Dendrobium

Dendrobium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dendrobium

  • Nom(s) latin(s)

    Dendrobium

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Dendrobium est l'un des plus vastes parmi les orchidées et couramment proposé à la vente pour la décoration des intérieurs. Les passionnés en trouvent de nombreuses espèces intéressantes chez les pépiniéristes spécialisés, et peuvent ainsi constituer des collections à cultiver en serre.

Ces plantes épiphytes caduques ou persistantes montrent des aspects très divers, des couleurs de floraison allant du jaune vif au rose frais et des formes de fleurs totalement différentes. Par exemple, entre les fleurs de Dendrobium nobile à pétales effilés, de Dendrobium phalaenopsis presque identiques à celles des phalaenopsis et celles de Dendrobium fimbriatum au labelle rond et frangé, il n'y a aucune ressemblance. Il est donc nécessaire de les acheter chez des spécialistes confirmés, car si ces orchidées sont difficiles à identifier, elles ont tout de même des points communs sur lesquels on peut s'appuyer pour les cultiver de la meilleure façon possible.

Certains dendrobiums sont appelés aussi orchidées-bambous pour leurs tiges semblables à des cannes de bambou. Ces tiges sont garnies de feuilles qui s'étagent tout le long. Les vieilles cannes n'ont plus de feuilles, on peut alors les supprimer.

La floraison, très abondante, apparaît en hiver et au début du printemps. Elle a lieu sur plusieurs tiges sympodiales sortant d'une souche rhizomateuse. Elle survient après une période de repos plus ou moins marquée selon les espèces.

La croissance de ces orchidées a lieu du printemps jusqu'en été. Une fois cette croissance terminée, la plante entre en repos pour initier sa floraison, puis des bourgeons floraux apparaissent.

Espèces et variétés de Dendrobium

Les plus courants des dendrobiums sont les suivants, mais beaucoup d'autres espèces existent et peuvent se trouver chez les spécialistes. Regardez bien les indications portées sur l'étiquette avant de vous décider.

Dendrobium fimbriatum

Dendrobium fimbriatum
  • Floraison : Floraison jaune abricot, en grandes fleurs arrondies comportant un labelle frangé. Réunies en grappes sur les tiges. Cette floraison apparaît entre février et avril.
  • Végétation : Végétation dressée ou retombante avec des tiges atteignant 0,80 à 1,20 m. Espèce caduque.
  • Qualités : Espèce très originale originaire du Népal et d'Asie centrale. À cultiver en suspension de préférence.

Dendrobium nobile

Dendrobium nobile
  • Floraison : Floraison en hiver et tout début de printemps. Les fleurs sont roses ou jaunes, à cœur brun.
  • Végétation : Tiges épaisses, mais tendres de 0,50 à 0,90 m de long, dressées.
  • Qualités : Cette espèce est appelée orchidée-bambou, car ses tiges ressemblent à des cannes. La floraison est spectaculaire.

Dendrobium phalaenopsis

Dendrobium phalaenopsis
  • Floraison : Floraison hivernale rose unie ou à cœur blanc, apparaissant en grappes en haut de la tige quand celle-ci est arrivée à maturité. La hampe florale comprend de 5 à 20 fleurs.
  • Végétation : Feuillage persistant. La plante ne demande pas de période de repos marquée.
  • Qualités : La plante en fleurs est équilibrée et décorative au salon ou dans une chambre. Dans de bonnes conditions de culture (lumière vive), la floraison tient de 1 à 3 mois.

Plantation du dendrobium

Plantation du dendrobium

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Choisissez une pièce très lumineuse. Les dendrobiums ne supportent pas le soleil direct, surtout en été, mais ils ont besoin d'une luminosité assez vive, par exemple derrière une fenêtre munie d'un voilage.

En hiver, on peut les conserver dans le salon si la température n'est pas trop élevée et si l'on peut baisser cette dernière la nuit. Sinon, une véranda suffisamment chauffée sera un bon endroit, ou une serre tempérée.

Quand planter le dendrobium ?

Le rempotage a lieu tous les deux ans, après la floraison.

Comment le planter ?

Plantez dans un mélange « spécial orchidées » bien aéré, en ajoutant si besoin de la perlite. Ces orchidées épiphytes ont besoin d'une bonne aération de leurs racines. Prenez un pot de taille supérieure à l'ancien quand vous rempotez, car l'orchidée y restera deux années de suite.

Culture et entretien du dendrobium

Culture et entretien du dendrobium

chipmunk_1/CC BY-SA 2.0/Flickr

Ces orchidées se cultivent en intérieur, mais elles peuvent sortir au jardin ou sur le balcon en été jusqu'au début de l'automne, car elles apprécient une bonne aération. Dendrobium phalaenopsis se rentre à la mi-septembre et reste ensuite dans une température constante de 18 à 20 °C. Dendrobium fimbriatum et Dendrobium nobile restent dehors jusqu'à la mi-octobre pour profiter de la baisse des températures qui va initier leur prochaine floraison. Ces deux espèces préfèrent en effet des températures comprises entre 8 et 10 °C la nuit à partir de l'automne et jusqu'à la fin de leur floraison. Dans la journée, 18 à 20 °C sont préférables. Il leur faut en effet une différence de température de 10 °C entre le jour et la nuit pour que la floraison soit abondante.

L'arrosage doit bien humidifier le substrat, mais sans l'engorger. Un apport d'eau par semaine suffit en période de croissance. Quand celle-ci est terminée, de septembre jusqu'à la fin de la floraison, baissez la fréquence à un apport tous les 10 à 15 jours.

Vaporisez le substrat régulièrement et principalement en période de croissance, mais sans mouiller les feuilles, surtout les plus jeunes.

Placez si possible le pot sur un plateau d'eau (muni d'un grillage permettant de poser les pots au-dessus sans toucher l'eau) ou une grande soucoupe remplie de gravillons que vous maintenez humides. Cette installation permet d'avoir une importante humidité atmosphérique autour de la plante.

Fertilisez tous les mois en période de végétation avec un engrais adapté aux orchidées, en diluant deux fois plus que le dosage recommandé sur l'emballage. Arrêtez absolument en période de repos et pendant la floraison.

Pensez à installer un ou plusieurs tuteurs pour soutenir les tiges à la floraison.

Bon à savoir : plus les plantes sont âgées et plus leur floraison est en général abondante. Il faut donc rester patient et conserver ses orchidées longtemps en leur apportant tous les soins nécessaires pour les faire refleurir.

Maladies, nuisibles et parasites

En atmosphère trop sèche, les acariens et pucerons peuvent apparaître.

Multiplication du dendrobium

Multiplication du dendrobium

chipmunk_1/CC BY-SA 2.0/Flickr

Ces orchidées se multiplient par bouturage d'un tronçon de tige (canne) comportant plusieurs nœuds, et que l'on place dans un substrat composé de sphaigne humide. On recouvre l'ensemble d'un plastique transparent.

Les boutures sont placées en pleine lumière sans soleil direct et dans une chaleur constante (20 °C).

De nouvelles pousses apparaissent aux nœuds, et l'on peut rempoter dans un substrat pour orchidées quand les racines sont assez bien développées sur 5 cm de long.

Conseils écologiques

La culture sur plateau d'eau permet de conserver une bonne hygrométrie autour de ces plantes, mais il faut savoir gérer ce système sans laisser le fond des pots tremper dans l'eau sous peine d'asphyxier les racines.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides