Acer platanoides

Acer platanoides en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Érable plane, Érable de Norvège, Faux sycomore, Érable blanc, Iseron, Main découpée

  • Nom(s) latin(s)

    Acer platanoides

  • Famille

    Acéracées, Sapindacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    7 à 15 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 pied tous les 6 à 7 m

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'Acer platanoides appartient à la famille des Acéracées ou Sapindacées. Originaire d'Europe (sa présence remonte à l'ère tertiaire) et d'Asie occidentale, il est très présent en France dans les régions montagneuses d'altitude moyenne (jusqu'à 1 500 m) ou de collines et particulièrement dans le nord-est. On le nomme le plus souvent érable plane, érable de Norvège ou faux sycomore, mais aussi érable blanc, iseron ou main découpée. Il fait partie des érables dits européens.

C'est un grand arbre vigoureux au port étalé, pouvant atteindre 25 à 30 m de hauteur à maturité. Il possède une cime peu ramifiée ovale et un tronc long dont l'écorce se fissure et se crevasse. En avril, avant même le développement du feuillage, il se couvre de fleurs mellifères, jaunes et jaune verdâtre, réunies en petits bouquets dressés. Son feuillage caduc est formé de grandes feuilles (15 cm de longueur) ressemblant à celles du platane. Elles sont vert foncé au-dessus et vert clair au-dessous, opposées et lisses, à 5 lobes pointus séparés par des sinus arrondis. Les fruits appelés « samares » se développent par paires, en angle obtus, en forme de chapeau chinois.

L'Acer platanoides est une espèce rustique qui s'utilise comme arbre d'ornement principalement dans les villes et les parcs, souvent aux côtés du sycomore, en alignement et en isolé. Il est aussi utilisé en menuiserie, ébénisterie, tournerie, lutherie et comme bois de chauffage. Il connaît une longévité de plusieurs centaines d'années.

Espèces et variétés d’Acer platanoides

L’Acer platanoides est une espèce du genre Acer qui regroupe 150 espèces.

Le tableau ci-dessous présente quelques variétés intéressantes pour la beauté de leur feuillage ou leurs spécificités.

Érable plane (Acer platanoides)

Espèce type

Érable plane (Acer platanoides) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles opposées, à 5 lobes pointus séparés par des sinus arrondis. Feuilles lisses, vert foncé et vert clair.
  • Hauteur : 10 à 30 m de hauteur.
  • Qualités : Espèce dont la floraison a lieu au printemps, avant la pousse des feuilles. Croissance très rapide (10 m en 20 ans). L’écorce est lisse, vert-gris. Elle se fissure sur toute sa longueur.

Érable pourpre, 'Crimson King' ou 'Schwedleri Nigra'

Érable plane (Acer platanoides) Érable pourpre, 'Crimson King' ou 'Schwedleri Nigra'
  • Feuillage : Feuilles rouge foncé brillant.
  • Hauteur : Feuilles rouge foncé brillant.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

'Drummondii'

Érable plane (Acer platanoides) 'Drummondii'
  • Feuillage : Feuilles vertes bordées de blanc.
  • Hauteur : 10 à 15 m de hauteur.
  • Qualités : Semblable à l’espèce type.

'Emerald Queen'

Acer platanoides 'Emerald Queen'
  • Feuillage : Feuilles à 3 ou 5 lobes de même forme que l’espèce type. Rose brun qui devient vert foncé puis jaune en automne.
  • Hauteur : 10 à 30 m de hauteur.
  • Qualités : Variété au port arrondi.

Érable boule ou 'Globosum'

Érable plane (Acer platanoides) Érable boule ou 'Globosum'
  • Feuillage : Comme l'espèce type.
  • Hauteur : 4 à 8 m de hauteur.
  • Qualités : Variété qui se caractérise par son port arrondi, sa taille plus petite et sa ramure dense.

Érable du procureur ou 'Lacinatium'

Acer platanoides Érable du procureur ou 'Lacinatium'
  • Feuillage : Feuilles vert pâle ou vert tendre, aux lobes découpés très irrégulièrement.
  • Hauteur : 20 à 30 m de hauteur.
  • Qualités : Variété au port érigé et droit, imposant.

'Reitenbachii'

Acer platanoides 'Reitenbachii'
  • Feuillage : Feuilles rouges, qui deviennent vertes en été et rouge vif en automne.
  • Hauteur : 10 m environ de hauteur.
  • Qualités : Comme espèce type.

Plantation de l’Acer platanoides

Plantation de l’<em>Acer platanoides</em>

Welleschik/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

L'érable plane s'adapte à tous les terrains, mais il préfère les sols profonds, humides et bien drainés.

Plantez-le dans des sols acides et évitez-lui les sols calcaires.

Il peut être planté au soleil non brûlant ou à la mi-ombre légère. Évitez de l'exposer aux vents violents.

Quand planter l'Acer platanoides ?

Plantez-le en automne, sinon au printemps.

Comment le planter ?

Lorsque vous enlevez le sujet de son conteneur, veillez à ne pas abîmer ses racines. Immergez la motte dans un seau d'eau, afin que celles-ci se gorgent d'eau.

Creusez un trou à la fois large et profond (environ 3 fois la dimension des racines). Rendez la terre meuble en la retournant. Placez le sujet bien au centre et commencez à combler.

Arrosez abondamment lorsque le trou est comblé de moitié. Ajoutez la terre restante et tassez le sol, puis arrosez abondamment de nouveau.

Conseil : pensez à arroser régulièrement pour que l'arbre démarre bien.

Culture et entretien de l’érable plane

Culture et entretien de l’érable plane

Rabensteiner/CC BY 3.0/Wikimedia

L'entretien de l'Acer platanoides est très réduit, comme pour tout grand arbre planté.

Il est important de maintenir le sol humide les deux premiers étés qui suivent la plantation de l'arbre.

Chaque année, faites un apport organique au printemps ; mélangez du compost à du fumier par exemple.

Si les hivers sont rigoureux, protégez la souche avec un tapis épais de feuilles.

Taille de l’Acer platanoides

L’érable plane (Acer platanoides) ne nécessite pas de taille de formation, car son port est naturellement bien équilibré.

De novembre à janvier, éliminez le bois mort ou malade et gardez les branches vigoureuses.

Maladies, nuisibles et parasites

L'Acer platanoides,tout comme l'érable sycomore, est sensible de juillet à octobre aux attaques du Rhytisma acerinum, un champignon qui provoque des taches noires avec des auréoles jaunes ressemblant à du goudron. Les feuilles finissent par tomber et la croissance de l'arbre est perturbée. Il devient vulnérable aux infections et aux attaques d'insectes. Pulvérisez toutes les 3 semaines de la prêle ou du purin d'ortie, ainsi qu'une solution à base de cuivre. En prévention, enlevez les feuilles abîmées, ramassez celles qui sont tombées et brûlez-les.

Comme tous les érables, l'érable plane peut être attaqué par les pucerons qui envahissent le feuillage. Les feuilles deviennent poisseuses et se couvrent de fumagine. Réalisez des lâchers de coccinelles ou pulvérisez une solution à base de pyrèthre, de pirimicarb ou encore de savon insecticide.

Les feuilles peuvent être infectées par l'anthracnose. Celles-ci sont alors couvertes d'une multitude de petites taches, puis elles se dessèchent. Pulvérisez du purin d'ortie ou appliquez des produits riches en cuivre. En prévention, vous pouvez pulvériser du purin de consoude.

Les rameaux peuvent être atteints par la maladie du corail qui forme des chancres, puis des pustules rouges sur les branches mortes ou bien par la verticilliose qui flétrit le feuillage et les jeunes pousses. Pulvérisez un produit à base de cuivre et éliminez les parties trop atteintes. En prévention, pensez à bien nettoyer et désinfecter les outils utilisés pour la taille et enduisez les plaies existantes avec un produit cicatrisant.

Enfin, attention au pourridié qui peut sévir sur les racines et la base du tronc et qui fait périr l'arbre. Il faut alors arracher le sujet atteint, changer la terre en profondeur et sur une bonne surface et ne plus planter d'arbre à cet endroit.

Multiplication de l’Acer platanoides

Multiplication de l’<em>Acer platanoides</em>

Maasaak/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

L'Acer platanoides se multiplie par semis, par bouturage ou par marcottage aérien.

Bon à savoir : le greffage est recommandé aux professionnels pour les variétés.

Semis

Procédez en octobre sous châssis froid.

Utilisez des graines fraîches et commencez par stratifier les graines (entre 3 et 6 mois, selon la fraîcheur des graines).

  • Préparez un mélange pour moitié de sable fin et pour autre moitié de tourbe.
  • Incorporez les graines dans le mélange.
  • Humidifiez à l'aide d'un pulvérisateur pour ne pas détremper le mélange.
  • Placez le mélange dans un sachet en plastique transparent. Fermez-le bien, puis mettez-le au réfrigérateur.
  • Laissez germer les graines et attendez qu'une bonne moitié ait germé pour procéder au semis.
  • Semez en pot dans un mélange de terreau et de sable de rivière et conservez sous châssis, à une température de 18 °C.
  • Mettez en place lorsque les plantules se sont un peu endurcies avec quelques feuilles.

Bouturage

Procédez en juin ou juillet.

  • Prélevez des rameaux de 10 à 15 cm de longueur.
  • Préparez des terrines remplies d'un mélange moitié sable fin et moitié tourbe.
  • Placez vos boutures dans le mélange.
  • Laissez les terrines en serre de multiplication et créez une atmosphère confinée.
  • L'enracinement se fait en 3 à 4 semaines.
  • Repiquez ensuite dans des pots séparés conservés en pépinière.
  • Attendez l'automne pour mettre les sujets en place.

Marcottage aérien

Procédez en mars ou à l'automne.

  • Choisissez un sujet possédant de belles branches bien développées.
  • Sélectionnez un emplacement sans feuilles de 10 cm de longueur minimum.
  • Incisez à l'aide d'un greffoir propre tout le contour de l'emplacement choisi, sur 2 cm de long et 0,5 cm de large.
  • Badigeonnez ensuite la partie mise à nue avec de l'hormone de bouturage.
  • Créez un manchon de plastique non transparent autour de la partie incisée.
  • Remplissez-le d'un mélange de mousse et de terreau bien humidifié, puis fermez le haut du manchon.
  • Au bout de 2 à 3 mois, ouvrez le manchon, humidifiez si nécessaire et regardez si les racines sont suffisamment formées.
  • Selon l'état, soit patientez encore, soit coupez avec un sécateur propre le manchon et placez la « marcotte dans un pot, à l'abri.
  • Lorsque celle-ci a bien pris racine, mettez-la en pleine terre.

Conseils écologiques

N’hésitez pas à planter l’érable plane en milieu urbain. C’est un arbre vigoureux qui ne redoute pas la pollution.

Protégez le bas des jeunes troncs par un grillage, pour éviter que les lapins ne viennent les grignoter.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides