycanthus

rachelgreenbelt/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

C'est une plante qui exige un sol profondément ameubli, frais et riche en éléments fertilisants, mais surtout impérativement bien drainé en hiver.

Une exposition ensoleillée à l'abri des vents froids est vivement recommandée.

Quand et comment planter l'arbre aux anémones ?

Au début du printemps, après les dernières fortes gelées :

  • Préparez un trou au moins 3 fois plus large que le volume de la motte. L'arbre doit en effet pouvoir profiter de terre ameublie pour lancer rapidement ses racines et bien s'ancrer au sol avant l'hiver suivant la plantation. Ne soyez pas avare de la pioche, et creusez sur une profondeur de 80 cm au moins.
  • Rebouchez partiellement avec la terre extraite enrichie avec du compost.
  • Placez l'arbuste au centre du trou en laissant le sommet de la motte affleurer au niveau du sol. Vérifiez la position avec un manche d'outil jeté en travers du trou. Au besoin, retirez l'arbuste et remettez un peu de la terre extraite, toujours enrichie de compost.
  • Une fois la bonne hauteur obtenue, rebouchez complètement, en tassant légèrement.
  • Formez un boudin tout autour du trou avec la terre en excès. Il retiendra l'eau d'arrosage, et la forcera à s'infiltrer autour de l'arbuste, au niveau des racines.
  • Arrosez immédiatement après plantation, même en cas de pluie, pour achever de bien mettre la terre en contact avec les racines.
  • Comptez au moins 2 gros arrosoirs d'eau pour un arbuste.

Culture et entretien de l’arbre aux anémones

Culture et entretien de l’arbre aux anémones

jacki-dee/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Cet arbuste préfère les terres fraîches. Prenez donc l'habitude dès la plantation de couvrir la surface du sol jusqu'à l'aplomb de sa ramure, avec un paillis organique. Cela retiendra l'humidité, et évitera à la terre de sécher en été.

Préférez les paillis enrichis en compost car l'arbre aux anémones ( Calycanthus) est gourmand, et il tirera profit de cet apport annuel.

Taille de l’arbre aux anémones

Cet arbuste n’exige pas de taille particulière pour se développer et fleurir.

Vous pouvez intervenir tous les 2 ou 3 ans, en mars, pour effectuer une taille de nettoyage :

  • élimination des rameaux morts, des tiges grêles, et de celles qui seraient abîmées ou malades ;
  • aération du cœur de l’arbuste par suppression à la base de quelques branches parmi les plus anciennes.

Cela provoque le départ de nouvelles branches, porteuses de fleurs dès l’été suivant.

Maladies, nuisibles et parasites

Pas de maladies ni de parasites connus et qui nécessiteraient une surveillance particulière pour l’arbre aux anémones, ou calycanthus.

Multiplication du calycanthus

Multiplication du calycanthus

L'arbre aux anémones, ou calycanthus se multiplie par marcottage en fin d'hiver.

  • Couchez un des rameaux périphériques, puis immobilisez-le au sol avec un crochet en U ou bien un caillou.
  • Des racines vont se développer sur la partie en contact avec le sol.
  • Au printemps suivant, sectionnez la branche initiale pour sevrer la marcotte, puis soulevez-la délicatement avec une bêche pour essayer de former une motte autour de ses racines.
  • La reprise peut en effet être délicate. Replantez immédiatement en pleine terre, et arrosez.

Conseils écologiques

Les graines de l’arbre aux anémones sont toxiques pour les bovins et les ovins. Il faut donc éviter de planter cet arbuste à leur portée !

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides