Oncidium

Oncidium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Oncidium

  • Nom(s) latin(s)

    Oncidium

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Avec près de 400 espèces très différentes les unes des autres, le genre Oncidium est l'un des plus intéressants parmi les orchidées pour les amateurs non spécialisés. Les oncidiums sont en effet assez faciles de culture et remarquables en décoration par leur époustouflante floraison.

Celle-ci se produit entre le printemps et la fin de l'automne selon les espèces, et tient un à deux mois d'affilée. Elle se caractérise par des tiges florales garnies d'une multitude de fleurs, petites à moyennes, au labelle très large et arrondi. C'est ce labelle que l'on remarque en premier car il est très développé, mais les pétales mouchetés ou tigrés sont également décoratifs. Certains oncidiums offrent une floraison parfumée.

Tous les oncidiums sont proposés en pots. Ils sont classés en quatre grands groupes. Les feuilles dressées sont plus ou moins développées sur 30 à 50 cm de haut, lancéolées ou en éventail, parfois appelées oreilles de mules quand elles ont une forme enveloppante. Les inflorescences sont charnues, assez longues et peuvent sur certaines espèces dépasser 2 m de long.

Les nouvelles pousses se développent à la base des pseudobulbes qui ont fleuri, grandissent puis forment à leur tour des pseudobulbes. Sur certaines espèces, les pseudobulbes sont très petits ou invisibles. Sur d'autres, les pseudobulbes sont ronds ou aplatis en forme de galet.

De façon générale, les oncidiums prospèrent dans des températures comprises entre 20 et 30 °C le jour, et entre 15 et 20 °C la nuit. Il leur faut une différence marquée de températures entre le jour et la nuit. Ils aiment une hygrométrie comprise entre 50 et 70 % selon les espèces et leur milieu d'origine.

Pour profiter au mieux de la floraison des oncidiums, installez ces orchidées près des fenêtres derrière un voilage.

Espèces et variétés d'Oncidium

Oncidium lanceanum

'Big Boy' x self

Oncidium lanceanum 'Big Boy' x self
  • Floraison : Labelle rose fuchsia et pétales verdâtres moucheté de brun-rouge. Floraison ne fin d'été et début d'automne.
  • Végétation : Tiges dressées sur 40 à 50 cm. Pas de peudobulbes. Feuilles en éventail.
  • Qualités : Cette variété est spectaculaire par la couleur de sa floraison.

Oncidium ornithorrhynchum

Espèce type

Oncidium ornithorrhynchum Espèce type
  • Floraison : Minuscules fleurs, mais très nombreuses, de couleur rose mauve avec un labelle jaune. Floraison bien parfumée, en fin d'automne ou hiver.
  • Végétation : Feuilles lancéolées. Croissance continue toute l'année. Pas de pseudobulbes. Température de 18 à 20 °C la journée et 12 à 15 °C la nuit.
  • Qualités : L'abondance de la floraison parfumée et la facilité de culture de cette espèce dite de « serre tempérée froide » en font l'une des privilégiées pour les amateurs débutants.

Oncidium Sharry Baby

'Sweet Fragrance'

Oncidium Sharry Baby 'Sweet Fragrance'
  • Floraison : Fleurs très odorantes, rouge grenat avec un labelle mauve. La floraison peut avoir lieu plusieurs fois dans l'année.
  • Végétation : Espèce à croissance continue qui apprécie d'être placée dehors en été, dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct.
  • Qualités : La floraison est très généreuse et souvent plurielle dans l'année, et la couleur est assez originale pour une orchidée.

Oncidium sphacelatum

Espèce type

Oncidium sphacelatum Espèce type
  • Floraison : Floraison spectaculaire au printemps sur des tiges ramifiées de plus de 1,50 m de long. Labelle jaune soleil très développé, cœur maculé de rouge foncé.
  • Végétation : Plante dressée de 50 à 60 cm de haut, épiphyte, mais cultivée en pot. Gros pseudobulbes allongés. Feuilles lancéolées rigides.
  • Qualités : Espèce spectaculaire, à installer dans un endroit où il y a assez d'espace de façon à profiter au mieux de sa floraison.

Oncidium splendidum

Espèce type

Oncidium splendidum Espèce type
  • Floraison : Labelle jaune vif très développé, pétales verts tigrés de brun rouge. Floraison en fin d'automne ou début d'hiver.
  • Végétation : Feuilles de 40 à 50 cm de haut. 20 à 25 °C la journée et 15 à 20 °C la nuit. Plante ayant besoin de beaucoup de lumière pour fleurir abondamment.
  • Qualités : Espèce résistante convenant aux débutants.

Plantation de l'oncidium

Plantation de l'oncidium

Dick Culbert/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

L'oncidium aime bénéficier de beaucoup de lumière, mais sans soleil direct. En hiver, il est très important de le rapprocher des fenêtres pour qu'il profite d'un maximum de luminosité, mais en été faites attention à le garder derrière un voilage et un peu plus éloigné des rayons directs.

Les différentes espèces prospèrent dans des températures comprises entre 18 et 25 °C dans la journée, et elles ont besoin de nuits plus fraîches, avec une baisse des températures de 5 à 8 °C entre le jour et la nuit. Cependant, gardez un minimum de 12 à 15 °C la nuit.

Conseil : réalisez dans une petite composition de plantes vertes dont les feuillages formeront un fond de verdure qui mettra la floraison en valeur.

Quand planter l'oncidium ?

Le rempotage s'effectue tous les deux à trois ans au printemps (mars de préférence), bien avant la floraison.

Comment le planter ?

Prenez un terreau « spécial orchidées » avec de l'écorce de pin. Dépotez l'orchidée et supprimez les feuilles sèches, les racines sèches et les vieux pseudobulbes ridés et secs. Secouez la plante pour enlever l'ancien terreau. Humidifiez le nouveau en le vaporisant. Remplissez le fond du pot avec et positionnez l'orchidée avec son rhizome à l'horizontal sur le terreau. Complétez avec du terreau et tassez à la main. La plante doit être stable dans son pot, avec ses pousses verticales sortant des pseudobulbes.

Vaporisez le substrat tous les jours et reprenez les arrosages seulement 3 semaines plus tard.

lien_fp Rempoter une orchidée

Culture et entretien de l'oncidium

Culture et entretien de l'oncidium

Eric in SF/GFDL/Wikimedia

Arrosez avec de l'eau non calcaire (l'eau de pluie est la meilleure), une fois par semaine. Laissez l'eau s'écouler et videz la soucoupe pour qu'il n'y ait pas d'eau résiduelle.

Complétez avec une vaporisation du substrat entre deux arrosages, mais surtout sans vaporiser les feuilles. Les oncidiums aiment l'alternance d'humidité et de sécheresse relative, le substrat doit donc sécher entre deux arrosages, mais rester dans une ambiance avec une forte hygrométrie. C'est la raison de la vaporisation intermédiaire.

Faites très attention à ne pas arroser avec excès, cela provoquerait des taches sur les fleurs et la pourriture des feuilles. L'apport d'eau est hebdomadaire, espacez un peu plus les arrosages (tous les 10 jours) pendant un mois à un mois et demi après la floraison pour laisser la plante en repos. La plupart des espèces ont besoin d'un mois de repos après la floraison, sauf celles qui poussent de façon continue.

Fertilisez régulièrement l'oncidium, une fois tous les 15 jours avec un engrais très dilué dans l'eau d'arrosage. La dose doit être faible pour que l'engrais ne se concentre pas sur les racines. Arrêtez cette fertilisation en période de repos et placez le pot dans un endroit un peu plus frais (environ 15 °C).

En été, sortez le pot au jardin pour qu'il profite de la fraîcheur de la nuit. Placez-le dans un endroit très lumineux, mais sans soleil direct.

Maladies, nuisibles et parasites

L'oncidium est surtout sensible aux mauvaises conditions de culture :

  • La lumière trop forte provoque une pigmentation rouge du feuillage.
  • Une luminosité trop faible a pour conséquence une faible floraison.
  • L'excès d'eau entraîne un pourrissement du feuillage et des taches sur les fleurs.
  • Le manque d'eau fait se rider les pseudobulbes, et de façon générale altère la croissance.

Multiplication de l'oncidium

Multiplication de l'oncidium

Felix/CC BY SA 2.0/Flickr

La division des pseudobulbes a lieu au moment du rempotage, tous les 2 ou 3 ans. Les espèces ne comportant pas de pseudobulbes se divisent également, par division de la touffe en 2 ou plusieurs morceaux.

Division des pseudobulbes

Après avoir supprimé les anciens pseudobulbes secs, séparez la masse de pseudobulbes en deux ou trois parties comprenant chacune plusieurs de ces pseudobulbes. Opérez avec un couteau à lame fine bien affûtée et propre. Replantez dans un mélange « spécial orchidées » comme pour un rempotage normal.

Division de touffes

La division de touffes s'effectue de la même manière, en sectionnant cette dernière en plusieurs morceaux munis chacun de feuilles et de racines.

Reprenez les arrosages 3 à 4 semaines plus tard, mais vaporisez le substrat très régulièrement (tous les 2 ou 3 jours) pour conserver une bonne hygrométrie.

Conseils écologiques

L'oncidium a besoin de lumière le jour et de fraîcheur la nuit. Placez-le près des fenêtres en hiver et sortez-le au balcon ou au jardin en été pour le faire profiter d'une fraîcheur nocturne plus importante.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides