Haemanthus

Haemanthus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Haemanthe

  • Nom(s) latin(s)

    Haemanthus

  • Famille

    Amaryllidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Haemanthus constituent un genre de plantes bulbeuses géophytes comprenant une vingtaine d'espèces natives du sud de l'Afrique (Afrique du Sud, Botswana, Namibie, Lesotho, Swaziland). Certaines sont caduques, d'autres persistantes et croissent pendant la période estivale ou hivernale en fonction du régime climatique. La plupart d'entre elles poussent dans les régions où les pluies sont hivernales (Namaqualand, Cap-Ouest de l'Afrique du Sud). Haemanthus albiflos est en revanche capable de pousser dans les 2 types de zones. Le genre appartient à la famille des Amaryllidacées, caractérisée par des fruits de type baie parmi les plantes à bulbes.

Le bulbe assez volumineux affleure généralement la surface. De forme et de couleur variables, il est constitué de tuniques (écailles imbriquées). Après l'éclosion du bouton, dès que la saison des pluies s'enclenche, soit en fin d'automne, il émet des feuilles elliptiques ou pointues parfois très larges, jusqu'à 21 cm chez certaines formes de Haemanthus coccineus, disposées par paires opposées. Les feuilles meurent en novembre et le bulbe entre généralement en dormance pendant la saison estivale sèche. Chez nous, le processus est inversé c'est-à-dire que les feuilles meurent en mars-avril. Le cycle est comparable à celui de l'Amaryllis belladona, une autre bulbeuse sud-africaine à grandes fleurs roses plus courante dans nos jardins.

La floraison des Haemanthus s'étend de l'été jusqu'au printemps suivant selon les espèces. De longues tiges florales dépourvues de feuilles se dressent au-dessus des feuilles opposées encore très peu développées. L'inflorescence est constituée de nombreux fleurons groupés sur une ombelle sphérique ou plate, lovée entre des bractées charnues (spathes) souvent colorées de rouge vif. Les nombreuses anthères dorées attirent les oiseaux, les insectes y compris les abeilles.

Les fruits, rares en culture, sont de grosses baies à peau lisse. Ils contiennent 1 à 3 graines pulpeuses qui germent immédiatement après leur chute.

Attention : toutes les parties de l'Haemanthus sont toxiques.

Espèces et variétés d'Haemanthus

Haemanthus coccineus (Noms anglophones : blood flower, blood lily, paintbrush lily, april fool lily)

Haemanthus coccineus (Noms anglophones : blood flower, blood lily, paintbrush lily, april fool lily)
  • Origine : Native des régions à pluies hivernales, de la Namibie à la péninsule du Cap.
  • Végétation : Bulbe ovoïde asymétrique de 10 cm de long, sortant légèrement du sol. Deux (parfois 3) feuilles opposées posées au sol, récurvées ou dressées, vert foncé lustré, larges de 2,5 à 21 cm et longues de 50-80 cm.
  • Fleurs et fruits : Floraison rouge vif entre septembre et février. Baies translucides charnues blanches à rose sombre, toxiques. 1 à 3 graines lie-de-vin par fruit.
  • Qualités : Tolère tous types de sols. Beaucoup de variations au sein de l'espèce. Résiste à -7 °C.

Haemanthus albiflos, syn. H. virescens, albomaculatus (Langue d'éléphant, oreille d'éléphant, noms anglophones : paintbruch, shaving brush plant)

Haemanthus albiflos, syn. H. virescens, albomaculatus (Langue d'éléphant, oreille d'éléphant, noms anglophones : paintbruch, shaving brush plant)
  • Origine : Présente du Cap-Sud au Cap-Est et dans le Kwazulu-Natal, en climat méditerranéen et subtropical.
  • Végétation : Plante à bulbe à demi-enterré, vert vif, persistante, de 20-30 cm de haut sur 15 cm de large. Feuilles plus ou moins velues vert sombre parfois piquées de jaune, jusqu'à 40 cm de long.
  • Fleurs et fruits : Floraison en novembre-décembre. Fleurons blanc pur pourvus d'étamines jaune vif. Fruits lisses ovoïdes, rouges.
  • Qualités : Peut se cultiver en pleine terre en climat méditerranéen ou bien en pot. Exposez à l'ombre ou dans un endroit abrité. Résiste à -7 °C.

Haemanthus montanus

Haemanthus Peuple les prairies et les zones temporairement humides des hauts plateaux, dans la région orientale de l'Afrique du Sud.
  • Origine : Peuple les prairies et les zones temporairement humides des hauts plateaux, dans la région orientale de l'Afrique du Sud.
  • Végétation : Feuilles vert-de-gris dressées, développées au printemps, juste après la floraison et disparues vers la fin mai.
  • Fleurs et fruits : Grandes fleurs crème délicieusement parfumées, apparaissant de décembre à janvier. Maturité des graines à la mi-février.
  • Qualités : Populations denses. Résiste à -7 °C.

Haemanthus deformis, syn. H. baurii

Haemanthus Originaire du Natal et nord-est du Cap-Oriental.
  • Origine : Originaire du Natal et nord-est du Cap-Oriental.
  • Végétation : Très larges feuilles persistantes charnues velues sur les bords, de 10 cm de large, vert sombre à gris.
  • Fleurs et fruits : Inflorescence blanche en fin d'automne jusqu'au début du printemps. Multiples fleurons blanc pur à étamines blanches. Baies orange sombre.
  • Qualités : Plante protégée, très recherchée par les collectionneurs. Préfère l'ombre, une humidité permanente surtout en été. Arrosez moins en hiver. Plante gélive.

Plantation de l'Haemanthus

Plantation de l'<em>Haemanthus</em>

Harvey Barrison/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

Les Haemanthus peuvent pousser en pleine terre sous un climat chaud méditerranéen. Choisissez un emplacement en pleine terre surélevé ou une rocaille, bien ensoleillé ou bénéficiant d'une ombre claire. Plantez les bulbes à distance d'autres plantes et dans une zone non soumise à l'arrosage artificiel.

En pot, où l'arrosage est plus facilement contrôlable, choisissez un emplacement mi-ombragé dans la maison pour obtenir des feuilles très larges qui font aussi l'intérêt de la plante. Un emplacement à l'est ou sous une lumière filtrée est idéal.

Ces plantes se cultivent aussi bien en serre froide ou légèrement chauffée.

Quand planter l'Haemanthus ?

Plantez le bulbe pendant sa période de repos, soit de février à début avril ou de septembre à novembre pour Haemanthus albiflos, juillet-août pour Haemanthus coccineus.

Comment la planter ?

Pour une plantation dans le jardin, ajoutez des graviers au fond et mélangés à la terre de remplissage (riche de préférence mais Haemanthus coccineus tolère tous les types de sol).

En intérieur, plantez le bulbe dans un pot assez grand de 25-30 cm de large parce qu'il n'aime pas être dérangé. Composez un mélange de moitié de terreau et de moitié de perlite ou de pierre ponce ou encore de sable grossier.

Positionnez le sommet du bulbe hors du sol ou légèrement enterré.

Culture et entretien de l'Haemanthus

Culture et entretien de l'<em>Haemanthus</em>

Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Le bulbe doit être maintenu au-dessus de 2 °C même s'il est susceptible de supporter des gels à -4 °C voire -7 °C selon l'humidité du sol. Une température inférieure à 29 °C est requise pendant toute sa période active soit entre octobre et mai dans l'hémisphère nord.

Durant l'été, les espèces à feuilles persistantes en pot peuvent se mettre à l'extérieur, dans une zone mi-ombragée à ombragée, comme dans un patio.

Au cours de la dormance estivale des espèces caduques, conservez le bulbe au sec dans le sol ou dans son pot. Débutez l'arrosage lorsque les feuilles commencent à se développer et maintenez une humidité constante, mais non excessive par un arrosage hebdomadaire.

Fertilisez avec un engrais complet pendant la phase de croissance des feuilles.

Maladies, nuisibles et parasites

Chez Haemanthus coccineus, il existe peu de maladies ou de parasites notamment du fait de la toxicité du bulbe que même les rats-taupes dédaignent.

Haemanthus deformis est toutefois sensible aux attaques de cochenilles sur le bulbe et la base des feuilles. Les otiorrhynques, ces coléoptères à long nez, dévorent aussi les bords des feuilles durant la nuit.

Haemanthus albiflos dans son habitat et au sud de la Méditerranée a ses feuilles parfois dévorées par la chenille de l'amaryllis (Brithys crini pancrati).

Multiplication de l'Haemanthus

Multiplication de l'<em>Haemanthus</em>

Bill Harrison/CC BY 2.0/Flickr

Division

La division se fait après la floraison, lorsque les feuilles commencent à se former.

Séparez les rejets ou les bulbilles assez rares à se former. Pour les rejets, attendez que des racines se soient développées pour les séparer du pied mère.

Semis

La viabilité des graines étant de courte durée, le semis doit se faire avec des graines fraîches, rarement obtenues en culture.

Semez les graines d'Haemanthus dans des bacs de semis remplis d'un terreau très sableux afin d'assurer un excellent drainage. Enfoncez les graines légèrement de façon à voir encore leur surface. Arrosez une fois puis attendez l'apparition des premières feuilles pour arroser à nouveau. Espacez les arrosages suivants de 2 à 3 semaines.

Lorsque les feuilles commencent à jaunir, stoppez l'arrosage pour observer une période de dormance jusqu'à ce que de nouvelles feuilles pointent.

Laissez les jeunes plants dans des plateaux de semis pendant au moins 2 ans avant de les repiquer en grand pot individuel profond et large d'environ 30 cm de diamètre.

Bon à savoir : la plante n'aime pas être dérangée c'est pourquoi de grands pots sont souhaitables dès le départ.

Bouturage

Le bouturage peut se faire à tout moment.

Seules les espèces persistantes comme Haemanthus albiflos peuvent se multiplier par bouture de feuille comme avec le Saintpaulia.

Préparez un mélange de terreau et de sable dans un pot. Prélevez une portion de feuille bien charnue que vous disposez à plat sur la surface du sol en enfonçant légèrement la portion sectionnée.

Enveloppez le pot dans une poche de plastique transparent et placez-le dans un endroit chaud et lumineux. De petites touffes se forment au niveau de la coupure après quelques semaines. Repiquez-les dans un pot lorsqu'elles mesurent 1-2 cm.

Propriétés médicinales et usages de l'Haemanthus

Les feuilles fraîches de Haemanthus coccineus sont appliquées comme un pansement sur les plaies et les ulcères ainsi que sur les pustules dues à l'anthrax.

Les tranches de bulbes bouillis dans du vinaigre et mélangés à du miel produisent un diurétique et un médicament pour soigner l'asthme. Elles renferment de la coccinine, un alcaloïde à action convulsive.

Les extraits alcooliques de Haemanthus albiflos exercent une puissante action antivirale.

Un peu d'histoire…

Le nom de genre Haemanthus dérive du mot grec haima qui désigne le « sang » et de anthos, la « fleur » en référence à la couleur de l'inflorescence. Coccineus vient du latin et signifie « rouge » ou « écarlate », albiflos, « à fleur blanche ». Le nom d'espèce deformis fut attribué en 1871 par sir Joseph Dalton Hooker (1817-1911), le célèbre botaniste explorateur anglais, ami de Charles Darwin. Ce nom fut probablement choisi en raison de sa très courte tige florale qui paraît au centre des 2 feuilles persistantes et non à partir d'un point latéral comme chez les autres Haemanthus persistantes que sont H. albiflos et H. pauculifolius. Cette dernière espèce émet le plus souvent qu'une seule feuille du latin pauculus, qui signifie « très peu ».

Haemanthus coccineus fut la première espèce introduite en Europe avec H. sanguineus. Elle fut décrite par Carl von Linné (1707-1778) en 1762 et la première illustration de cette espèce réalisée par le botaniste flamand Mathias de L'Obel (1538-1616) date de 1605.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides