Warning: FineCommon\Cms\CmsBO::_processNodeAnchor(): unterminated entity reference sa=::{if $CONTROLLER != ''}{$CONTROLLER}{else}homepage{/if} in /opt/finemedia/finecommon/lib/Cms/CmsBO.php on line 924
Benoîte : planter et entretenir – Ooreka

Benoîte

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Benoîte en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Benoîte, Herbe de saint Benoît

  • Nom(s) latin(s)

    Geum

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les benoîtes (ou benoites) appartiennent au genre Geum qui compte une cinquantaine d'espèces réparties dans les régions tempérées et fraîches du globe. Ce genre est classé dans la vaste famille des Rosacées qui comprend aussi bien des arbustes comme les pêchers ou les amandiers que de petites plantes vivaces telles que les fraisiers.

La benoîte est une plante vivace par leur court rhizome. Les feuilles semi-persistantes de couleur vert profond sont pennées et plus ou moins découpées en lobes, certaines ressemblant à des feuilles de fraisiers. Elles sont attachées à la base en formant une touffe qui couvre le sol.

Leurs fleurs sont solitaires le plus souvent (ou groupées en corymbes) au bout de longues tiges (30 à 60 cm). Selon les variétés, leurs couleurs varient du jaune à toute une palette de tons roses, orangés ou rouges en passant par le blanc. Elles peuvent être simples à 5 pétales ou le plus souvent semi-doubles ou doubles, toujours en forme de coupe (sauf pour Geum rivale dont les fleurs forment des clochettes). Elles fleurissent de mai à juillet pour les espèces européennes et de juin à septembre pour celles originaires du Chili.

Les fruits (entre 60 et 100) qui en sont issus sont des petits akènes ronds et allongés, plumeux ou non, regroupés en boule sommitale.

De plus, les variétés à longues tiges permettent de constituer de jolis bouquets de fleurs fraîches.

Espèces et variétés de benoîte

Vous trouverez dans le commerce au moins une trentaine de variétés, issues principalement de Geum chiloense, Geum coccineum, Geum rivale ainsi que de très nombreux hybrides.

Les benoîtes se distinguent essentiellement par la couleur, la forme (simple ou double), la taille des fleurs et leur période de floraison.

Note : les variétés européennes sont plus robustes que celles d’origine chilienne qui ont de plus grandes fleurs.

Benoîte à 3 fleurs (Geum triflorum)

Espèce type

Benoîte à 3 fleurs (Geum triflorum) Espèce type
  • Floraison : Fleurs roses pendantes groupées par 3, incomplètement ouvertes, avec aigrettes. Floraison de mai à juillet.
  • Végétation : Touffe de 0,50 × 0,50 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil, sol sec à légèrement humide.

Benoîte des rives (Geum rivale)

'Flames of Passion'

Benoîte des rives (Geum rivale) 'Flames of Passion'
  • Floraison : Fleurs rouge feu à tiges droites rougeâtres. Floraison de mai à juillet.
  • Végétation : Port compact. Touffe de 0,40 × 0,40 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil, sol sec à légèrement humide.

'Coppertone'

Benoîte 'Coppertone'
  • Floraison : Variété à fleurs semi-doubles couleur cuivre dégradée de jaune doré. Tiges pourprées. Floraison de mai à juillet.
  • Végétation : Touffe de 0,50 × 0,50 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil sol sec à légèrement humide.

'Album'

Benoîte 'Album'
  • Floraison : Petites fleurs blanc crème et calice vert pâle pendantes comme des clochettes.
  • Végétation : Petites touffes de 0,20 × 0,30 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil sol sec à légèrement humide.

Geum coccineum

'Borisii'

Geum coccineum 'Borisii'
  • Floraison : Hybride à fleurs orange brique lumineux de 3 cm, semi-doubles, avec grosses étamines jaunes. Longues tiges de 0,50 m. Floraison de juin à septembre.
  • Végétation : Touffe de 0,50  × 0,30 m. Feuilles basales, grossièrement dentées.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil sol sec à légèrement humide.

Geum chiloense

'Dolly North'

Benoîte 'Dolly North'
  • Floraison : Fleurs orange éclatant en forme de coupe à tiges minces et ramifiées. Floraison de juin à septembre.
  • Végétation : Touffe à feuilles lobées de 0,45 × 0,50 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil sol sec à légèrement humide.

'Mrs Bradshaw'

Geum chiloense 'Mrs Bradshaw'
  • Floraison : Fleurs doubles rouge écarlate en forme de coupe à tiges minces et ramifiées. Floraison de juin à septembre.
  • Végétation : Touffe à feuilles lobées de 0,45 × 0,50 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil sol sec à légèrement humide.

Benoîte (Geum coccineum)

'Feuermeer'

Benoîte 'Feuermeer'
  • Floraison : Grandes fleurs orange lumineux, simples. Floraison de juin à septembre.
  • Végétation : Touffe de 0,50 × 0,45 m. Feuilles basales grossièrement dentées.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil sol sec à légèrement humide.

Autres cultivars

'Lemon Drop'

Benoîte 'Lemon Drop'
  • Floraison : Grandes fleurs jaune citron en forme de coupe. Floraison de juin à août. Tiges assez courtes.
  • Végétation : Touffes de 0,30 × 0,30 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil sol sec à légèrement humide.

'Cosmopolitan'

Autres cultivars 'Cosmopolitan'
  • Floraison : Hybride à superbes fleurs semi-doubles à pétales froissés, chamarrés de crème, rose et saumon. Floraison de mai à août.
  • Végétation : Touffe de 0,50 × 0,40 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil, sol sec à légèrement humide.

'Banana Daïquiri'

Benoîte 'Banana Daïquiri'
  • Floraison : Hybride à fleurs doubles jaune lumineux avec nombreuses étamines. Floraison de mai à juillet.
  • Végétation : Touffe de 0,40  × 0,50 m
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -15 °C au moins. Exposition au soleil, sol sec à légèrement humide.

Semis et plantation de la benoîte

Semis et plantation de la benoîte

Badlydrawnboy22/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

Faciles à cultiver et robustes, les benoîtes ont toute leur place dans les jardins en exposition légèrement ombragée ou de faible ensoleillement, pour leur feuillage élégant et les coloris attractifs de leurs fleurs. Elles garniront avantageusement massif, bordure et plate-bande ou rocaille.

Bon à savoir : si l'emplacement doit être soit légèrement ombragé, ou faiblement ensoleillé en climat chaud, en climat frais, préférez un coin ensoleillé.

La benoîte est très rustique. Elle supporte des températures allant jusqu'à -15 °C au moins.

Plantez-la dans n'importe quel sol bien drainé, même calcaire, et frais.

Quand planter la benoîte ?

Plantez la benoîte soit en automne (octobre-novembre) soit, de préférence, au printemps (avril-mai) après la période de fortes gelées.

Comment la planter ?

Pour repiquer des plants en godet en pleine terre, espacez-les de 40 à 50 cm. Si votre sol est trop lourd, essayez de le drainer en ajoutant du sable grossier. S'il est trop ingrat, apportez du compost bien décomposé.

Comment semer la benoite ?

Semez les graines du commerce au printemps, en terrine sous abri hors gel dès février, ou en plein air à partir de fin avril-début mai. La levée est lente.

Repiquez les plantules en godet au bout de 2 mois environ, pour mise en place a l'automne.

Culture et entretien de la benoîte

Culture et entretien de la benoîte

PublicDomain

La benoîte peut être cultivée de façon sauvage. Les variétés européennes restent en place de nombreuses années et se multiplient spontanément. Vous devrez juste éclaircir les massifs de temps en temps.

Pour les benoîtes chiliennes, vous devrez diviser les plants tous les 3 ans pour prolonger leur durée.

Au printemps, pour l'esthétique et favoriser la croissance de la touffe, vous pouvez supprimer les feuilles desséchées.

Pour l'esthétique et favoriser la durée de la floraison, supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées au sécateur (sauf pour les variétés à fructification décorative ou si vous souhaitez favoriser la multiplication par semis spontanés).

Les plants déjà fleuris plantés en mai-juin devront être arrosés régulièrement lorsque le sol est sec pendant la première année.

Pour les variétés à hautes tiges, tuteurez les plus hautes pour éviter que le vent ne les casse.

Maladies, nuisibles et parasites de la benoîte

La benoîte résiste bien aux maladies et aux parasites. Toutefois, si le sol est trop humide, elle peut présenter des signes de maladie cryptogamique, la pourriture grise (ou botrytis) d'abord au niveau du collet et des racines puis sur le reste de la plante. Pour lutter contre cette maladie, si vous ne pouvez pas améliorer le drainage du terrain par apport de sable grossier, le mieux est de déplacer vos benoîtes vers un sol lui convenant mieux.

Quant aux feuilles, elles peuvent être attaquées par des larves de tenthrède.

Pour lutter contre ces larves, essayez d'abord les traitements préventifs. S'ils ne sont pas suffisants, des traitements basés sur des techniques culturales sont possibles. Mais il n'existe pas de traitement curatif efficace et inoffensif pour l'environnement.

Multiplication de la benoîte

Multiplication de la benoîte

USFWS Mountain-Prairie/CC BY 2.0/Flickr

Vous multiplierez facilement vos benoîtes par semis de graines récoltées ou par division des touffes.

Semis

Semez les graines récoltées au printemps, sous abri dès février ou en plein air dès fin avril. Vernalisez au préalable les graines récoltées en automne en les exposant au moins un mois entre 1 et 4 °C.

Semez-les ensuite en terrine sur un terreau fin spécial et conservez-les à une température supérieure ou égale à 18/20 °C. Les plantules sortiront au bout de 3 semaines et seront transplantables au bout de 2 mois environ après le semis.

Bon à savoir : les semis de graines d'un cultivar ne donneront pas forcément des plants identiques à cette même variété et les fleurs des hybrides peuvent être stériles.

Division

C'est la méthode la plus simple et la plus rapide.

Divisez les touffes de benoîte de préférence en automne ou, à défaut, au printemps.

Lors de la division des touffes par leurs rhizomes, efforcez-vous de récupérer une rosette complète avec un maximum de racines intactes. Repiquez-les aussitôt.

Propriétés et usages de la benoîte

Vous pourrez cueillir des fleurs de benoîte pour composer des bouquets aux couleurs vives tout au long de leur floraison qui dure 2 à 3 mois pour une variété et de mai à septembre/octobre en mélangeant plusieurs variétés. Une fois coupées, ces fleurs se conservent dans l'eau pendant 4 à 5 jours au moins.

Leur usage alimentaire (salades de feuilles, vin de benoîte…) ou condimentaire (racines séchées) est ancien.

Enfin, les propriétés astringentes de la benoîte ont suscité de tout temps son usage médicinal traditionnel pour combattre les troubles digestifs et aussi circulatoires, que ce soit en infusion ou en décoction (pour usage externe en bains de bouche contre les maux dentaires ou de gorge), ou en teinture.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides