Dipelta floribunda

Dipelta floribunda en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dipelta florifère

  • Nom(s) latin(s)

    Dipelta floribunda

  • Famille

    Caprifoliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    4 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol frais
  • Densité

    1 pied/3 m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Dipelta fait partie de la famille des Caprifoliacées qui comporte aussi les genres Abelia, Kolkwitzia, Lonicera et Weigela pour les plus connus. Ce genre compte quatre espèces arbustives originaires de zones montagneuses et boisées de l'ouest et du centre de la Chine. Ces arbustes se caractérisent par un feuillage caduc, opposé, ovale à lancéolé, une floraison parfumée dont les fleurs tubulaires ou campanulées évoquent celles des Weigela, ainsi qu'une assez bonne rusticité. Les Dipelta ressemblent aussi aux Kolkwitzia, pour les jardiniers qui les connaissent, mais leur stature est plus importante, leurs grappes de fleurs plus grosses et ils semblent moins rustiques, craignant les gelées tardives en climat froid.

L'espèce la plus courante, même si rarement représentée dans les jardins, est Dipelta floribunda ou dipelta florifère. Ce grand arbuste buissonnant peut atteindre 4 à 5 m en tous sens dans ses contrées d'origine. En hiver, sa ramure dépouillée offre l'intérêt d'une écorce brun clair à reflets acajou qui s'exfolie en bandes verticales. Ses feuilles vert soutenu, ovales à lancéolées et pointues font 5 à 10 cm de longueur. Elles offrent un revers très velu. Les couleurs d'automne jaunissantes ne sont pas spectaculaires.

Le Dipelta fleurit abondamment au cœur du printemps produisant une multitude de longs corymbes pendants, axillaires et terminaux, aux fleurettes rose pâle à gorge jaune vif agréablement parfumées. Ces fleurs tubulaires de 2 à 3 cm de long évoluent en fruits verdâtres entourés de bractées arrondies et teintées de brun rose particulièrement décoratives.

Profitez des différents atouts du Dipelta (floraison, parfum, fructification, écorce) en l'installant près de la maison. Intégrez-le dans un bosquet d'arbustes printaniers de la même famille ou à feuillage pourpre ou faites-le trôner au centre d'un massif de fleurs vivaces aux teintes claires pour jouer les harmonies. Tapissez son couvert de petits bulbes printaniers.

Espèces de Dipelta

Dipelta florifère (Dipelta floribunda)

Dipelta florifère (Dipelta floribunda)
  • Floraison : Printemps : avril à mai. Fleurs tubulaires rose pâle, à gorge jaune vif et à revers rose plus soutenu. Solitaires ou réunies en corymbes.
  • Végétation : Caduque. Hauteur et étalement : 4 à 5 m. Port buissonnant, évasé. Grandes feuilles vert soutenu ovales à lancéolées, de 5 à 10 cm de longueur.
  • Qualités : Origine : Chine. Arbuste original, peu courant à entretien facile. Rusticité : -15 °C. Très florifère. Fructification et écorce décoratives.

Dipelta du Yunnan (Dipelta yunnanensis)

Dipelta du Yunnan (Dipelta yunnanensis)
  • Floraison : Printemps : mai à juin. Corymbes de fleurettes tubulaires blanc crème tachées de jaune orangé.
  • Végétation : H : 3 m et E : 4 m. Feuilles ovales à lancéolées, pointues, vert luisant, de 5 à 12 cm. Caduques.
  • Qualités : Origine : Yunnan en Chine. Rusticité : -12 à -15 °C. Floraison généreuse. Fructification décorative.

Plantation de Dipelta floribunda

Plantation de <em>Dipelta floribunda</em>

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Installez-le en plein soleil ou à mi-ombre très légère dans un sol profond, bien drainé, plutôt frais, de préférence neutre.

Évitez-lui les courants d'air froids en climat continental ou montagnard (aux hivers très froids et longs et aux étés courts ou/et frais), car le Dipelta peut se montrer sensible aux fortes gelées surtout quand il est jeune.

Quand planter le Dipelta floribunda ?

Plantez-le au début du printemps ou en automne. Réservez la plantation automnale au climat doux.

Comment le planter ?

Prévoyez une fosse de trois le volume de la motte. Désherbez soigneusement le sol et travaillez-le en profondeur. Amendez-le avec du sable grossier, du terreau de feuilles ou un compost bien décomposé.

Réhydratez la motte de racines en la plongeant un bon quart d'heure dans un seau d'eau. Installez l'arbuste dans son trou et comblez en tassant avec le pied pour éviter les poches d'air. Arrosez copieusement et paillez pour conserver un sol frais.

Idées d'association

Scille

Installez ce bulbe printanier sous le couvert du Dipelta floribunda.

Chionodoxa

Cette charmante petite plante à bulbe aux fleurs étoilées bleues forme des tapis colorés printaniers idéaux pour habiller le pied du Dipelta.

Muscari

Autre bulbe printanier, idéal pour tapisser le pied du Dipelta.

Culture et entretien du Dipelta floribunda

Culture et entretien du <em>Dipelta floribunda</em>

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Soutenez la reprise par des arrosages copieux les deux premiers étés. Paillez si besoin pour limiter l'évaporation et la pousse des mauvaises herbes.

Apportez une pelletée de compost en automne et complétez en sol pauvre d'une fumure organique à base de sang séché, d'algues ou de guano pour doper la croissance plutôt moyenne à lente.

Taille de Dipelta floribunda

Le Dipelta floribunda se contente d'une taille d'éclaircissement tous les 3 à 4 ans : il suffit de supprimer les plus vieilles branches en les coupant à ras afin de favoriser l'émission de nouveaux rameaux et d'aérer le centre de la ramure.

La taille se pratique juste après la floraison pour ne pas compromettre la floraison suivante, car, comme pour la majorité des arbustes printaniers, les fleurs se forment sur les rameaux de l'année précédente.

Maladies, nuisibles et parasites

Le Dipelta floribunda se montre particulièrement résistant aux maladies et aux parasites.

Multiplication de Dipelta floribunda

Multiplication de <em>Dipelta floribunda</em>

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le Dipelta n'est pas facile à multiplier, c'est pourquoi il est si rare dans le commerce.

Le bouturage des rameaux herbacés en début d'été sous châssis ou à l'étouffée ou en début d'automne de rameaux semi-lignifiés donne de piètres résultats tout comme le semis des graines.

Conseils écologiques

Le Dipelta floribunda fait partie des arbustes faciles d'entretien indispensables au jardinier moderne soucieux d'écologie et de biodiversité. Il grandit tranquillement à son rythme sans nécessiter de taille régulière et d'évacuation des déchets. Il n'est pas gourmand et se passe d'apports d'engrais. Après la période de reprise, il peut supporter un peu de sécheresse estivale. Et cerise sur le gâteau, il n'est jamais malade ou parasité. Un bémol : une floraison un peu brève heureusement compensée par son abondance, son parfum et la fructification qui lui succède.

Un peu d'histoire…

Le nom générique Dipelta vient de la fusion de deux mots latins : « di » qui signifie deux et « pelta » qui désigne la pelte : un petit bouclier en forme de croissant, à l'origine en cuir, dont les Amazones notamment se servaient.

Le nom spécifique floribunda signifie riche en fleurs. C'est la fusion du mot latin « flos » qui signifie fleurs et de « bundus » qui veut dire qui se produit ou en production.

C'est le botaniste britannique Ernest Henry Wilson dit « le chinois » (1876-1930) qui a introduit le Dipelta floribunda en Europe au début du 20e S (1902 au Royaume-Uni) ainsi qu'un grand nombre de plantes asiatiques rapportées de ses expéditions en Chine.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides