Stephanandra

Stephanandra en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Stephanandra

  • Nom(s) latin(s)

    Stephanandra

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'une des espèces est couvre-sol, l'autre prend autant d'ampleur en largeur, mais prend également du volume en hauteur.

Stephanandra incisa 'Crispa' s'étale sur 2 m de large tout en ne dépassant pas 50 à 60 cm de haut. Cet arbuste à minuscules feuilles ovales pointues et lobées peut ainsi occuper de larges espaces, des plates-bandes, talus et massifs de grande ampleur dans les jardins de campagne.

Stephanandra tanakae, la seconde espèce cultivée, offre une ramure plus développée en hauteur et finit par prendre 2 m de haut et 2 m de large. Elle est idéale en fond de grand massif, dans l'angle d'une palissade, en lisière de bosquet arboré. Ses feuilles sont plus grandes, vert vif et gaufrées.

Ces deux espèces de Stephanandra ont un feuillage caduc qui change de couleur en automne en devenant jaune-orangé. La ramure dénudée est ensuite assez décorative sur Stephanandra tanakae au bois orangé pourpré.

Ces arbustes originaires d'Asie du Sud-est sont bien rustiques sous nos climats, et supportent des températures négatives jusqu'à -15 °C sans problème. Ils ne sont jamais malades et n'attirent pas les parasites.

Leur floraison a lieu en juin-juillet sur un mois d'affilée. Elle apparaît en grappes de petites fleurs blanches bien visibles au-dessus de la ramure.

Stephanandra incisa 'Crispa' et Stephanandra tanakae sont encore des arbustes peu connus mais ils méritent d'être plus utilisés dans les jardins de fraîcheur où le sol reste très bien drainé toute l'année. Ils aiment en effet un climat assez nuageux qui conserve la terre fraîche, et un sol fertile. Mais ils acceptent aussi de pousser dans des sols moins riches, et de natures différentes dès l'instant où ils restent frais et drainés.

Espèces et variétés de Stephanandra

Sur les quatre espèces recensées, deux se vendent dans le commerce.

Stephanandra incisa

'Crispa'

Stephanandra incisa 'Crispa'
  • Floraison : Petites fleurs blanches en juin-juillet en panicules au-dessus du feuillage.
  • Végétation : Petites feuilles caduques lobées joliment ondulées, vert brillant passant à l'orange en automne. Port souple arqué, mais couvre-sol, la ramure devient plus large que haute (0,60 m × 2 m).
  • Qualités : La capacité de cet arbuste à s'étaler en couvre-sol décoratif est intéressante dans les grands espaces.

Stephanandra tanakae

Stephanandra tanakae
  • Floraison : Floraison blanche en juin en grappes très légères dispersées au-dessus du feuillage.
  • Végétation : Les feuilles ne sont pas lobées, mais dentées et gaufrées. Elles passent du vert vif au jaune-orangé en automne. Hauteur et largeur similaires sur environ 2 m.
  • Qualités : Plusieurs intérêts décoratifs au fil de l'année, avec un beau feuillage en été et à l'automne, et une floraison en juin. Les rameaux sont orangé pourpré en hiver. L'arbuste est très touffu.

Plantation de Stephanandra

Plantation de <em>Stephanandra</em>

bastus917/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

L'arbuste aime la fraîcheur, dans un sol qui reste bien drainé toute l'année. Il sera plus vigoureux à mi-ombre dans les régions très chaudes en été. Ailleurs, placez-le au soleil.

Respectez bien les distances de plantation, car l'espèce dressée autant que la couvre-sol s'étalent sur 1,50 m au minimum et jusqu'à 2 m quand l'endroit leur plaît.

Quand planter le Stephanandra ?

Plantez au printemps ou en automne. Le Stephanandra est caduc et bien rustique, il ne craint donc pas d'être installé avant l'hiver.

Si le sujet est très jeune, préférez le printemps pour qu'il profite de davantage de temps avant le froid de l'hiver suivant.

Comment le planter ?

Arrosez la plante en conteneur puis laissez l'eau s'égoutter.

Creusez un trou d'une dimension supérieure au conteneur, dépotez la plante en prenant la précaution de ne pas casser la motte, puis installez cette motte sur un petit monticule de terre au centre du trou. Rebouchez avec la terre sortie du trou mélangée avec du terreau.

Tassez au pied et arrosez copieusement.

Idées d'association

Hortensia

Associez ces arbustes avec d'autres espèces arbustives qui aiment des conditions de culture similaires comme les hortensias.

Culture et entretien de Stephanandra

Culture et entretien de <em>Stephanandra</em>

bastus917/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement la première année de plantation afin de faciliter la reprise de votre Stephanandra. Ensuite, arrosez quand le temps est sec, pour maintenir un sol frais.

Surveillez le bon drainage du sol les premières années. Apportez du compost dans les sols un peu trop lourds ou à l'inverse trop poreux, pour en modifier la texture et favoriser une bonne aération en même temps qu'une rétention équilibrée de l'eau de pluie et d'arrosage.

Taille de Stephanandra

Quand tailler ?

L'arbuste ne réclame en général pas de taille spécifique.

Si la pousse du couvre-sol (Stephanandra incisa) devient gênante, raccourcissez les tiges du côté où elles gênent. Effectuez cette taille après la floraison de façon à profiter de celle-ci. Cette opération peut aussi se faire en fin d'hiver, en profitant de l'occasion pour séparer les rejets du pied principal et multiplier la plante.

Il est possible de tailler régulièrement chaque année l'espèce la plus haute, Stephanandra tanakae, de façon à conserver une ramure très compacte. Dans ce cas, taillez après la floraison en raccourcissant les tiges qui ont fleuri (coupez au-dessus d'un œil), et supprimez tous les 3 ou 4 ans un quart des anciennes tiges depuis la base de façon à régénérer l'arbuste.

Maladies, nuisibles et parasites

Ce type d'arbuste n'est pas sujet aux attaques de parasites ou maladies.

Multiplication de Stephanandra

Multiplication de <em>Stephanandra</em>

bastus917/CC BY-SA 2.0/Flickr

Marcottage

La plante se marcotte seule, il est donc possible de séparer les marcottes du pied-mère au printemps.

Coupez la tige de la marcotte avant la partie enracinée en terre, pour la séparer du pied-mère, puis déterrez à l'aide d'une pelle-bêche en prenant le plus de terre possible autour des racines.

Repositionnez dans un trou pratiqué ailleurs, en gardant bien le bout de la tige qui repart hors de terre, si besoin à l'aide d'un mini-tuteur auquel vous l'accrochez pour la redresser. Tassez légèrement et arrosez.

Bouturage

Le bouturage est assez facile, soit en milieu de printemps en prélevant des tronçons de jeunes tiges en partie terminale (boutures herbacées), soit en août avec des boutures semi-ligneuses que vous plantez dans un gros pot rempli de terreau et conservez à l'abri du soleil direct et du froid jusqu'au printemps suivant où vous les transplanterez au jardin.

Conseils écologiques

Cet arbuste, autant l'espèce Stepanandra incisa 'Crispa' que l'espèce Stephanandra tanakae, ne réclame aucun soin particulier et n'a pas d'ennemis dans de bonnes conditions de culture. Donnez-lui assez d'espace pour profiter de ces qualités, en l'accompagnant avec des plantes vivaces légères qui le mettront en valeur et ne le concurrenceront pas.

Idées d'association

Hortensia (23) : Associez ces arbustes avec d'autres espèces arbustives qui aiment des conditions de culture similaires comme les hortensias.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides