Pandoréa

Pandoréa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pandoréa, Bignonia, Tecoma jasminoïde

  • Nom(s) latin(s)

    Pandeorea

  • Famille

    Bignoniacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le pandoréa fait partie de la famille des Bignonacées, il est originaire d’Australie. Cette plante grimpante trouve sa place plus particulièrement dans les jardins du Midi.

Son feuillage persistant et luisant est doté de feuilles composées ovales. De croissance très rapide, ses longues tiges volubiles peuvent atteindre jusqu’à 8 m de haut en pleine nature.

Cette plante ligneuse et grimpante possède des fleurs en trompette de 5 à 6 cm de diamètre, de couleur blanc rosé ou violet avec le cœur rose pourpré. Ses fruits sont des gousses épaisses.

Son principal atout est sa floraison généreuse, qui s’étale de mars à septembre selon les variétés.

Espèces et variétés de pandoréa

On distingue 6 espèces de pandoréa, dont deux sont principalement cultivées sous nos climats.

Pandorea jasminoides

Espèce type

Pandorea jasminoides Espèce type
  • Floraison : De juin à septembre, fleurs en entonnoir blanc rosé à gorge rouge, légèrement parfumées.
  • Hauteur : 5 à 8 m.
  • Qualités : Espèce la plus cultivée. Feuillage persistant, vert foncé brillant. Pousse rapidement. Rusticité : -1 à -7 °C.

'Power of Beauty'

Pandorea jasminoides 'Power of Beauty'
  • Floraison : Au printemps et en été, fleurs en entonnoir rose pâle à cœur pourpre, groupées en épis terminaux.
  • Hauteur : 3 à 5 m.
  • Qualités : Moins rustique que l’espèce type. Exposition ensoleillée, à l’abri du vent. Rusticité : -4 °C

'Charisma'

Pandorea jasminoides 'Charisma'
  • Floraison : Au printemps et en été, fleurs blanc rosé à cœur pourpre. '
  • Hauteur : 5 à 8 m.
  • Qualités : Feuillage panaché de jaune. Rusticité : -1 à -7 °C.

'Alba'

Pandorea jasminoides 'Alba'
  • Floraison : D’août à octobre, fleurs entièrement blanches.
  • Hauteur : 3 à 4 m.
  • Qualités : Rusticité : -2 à -3 °C.

Pandorea pandorana

Espèce type

Pandorea pandorana Espèce type
  • Floraison : En fin d’hiver ou au début du printemps, cascades de petites fleurs tubulaires blanc crème taché de pourpre.
  • Hauteur : 4 à 6 m.
  • Qualités : Plante vigoureuse. Feuillage très fourni, plus découpé avec des fleurs plus petites. Rusticité : -5 °C.

Semis et plantation du pandoréa

Semis et plantation du pandoréa

Sydney Oats/CC BY 2.0/Flickr

Où planter le pandoréa ?

Le pandoréa préfère une exposition très ensoleillée et chaude, à l'abri du vent. Il apprécie un sol riche et profond, mais on peut aussi le cultiver en pot ou en bac. Dans ce dernier cas, sa taille sera plus modeste.

Le pandoréa peut habiller un mur, garnir des tonnelles, des balustrades, mais aussi un treillage ou une clôture, car sa liane volubile s'enroule sur son support sans vrilles ni crampons. On peut le cultiver en véranda, car il a besoin de lumière, ou en serre.

Quand et comment le planter ?

Pour la culture en pleine terre :

  • Plantez-le au printemps juste après les gelées, entre mars et mai.
  • Lors de la plantation, faites un apport de matières organiques.

Pour la culture en pot :

  • Plantez-le au printemps dans un contenant assez grand, car il se développe très vite.
  • Prévoyez un bon mélange de terre, de terreau et de sable pour le drainage.
  • Pensez également que les contenants deviendront très rapidement lourds et difficilement maniables.

Culture et entretien du pandoréa

Culture et entretien du pandoréa

Tatters/CC BY SA 2.0/Flickr

Le pandoréa demande très peu d'entretien, quelques gestes peuvent cependant aider à le maintenir en bonne santé :

  • Arrosez copieusement, mais réduisez les apports d'eau en hiver, attendez que le substrat soit sec sur plusieurs centimètres avant d'arroser à nouveau.
  • Fertilisez une fois par semaine durant tout l'été.
  • Pincez fréquemment les jeunes tiges pour stimuler la ramification.
  • Hivernez dans une véranda hors gel ou dans une pièce fraîche.
  • En pleine terre, si votre pandoréa risque de geler, il repartira du pied si vous rabattez la touffe à l'automne et protégez la souche par un paillage épais.
  • Rempotez les pandoréas en bac chaque année au printemps.

Maladies, nuisibles et parasites

À l'extérieur, le pandoréa est sensible aux attaques de cochenilles (farineuse ou à bouclier), tandis qu'en véranda ou en serre, il craint les pucerons et les acariens.

Cochenilles

La cochenille est un insecte piqueur, suceur qui extrait la sève de la plante. Elle apprécie une atmosphère humide et des températures relativement élevées.

La plante atteinte et très infestée peut dépérir totalement. La plante devient poisseuse et se couvre de fumagine et si les rameaux attaqués se dessèchent. Au revers des feuilles, vous pouvez voir des petits amas blancs ou marron qui ne partent que si vous grattez avec insistance.

  • Coupez et brûlez les parties atteintes.
  • Vous pouvez aussi pulvériser un anticochenille à base d'huile blanche.

Pucerons

Les pucerons s'attaquent surtout aux jeunes feuilles :

  • N'apportez pas trop d'engrais lorsque la plante est rentrée.
  • Pulvérisez une solution d'eau savonneuse en cas d'infestation.

Acariens

Les acariens aiment les atmosphères sèches : douchez la plante, en insistant sur revers des feuilles, en cas d'attaque.

Multiplication du pandoréa

Multiplication du pandoréa

Vivian Evans/CC BY SA 2.0/Flickr

Le pandoréa se multiplie par bouturage, semis ou marcottage.

Bouturage

Il se pratique de mai à septembre, avec des pousses herbacées au printemps, semi-ligneuses en fin d'été :

  • Coupez une extrémité de tige de 15 cm environ.
  • Retirez les feuilles de la base et plongez la base de la tige dans de l'hormone de bouturage.
  • Plantez-la dans un pot de 8 cm garni d'un mélange humide de sable et d'un peu de tourbe.
  • Enfermez dans une caissette de multiplication ou dans un sac plastique transparent et mettez le tout dans un lieu chaud (au moins 20 °C) et à l'abri du soleil.
  • Dès que les nouvelles pousses surgissent, transplantez-les dans un pot de 15 cm et cultivez comme un sujet adulte.

Semis

Opérez au printemps, entre 13 et 18 °C avec des graines récoltées dans les mois précédents.

Marcottage

  • Couchez une branche non fleurie sur le sol au début du printemps. Maintenez-la en place avec des cavaliers ou une pierre.
  • Sevrez du pied mère à l'automne.

Conseils écologiques

Pour éradiquer les cochenilles, imbibez un coton-tige d’alcool à brûler ou d’alcool dénaturé et frottez-en le dessous des feuilles atteintes.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides