Lys

Lys en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lis, Lys

  • Nom(s) latin(s)

    Lilium

  • Famille

    Lilliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le lys a donné son nom à la famille des Lilliacées. C’est une plante vivace à bulbe. Ses grandes fleurs très majestueuses, de couleur blanche, jaune, rouge, rose, mauve ou orange, séduisent par leur floraison extraordinaire qui a lieu à partir du mois de mai dans les régions au climat doux.

Les fleurs peuvent être mouchetées, tachetées ou panachées et s’épanouissent les unes après les autres.

Le lys est idéal en bouquet. Au jardin, il supporte jusqu’à une température de -20 °C.

Autrefois, on utilisait le lys de la madone (Lilium candidum) en cataplasme comme antiseptique pour soigner les problèmes de peau, les gerçures et la couperose, mais aussi pour les rides. Il suffisait de faire macérer les bulbilles (petits bulbes) dans de l’huile ou de l’alcool. Les médecines traditionnelles lui attribuent des vertus cicatrisantes, diurétiques, calmantes et antirhumatismales.

Espèces et variétés de lys

On distingue une centaine d’espèces de lys, de multiples variétés, dont certaines très parfumées, et de nouveaux hybrides sont créés chaque année.

Les fleurs, en forme de trompette, en coupe, en turban ou en entonnoir peuvent être dressées, pendantes ou horizontales et solitaires ou groupées en grappes ou en panicules. Voici notre sélection :

Fleurs en trompette

Lys candide, lys de la Madone (Lilium candidum)

Fleurs en trompette Lys candide, lys de la Madone (Lilium candidum)
  • Floraison : Fleurs blanches très parfumées en juin – juillet.
  • Hauteur : 1,50 m.
  • Qualités : Feuillage persistant. Tolère le calcaire. 5 à 7 fleurs par tige.

Lys royal (Lilium regale)

Fleurs en trompette Lys royal (Lilium regale)
  • Floraison : Fleurs odorantes blanches, rosées à l’extérieur, en juillet – août.
  • Hauteur : 1,50 m.
  • Qualités : De 15 à 20 fleurs par tige. Originaire de Chine. Rustique.

Fleurs en turban

Lys martagon (Lilium martagon)

Fleurs en turban Lys martagon (Lilium martagon)
  • Floraison : Petites fleurs rose pourpre, en grappe pendante, en juin – juillet. Odeur désagréable.
  • Hauteur : 1,50 m.
  • Qualités : Fleur protégée dans la nature. Pousse en sol calcaire et à la mi-ombre. Environ 20 fleurs par grappe. Se naturalise facilement.

Lilium speciosum var. rubrum

Fleurs en turban Lilium speciosum var. rubrum
  • Floraison : Grappes de fleurs parfumées, pendantes, rose pâle, plus foncées au centre, ponctuées de rouge en août – septembre.
  • Hauteur : 1 à 1,70 m.
  • Qualités : Sol frais et acide. De 5 à 15 fleurs par tige. Originaire du Japon.

Lys tigré (Lilium lancifolium syn. L. tigrinum)

Fleurs en turban Lys tigré (Lilium lancifolium syn. L. tigrinum)
  • Floraison : Fleurs en grappe, pendantes, rouge orangé ponctué de violet, de juillet à septembre.
  • Hauteur : 1 à 1,50 m.
  • Qualités : De 15 à 30 fleurs par tige. À cultiver au soleil. A donné naissance à de nombreux hybrides.

Plantation du lys

Plantation du lys

Où planter le lys ?

Le lys préfère une situation ensoleillée ou à la mi-ombre et à l'abri du vent. Il aime presque tous les sols, mais apprécie plus particulièrement les sols bien drainés, légers et riches en humus. De nombreuses variétés de lys redoutent le calcaire, l'excès d'humidité, mais aussi la sécheresse.

On peut l'utiliser en petits groupes pour décorer des massifs ou la rocaille. Ses fleurs très élégantes feront de très beaux bouquets.

Le lys s'associe très bien avec les iris, les lupins, les pivoines.

Pour composer de superbes touffes de lys, plantez-les par groupe d'au moins 5 bulbes.

Planter le lys en pleine terre

On peut planter toutes les espèces au printemps ou à l'automne, sauf les espèces frileuses, que l'on plantera de préférence au printemps. Le lys candide se plante dès la fin de l'été, car ses feuilles poussent en automne.

  • Installez le lys dans un trou de 15 à 20 cm de profondeur selon la grosseur du bulbe (la profondeur est égale à 2 ou 3 fois sa hauteur, sauf le lys candide qui se place à seulement 2 cm sous la surface) dans lequel vous aurez disposé un lit de cailloux pour le drainage.
  • Apportez, lors de la plantation, un fertilisant organique très décomposé.
  • Respectez un écartement de 15 cm minimum entre les bulbes.

Planter le lys en pot

De nombreuses espèces de lys peuvent être cultivées en pot :

  • Prévoyez un contenant de 15 cm de diamètre minimum avec un mélange de deux parties de terre franche, une de terreau de feuilles décomposées et une de sable.
  • Posez 3 cm environ de gros graviers au fond du pot pour permettre le drainage.
  • Remplissez le pot aux deux tiers et enfoncez le bulbe au milieu. Finissez de remplir le pot en laissant 2 ou 3 cm pour l'arrosage.
  • Laissez les pots au soleil jusqu'au printemps, à l'abri du vent et des grosses pluies.

Conseil : plantez plusieurs bulbes de la même variété dans un pot de 25 ou 30 cm de diamètre.

Culture et entretien du lys

Culture et entretien du lys

L’entretien du lys est facile :

  • Tuteurez les tiges florales si cela s’avère nécessaire.
  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure et coupez la tige aux deux tiers de sa longueur lorsqu’elles sont toutes fanées.
  • Maintenez le sol frais en période de végétation, mais stoppez l’arrosage quand les feuilles sont sèches.
  • Fertilisez tous les 15 jours à partir de mai jusqu’à septembre avec un engrais liquide pour plantes fleuries.
  • Si vous hivernez les bulbes, attendez que le feuillage jaunisse pour les sortir de terre, afin qu’ils reconstituent leurs réserves nutritives.

Bon à savoir : le lys peut rester en place d’une année sur l’autre.

Maladies, nuisibles et parasites

Le principal ennemi du lys est le criocère, un coléoptère rouge vif dont adultes et larves dévorent les feuilles et les boutons des lys. Les larves se cachent sous les feuilles, sous des déjections noirâtres.

Dès le printemps, surveillez vos plantes et intervenez aux premiers signes. Inspectez le dessous des feuilles, ramassez les adultes à la main (attention, ils se laissent tomber quand ils se sentent menacés, il faudra repasser) et écrasez les œufs et les larves. Vous pouvez essayer le jet d'eau pour les déloger, mais mieux vaut vérifier l'efficacité du traitement.

Au printemps, protégez les jeunes lys de l'appétit des limaces et des escargots par des pièges à bière, des cordons de cendre ou des granulés à base de sulfate de fer.

Multiplication du lys

Multiplication du lys

Pour de nombreuses espèces, la multiplication s'effectue spontanément par semis si vous laissez les fleurs former des graines.

  • Le lys de la madone (ou lys candide) se multiplie par division de touffe en été : de petits oignons se développent autour du bulbe. Il suffit de les séparer et de les replanter ailleurs.
  • Le lys tigré et L. bulbiferum forment, à l'aisselle de ses feuilles, des bulbilles que l'on peut replanter en pot ou en terrine.
  • Pour les autres espèces, il est possible de bouturer les écailles du bulbe. Cela se réalise en fin d'été ou au début du printemps :
    • Détachez délicatement les écailles extérieures du bulbe.
    • Enfoncez-les sur un tiers de leur hauteur (2 ou 3 cm), dans un mélange de terreau et de vermiculite.
    • Arrosez légèrement et recouvrez la terrine d'un couvercle ou d'un plastique transparent.
    • Placez celle-ci sous châssis froid.
    • Au bout de quelques mois, des bulbilles se développent à la naissance des écailles.
    • Plantez les écailles en godets en veillant à ne pas casser les racines des bulbilles.
    • Lorsque les feuilles sont bien développées, vous pouvez les planter en pleine terre.

Bon à savoir : seule la division de touffe permet des floraisons l'année suivante. Pour les autres méthodes, il faudra attendre entre 3 et 5 ans avant de voir vos nouveaux lys fleurir.

Conseils écologiques

Pour prévenir les attaques de criocères, cultivez des plantes à feuillage odorant à proximité de vos lys (armoise, tanaisie, tagète…).

Un peu d’histoire…

Dans la mythologie grecque, on raconte que Hera, protectrice du mariage et de la femme, a créé la Voie lactée avec son propre lait. Une goutte serait tombée sur terre et aurait alors donné le lys.

Cette fleur, pouvant mesurer jusqu’à 2 m de haut, devient par la suite le symbole de la Madone ainsi que de la royauté et figure sur de nombreux blasons.

Dans le langage des fleurs, le lys blanc signifie la douceur et la pureté des sentiments.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides