Raoulia

Raoulia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Raoulia, Carpette argentée, Mouton végétal

  • Nom(s) latin(s)

    Raoulia

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Raoulia appartient à la famille des Astéracées (marguerites, asters, tournesols…) et comprend une vingtaine d'espèces, originaires des montagnes de Nouvelle-Zélande. On les rencontre souvent dans les éboulis rocheux, en zone tempérée, entre 1 000 et 1 500 m d'altitude.

Les espèces tapissantes, de loin les plus cultivées chez nous, se développent en formant un tapis dense, grâce à leurs tiges qui s'enracinent au fur et à mesure de leur croissance, en épousant les formes du relief, ce qui donne à la plante un aspect moutonnant. Leur croissance est lente, mais la plante peut s'étaler jusqu'à 1 m dans de bonnes conditions.

Les espèces sous-arbustives forment un coussin bombé laineux qui, de loin, ressemble à un mouton, d'où leur surnom de « mouton végétal ».

Les minuscules feuilles rondes persistantes, le plus souvent gris argenté, mais parfois vertes, sont étroitement imbriquées et donnent un feuillage épais et fourni. En été, de petites fleurs blanches ou jaunes éclairent les tapis.

Assez rustique, le raoulia peut résister à la chaleur, au froid, au vent, à la sécheresse ou à un sol pauvre. C'est cependant dans les conditions les plus proches possible de son milieu d'origine que vous le conserverez longtemps : au frais en été et au sec en hiver, à l'abri du soleil ardent et en sol humifère.

Le raoulia est une plante idéale pour garnir des vasques ou des auges, des joints de dallage. Il supporte un piétinement modéré. Il peut également garnir un mur végétal à condition de ne pas manquer de fraîcheur.

En rocaille ou en tapis, sur un muret ou un talus par exemple, éloignez-le des plantes concurrentes. Pour accentuer son aspect moutonnant, disposez des cailloux près lui, il les recouvrira petit à petit.

Espèces de raoulia

Raoulia australis, syn. R. lutescens

Raoulia australis, syn. R. lutescens
  • Floraison : Entre juin et août, minuscules capitules (5 mm) duveteux, jaune soufre.
  • Végétation : 2 à 5 cm de hauteur, 30 cm de largeur. Tapis très dense de minuscules feuilles arrondies vert-de-gris argenté.
  • Qualités : Espèce la plus cultivée. S’étale lentement.

Raoulia eximia

Raoulia
  • Floraison : De mai à juillet, minuscules fleurs blanc-jaune cachées sous les feuilles, boutons floraux tirant sur le vieux rose.
  • Végétation : 50 à 100 cm de hauteur, 100 à 200 cm de largeur. Arbuste au port en coussin dense, connu sous le nom de « mouton végétal ». Petites feuilles couvertes de poils argentés.
  • Qualités : Croissance très lente. À cultiver en serre alpine sous nos climats. Difficile à se procurer.

Raoulia glabra

Raoulia
  • Floraison : De juin à août, petits capitules blancs devenant jaunes en vieillissant.
  • Végétation : 2 à 5 cm de hauteur. Tapis vert, dense et compact, rampant.
  • Qualités : Glabre, comme son nom l'indique !

Raoulia hookeri

Raoulia hookeri
  • Floraison : En juin-juillet, fleurs jaunes entourées de bractées crème.
  • Végétation : 1 à 5 cm de hauteur, 50 cm de largeur. Port tapissant, minuscules feuilles gris argenté.
  • Qualités : L’une des plantes de rocaille les plus faciles à cultiver. À réserver aux régions aux hivers secs.

Raoulia tenuicaulis

Raoulia
  • Floraison : Floraison blanche à l’odeur de miel en été.
  • Végétation : 1 cm de hauteur, jusqu’à 100 cm de largeur. Port tapissant, feuilles vert brillant à l’ombre, devenant argentées au soleil.
  • Qualités : Croissance plus rapide que les autres espèces.

Semis et plantation du raoulia

Semis et plantation du raoulia

Forest & Kim Starr/CC BY 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Adoptez le raoulia si vous avez un coin disgracieux à masquer… et que vous n'êtes pas pressé.

Le raoulia apprécie à la fois un sol très bien drainé et de la fraîcheur au niveau des racines. Installez-le en situation surélevée, dans une rocaille, sur une butte…, dans un sol minéral, sableux ou caillouteux, mais aussi humifère.

Son principal ennemi n'est pas le froid, mais l'humidité hivernale.

Bien qu'il supporte le plein soleil, exposez-le à l'ombre légère durant les heures les plus chaudes de la journée, avec du soleil direct seulement le matin et le soir. Il a en effet du mal à supporter les fortes chaleurs, sauf s'il dispose d'un substrat humide en permanence.

C'est dans les régions aux étés frais qu'il prospère le mieux.

Le raoulia se plaît aussi très bien en jardinière ou en potée, à installer dans une serre alpine (non chauffée) l'hiver et à sortir l'été.

Quand planter le raoulia ?

Plantez-le au printemps dans les régions fraîches, en automne dans les régions sèches.

Comment le planter ?

Plantez le raoulia tous les 20 à 50 cm selon les espèces.

Préparez le sol à l'avance et ajoutez du gravier et du sable grossier pour améliorer le drainage. Posez des pierres éparses en surface pour donner un peu de volume lorsque la plante se développera et les couvrira.

En potée, disposez une couche de drainage dans le fond (5 cm) et plantez dans un mélange à parts égales de terreau, de terre végétale et de sable grossier additionné de petits graviers.

Dans tous les cas, ajoutez quelques centimètres de gravier ou de petits cailloux en surface pour maintenir le collet au sec et conserver la fraîcheur en été.

Arrosez régulièrement durant les deux étés suivant la plantation.

Culture et entretien du raoulia

Culture et entretien du raoulia

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Durant les premières années, arrosez à l'eau non calcaire en été. Le raoulia est relativement rustique, mais un excès d'eau en hiver provoque son pourrissement.

Une précaution pour assurer sa survie consiste à le couvrir d'une vitre disposée à 10 ou 20 cm au-dessus du pied, qui le protège de la pluie, mais permet une aération importante.

Loin d'être des inconvénients, le gel, qui assèche le milieu, ou la neige qui forment une couche protectrice, sont les alliés du raoulia.

Si quelques rameaux sont endommagés durant l'hiver, attendez le printemps pour nettoyer la plante en coupant les parties abîmées.

Maladies, nuisibles et parasites

En pleine terre, le raoulia n'a pas d'ennemis, à part l'humidité.

En serre, il peut être attaqué par les araignées rouges et les pucerons.

Multiplication du raoulia

Multiplication du raoulia

Neil/CC BY 2.0/Flickr

Division

Le raoulia tapissant se multiplie par division au printemps.

En avril ou mai, prélevez des portions de tiges de raoulia tapissant, avec leurs racines. Replantez-les en pot, dans un substrat très drainant, avant de les installer en pleine terre. Arrosez en été.

Bouturage

Les arbrisseaux en coussin se multiplient par bouture de rosettes en juin.

Sur les espèces en coussin, prélevez les jeunes rosettes nouvellement apparues, installez-les dans un substrat drainant, à l'ombre légère et avec un arrosage suivi durant la saison chaude.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides