Oca du Pérou

Oca du Pérou en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Oca du Pérou, Truffette acide

  • Nom(s) latin(s)

    Oxalis tuberosa, Oxalis crenata

  • Famille

    Oxalidacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Autres légumes | Légume ancien | Légume racine

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 pieds au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Vivace grâce à ses tubercules mais cultivé comme annuelle, l’oca du Pérou (Oxalis tuberosa ou Oxalis crenata) de la famille des Oxalidacées, présente des tiges succulentes, rampantes puis redressées se marcottant facilement par des buttages répétés.

Les feuilles sont charnues, trifoliolées, vert brillant. Les petites fleurs jaunes, rondes, s’épanouissent de l’été à l’automne, sporadiquement. Les fleurs stériles ne produisent pas de graines. Les petits tubercules – de 3 à 6 cm – mamelonnés, irréguliers, varient de jaune à rouge, en passant par des tons roses ravissants, suivant les variétés, non nommées en France.

Les variétés sont nombreuses, on en compte plus de 500. En voici quelques-unes, aux noms locaux – l’oca est originaire du Pérou et de Bolivie –, et cultivées sur les hauts plateaux des Andes : oca blanc (Uiakou’n) veiné de rose, oca rose (K’hriy asunte) à bout blanc, oca jaune (Ayka kuru) à reflets rouges, oca rouge carminé (Ekmakou) strié de blanc, oca violet (Oka negra) de couleur rouge veineux à violet, oca rouge…

En Europe, l’oca n’est cultivé que par des jardiniers amateurs ou par quelques rares producteurs passionnés par les légumes rares ou oubliés. La distribution se fait par le biais de magasins bio ou d’épiceries fines.

Espèces et variétés d’oca du Pérou

Oxalis tuberosa syn. Oxalis crenata

Oxalis tuberosa syn. Oxalis crenata
  • Nom commun : Oca du Pérou
  • Couleur du tubercule : Blanc, ivoire, jaune, rose, violine ou grenat.
  • Qualités : Le jaune semble être plus doux que les autres. On les trouve sans noms de variétés.

Semis et plantation de l’oca du Pérou

Semis et plantation de l’oca du Pérou

Où le planter ?

Choisissez un endroit ensoleillé, voire une ombre douce, et plantez-le en sol frais, léger, meuble et riche en humus. Ajoutez du compost à la terre d'origine.

Vous pouvez les cultiver en pot.

Quand planter l'oca du Pérou ?

En mai, lorsque les gelées ne sont plus à craindre, plantez les tubercules.

Pour avancer la culture :

  • Plantez-les en pot en mars, en même temps que les boutures de tronçons à germes.
  • Conservez-les à l'abri du froid et à replanter en mai en pleine terre.

Comment le planter ?

Par plantation de tubercules :

  • Mettez en place le tubercule, germes vers le haut, tous les 35 cm, à 5 cm de profondeur, en rangs espacés de 80 cm.
  • Refermez, tassez légèrement.

Par bouturage de germes :

  • Plantez chaque germe muni d'un léger talon de tubercule en pot dans un mélange de terre et de bon terreau.
  • Conservez sous serre ou sous châssis et mettez en place en mai.

En pot, prévoyez 3 tubercules pour un pot de 35 cm empli de terre de jardin, de terreau et de sable à parts égales, avec une poignée de compost.

Conseil : pour une famille de 4 personnes, comptez 8 pieds, afin d'avoir l'occasion d'en manger plusieurs fois.

Culture et entretien de l’oca du Pérou

Culture et entretien de l’oca du Pérou

  • Arrosez lorsque les plants sortent de terre. Arrosez ensuite régulièrement, car l’oca craint la sécheresse.
  • Pour augmenter le rendement :
    • Buttez les plants lorsqu’ils atteignent 15 cm de haut, et continuez jusqu’en août : ne laissez pas les tiges dépasser 30 cm de haut.
    • Enterrez les parties les plus anciennes des tiges au fur et à mesure de leur croissance, afin qu’elles se marcottent et produisent des petits tubercules sur les nouveaux nœuds.
  • C’est seulement lorsque les jours raccourcissent et que les tiges fanent, touchant le sol que les tubercules se forment au contact de la terre. En cas de gros gel annoncé, protégez la touffe d’un voile de forçage ou d’un tunnel.

Taille

L’oca du Pérou ne se taille pas.

Maladies, nuisibles et parasites

L'oca du Pérou craint les limaces, au départ de sa végétation. Pour les éradiquer, laissez-les se noyer dans des bols de bière ou se réfugier dans des demi-pamplemousses évidés, installés face contre terre. Ou plus simplement, empêchez-les d'avancer, en plaçant des barrières de sciure ou de cendres infranchissables autour des rangs.

Les campagnols et les mulots apprécient ses tubercules : la solution idéale est la présence d'un chat, le vôtre ou celui du voisin !

Récolte

Quand et comment récolter ?

Comptez 8 mois après la plantation pour effectuer la récolte des tubercules.

C'est une plante de jours courts, formant ses bulbes tardivement. Les tubercules se récoltent à partir de la mi-novembre, en arrachant les pieds à la bêche au fur et à mesure des besoins.

Une fois arrachés, laissez-les quelques jours exposés au soleil, afin qu'ils perdent une partie de leur acidité.

Les feuilles se consomment pendant toute la végétation, en les coupant une à une.

La conservation de l'oca du Pérou

Une fois arrachés, les tubercules se conservent au frais et à l'ombre comme les pommes de terre, pendant quelques jours.

Pour une conservation de quelques mois, entreposez les tubercules d'oca en cave, dans du sable bien sec.

Utilisations culinaires

Fine et originale, l'exquise saveur des tubercules est un savant mélange de pomme de terre, de patate douce et d'oseille.

Ces petits légumes racines se cuisinent de mille façons, de préférence cuits, comme les pommes de terre. Nul besoin de les éplucher pour les mettre à l'eau, en faire de la purée, les braiser, les faire frire ou sauter.

Leur côté légèrement acidulé convient bien aux préparations à base de poissons et de viandes blanches. Si vous n'aimez pas l'acidité, souvent un peu trop marquée lorsqu'elles sortent de terre :

  • Laissez-les à l'air libre, au soleil, pendant deux jours après la récolte.
  • Ébouillantez-les, rincez-les, avant de les cuisiner.

Propriétés médicinales

L'oca est très riche en amidon.

Comme dans l'oseille, des acides oxaliques sont présents dans la totalité de la plante, surtout dans les feuilles. Les cristaux d'oxalate sont déconseillés aux personnes souffrant de rhumatismes, de goutte ou de problèmes rénaux. Si c'est le cas, évitez d'en manger régulièrement.

Multiplication de l’oca du Pérou

Multiplication de l’oca du Pérou

Conservez les tubercules d’ocas dans du sable jusqu’au début du printemps, moment où se produit leur division.

  • Choisissez des tubercules sains, fermes, possédant plusieurs germes.
  • Procédez avec un couteau bien désinfecté, tranchez net, en laissant 2 ou 3 yeux par tronçon.
  • Mettez-les aussitôt en culture.

Conseils écologiques

Ne plantez pas à la même place des légumes racines pendant les 2 années qui suivent la culture d'ocas du Pérou.

Si vous oubliez quelques tubercules en terre, ils ne gèleront pas si la température reste au-dessus de -12, voire -15 °C. Vous aurez la surprise de voir se reformer, au printemps suivant, une belle touffe dodue. N'ayez aucune crainte, ce n'est pas une plante invasive comme le topinambour.

Un peu d’histoire…

Voici quelques-uns des noms vernaculaires français ou régionaux de l'oca du Pérou : truffette acide, oxalide crénelée, oxalis tubéreux, oca d'Amérique, oxalide…

Cette plante a été introduite en Grande-Bretagne vers 1830. Elle a failli remplacer la pomme de terre lors de la grande famine en Irlande, au milieu du XIXe siècle. En effet, à cause du mildiou qui avait attaqué les pieds de pommes de terre, on les détruisait à tout va. La culture des ocas, envisagée par les botanistes, fut vite abandonnée, car elle était trop longue et peu productive. Heureusement, l'emploi d'un traitement à base de cuivre a résolu le problème du mildiou sur les pommes de terre.

L'oca, depuis cet épisode, était passé presque dans l'oubli en Europe. Mais avec la tendance à redécouvrir les légumes oubliés, le voilà à nouveau à l'avant de la scène, alors qu'au Pérou ou en Bolivie, sa culture est en régression. Considérée comme une nourriture pour paysans, elle perd un peu plus de terrain chaque jour devant les demandes plus raffinées de la classe moyenne, en augmentation constante.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides